La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexionRoger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Sans_t13
 

 Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918

Aller en bas 
+6
jeanbauduen
AD'HOC
stef
capi
Christian Le Normand
didier
10 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
capi
Aspirant
Aspirant
capi


Localisation : MALMEDY- BELGIQUE
Navire préféré : chalutier et remorqueur

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyDim 01 Mai 2011, 18:47

bonjour Didier et merçi pour le récit cheers

_________________
Connaitre son ignorance est la meilleur part de la connaissance
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyDim 01 Mai 2011, 22:32

Hello,

Le raid sur zeebrugge.

https://www.youtube.com/watch?v=Q6YdwiRwI_4&feature=related

https://www.youtube.com/watch?v=BkjbpkwDlKA&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
AD'HOC
Bagnard Banni




Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyLun 02 Mai 2011, 22:10

Bien le bonjour Didier,

Très très bien!!!
J'aime, surtout quand on parle des hommes qui ont réalisé des actions hors du commun.
La tendance étant trop souvent de privilégier la machine au détriment de l'humain, voila qui est bien vu. Merci!
Donc la suite avec impatience...

A+
Amicalement
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyMar 03 Mai 2011, 20:15

Merci pour vos encouragements - je vais peut être lentement mais on est pas pressé !
Harold, super ta vidéo , colorisée et en anglais ; c'est un excellent support de la partie Zeebruges de l'opération.
A +

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Monter10
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyDim 08 Mai 2011, 18:23

L’année suivante, des rapports font état de perturbations en Chine du Nord, visant en particulier les chrétiens chinois, les missionnaires et les marchands européens. Les agitateurs étaient connus sous le nom de Boxers , et devaient bientôt menacer les légations étrangères à Pékin et Tientsin.

photo de Boxers :
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 330px-10

Le problème était qu’à ce moment, la plupart des forces britanniques étaient en Afrique du Sud, occupées à combattre les Boers , tandis que les forces américaines se battaient dans les Philippines. Le rôle de l'escadre britannique en Chine était donc essentielle. Pour remonter la rivière Ho Pei qui menait aux deux villes depuis la mer, il était essentiel de capturer le fort de Taku défendu par un port moderne où mouillaient 4 destroyers chinois construits en Allemagne et flambant neufs.

Roger Keyes arrive au large de Taku sur le destroyer HMS Fame
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Images12

le 31 mai 1900, suivi par toute l’escadre de Chine deux jours jours plus tard. Il devait rapidemment conclure que la capture des destroyers chinois et du fort de Taku était un élément essentiel pour entamer les opérations militaires de ce qui allait devenir la Guerre des Boxers. Avec quelques difficultés, Keyes devait persuader son commandement, l’amiral Bruce, de réaliser cette opération. Le 15 juin, il est convenu de lancer un ultimatum au commandant chinois à la tête du fort. Si la demande ne peut être accepté, Keyes est chargé de saisir les destroyers à 2 heures le lendemain matin, une attaque terrestre contre les forts suivant à l'aube. Les Chinois, en guise de réponse, ouvrent le feu sur les navires britanniques. Pendant la nuit, Keyes se lance à l’abordage des destroyers chinois à bord du Fame accompagné du destroyer Whiting et les capturent sans encombre. Un peu plus tard, le fort est pris.

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Images13

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Imagew10

L’opération est un succès total et aucun britannique n’est tué. Des destroyers capturés, trois devaient ultérieurement être offerts à la Russie, le 4ème rebatisé HMS Taku étant incorporé dans la Royal Navy.

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Images16

La capture du fort permettent aux destroyers britanniques de remonter la rivière mais un fort en amont, Hsi-cheng, bloque le passage. Un échange avec une cannonière japonaise apprend à Keyes que le fort de Hsi-cheng possède six canons modernes de 6 pouces. Keyes tente sans succès de convaincre l'amiral Bruce de la nécessité de prendre le fort de Hsi-cheng. Mais les rapports sur la situation des délégations bloquées à Pékin et Tientsin se font de plus en plus alarmants. Recevant la permission de mener une reconnaissance sur le fleuve, sans mettre en péril son navire, Keyes embarque sur leFame autant d’hommes que le navire peut embarquer, s’ancre à quelque distance du fort et débarque sur la rive. Il saute à terre, suivi de 32 hommes, armés de fusils, pistolets et d'explosifs. La surprise est complète, la porte principale du fort étant ouverte, et une partie de la garnison ayant désertée les lieux. Les marins détruisent rapidement les affûts, font sauter la poudrière, et rejoignent le navire à toute vitesse. Le même jour, la ville de Tientsin est ravitalliée. Quelques jours plus tard, Keyes est le premier officier de marine à entrer dans Pékin et plante un drapeau britannnique (l’Union Jack) sur le mur d’enceinte de la délégation. Pour sa bravoure lors de la révolte des Boxers, le lieutenant Keyes est promu au grade de Commander.

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 220px-10

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Images14



Après la Guerre des Boxers, Keyes revient en Grande Bretagne et sert successivement dans le renseignement naval, puis comme attaché naval à Rome, Vienne, Constantinople et Athènes, puis Inspecteur de la flotte sous-marine, se retrouvant à la tête de 61 de ces engins, plus deux destroyers à l’entrée en guerre.

En 1915, il participe à la désastreuse expédition des Dardannelles en Turquie.

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Images15

En 1917, il devient contre-amiral et nommé brièvement commandant en second du 4ème Battle Squadron , son pavillon étant mis sur le HMS Colossus,

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 52018511

avant de rejoindre l’Amiral Wemyss comme Director of Plans.

En 1918, il est nommé à la tête de la Patrouille de Douvres (Dover Patrol) et cela sera pour la prochaine fois !

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Monter10
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !


Dernière édition par didier le Dim 08 Mai 2011, 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyDim 08 Mai 2011, 18:40

Merci Didier pour cet épisode important de la guerre des boxers que je ne connaissais pas et tu l'as bien relaté Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
AD'HOC
Bagnard Banni




Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyDim 08 Mai 2011, 19:29

Bien le bonjour Didier,

Superbement conté et illustré, grand bravo et grand merci!!! cheers
Il ne manque plus que la très belle Ava Gardner....

Vivement la suite!

A+
Amicalement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyLun 09 Mai 2011, 20:16

bien le bonjour

encore encore!!!! on connait mal toutes ces choses qui pourtant sont plus qu'interressantes

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyLun 09 Mai 2011, 22:56

J'ai modifié le titre pour le rendre plus conforme sinon on va finir par se dire que la Guerre des Boxers cela ne s'est pas passé à Ostende nondidju

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Monter10
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyLun 09 Mai 2011, 23:02

tu as bien fait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Christian Le Normand
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau



Localisation : Hérouville-Calvados-Normandie-France-Europe

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyMar 10 Mai 2011, 11:33

didier a écrit:

photo de Boxers :
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 330px-10
NON ! Je ne ferais pas de blague sur les Boers, les Boxers et les Bobtails !
Sauf que sur la photo, on voit bien que ceux qui ont eu les oreilles coupées portent un pansement !

didier a écrit:
En 1917, il devient contre-amiral et nommé brièvement commandant en second du 4ème Battle Squadron , son pavillon étant mis sur le HMS Colossus,
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 52018511
Tu es certain que ce n'est pas le Dreadnought parce qu'il lui ressemble énormément ?

Correction :
Bon ! je m'ai gouré : ce qui m'a enduit en erreur, c'est la tourelle unique à l'avant, la tourelle tribord et surtout, grosse erreur sur ces cuirassés britanniques, le mât derrière la cheminée avant ! C'est bien le dreadnought Colossus : les vues autres dont de profil montrent bien les différences avec le Dreadnought ; recherche facile : HMS Colossus sur Gogol.
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyMar 10 Mai 2011, 18:49

Bonsoir Bromure, Ad'Hoc , Pascal les encouragements sont tjs les bienvenus !
Christian, ton humour est toujours laussi apprécié !
Quant au Colossus je l'ai trouvé sur Gogol comme tu le devines
mais je n'aurais pas été à vérifier comme tu l'as fait si c'était la bonne photo !
A + ! Very Happy

PS : la révolte a été initié par la société secrète des Poings de la Justice et de la Concorde (tu parles !) pratiquant le Kung Fu de là l'appellation "Boxers"
Voilà ce qui leur est arrivé après . Nah bien fait pour eux !

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Images17

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Monter10
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
Clem
Second Maître
Second Maître
Clem


Localisation : Fitou
Navire préféré : Tous les gris

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyMar 10 Mai 2011, 19:55

Bonsoir
Très interessant, et bon à connaitre, merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyMer 18 Mai 2011, 07:35

très raffiné comme châtiment!!!!!!!!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyMer 18 Mai 2011, 21:08

Prochain RV dimanche prochain après les croissants !

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Monter10
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyMer 18 Mai 2011, 21:21

on sera là!!!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyDim 22 Mai 2011, 13:22

La Patrouille de Douvres (Dover Patrol) que Keyes reçoit en commandement le 1er janvier 1918 est en fait une police maritime de la Manche. Son but : protéger le détroit, en empêchant le Allemands de l’emprunter et permettre le transit depuis le Royaume-Uni des troupes, vivres, munitions et autre matériel militaire.

Assurer la sauvegarde des convois, les protéger de jour comme de nuit, été comme hiver, de la menace allemande, telle fut la tâche des marins de la Dover Patrol. Des centaines de navires sont mobilisés de part et d’autre de la Manche, surtout du côté britannique.

La patrouille à Douvres

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Pic_dp10

à Ramsgate

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Wp196610

Batiments français de la Patrouille à Dunkerque

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 5e605e10


Les état-majors se concertent, cherchent des solutions. On envoie d’abord trois escadrilles de 60 chalutiers ayant pour mission de pêcher les sous-marins ennemis dans leurs filets ! Par la suite, des filets d’acier à mailles larges de 3,60 mètres garnis de mines de contact sont immergés par la Patrouille qui a également pour charge leur entretien quotidien. De nuit, le fragile barrage, endommagé par la marée et les coups de vent, est balisé de bouées lumineuses pour faciliter le travail des courageux marins-soldats, les rendant du même coup plus repérables et vulnérables. On essaye à nouveau de mouiller deux larges champs de mines en travers du Channel, mais leur système d’amarrage s’avère toujours défectueux, et à la moindre tempête les redoutables explosifs jonchent la plage de Calais. Parallèlement, des dragueurs de mines, naviguant deux par deux, ont pour mission de repêcher celles déposées par les U-Boote. En avril 1916, une double rangée de 1 500 mines renforcée par une lignes de filets truffés d’explosifs est mise en place le long de la côte belge afin de bloquer les U-Boote dans leur repaires de Zeebrugge et d’Ostende. Durant l’hiver 1917, 22 lignes parallèles de mines furent disposées entre Folkestone et le Gris-Nez, permettant de mettre 13 sous-marins allemands hors d’état de nuire. En tout, au cours des quatre années de conflit, plus de cinquante sous-marins allemands furent coulés en cherchant à forcer le passage. Ainsi, malgré son caractère parfois aléatoire, le barrage dressé par la patrouille de Douvres permit de conserver la maîtrise du Channel tout au long de la guerre.

Remporter cette bataille de la sécurité constitua un véritable exploit, qui pesa de tout son poids dans la victoire finale. Qu’on en juge : comme le rappelle Robert Chaussois, sur 25 000 navires qui quittèrent Folkestone pour Boulogne ou Douvres pour Calais, 12 seulement furent perdus ; sur 200 000 cargos qui passèrent de la Manche en mer du Nord et vice-versa, l’ennemi n’en coula que 60, essentiellement grâce à ses mines ; et surtout, aucun des sept millions de Tommies (soldats britanniques) qui franchirent le Détroit dans l’un ou l’autre sens ne le paya de sa vie ! Bien sûr, cet exploit ne fut pas accompli sans qu’un lourd tribut, humain et matériel, ne soit consenti. , la France perdit 3 torpilleurs d’escadre, 3 torpilleurs de défense mobile, 6 dragueurs de mines, 10 chalutiers armés, un patrouilleur, 2 chasseurs sous-marins, 30 barques de pêche converties. Du côté anglais, on déplore la disparition de 5 destroyers, un monitor, 9 chalutiers et 30 dragueurs de mines.

L'action de la Dover Patrol est commémorée par l'obélisque du Cap Blanc Nez , édifié en 1922, détruit à l'explosif par lesAllemands pendant la seconde guerre mondiale (l'obélisque constituait un repère trop évident pour la chasse alliée) et reconstruit en 1962).

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 10639910


Cependant, la Dover Patrol n'avait pas réussi à empêcher le passage de nombreux UBoote allemands, comme le pensait l'Amirauté Britannique, estimant que la majorité des SM devaient emprunter la longue route de contournement via le Nord de l'Ecosse pour rejoindre l'Atlantique, soit 8 jours de plus que le passage par la Manche. En effet une documentation allemande capturée à bord de l'U44 devait apprendre à l'Amirauté que 30 SM allemands empruntaient la Manche tous les mois soit un par jour. Cette documentation décrivait le modus operandi des SM qui devaient absolumment passer la Manche sans être observés, en passant de nuit.
A l'opposé, les rares SM qui passaient au large de l'Ecosse devaient le faire de jour en se faisant sciemment voir afin de berner les Britanniques. Cette capture devait provoquer un choc à l'Amirauté qui devait enfin se décider à lancer une attaque sur Zeebruges. Jusqu'à présent les Anglais avaient considéré que les chances de succès d'une telle opération était microscopique, sachant que près de 200 bateries cotières défendaient le port.

Keyes pensait que cette opération était envisageable à la condition d'approcher du port sous le couvert à la fois de l'obscurité et d'un brouillard artificiel, en développant cette dernière technique. En outre il devait proposer d'attaquer lors d'une opération conjointe à la fois Zeebruges et Ostende.

Keyes à gauche :
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Hamilt10

Il rédige un memorandum qui conlut en ces termes :"A première vue, l'opération de blocus peut être vue comme une entreprise hasardeuse. But je suis femement convaincu que nous ne demanderons pas au personnel engagé de prendre davantage de risque qu'on le demanderait à de l'infanterie classique devant attaquer une côte" (Note personnelle : après le massacre des Dardannelles, ily a peut-être du second degré cynique dans cette phrase ...).

Le plan devait maintenant être discuté à l'Etat major. Celui-ci devait apporter quelques modification à l'opéraion, p.e. engager une infanterie d'assaut en support de l'opération (effet de diversion). Keyes demanda que ce ne fut pas l'Armée de terre qui fournisse l'asaut mais bien des volontaires issus de la Marine, ce qui fut accepté. Keyes rendit alors visite au patron de la Grand Fleet, l'Amiral Beatty pour lui demander un corps de volontaires.

Amiral Beatty :
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Nw_bea10

En parallèle, l'infatiguable Keyes qui avait pris le commandement de la Dover Patrol se mit à implémenter un éclairage de nuit plus efficace, et un doublement des patrouilles, augmentant les pertes des SM allemands. Les Allemands réagirent en février en lançant des destroyers sur les patrouilles britannqiues, tuant 89 marins anglais en une seule nuit.

Keyes et son staff se mirent à plancher sur tous les aspects logistiques de l'opération de blocus... Pour la prochaine fois !


_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Monter10
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
miel
Amiral
Amiral
miel


Localisation : BRIERE
Navire préféré : LA COURONNE LE SUPERBE ORENOQUE LE RENARD LE PEREGRINE GALLEY LE KING DU MISSISSIPI LE HELDER FIRE-BOAT VEDETTE LANCE TORPILLE LE CYGNE LE REQUIN BATEAU-JOUET

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyDim 22 Mai 2011, 13:46

démat
Toujours aussi captivant et instructif Merci pour ces leçons d'histoire. sunny

_________________
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 96713113
Revenir en haut Aller en bas
AD'HOC
Bagnard Banni




Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyLun 23 Mai 2011, 20:18

Bien le bonjour,

Par le sacré nom d'une pipe, j'en apprends tous les jours (enfin, tous les dimanches). cheers
Solidement documenté et conté avec sobriété et efficacité, j'aime.
Grand merci à toi pour ce récit sur des événements que je connais très mal!

A dimanche prochain donc, mon cher Didier

A+
Amicalement Very Happy

PS: et Ava Gardner dans tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyLun 23 Mai 2011, 21:03

Ah je crois que j'ai trouvé ! Ava Gardner (quelle belle femme bon dieu !) a joué dans "Les 55 jours de Pékin" ! La baronne Natacha Ivanoff ...

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 11059510

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Monter10
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyMar 24 Mai 2011, 08:31

BIEN LE BONJOUR

Comme toujours captivant et instructif, j'attends la suite avec impatience

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyMar 24 Mai 2011, 17:21

merci pour ce recit toujours aussi interessant a lire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Christian Le Normand
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau



Localisation : Hérouville-Calvados-Normandie-France-Europe

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyMer 25 Mai 2011, 09:31

pascal 94 a écrit:
très raffiné comme châtiment!!!!!!!!!!! Very Happy
Tout à fait ! les Boxers sont si hargneux doivent être attachés et mis en cage avant qu'on leur coupe la queue et qu'on leur taille les deux oreilles en pointe.
didier a écrit:
Batiments français de la Patrouille à Dunkerque
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 5e605e10
L'action de la Dover Patrol est commémorée par l'obélisque du Cap Blanc Nez , édifié en 1922, détruit à l'explosif par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale (l'obélisque constituait un repère trop évident pour la chasse alliée) et reconstruit en 1962).
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 10639910
Bizarres, ces deux curieux navires à l'amarre : On dirait des monitors ou d'antiques cuirassés de défense côtière de type "Le Requin" ?????????

A propos d'obélisque sur la côte de la Manche, celle qui fut érigée sur les hauteurs d'Etretat à la mémoire de Nugesser et Coli et détruite à l'explosif, se dit-il, sur ordre express et personnel de Goëring qui n'avait pas digéré d'avoir été abattu par Nugesser pendant la Première Guerre ...
Probablement de la légende car, à partir de 1942 et des premiers travaux sérieux sur le futur "Mur de l'Atlantique", nombre "d'amers", monuments, bâtiments élevés, etc ... furent détruits pour gêner le repérage de position par les avions alliés.
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyMer 25 Mai 2011, 18:58

Cher Christian

J'ai vérifié et il s'agit d'une erreur de ma part : c'est le Monitor britannique Excellent qui est en rade de Dunkerque. ,

Le coupable, càd moi geek , sera fouetté en présence de l'équipage demain matin , ce qui me laisse la nuit pour corrompre le capitaine et le faire changer d'avis. drunken

Ce ne pouvait être le garde-côte Requin qui a une cheminée très particulière..

Concernant le monument à Nungesser et Coli, je dirais que comme la petite chapelle adjacente avait été détruite également , je pencherais davantage pour une élimination des repères trop évidents pour la chasse alliée, que pour une revanche du gros Herman 🐷 ...

Cher Michel ,

ta remarque est parfaitement à sa place mais j'avoue que je ne sais quoi répondre. Peut-être il y eut-il un Allemand qui admirait trop Blériot que pour détruire son monument Question ??

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Monter10
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918   Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 EmptyDim 05 Juin 2011, 13:37

Le planning de l'opération se devait d'être méticuleux sachant que beaucoup d'éléments devaient être pris en compte comme les champs de mine placés le long de la côte belge, l'obligation de faire route de nuit , la présence des bancs de sable continuellement en mouvement et dont plus aucun relevé n'avait été fait depuis 4 ans, la présence de massives batteries côtières, et d'artillerie de proximité sur le mole même ...

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Post-510


Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Img-1710

Il était requis de pratiquer l'opération à marée haute et d'opérer sous un vent de nord ou nord-est afin de maximaliser l'efficacité du brouillard artificiel ... et enfin de quitter les lieux deux heures avant le lever du soleil !

Il s'agissait maintenant pour Keyes et son staff de choisir les vaisseaux destinés à être sabordés dans l'entrée du canal ... Des ingénieurs belges en exil en Angleterre furent consultés afin de déterminer le meilleur emplacement de sabordage. Dans le même temps, des entrepreneurs de récupération d'épaves de navires furent interrogés pour déterminer les meilleures solutions afin d'empêcher les allemands de déplacer les bateaux sabordés.

C'est ainsi que les navires destinés à être coulés devaient avoir leur coque cimentée à la fois pour les alourdir et rendre inopération l'emploi de chalumeaux de découpe.

Les navires en question - que je vais appeler les "block ships" - devaient être capable de naviguer de manière autonome jusque Zeebruges et disposer d'un minimum de capacités défensives.

Trois vieux croiseurs , les HMS Thetis, Intrepid et Iphigenia furent sélectionnés .

Le HMS Thetis :

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Hms_th10

Le HMS Intrepid en 1896 :

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Hmsint10

et le même en tenue plus militaire vers 1910 :

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Hmsint11

Et enfin le HMS Iphigenia :

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Images20

Ces trois croiseurs étaient de la classe Appollo , lancés entre 1890 et 1893 , de 3400 à 3600 tonnes de déplacement et 95 mètres de long. Ils servaient depuis 1914 comme navires auxiliaires de mouilleurs de mines. Leur vitesse maximale était de 20 noeuds ( ~36 km/h) et leur équipage en temps normal de 300 hommes.

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 220px-11

Deux autres navires similaires , les HMS Brilliant et Sirius étaient destinés à se saborder la même nuit à Ostende.

Le navire d'assaut du môle qui devait faire office de diversion fut désigné et son nom devait entrer dans l'histoire : le HMS VINDICTIVE !

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Hms20v10

Ce croiseur de la Classe Arrogant, lancé en 1897 , longueur 104 mètres, déplacement 5750 tonnes, vitesse 19 noeuds , était déjà obsolète en 1914. Dès 1912 il servait comme bateau de servitude du navire-école HMS Vernon. A l'entrée en guerre, il devait reprendre du service "actif", en capturant deux vaisseaux marchands allemands puis servit le long des côtes d'Amérique du Sud et en mer de Barents.

Il manquait encore à l'opération des navires rapides capables de débarquer et d'embarquer les troupes d'assaut, et capables de naviguer sans danger sur les champs de mines en raison d'un faible tirant d'eau et surtout capables de pousser le HMS Vindictive le long du môle.

Les "oiseaux rares" étaient en fait des fleurs : les (pas encore HMS) Iris et Daffodil (en français Jonquille). Ces deux navires identiques, civils, servaient de bacs sur la rivière Wesley en Angleterre et étaient réputés pour leur puissance.

HMS Daffodil :

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Royald10

Ces deux navires de moins de 500 tonnes étaient chacun capables de transporter 1675 passagers. Ils devaient être réquisitionnés par l'Amirauté.

L'ensemble de ces navires devaient maintenant se préparer pour l'opération :

les deux bacs furent équipés d'un mortier et de deux mitrailleuse Vickers, ainsi que d'un révolutionnaire appareil produisant du brouillard artificiel, conçu par le Wing Commander Franck Brock, expert en pyrotechnique (fils d'un fondacteur d'une société de feux d'artifice !).

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Images21

Le HMS Iris en livrée militaire :

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Photow10

Les blocks ships aussi se préparaient :

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Pic_ze11

avec leur coque replie de ciment et d'explosifs pour le sabordage

Quant au HMS Vindictive il se préparait également à son rôle de navire d'assaut, truffé de mitrailleuses, de canons à tir rapide et de postes à lance-flammes, ainsi que de passerelles d'abordage pour monter sur le Mole...

La photo ci-dessous est intéressante car elle est annotée comme étant prise après le raid de Zeebruges. Au vu de l'état du navire et des photos prises réellement après le raid il me
semble que l'on voit ici le Vindictive avant le raid et non après. On y voit bien les mats enlevés ainsi que les tourelles des canons et un poste protégé construit derrière la passerelle de commandement
qui devait accueillir une mitrailleuse et les lance-flammes.

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Batter10

le personnel requis pour l'assaut à bord des blockships et navires d'assaut avait évalué à 86 officiers et 1700 hommes.
Parmi eux 740 Royal Marines (infanterie de marine) et 200 marins volontaires sélectionnés parmi les équipages de Dreadnouhgt
et autres Battlecruisers de la "grand Fleet" de l'Amiral Beatty. Ces 200 hommes se virent octroyer un congé de plusieurs
jours pour visiter leurs proches - pour nombre d'entre eux cela serait la dernière fois ...

Royal Marines (ici à Gallipolli)

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Rmatga10

Marins (les "Bluejackets") :

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Hms_po10

L'ensemble des unités d'assaut furent entrainées pendant le mois de mars 1918 au combat à la grenade, à la bayonnette, aux techniques
de démolition, s'entrainant de jour et de nuit sur une réplique grandeur nature du Môle. Mais le but de l'opération restait évidemment totalement
secret pour les soldats...

Le 6 avril , les soldats embarquèrent sur un train en partance pour Douvres où ils devaient embarquer sur le "depot ship" (caserne flottante) HMS Hindustan,
un cuirassé désuet prédreadnought.

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Hmshin10

Le lendemain l'objectif de la mission fut dévoilé. Plus aucune communication ne fut plus autorisée avec l'extérieur du navire.

Il ne restait plus qu'à attendre les conditions météo favorables... Une longue attente en ce compris une tentative avortée le 11 avril
et le 14 avril. Les installations rudimentaires à bord du HMS Hindustan commeçaient à attaquer le moral des soldats et les officiers
eurent fort à faire pour maintenir l'esprit des troupes !

Il faut alors décidé d'attaquer entre le 22 et le 26 avril , période de pleine lune ce qui était contraire à l'une des contraintes de l'opération.

Après plusieurs journées anxieuses, le 22 avril les conditions météo semblaient favorables pour l'attaque. La flotte se prépara à naviguer pour 5 heures
de l'après-midi.

A 20h30, des monitors furent les premiers bateaux à partir de Dunkerque pour bombarder Zeebruges et Ostende, et une flotte de
contre torpilleurs quittait Harwich pour fournir une escorte martime en cas d'attaque allemande.

La concentration de la flottille d'assaut se fit encore avant le crépuscule et se mit en route en trois colonnes, celle du milieu dirigée par le HMS Vindictive
remorquant les HMS Iris et Daffodil. Dans leur sillage les 5 block ships... Keyes était surle navire de commandement Warwick portant un énorme
drapeau à l'effigie de Saint George ... le 23 avril jour de l'attaque étant celui de l'attaque tandis que la croix rouge sur fond blanc, qui est le drapeau
de l'Angleterre est appelé croix de St George (à ne pas confondre avec l'Union Jack, drapeau de la Grande-Bretagne) !

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Images23

Les autres batiments de la flottille consistaient en destroyers de défense, deux sous-marins remorqués je reparlerai, deux douzaines
de CMB "coastal motor boats" (vedettes côtières)

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Cmb_2710

et d'une soixantaine de "ML "motor launches"

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Photow12

ces petits batiments devant jouer un rôle très important et très risqué, de torpillage des bateaux allemands
dans le port de Zeebruges, d'amplificaton des écrans de fumée et de secours aux équipes à bord des block ships
sabordés.

Peu avant la tombée de la nuit, Keyes lançait par sémaphore le signal convenu "St George for England"

Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Images24

On ne peut dire que le convoi s'enfonçait dans la nuit étant donné la pleine lune qui donnait une visibilité
de 10 miles (16 kms). Mais il partait vers son destin, et nous le retrouverons la prochaine fois !

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 Monter10
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918 - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !


Dernière édition par didier le Lun 06 Juin 2011, 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Roger Keyes et les raids britanniques sur Zeebruges et Ostende - 1918
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: RECUEIL DE DOCUMENTATION & PLANS :: Navires et Histoire Navale-
Sauter vers: