La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexionDébarquement à DIEPPE... - Page 4 Sans_t13
 

 Débarquement à DIEPPE...

Aller en bas 
+15
filminiature
jacques13
Charles Qc
VCDNDA
Daniel S le Vendéen
surcouf
Yuth
Christian Le Normand
BROMURE
AD'HOC
jacknap1948
didier
jeanbauduen
olnejean
stef
19 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
olnejean
Maître principal
Maître principal
olnejean


Localisation : Sendrogne, (Dépt de l'Ourthe)

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMer 09 Fév 2011, 10:19

Bon début, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olnejean.net/
surcouf
Maître principal
Maître principal
surcouf


Navire préféré : Cuirassés et vaisseaux de ligne..

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMer 09 Fév 2011, 20:08

:pirat: Salut à tous,
L'histoire du raid sur Dieppe à été décidé pour tester les défenses portuaires allemandes. Les Anglais à l'époque n'avaient pas encore eu l'idée de construire des ports artificiels pour ravitailler le débarquement (idée d'ailleurs initiée par Churchill lui même). Ils étaient obligés donc de conquérir un port pour débarquer. Les allemands le savaient bien entendu et en avaient fait de véritables forteresses. Pour les anglais il fallait absolument faire un raid sur une plage pour élaborer le futur matériel à utiliser pour contrer les défenses. Dieppe à été choisi en fonction de la proximité des côtes anglaises et sa capacité à être défendu par la RAF. Fallait-il faire un simple raid de commando de nuit ou une opération à grande échelle?. Le raid de commando n'apporterait que peu d'indications sur la capacité des chars à évoluer sur une plage bien défendue. Et effectivement les soldats Canadiens nombreux et non utilisés ne demandaient qu'a "y aller" poussés en plus par des généraux en quette de gloire. Churchill porté sur les actions d'éclats ne demandait pas mieux. On opta donc pour l'opération à grande échelle. Mais de graves erreurs furent commises dès le départ. La première fut tout simplement de ne pas tenir compte des galets de la plage de Dieppe qui furent une véritable catastrophe pour les chenilles des chars. Le matériel de repli peu adapté à l'opération et relativement aléatoire, le manque d'avions pour le survol de la zone de combat, mais surtout le manque de discrétion qui laissa le temps aux Allemands de se préparer et faire venir des renfort. Ceci dit sans Dieppe il n'y aurait jamais eu Overlord car tout le matériel fut étudié à partir de cet échec. Pour réussir Dieppe il aurait fallu un tapis de bombes de saturation sur les défenses juste avant l'opération, au moins 2 cuirassés (sous protection contre les ju88 et stukas) envoyant des obus à grande distance pour détruire les arrivées de ravitaillement et bunkers. Ceci dit un assaut de grande envergure sur les plages, sans troupes de relève et matériel lourd parachuté ou débarqué sur les arrières de l'ennemi à peu de chances de réussir. C'est cela qui a manqué à Dieppe, un assaut parachutiste sur les arrières de l'ennemi. Les allemands n'avaient qu'a se concentrer en direction de la mer.
A+ Wink


Dernière édition par surcouf le Jeu 10 Fév 2011, 05:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
olnejean
Maître principal
Maître principal
olnejean


Localisation : Sendrogne, (Dépt de l'Ourthe)

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMer 09 Fév 2011, 20:15

surcouf a écrit:
:pirat:
Et effectivement les soldats Australiens nombreux et non utilisés ne demandaient qu'a "y aller" poussés en plus par des généraux en quette de gloire.
J'imagine que ta plume a fourché ...
Tu voulais dire "Canadiens" ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olnejean.net/
Invité
Invité
Anonymous



Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMer 09 Fév 2011, 20:23

un bombardement de saturation aurait causé beaucoup de pertes civiles!
Revenir en haut Aller en bas
stef
Aspirant
Aspirant
stef


Localisation : haute normandie
Navire préféré : corvette flower

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMer 09 Fév 2011, 21:23

pascal 94 a écrit:
un bombardement de saturation aurait causé beaucoup de pertes civiles!

merci pour les dieppois je repete ceci n etait pas une invasion!!!!!!!!!!!!!!!
mais bon allons jusque au bout du sujet et l operation rudder!!une vrai catastrophe aussi!!passée dans l oublie aussi toute autant lié a dieppe!!
mais je pense que ad hoc a tout prevu je lui fait confiance
a+
stef
Revenir en haut Aller en bas
AD'HOC
Bagnard Banni




Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMer 09 Fév 2011, 23:37

Bien le bonjour à tous,

Merci à tous pour vos interventions, en particulier Surcouf.
Merci bien sûr à Stef pour sa confiance et pour "recadrer" le sujet. En effet si l'on oublie "Rutter", on se prive d'éléments déterminants pour comprendre cette journée sanglante.
Je ne suis pas intervenu sur ce sujet pour excuser l'opération Jubilee mais pour essayer de la resituer dans son contexte.
J'ai essayé dans ma précédente intervention de montrer que, dans ce contexte de l'année 1942, tout était possible et que les Alliés occidentaux ne pouvaient pas ne pas "faire quelque chose".
Aussi, comme je vous l'ai annoncé plus haut, il est important de s'immerger autant qu'il est possible dans cette époque où il n'y a de place que pour des "Si..." lourds de menaces.
Il y a des points sur lesquels je me permettrai de mettre en avant mon expérience (en live) des blindés et des opérations commandos (itou). Aussi, d'avance, excusez-moi, mais il y a des clichés qui ont la vie dure.

A bientôt et encore merci
A+
Amicalement Very Happy




Revenir en haut Aller en bas
surcouf
Maître principal
Maître principal
surcouf


Navire préféré : Cuirassés et vaisseaux de ligne..

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyJeu 10 Fév 2011, 05:01

olnejean a écrit:
surcouf a écrit:
:pirat:
Et effectivement les soldats Australiens nombreux et non utilisés ne demandaient qu'a "y aller" poussés en plus par des généraux en quette de gloire.
J'imagine que ta plume a fourché ...
Tu voulais dire "Canadiens" ...
:pirat: clown Oui regardez l'heure cette coquille m'a réveillé en pleine nuit!, !!!!! j'ai corrigé!!!!! Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyJeu 10 Fév 2011, 05:08

je constate Surcouf bon courage sunny
Revenir en haut Aller en bas
stef
Aspirant
Aspirant
stef


Localisation : haute normandie
Navire préféré : corvette flower

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyJeu 10 Fév 2011, 11:03

bonjour ad hoc
je viens de realiser que dans le bouquin que j ai le militaria hors serie n 75 de 2010
il y a une enorme boulette sur l intitulé operation "rudder" .on ne peux pas faire confiance a ce bouquin meme le profil de la fameuse jeep que je fais est archi faut.donc j ai relu les autres bouquins que j ai et c est bien operation "rutter"
milles excuses pour cette boulette malgres moi .je banni donc ce livre !!!
amicalement
stef

_________________
demain j arrête Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyJeu 10 Fév 2011, 11:08

ce n'est pas de ta faute et ce n'est pas grave Stef
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyJeu 10 Fév 2011, 21:10

Bonsoir à tous

Un bon bouquin : "Les Canadiens à Dieppe" de Jacques Mordal - Ed Presses de la Cité.

Discours de Churchill 8 sept 42 : "le raid doit être considéré comme une reconaissance en force... je considérais personnellement l'assaut de Dieppe comme un préliminaire indispensable à des opérations de grande envergure"

Pertes canadiennes en proportion : 65 %

Déclaration de sir Roger Keyes (l'instigateur du raid de Zeebruge 1918)
"opération mal conçue, née sous une mauvaise étoile, contsitutait tout compte fait une expérimentation bien coûteuse"

Leçons tirées :
- nécessité d'un soutien feu très puissant
- difficulté d'attaquer un port directement
- nécessité d'assurer la protection du personnel chargé de la destruction des obstructions


_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Monter10
Débarquement à DIEPPE... - Page 4 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
AD'HOC
Bagnard Banni




Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptySam 12 Fév 2011, 23:05

Bien le bonjour à tous,

Grand merci pour vos remarques et contributions à ce sujet!
Pour Stef, il faut effectivement se méfier de certaines publications où sévissent parfois des historiens improvisés. Cela dit, l'Histoire n'est pas non plus une science exacte.

Comme nous l'avons vu plus haut, les Alliés n'ont pas, en ce mois d'avril 1942, les moyens humains et matériels pour monter une opération amphibie de grande envergure. Les USA viennent à peine de mettre en route leur production de guerre et, du million d'Américains qui doivent arriver en Grande-Bretagne, seuls 32000 sont présents, toutes fonctions confondues. Quelques unités de B-17 viennent de s'installer, mais les Eagles Squadrons US sont équipés de Spifire.

Les états-majors continuent à combiner des plans, sans avoir aucune expérience de ce que peut être un débarquement, si l'on excepte celui des Dardanelles, qui remonte à plus de 25 ans et qui fut sanglant.

Tout le monde à l'époque (les Allemands aussi d'ailleurs) est d'accord sur un point: pour effectuer une telle opération, il faut s'emparer d'un port et cela sans trop de dégâts sur les installations.
Condition sine qua non: la surprise.

On passe en revue les différents ports français. Cherbourg, déjà évoqué, est puissamment fortifié et trop éloigné des bases aériennes britanniques; Calais, Dunkerque et Boulogne sont également bien défendus. Et les aviateurs qui les survolent peuvent témoigner que la Flak y est dangereusement active.

Reste donc Dieppe.
C'est un port de moyenne importance, d'escale essentiellement, donc peu de risque pour la Navy de se trouver face à des navires lourds. Les ouvrages de défense sont apparemment plus faibles. Des falaises bien sûr, mais entaillées de valleuses. Enfin une vaste plage prolongée par une esplanade, idéale pour une percée par les blindés.
De plus, il présente des objectifs intéressants: des radars dont l'étude complètera utilement celui rapporté de Bruneval, de l'artillerie lourde certes mais dont les pièces sont installées dans des cuvelages, un terrain d'aviation inutilisé à l'arrière, des pièces de DCA dotées de système de visée très utiles à récupérer, des hommes enfin, spécialistes et officiers, qu'il sera très profitables de faire prisonniers, avec des documents précieux.

Enfin il va être possible de tester au combat de nouveaux matériels dont les chars Churchill. Certains sont dotés de rouleaux de fascines pour passer galets et barbelés, d'autres de lance-flammes. On les a soigneusement rendus étanches et les échappements rehaussés par des tubes en forme de lyre. Certains navires et embarcations viennent en un temps record d'être conçus et construits.

Tout concourt à une vision raisonnablement optimiste du déroulement du raid.

Il s'agit alors de définir comment mener à bien l'opération.
On se trouve alors devant une alternative: attaque frontale ou prise en tenaille du port? Je vous passe les innombrables discussions sur le sujet entre Montgomery (chef controversé), Eisenhower (qui n'a jamais combattu), Churchill, Mountbatten (qui a combattu sur mer), Hugues-Hallet, etc. Notons qu'à ce stade, les Canadiens ne sont pas encore associés à la finalisation du projet.

Le Bureau des Forces Combinées propose donc 2 plans:
- 1: attaque frontale sur la plage de Dieppe avec l'appui des blindés, actions latérales sur Puys et Pourville par des fantassins, simultanément neutralisation des batteries lourdes de Berneval et Varengeville par des parachutistes. Intervention de troupes aéroportées par planeurs sur Arques où l'on croit qu'est installé le Q.G allemand et prise du terrain de St-Aubin pour le rendre inutilisable.

- 2: attaques terrestres principales à Pourville, Puys et Quiberville avec l'appui des blindés. Mêmes objectifs pour les paras. Même intervention des troupes aéroportées.

Des forces de réserve se tiendront face à Dieppe.

Dans les 2 cas, une heure avant l'aube, les défenses du port et de la ville seront pilonnées par l'aviation et la Navy devra neutraliser celles des falaises. La population locale devra être avertie auparavant par tracts et messages radio.


Le plan 1 après quelques modifications est adopté sous le nom de code "Rutter".

Les Canadiens dont on a vu qu'ils étaient impatients d'en découdre sont les plus à même de fournir le plus gros des forces terrestres.
Montgomery contacte le général McNaughton commandant la 1ère armée canadienne; au vu de l'importance du projet, celui-ci demande l'avis de l'Etat-Major d'Ottawa qui donne son feu vert aussitôt.
Le commandement des forces terrestres sera assuré par le général John Hamilton Roberts, commandant la 2ème Division canadienne:

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 758022HamiltonRoberts


Là encore, je passe sur la chronologie des différents échanges entre états-majors, ainsi que des diverses réunions préparatoires. Toutefois, deux points importants sont à souligner.
Au cours de ces discussions en effet, Sir Dudley Pound, Premier Lord de l'amirauté, fait savoir que la Royal Navy ne peut prendre le risque d'engager des cuirassés dans une opération risquée et restreinte.
De même Sir Arthur Harris, commandant le Bomber Command,Débarquement à DIEPPE... - Page 4 175715SirArthurTraversHarris

fait valoir qu'il n'est pas souhaitable de faire intervenir des bombardiers lourds si l'on veut garder le port intact, d'autant que ses appareils viennent juste de commencer les raids nocturnes sur l'Allemagne.

En tout cas l'objectif, Dieppe, n'est connu que des officiers qui ont participé à l'élaboration de ce raid massif. Le secret doit être absolu.


Commencent alors en mai l'entraînement et les exercices destinés à valider le projet et à mettre les hommes en condition.

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 553866EntranementJubilee
IWM

Ces manœuvres se déroulent sur l'île de Wight parce qu'elle est est la plus apte à rassembler les conditions de l'opération réelle.
Les fantassins reçoivent un minimum d'instruction commando. Les chars débarquent sur des plages de galets et suivent un entraînement spécifique.

Sur Dieppe, des avions de reconnaissance opèrent à haute et très basse altitude pour récolter le maximum de renseignements. Les pilotes débordent largement de la cible pour éviter les soupçons.

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 829528dieppe1942
Archives Nationales Canada

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 311889AvantleraidPhotoreco
IWM

Churchill demande à ce que les bombardements préparatoires soient les plus précis possibles afin d'épargner le plus possible les populations civiles. On dresse alors une liste précise des objectifs à bombarder. "Bomber" Harris peut respirer.

Les 11 et 12 juin, un exercice inter-armes baptisé "Yukon" se déroule sur les côtes du Dorset.

Le résultat est désastreux: les barges difficiles à manœuvrer débarquent leurs troupes bien loin des points fixés, les chars arrivent trop tard, la marine ne sait pas trop quel est son rôle, quant aux paras ils sont largués trop loin de leurs objectifs.
Le raid prévu pour le 21 juin est reporté à juillet.

Les hommes sont renvoyés dans leurs casernements sans avoir bien compris l'utilité de ces manœuvres.

Bien sûr, ils se doutent que "quelque chose" doit avoir lieu, d'autant que les 22 et 23 juin, ils sont à nouveau expédiés au même endroit.
"Yukon II" se déroule un peu mieux, d'autant que l'on a pris soin de faire tirer à balles et munitions réelles (obusiers et mortiers). On ne vise pas évidemment les soldats mais les explosions et les sifflements "pour de vrai" les mettent en condition: pas question de traîner ou de s'interroger.
Les Churchill évoluent sans problème sur les galets et remplissent bien leur rôle d'appui à l'infanterie.
On note que les rideaux de fumée ont été insuffisants ou déclenchés à contretemps.
Mais à nouveau la collaboration et la synchronisation inter-armes est défaillante. De plus, le timing extrêmement précis et serré se révèle quasiment impossible à respecter.

De cet exercice peu concluant personne ne tire les conclusions, à savoir qu'une telle opération doit ménager des solutions de repli et d'initiatives de groupe si un retard ou un imprévu survient, ce qui est inévitable.
Et le plus important, il n'y a pas de commandant unique pour coordonner les trois armes. Toutefois, l'opération est maintenue.

L'aviation n'a pas participé à ces manœuvres. On revêt le nez des appareils de bandes blanches, surtout destinées à la reconnaissance par la DCA des navires, comme ici sur le Spitfire du Cdt Dupérier, patron du 340 Sq.Ile de France. Ces marques seront appelées bien plus tard "les bandes de Dieppe".

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 774154BandesditesdeDieppeSpitduCdtDuprier

Notez au passage l'insigne personnel dessiné par Walt Disney himself en souvenir de sa participation à la 1ère guerre sur le sol français.

Churchill, quant à lui, s'inquiète de savoir si, au vu du résultat douteux des manœuvres, on peut réellement envisager un succès.
Mountbatten est pour sa part plutôt nuancé dans sa réponse, tandis que Brooke, chef d'état-major et Hughes-Hallet (marine) font valoir que les hommes sont prêts et que si l'on veut entreprendre des offensives décisives, cette opération est indispensable.

Les 2 et 3 juillet, les troupes embarquent sur plus de 200 navires, pour un nouvel exercice baptisé "Klondike I".
Dès que l'embarquement fut terminé, les officiers apprennent à leurs hommes qu'en fait ils partent pour le raid. L'enthousiasme est général.
Mountbatten et Roberts visitent chaque navire pour saluer les soldats:

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 592857LordMountbatten
IWM

Robertsinstalle son poste de commandement à bord du destroyer HMS Calpe. Et l'on attend...
Au matin, on attend toujours et pour cause: la météo s'est détériorée, les parachutistes et les planeurs ne peuvent prendre l'air.
Et on se remet à attendre; le 8 une amélioration est annoncée. On modifie le plan: l'opération se passera sur 2 marées.
Le 7 les hommes toujours à bord commencent à grogner. On réduit encore la durée, une marée.
La Luftwaffe n'a pas manqué de repérer la concentration de navires et 4 bombardiers touchent 2 LSI, ne faisant heureusement que quelques blessés légers. Mais les 2 transports ne peuvent être remplacés.

Le 8 juillet, l'Opération Rutter est abandonnée. Montgomery paraît heureux de voir abandonné ce projet si incertain.
Le lendemain, les troupes déçues regagnent leurs différentes bases. Sur les avions, on efface les bandes blanches. Les Canadiens espèrent que ce n'est que partie remise.
Sous peu, ils vont voir leur espoir devenir une cruelle réalité...Jubilee les attend.

A+
Amicalement
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
stef
Aspirant
Aspirant
stef


Localisation : haute normandie
Navire préféré : corvette flower

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptySam 12 Fév 2011, 23:21

merci ad hoc pour tes superbes talents de narrations qui s averent etre tres juste!
la photo qui est mise sur dieppe doit etre du pres du pont colbert!j en suis sur il m interpelle le petit batiment existe encore!!!
des que je peux je prend les photos en l etat actuel j y vais cette semaine!!
encore un grand merci a toi
amicalement
stef
Revenir en haut Aller en bas
AD'HOC
Bagnard Banni




Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyDim 13 Fév 2011, 16:20

Bien le bonjour Stef,

Merci pour ta attention et ton enthousiasme!
Je n'arrive pas à trouver une carte explicite de Dieppe avec ses objectifs de 1942.
Si tu as ça, peux-tu me le faire savoir (par mp)?
Tout ce dont je dispose est très complexe, donc pas évident pour ceux qui ne connaissent pas trop le sujet, ou alors carrément pifométrique.

A+
Amicalement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyDim 13 Fév 2011, 20:26

Excellente mise en atmosphère Ad Hoc - on attend la suite avec impatience...
Le commentaire de Roger Keyes que j'ai cité l'autre jour visait-elle penses-tu Mountbatten qui lui avait succédé pour ce type d'opérations ?

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Monter10
Débarquement à DIEPPE... - Page 4 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
AD'HOC
Bagnard Banni




Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyDim 13 Fév 2011, 21:01

Bien le bonjour Didier,

Merci de ton appréciation!
Pour le commentaire de Roger Keyes, il pensait vraisemblablement à Mountbatten.
Mais à dire vrai, cela pouvait s'appliquer aussi à Montgomery, voire à des officiers canadiens.

A+
Amicalement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyLun 14 Fév 2011, 15:52

merci Ad'hoc pour ce récit très intéressant et aussi pour ses photos vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Christian Le Normand
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau



Localisation : Hérouville-Calvados-Normandie-France-Europe

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMar 15 Fév 2011, 12:32

didier a écrit:
Le commentaire de Roger Keyes que j'ai cité l'autre jour visait-elle penses-tu Mountbatten qui lui avait succédé pour ce type d'opérations ?
Elément de réponse Les remarques de Keyes visaient un peu tout le monde ; malgré ses grades, fonctions et titres, il était réputé quelque peu "parano".
Très introduit auprès de la cour royale et de Churchill, il avait conservé un prestige certain bien que son fait d'armes le plus célèbre, le blocage du port de Zeebruges en 1918 ait été un demi-échec coûteux.
Mais, dans un mélange des genres de sa personnalité, il élaborait des plans fantaisistes et passait beaucoup de temps à se plandre que ses collègues et entourage cherchait à lui nuire en l'empêchant de mener des opérations qui auraient permis de gagner le guerre au plus vite.
Il avait fini par lasser Churchill qui l'avait mis dans un "placard doré" et remplacé par Mountbatten ; il est probable que Keyes ait eu une dent supplémentaire contre Mountbatten.
Revenir en haut Aller en bas
AD'HOC
Bagnard Banni




Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMar 15 Fév 2011, 14:29

Bien le bonjour à tous,

A propos de Sir Roger Keyes (Admiral of the Fleet, quand même), je ne saurais mieux dire que Christian.
Le jugement de R.Keyes vise très certainement Mountbatten en priorité mais aussi tous ceux qui ont participé à l'élaboration de cette entreprise. De toute façon, il lui est très facile de critiquer une opération à laquelle il n'a pas été associé.

A+
Amicalement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
olnejean
Maître principal
Maître principal
olnejean


Localisation : Sendrogne, (Dépt de l'Ourthe)

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMar 15 Fév 2011, 14:39

Il avait déjà une position difficile depuis tout un temps, il était un peu considéré comme "un vieux gaga". Peut-être l'était-il, d'ailleurs !
Combien de fois ai-je lu des propos pas trop chaleureux à son égard !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olnejean.net/
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMar 15 Fév 2011, 18:28

Merci Christian (Le Normand), Ad'Hoc , Olnejean pour ce commentaire sur Keyes qui m'aide à mieux situer l'évolution du personnage qui s'était fait remarquer pendant la guerre des boxers en Chine par ses coups de main façon commando quand l'époque n'était pas habituée à ce type de guerre...

Zeebruges fut un coup de main quand même pas mal réussi car à ce moment la victoire n'était pas du tout assurée et les SM (sous-marins pas sado-maso, quoique ...) allemands faisaient bcp de mal. L'opération permit de freiner leur agressivité. C'est Ostende qui fut un bide avec le HMS Vindictive mal placé.

Mais je me mets "hors sujet" . A l'occasion j'ouvrirais bien un post "raids Zeebruges et Ostende 1918"...

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Monter10
Débarquement à DIEPPE... - Page 4 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMar 15 Fév 2011, 18:42

N'hésite pas didier j'aimerai bien que tu ouvres un sujet Zeebruges et Ostende 1918 c'est toujours intéressant et j'aime bien cette époque sunny
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMar 15 Fév 2011, 19:02

Je note et je vais essayer de vous faire cela . J'ai justement un bon bouquin de la collection Battleground (éditeur Pen & Sword) en langage d'Outre manche sur le sujet. Enfant j'ai souvent été à Ostende où à deux pas de mon Mercator-bien-aimé se trouve la proue du HMS Vindictive. L'histoire de ces hommes des Royal Marines mérite d'être racontée.

Je vous prépare cela ...

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Monter10
Débarquement à DIEPPE... - Page 4 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !


Dernière édition par didier le Mar 15 Fév 2011, 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMar 15 Fév 2011, 19:08

merci Didier
Revenir en haut Aller en bas
olnejean
Maître principal
Maître principal
olnejean


Localisation : Sendrogne, (Dépt de l'Ourthe)

Débarquement à DIEPPE... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Débarquement à DIEPPE...   Débarquement à DIEPPE... - Page 4 EmptyMar 15 Fév 2011, 22:16

Bonne idée, Didier.
Autre sujet intéressant: la tragédie du Léopoldville.
Veille de Noël 1944. Le vieux Léopoldville fait passer la Manche à 2233 soldats US en renfort pour la Bataille des Ardennes.
Un sous-marin allemand torpille le bâtiment pas loin de Cherbourg. Dans la pagaille qui s'ensuit, tout l'équipage belge et les marins britanniques se sauvent dans les quelques canots disponibles, laissant les Américains à leur triste sort.
Bilan 822 morts.
L'affaire a été étouffée à l'époque...
Je crois qu'il y a de la documentation sur le web.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.olnejean.net/
 
Débarquement à DIEPPE...
Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: RECUEIL DE DOCUMENTATION & PLANS :: Navires et Histoire Navale-
Sauter vers: