La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexionl'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Sans_t13
 

 l'effet des canons, le recul et le fonctionnement

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité
Anonymous


l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyMar 11 Oct 2011, 17:30

Cela devient de plus en plus intéressant je ne connaissait pas ces techniques de fabrication, est ce que tu connais la production, a l'année par exemple Shocked
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité
Anonymous


l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyMar 11 Oct 2011, 18:06

Et moi pour avoir été sur le "Rocher de Tombelaine" j'ai de gros doute pour l'installation de ceux ci dessus et il est vrai que la distance était importante pour l'époque Laughing
Revenir en haut Aller en bas
jiherve
Maître
Maître


Localisation : Bordeaux
Navire préféré : Royal Caroline et une vingtaine d'autres

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyMar 11 Oct 2011, 20:58

Bonsoir,
Citation :
La construction étaient effectivement comme pour les tonneaux avec des cerclages qui entouraient la pièce d'artillerie. On ne mettait pas de culasse aussi le canon était "sans recul !!!
Non culasse ou pas cela recule car c'est la réaction de la pièce au départ du projectile.
deux photos prises dans les Caraïbes.
Un canon
[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 P1030010[/img]
une caronade
[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 P1030011[/img]
JR
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jiherve
Maître
Maître


Localisation : Bordeaux
Navire préféré : Royal Caroline et une vingtaine d'autres

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyMar 11 Oct 2011, 22:19

Re
Tien première nouvelle les Normands n’étaient pas des pirates! lol!

JR
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyMer 12 Oct 2011, 08:53

Bien le bonjour

Quelques précision concernant les bombardes prises en photos

on trouve deux type de bombardes
dite "de GAND" qui pése pour certaines jusqu'a 17 tonnes et tirait des boulets de 350 kg à environ 800 m
dite de "BRAUNSCHWEIG" qui pèse environ 9 tonnes et lance à environ 800 m un boulet de 400 kg

Concernant les canons sans recul, ils ne sont apparus qu'aprés la 2em guerre mondiale, je crois me souvnir qu'il sont entrés en service vers 1947

Dans l'historique , au début du post, j'explique que les premier canon possédaient une culasse rudimentaire, qui disparaîtra car elle entraine beaucoup de problèmes dont l'étanchéité à l'arrière, il est possible que ce soit une pièce dont la culasse a disparu qui a été confondu avec un tube sans recul

il faut que je cherche dans mes cours d'artillerie, je doit avoir quelques chose sur la bombarde de GAND

Quand aux photos prises dans les caraibes, se sont des canons beaucoup plus récents je dirais 19 em siécle à cause de la forme et des affuts

Si tu pouvais indiqué le lieu de ces photos

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
jiherve
Maître
Maître


Localisation : Bordeaux
Navire préféré : Royal Caroline et une vingtaine d'autres

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyMer 12 Oct 2011, 21:13

Bonsoir,
pour le lieu il faut que je demande à mon épouse car c'est elle qui a fait la croisière, moi je gardait les mômes.
Je sais je suis un mari parfait .Very Happy
Mais c'est XVIIIeme ou XIXeme pour les tubes, les affuts c'est en effet XIXeme,cela ressemble à du Bange.

JR
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyJeu 13 Oct 2011, 08:02

Bien le bonjour

je porte une petite précision à ton post il s'agit de "de Bange" et non pas Bange,

son nom exact est Charles Thimothé maximilien Valérand Ragon de Bange

c'est un artilleur qui après la défaite de 1870 sera le père de l'artillerie moderne en France et l'inventeur d'un système de culasse qui portera son nom

les affûts me font penser à des affûts de place Lahitiolle mais sur la première photo le canon ne doit pas correspondre à cet affût, les tourillons sont trop gros pour rentrer dans le logement

par contre sur la 2 em photo le canon ressemble beaucoup à une "colombiade "américaine

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité
Anonymous


l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyJeu 13 Oct 2011, 21:26

Merci pour ce superbe lien avec tous ces matériels aux quatre coins du monde
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyVen 14 Oct 2011, 08:16

Bien le bonjour

Je ne connaissais pas ce site très interressant dont la carte indiquant ou on peut voir quelque survivants

il y a des photos digne d'intérêts

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
jiherve
Maître
Maître


Localisation : Bordeaux
Navire préféré : Royal Caroline et une vingtaine d'autres

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyVen 14 Oct 2011, 21:30

Bonsoir
très joli site .
Mais pas trace du 75 1892 dommage.
JR
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyMar 18 Oct 2011, 17:15

LE RAINURAGE

L’outil à rainurer ressemble à un pignon droit dont chaque dent serait coupante. Par passes successives, on enlève un peu de matière jusqu’à obtention de la profondeur de rayure désirée. Je rappel que le tube ne tourne pas, seul l’outil est en mouvement. L’usinage se fait en général de la culasse vers la bouche et en traction sur l’outil, en usinant en poussant on risque une déformation du support de l’outil et celui-ci risque de ne pas travailler correctement (variation de l’angle de coupe).

Je parle ici d’usinage de rayures à pas constant (le même sur toute la longueur du tube) mais on vu qu’il existe aussi des canons à pas progressif (ZSU 23 soviétique) ou même de tubes coniques (GERLICH allemand) et la si le principe reste le même, la réalisation devient plus compliquée

A chaque étape, une vérification poussée est faite, sur la qualité de la rayure et de ses éventuels défauts à l’aide d’une « étoile » ou d’un endoscope. Les cotes de fabrication sont très strictes, n’oublions pas les pressions mis en jeux.

ET ENSUITE

L’usinage de la chambre est réalisée en fonction du type de munition utilisé (encartouché, semi cartouche ou gargousse)

On tronçonnera à la longueur finie du canon et on fera les usinages extérieurs (filetage pour le manchon de culasse, filetage pour le frein de bouche s’il existe…….). Ce sont les usinages les plus simples mais la précision est toujours de mise

Et ensuite, et bien ce n’est pas fini car dans presque tous les cas, le tube a flambé lors du débridage, car les tensions internes du métal, liées à l’usinage se libèrent.

Le flambage est plus ou moins important en fonction de l’épaisseur de tube, ainsi un tube de 155 va flambé mais rester dans les tolérances, alors qu’un tube de 105 pour AMX 30 devra passer au dressage

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Flamba10[/img]

LE DRESSAGE

Dans un premier temps, fera un contrôle de la « chandelle », ce contrôle visuel permet rapidement de voir le flambage mais pas de le quantifier.

On va regarder une mire à travers le tube propre et même légérement brillant, le tube est sur un support qui lui permet de pivoter sur lui-même. En regardant à l’interieur dans l’axe la mire, on voit

Si le tube est parfaitement droit

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Chande10[/img]

En regardant dans le tube la mire située entre 3 à 10 m suivant le calibre et l’éclairage, la partie noir de la mire se reflete dans le canon (en gris sur le dessin) la chandelle n’est pas déformée le tube est droit

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Chande11[/img]

On voit ici que la chandelle est pincée, le tube est légèrement flambé

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Chande12[/img]

Ici la chandelle est en trois parties, le tube est fortement flambé

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Dressa10[/img]

Une fois le flambage déterminé le tube est posé sur un nouveau berceau équipé d’une presse, et à l’aide d’une batterie de comparateurs on détermine avec exactitude le ventre du flambage. En appuyant avec la presse sur le ventre on va redresser le tube. Toute la difficulté de l’opération va consister à dépasser l’élasticité du métal juste ce qu’il faut pour le ramener dans les tolérances. On procède par pression successive avec contrôle entre chaque,

J’ai vu à BOURGES, un dresseur, dresser un canon en deux pressions, après vingt ans d’expérience


Il existe un autre moyen d’usiner l’âme et les rayures d’un tube, c’est l’éléctro-érosion, je connais mal ce procédé de fabrication pour l’artillerie, aussi je ne vais pas développer longuement.

Cela ne peut se faire qu’avec des matériaux conducteurs, le principe consiste à enlever de la matière dans une pièce en utilisant des décharges électriques. Les pièces sont immergées dans une huile spéciale pendant toute la durée de l’usinage. La MAT (Manufacture d’Armes de Tulle) a fabriqué des tubes de rechange pour ZSU 23 / 4 CHILKA pour l’Egypte suivant ce procédé.

Des autres procédés existent pour la fabrication des canons comme le martellage à froid, mais c'est plutot réservé au petits calibres

La suite au prochain numéro on verra le frettage et l’autofrettage

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyJeu 20 Oct 2011, 16:38

Bonjour Bromure, qu'appelle tu un flambage d'un canon, c'est une distorsion du canon lors de la trempe? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyJeu 20 Oct 2011, 19:45

Bien le bonjour

c'est une déformation liée à la liberation des tensions interne de l'acier ce n'est pas une distortion liée à un traitement thermique , mais à l'usinage

Cette déformation, si elle n'est pas corrigée est définitive,c'est pour cela qu'il passe au dressage

le tube n'est plus rectiligne mais forme une courbe

on verra plus loin une déformation similaire temporaire due à un autre phénomène et comment on y a remédié

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyJeu 20 Oct 2011, 20:37

merci de ces précisions Bromure Laughing
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyJeu 20 Oct 2011, 20:51

pas de problèmes

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyVen 21 Oct 2011, 05:40

Bien le bonjour

ma vacation de nuit se termine et je n'ai pas terminé la suite je vous met une bombarde de Gand on y voit bien sur le schema l'assemblage des lames métalliques

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Bombar10[/img]

je prends une semaine de vacances et si j'emmene le portable pour consulté je ne prens pas le docaussi rendez vous pour la suite dans une semaine

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
pat
Aspirant
Aspirant
pat

Localisation : Maizières les Metz

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyVen 21 Oct 2011, 10:19

bonne semaine ,profite bien,on a de la patience

_________________
amicalement, Pat.  Very Happy

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Le_311

 --->Escorteur d'escadre "La Galissonnière".
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
enolagay
Major
Major
enolagay

Localisation : Courçon (17 )

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptySam 22 Oct 2011, 01:32

Et bin, je viens de passer un plombe à lire cette histoire de canon de l'ami Bromure et je dois avouer que suis sur le Q las aussi faut dire que je suis boulet en la matière.
Je ne savais pas que c'était aussi compliqué. Et on est pas obus de nos peines!
Enfin moi pour tirer un coup, c'est beaucoup plus simple et ça fait moins de bruit, quand au frein de bouche................n'en parlons pas, c'est une autre histoire!!!
Bref super exposé, chapeau...........même si j'ai pas tout compris.
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 EmptyMer 02 Nov 2011, 11:30

Je ne parlerai pas du forgeage ou des traitements thermiques que je connais mal pour la fabrication des canons

LE FRETTAGE

La variation des propriétés du métal due à un effort qui lui a fait subir des déformations permanentes, s’appelle l’ECROUISSAGE

LOI DE COULOMB
Le métal acquière, par écrouissage, une limite élastique égale à la charge maximum qu’il a supporté au cour de l’essai

Les aciers utilisés sont majoritairement des aciers Nickel-Chrome-Molybdene proche de la norme 30 NCD 12 en résistance et ductilité. La ductilité est très importante, sa réduction augmente les risques d’explosion du tube

DUCTILITE : capacité d’un matériau à se déformé plastiquement sans se rompre , capacité d’un métal à être étiré et déformé avant sa rupture

LOI DE COULOMB
Le métal acquière, par écrouissage, une limite élastique égale à la charge maximum qu’il a supporté au cour de l’essai

Une bouche à feu va subir des efforts transversaux et des efforts longitudinaux qui se produisent simultanément et dans un temps très court

Ceci étant posé on peut commencer et je vous fais grâce des calculs qui vont avec ce qui suit

La puissance d’un tube simple ne peut jamais dépasser la moitié de la limite élastique, on a donc cherché à réaliser un mode d’assemblage de plusieurs tubes simples, concentriques qui permettent de faire travailler le métal des couches intérieures de chaque tube dans de meilleures conditions, de manière à augmenter la résistance maximum de l’ensemble sans modifier son épaisseur

Pour faire simple, on va utiliser la limite élastique de plusieurs tubes emboités les uns dans les autres plus tôt que d’un seul, le diamètre extérieur lui ne changera pas mais on augmente la solidité



Il a deux procédé de frettage
Le premier est très peut employé, les frettes successives sont constituées avec des métaux de plus en plus inextensible. On calcul alors les éléments de façon que toutes les couches intérieures des frettes arrivent à leur limites d’élasticité en même temps, il n’y a pas de serrage entre les frettes

Dans le deuxième procédé, les frettes successives sont introduite les unes dans les autres avec serrage.

A cet effet on donne à l’élément frettant avant assemblage, un diamètre plus faible que le diamètre correspondant de l’élément fretté. Après assemblage, les deux tubes se trouvent déformés ; il y a diminution du diamètre extérieure de l’élément fretté et augmentation du diamètre intérieur de la frette. Le diamètre du joint, après assemblage est intermédiaire entre les deux diamètres.

Ce qui fait qu’au repos
l’élément frettant serre l’élément fretté, cette compression se transmet jusqu’à la couche interne de l’élément fretté qui se trouve avoir la plus grande compression

pendant le tir

Ce qui fait qu'au tir
sous l’effet de la pression des gaz cette compression diminue, s’annule et si la pression des gaz devient assez forte, cette couche est mise en état d’extension
la couche interne qui travaillait dèjà en extension au repos travaillera encore plus ; par conséquent son action résistante sera beaucoup plis énergique que celle d’une couche de même rang dans un tube simple
on conçoit donc que le frettage permette d’obtenir la même résistance avec une épaisseur moindre, et que la résistance du canon croisse avec le nombre de frettes pour une même épaisseur totale.


Cependant la compression dont est capable la couche interne a une limite qu'il ne faudra pas dépasser sous peine d'écraser cette couche interne ou même de lui donner seulement une déformation permanente.

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Fret110[/img]

REALISATON PRATIQUE DU FRETTAGE

On utilise deux procédé

le frettage à froid

le tube et la frette sons légèrement conique, l'un conique extérieurement, l'autre extérieurement. Ils sont assemblés l'un dans l'autre et le serrage est réalisé en finissant l'assemblage à la presse. Ce procédé à l'avantage de se faire à froid et ne modifie pas les caractéristique techniques de l'acier. Cela necessite une précision d'usinage importante et des presses très puissantes.

le frettage à chaud

Le procédé le plus utilisé

L'assemblage est obtenu par chauffage de la frette qui se dilate et on l'engage dans le tube, lors du refroidissement, le serrage se produit.

L'inconvénient est que le chauffage par rampe à gaz produit des oxydations génantes pour l'assemblage et une diminution des qualités de l'acier

L'avantage est d'être relativement simple mais modifie quelque les caractéristiques de l'acier

Le chauffage par induction électromagnétique diminue un peut le problème de modification des aciers

LE FRETTAGE EN FIL D'ACIER

Ce procédé préconisé par le Capitaine SHULTZ en 1870 consiste à enrouler autour du tube avec une certaine tension un fil d'acier ou un ruban, formant des spires jointives avec une certaine tension; On enroule plusieurs couches avec des tensions de plus en plus importantes. Si ce système augmente la résistance transversale, il n'augmente pas la résistance longitudinale

Ce procédé n'a été utilisé qu'à l'étranger, en particulier en Angleterre mais n'a plus qu'un intérêt historique et théorique.

POUR CONCLURE

Les bouches à feu frettées non écrouies peuvent tirer à des pression normales de service jusqu'à 2600 à 3000 kg au cm2

Le frettage a permis de fabriquer des bouches à feu puissantes de faible volume, à une époque ou la métallurgie ne permettait pas de fabriquer des grosses ébauches homogène et saines

En contre partie, elles exigeaient, quand elles étaient longue et puissantes comme les canons de marine,un grand nombre d'éléments, ainsi la pièce de marine de 194 Modèle 1902 comprenait 30 éléments. On imagine facilement que le prix de revient, l'usinage, le temps passé en fabrication et l'assemblage des frettes sont prohibitifs

L'amélioration de la qualité des ébauches va permettre la réalisation avec 3 éléments voir 2

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Fretta10[/img]


Il existe une autre solution : l'autofrettage


[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Jean_b10[/img]


Un petit cadeau trouvé sur le net installation d'un tube de 380 sur le JEAN BART

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 7 Instal10

et l'installation d'une pièce de 150

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
 
l'effet des canons, le recul et le fonctionnement
Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: COMMUNAUTE :: La taverne de Captain Crochet-
Sauter vers: