La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexionLA BATELLERIE - Page 2 Sans_t13
 

 LA BATELLERIE

Aller en bas 
+6
AD'HOC
Christian Le Normand
Andy
guillemaut CapCoeurdemiel
BROMURE
Henri
10 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyVen 09 Juil 2010, 20:00

Pour la Citadelle je crois que le téléphérique existe encore avec la tranchée effondrée. Le mieux est de téléphoner
au 32 82 22 36 70 pour t'en assurer si tu veux y retourner.

Oui les deux rochers sont reliés par la même légende car
le Cheval Bayard est le cheval des 4 fils Aymon !!!

Pour la Leffe elle n'est plus brassée à l'abbaye c'est devenu
un produit industriel

On peut ouvrir un topic à la Taverne si tu le souhaites mais d'ores et déjà il vaut mieux privilégier les vraies trappistes de vraie moines (pas paillards mais pas à plaindre non plus) :
Chimay Orval Rochefort Westvletteren Ca c'est de la bière LA BATELLERIE - Page 2 Icon_cheers

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon LA BATELLERIE - Page 2 Monter10
LA BATELLERIE - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
Galaad
Aspirant
Aspirant
Galaad


Localisation : Saint Philibert (morbihan)
Navire préféré : Titanic

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyVen 09 Juil 2010, 20:22

Très beau ce fameux rocher fendu par le sabot du cheval

_________________
Membre de l'ACMSJF (Association des Commenceurs de Maquettes Sans Jamais les Finir) de Yuth  Very Happy

"Quand un verre est plein on le vide Et quand il est vide on le plaint"
"Quand le beurre est allé dans le cou du chien il est trop tard (pour réagir)."
"L’eau est un liquide si corrosif qu’une seule goutte suffit pour troubler le pastis."


LA BATELLERIE - Page 2 806844654509NONO1
Revenir en haut Aller en bas
http://compagnies-maritimes.over-blog.com/
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptySam 10 Juil 2010, 01:19

J'ai des amis qui viennent de partir à l'instant ; on a "éclusé" à deux couples 4 bouteilles de vin français (ça c'est limite par rapport à la Charte mais comme c'est éclusé c'est dans le topic - Andy ne peut rien y dire)...

Donc il n'y a plus de production de Leffe à Leffe (j'y étais en 1985 en retraite religieuse, venant de l'école catholique) - les moines nous ont fourni de la Leffe "Radieuse" plein les sacs à dos mais elle était déjà produite ailleurs (aujourd'hui c'est la multinationale InBev c'est plus qu'une marque ... laisse tomber je t'en supplie).

Prends de la vraie trappiste- moi j'aime la Chimay Bleue avec des cubes de fromage et du sel de céleri ... Ah c'est Divin ...

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon LA BATELLERIE - Page 2 Monter10
LA BATELLERIE - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
Christian Le Normand
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau



Localisation : Hérouville-Calvados-Normandie-France-Europe

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyDim 11 Juil 2010, 14:16

Puisqu'on en est aux péniches, aux écluses et à la bière belge, petite chanson :
L'éclusier
Ah ! Nostalgie ...
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010, 04:59

na]Un peut d’histoire

L’utilisation des cours d’eau pour le transport remonte au moyen age ou l’utilisation des rivieres pour le transport du bois (flottage) existait déjà il faut dire que c’était plus facile que par la route à l’époque plus tard viendra la « coche d’eau » et quelques bateaux de transport sont construits sur les rivieres pour fournir les villes qui se développe comme PARIS et LYON

Certain bateau sont construits, chargé, arrivé à destination on le décharge on démonte le bateau et on vend le bois il faut dire qu’a l’époque c’est plus facile de descendre les riviére que de les monter

Puis vient le besoin de connecter les rivière entre elles alors on construit des canaux mais chaque region construit son gabarie on trouvera ainsi des « gabares », des « fluttes, » des « batar » et autres embarcations. FREYCINET viendra standardisé tout ça mais les petitx canaux ne seront pour beaucoup jamais transformé au gabarie FREYCINET le transport continuera pendant encore de longues années car c’est surtout du transport local et des interconnexions existent entre les différents canaux . La motorisation des FREYCINET et le développement du réseau routier verra la disparition de ces petites embarcations qui pouvait charger environ 150 tonnes et qui était à traction humaine ou animal on peut encore en se baladant dans le centre de la France retrouver des vestiges de ses canaux (region de BOURGES, le long de le loire……)

Le véritable développement est venu avec la révolution industrielle, le charbon devient roi on l’exploite dans le nord mais ensuite il faut le transporter et la voie ferrée n’est pas encore assez développé alors que des canaux existent déjà et surtout les rivieres sont utilisées depuis longtemps on développe alors la batellerie surtout dans le nord et la Belgique et quelques liaisons nord sud

Pendant la premiere guerre mondiale la batellerie participera à l’effort de guerre sous forme de réquisition et même certaines péniches seront transformées en batterie mobiles flottantes

Pour la petite histoire mon grand père qui était batelier c’est engagé pour la durée de la guerre dans la marine il servira notamment sur le bateau utilisé par LIAUTEY pour faire la liaison entre la France et les colonies africaines

La deuxieme guerre mondiale verra la réquisition allemande et des péniches seront transformés par les allemands pour l’opération seelow (débarquement en grande bretagne) en péniche de débarquement

La péniche de mon grand pére sera bloquée dans la région de DUNKERQUE et ça n’a pas était la joie tous les jours

Le réseaux fluvial va se développer pour atteindre son maximum après la deuxieme guerre mondiale des projets seront encore lancés certains ne verront jamais le jour d’autres seront à demi réalisés ou même terminé mais jamais ils ne verront une péniche « le canal sec de la petite seine , le canal du haut rhone…….)

On améliorera une partie du reseau en le passant en grand gabari surtout dans le nord pour donner accés à des unités de 1000 à 1500 tonnes (freycinet 250 à 350 tonnes de port)

Dans les années 80 / 90 viendra le déclin un certain nombre de canaux seront fermés, d’autre resteront ouvert pour la plaisance (bourgogne) et une partie du parc sera mis au déchirage (destruction contre une prime)

Aujourd’hui, il manque de transport par eau, et cela part vers la SNCF ou la route, les gouvernants non rien compris car ils n’ont su ou voulu maintenir un moyen de transport fortement écologique car peut poluant

Voila un court résumé
Revenir en haut Aller en bas
Christian Le Normand
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau



Localisation : Hérouville-Calvados-Normandie-France-Europe

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010, 09:41

Très intéressant, Bromure ! Pile-poil dans le sujet !
Une tite bière ?
Revenir en haut Aller en bas
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010, 22:44

Intéressant l'exposé de Bromure. La batellerie a-t-elle encore un avenir dans le transport de marchandises ?

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon LA BATELLERIE - Page 2 Monter10
LA BATELLERIE - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
Galaad
Aspirant
Aspirant
Galaad


Localisation : Saint Philibert (morbihan)
Navire préféré : Titanic

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010, 08:57

merci aussi Very Happy

_________________
Membre de l'ACMSJF (Association des Commenceurs de Maquettes Sans Jamais les Finir) de Yuth  Very Happy

"Quand un verre est plein on le vide Et quand il est vide on le plaint"
"Quand le beurre est allé dans le cou du chien il est trop tard (pour réagir)."
"L’eau est un liquide si corrosif qu’une seule goutte suffit pour troubler le pastis."


LA BATELLERIE - Page 2 806844654509NONO1
Revenir en haut Aller en bas
http://compagnies-maritimes.over-blog.com/
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010, 09:44

Je préfère le calva de ta région
Revenir en haut Aller en bas
AD'HOC
Bagnard Banni




LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010, 11:16

Bien le bonjour Bromure,

Merci pour cet excellent exposé qui explicite bien les difficultés de ce mode de transport.
Ca me rappelle quand j'étais gamin, nous allions voir passer les péniches sur la Meurthe.
En passant, je connais bien Vaulx-en-Velin pour y avoir vécu.

A+
AmicalementLA BATELLERIE - Page 2 Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
Andy
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe
Andy


Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010, 19:02

Merci Bromure, j'ai appris plein de choses. LA BATELLERIE - Page 2 Icon_biggrin

_________________
Si tu protèges ton navire de la terre, il te protègera de la mer. (Proverbe croate)
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyVen 16 Juil 2010, 23:38



La période dont je vais parler pendant toute la durée de ce poste va des souvenirs de famille aux années 90 ceci sera valable pour toutes mes interventions car quand mes parents ont « débarqués » le contact avec le métier à été plus ou moins coupé

Je vais vous parler aujourd’hui d’une partie de la vie de tous les jours chez les mariniers, en effet dans la profession on dit mariniers et non pas bateliers, comme il y a gens d’a terre et les gens d’a bord ce n’est pas péjoratif, un marinier qui « débarque » devient quelqu’un d’a terre ainsi on peut entendre dans une conversation entre marinier « à bord »

« tu sais Gilbert du « POULBOT » (nom du bateau) il est plus à bord il pris la retraite et il a débarqué à DOUAI

- ha bon

- maintenant qu’il est à terre il fait du jardin »

Voila une conversation type pour vous faire comprendre que la différence n’est pas péjorative

La batellerie à été très longtemps une histoire de famille, on était marinier de père en fils ou en fille, quand il y avait plusieurs enfants le plus vieux hérité du « bateau » mais les parents aidés les autres enfants à « s’établir » dans le métier

Les enfants, ils sont dès que possible mis en conscience des dangers particuliers liés à la profession .On vit 24/24 avec les parents, le rythme est donné par la journée de travail, et les parents ne peuvent pas toujours avoir l’œil sur les enfants aussi sont-il souvent dans les « logement » à la garde des freres et sœurs plus vieux, ou dans des parcs ou même attachés à une ligne de vie, ce qui choquait souvent des gens « d’a terre » qui ne comprenait pas que c’était pour la sécurité des enfants.

Le « bateau » est l’outil de travail mais aussi la maison, le métier entre dans le domaine de l’artisanat et vous vendez une péniche comme un camion, le prix de vente n’est pas lié au chiffre d’affaire mais à la vieillesse, le « modèle » et l’état générale, l’entretient et l’aménagement du logement. Aussi lors du départ à la retraite quand vous avez passé 25 ou 30 ans ou même 40 ans sur le même bateau c’est avec un gros pincement au cœur que vous le voyez partir avec son nouveau propriétaire en espérant qu’il en prendra autant de soins que vous, car quand on ne « voyage » pas (voyager -effectuer un transport) c’est l’entretient l’hiver en interieur et l’été à l’exterieur l’été on dit faire le « chomage » il faut poncer, laver, puis repeindre la totalité..Cela se fait donc entre deux transports et des heures d’entretient il y en a eu beaucoup.

Comme la totalité de la famille est « à bord » on se croise ou l’on se rencontre au fil de l’eau et l’on profite pour se transmettre des nouvelles du reste de la famille, à l’époque le portable n’existait pas, et les familles se rassemblent complétement pour quelques heures jusqu’à quelques jours lors des marriages ou………..des enterrements. Même si on est loin on s’arrange toujours pour venir.



Concernant les enfants, je vais aborder un sujet particulier ; la scolarité. Pendant longtemps, les parents apprenaient aux enfants à lire, a écrire et compter. A l’époque cela suffisait bien, pour certains, ils étaient mis en pension dans de la famille en général les grands parents à la retraite et c’était l’école communale (cas de mon père). Par la suite, des écoles spécialisées ont été créé dans différentes ville de France comme à DOUAI ou CONFLENT ST HONORINE (capitale de la batellerie) j’en cite 2 mais il y en à d’autres. Ces écoles sont des internats ou sont scolarisés les enfants de bateliers et de forains, l’internat fonctionne même le week end, il n’est fermé qu’en période de vacances scolaires. C’est mon cas, j’suis entré à 7 ans et sortie à 17 de l’internat pour choisir ……….l’armée . On n’y étaient pas malheureux, ce n’était pas germinal, le samedi après midi nous avions droit à la projection d’un film de cinema, on faisait des ballades parfois des voyages scolaires et des activités de « travaux manuels ». Bien sur les parents manquaient et chaque fois que possible les parents venaient nous chercher mais gardé bien à l’esprit que peut de mariniers avaient des voitures, à l’époque ce n’était pas courant car bien souvent si on avait le permis de capitaine mécanicien pour conduire une péniche on n’avait pas le permis de conduire une voiture, il y avait aussi l’aspect financié car en plus d’acheter le véhicule il faut aménager le bateau pour « mettre à terre » ou « rembarquer » la voiture



Pour finir la partie familiale, que j’ai survolé, l’équipage obligatoire sur un automoteur est de deux personnes, un capitaine mécanicien et un matelot, mes parents possédaient tout deux le permis de capitaine mécanicien. Ma mère travaillait comme mon père sur le bateau ce qui est encore aujourd’hui très souvent le cas . J’ai moi-même le permis que j’ai passé à LYON sur la péniche de mes parents sous le contrôle du garde de navigation de L’ILE BARBE après une interrogation sur les codes, j’ai passer la conduite. Situation cocasse, quelques années plus tard alors que je descendais la saone dans LYON, je me fais arrêter par une patrouille fluviale, on verifie les équipements de sécurité, RAS, ensuite il me demande mon permis, alors la les choses ce compliquent, comme j’avais un permis professionnel pour lui ce n’était pas bon après maintes discussions j’ai réussi à lui faire admettre que si j’étais capable de conduire une péniche de 300 tonnes, je devrai pouvoir conduire un batiment de plaisance de 800 kg, il a pris mes coordonnées en me promettant de vérifier par ailleurs si mon permis était valable, je n’ai jamais eu de suite



J’espère ne pas avoir été trop rasant et que cela vous a intéressé
Revenir en haut Aller en bas
AD'HOC
Bagnard Banni




LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptySam 17 Juil 2010, 00:25

Bien le bonjour Bromure,

Tu n'as certainement pas été rasant. Bien au contraire!
Je suis tes interventions avec un grand intérêt car, vois-tu, j'en suis resté à "L'homme du Picardie" et je découvre tout un monde qui ne m'est pas familier sauf à rêver devant les péniches qui passent, sur la Meurthe, à l'Ile Barbe et à La Mulatière.
Grand merci à toi!!!

A+
Amicalement LA BATELLERIE - Page 2 Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
koz bag
Maistrancier
Maistrancier




LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptySam 17 Juil 2010, 08:50



Merci Bromure

Article très enrichissant pour un Ligérien comme moi .



K B
Revenir en haut Aller en bas
Galaad
Aspirant
Aspirant
Galaad


Localisation : Saint Philibert (morbihan)
Navire préféré : Titanic

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptySam 17 Juil 2010, 09:55


Merci Bromure

_________________
Membre de l'ACMSJF (Association des Commenceurs de Maquettes Sans Jamais les Finir) de Yuth  Very Happy

"Quand un verre est plein on le vide Et quand il est vide on le plaint"
"Quand le beurre est allé dans le cou du chien il est trop tard (pour réagir)."
"L’eau est un liquide si corrosif qu’une seule goutte suffit pour troubler le pastis."


LA BATELLERIE - Page 2 806844654509NONO1
Revenir en haut Aller en bas
http://compagnies-maritimes.over-blog.com/
didier
Elève officier
Elève officier
didier


Localisation : Bruxelles - Watermael Boitsfort
Navire préféré : Mercator

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptySam 17 Juil 2010, 10:11

C'est un très beau témoignagne, ce n'est pas du tout rasant vraiment. Mon père quand il était enfant vivait sur les bords de la Meuse et un de ses oncles tenait une écluse près de Namur. Moi-meme qu'est ce que je ne les ai pas observé ces péniches ... En Belgique aussi il y avait dans le temps une école pour enfants de forains et "bateliers" (excuse !) , et il y a toujours une banque spécialisée dans le crédit à la batellerie ...

Si tu as d'autres choses à raconter, n'hésite pas !

Une question : comment fait-on dans ce métier pour chercher les commandes de transport ? il y a un organisme qui centralise les commandes ? c'est le bouche-à-oreille ?

_________________
Sévissant aussi sur ce forum sous les alias de "Desiderius", "le sous-marinier belge" Suspect ou encore "l'ophtalmo sadique" :twisted:
Prétendu descendant d'un volontaire du 7ème (*) rgt de Hussards de Napoléon LA BATELLERIE - Page 2 Monter10
LA BATELLERIE - Page 2 004510
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères (Voltaire) cheers
(*) pourquoi le 7ème ? Pardi c'est le seul à s'être battu à Waterloo !
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptySam 17 Juil 2010, 22:17

Le bureau de tour ou la bourse



Que peut bien cacher ce titre, un élément essentiel de la batellerie pendant plusieurs décennies

Commençons par le début, dès la fin de son déchargement, le marinier fait pointer la lettre de voiture du transport qui vient d’être terminé, l’entreprise indique que le déchargement s’est terminé par exemple le 12/06/1981 à 14h35.

Le marinier est désormais libre d’effectuer un autre transport, pour cela il va se faire enregistrer au « bureau de tour », le nom exact est bureau d’affrètement. Ils en existent un peut partout à travers la France, j’en site quelques un : DUNKERQUE, DOUAI, STRASBOURG, GRAY, LYON, ST QUENTIN, REIMS ect………….. Ils sont répartis en fonctions des bassins ou des régions. Des réunions ont lieu à jours fixes, dans une salle assez grande rassemblant les affréteurs, qui proposent les transports, et les mariniers. On enregistre tous les bateaux présent, les «voyages » proposés sont inscrits sur un grand tableau à la craie, on trouve le lieu de chargement, la date de chargement, la destination, la nature de la marchandise le tonnage à transporter, le prix à la tonne le nom de l’affréteur, et des renseignements particuliers s’il y en a

- un exemple

Dijon -15/06/81- Anvers - tournesol - 270 -14,5- HPLM- passage frontière BLEHARIE maritime (les tarifs affichés sont inventés)

Apres il faut voir si ça fait l’affaire, si vous avez vidé à ST JEAN DE LOSNE, c’est à coté, si vous avez vidé à LYON ça fait une journée pour remonter à DIJON à vide, on pèse le pour le contre, sa vaut le coup ou pas, on aime faire des longs « voyages » ou au contraire du « local » ainsi mes parents on beaucoup pratiqué l’axe nord sud, chargement en Belgique ou dans le NORD pour LYON, CHALON SUR SAONE LE PONTET…….et retour, alors que mon oncle voyageait plus tôt dans le NORD et sur LA SEINE. Qui est classé devant vous et peut lui aussi être intéressé par un des voyages que vous convoitez ainsi comme tous le monde se connait ou presque, on sait que le PORTHOS cherche pour STRASBOURG et que le PARIS va marier son fils à CONFLENT ST HONORINE dans quelques semaines donc contrairement à son habitude, il cherche sur ROUEN ou LE HAVRE…………..

On classe par ordre d’ancienneté, LE PANAME qui a été vider le 10/6/81 à 18h00 passera avant le POULBOT vide lui le 12/06/81 14h35 qui passera lui devant le MGR qui est vide lui depuis le 12/06/81 à 14h40

Vient l’appel, chaque bateau est appelé par son nom et non pas celui de son marinier. A l’appel de votre nom on répond « passe » aucun transport ne mérite votre intérêt ou alors ANVERS, cela veut dire que vous prenez le transport pour ANVERS, s’il y a plusieurs transport pour ANVERS, on précise lequel. Dans la colonne renseignements, on trouve pour ce transport BLEHARIE maritime ce qui indique que le passage frontière doit se faire au poste frontière de BLEHARIE et maritime, déchargement dans la partie maritime du port d’ANVERS. Le voyage est alors rayé du tableau. L’étape suivante est l’enregistrement vers l’affréteur qui propose le transport, il établit la lettre de voiture correspondante, on y trouve des renseignements plus complets comme l’endroit exact du chargement, l’entreprise qui à mandaté l’affréteur, qui va réceptionner la marchandise à l’arrivé et même parfois, en maritime, le nom du navire dans lequel se fera le transbordement, toutes les consignes, on signe, on met des tampons, et le POULBOT est affrété pour son prochain voyage.

Quand j’étais môme, j’accompagnai souvent mon père à la « bourse » quand c’était possible, je voyais ainsi les copains et les copines (surtout les copines)



Ce système, qui a disparu il y a quelques années, existait aussi en Belgique. Le système actuel est comparable aux transports routiers que je ne connais pas



La suite la prochaine nuit ou je travaille
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptySam 17 Juil 2010, 22:21

je ne comprend pas, j'ai utilisé une police plus grande et ça ne marche pas désolé
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMar 20 Juil 2010, 10:54

LA BATELLERIE - Page 2 1279672853_POULBOT002

Pésentation à l'entré d'une écluse à faible vitesse, on se met dans l'axe

LA BATELLERIE - Page 2 1279672884_POULBOT003

Ouverture des portes du bief supèrieur, à gauche ma mère (qui ne se doutait pas à l'époque qu'elle serait un jour sur le net) et à droite l'éclusière on remarque que le bief est particulièrement bien rempli. J'ai profité de la "bassiné" pour embarquer ma voiture. Quant on arrive à niveau on ferme les vannes, on pose deux ponts d'une trentaines de centimètre de large, on embarque en passant sur les ponts, on cale la voiture on dépose les ponts et l'on reprend la "bassiné"

LA BATELLERIE - Page 2 1279672915_POULBOT004

Sortie de l'écluse, jusqu'à la prochaine Si mes souvenirs sont bons, les photos ont été prises dans le canal lateral à la marne ou le canal de la marne au rhin photo prise en 1980 avec un petit appareil. Il manque un T à POULBOT sur la plaque de droite, la lettre a été accroché lors d'une manoeuvre
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMar 20 Juil 2010, 11:08



Le voyage partie 1



On rentre à bord après la « bourse » et mon père prévient ma mère, on est affrété, on part demain matin, ma mère va faire quelques courses pour les quelques jours à venir, pendant ce temps mon père discute avec les voisins des bateaux qui sont « bord à bord » avec nous pour « déhaler » en fin d’après-midi le temps de faire le ballast (60 tonnes d’eau sous le logement) car sinon le « tunnel » le s’amorce pas bien.

Ma mère revient et on « déhale » (c’est plus facile qu’un créneau en voiture) du quai RAMBAUT (Lyon) pour aller au poste d’avitaillement faire du gas oil (si je me souviens deux cuves de 4000 l ) . On fait le plein et on reste la pour la nuit.

Le matin 8h00 on remonte la saone dans LYON, tranquillement pour profiter du spectacle de la ville qui défile à VAISE on prend la vitesse de croisière, les conditions sont idéales, presque pas de courant et pas de vent, il faut seulement surveiller loin devant que rien ne passe en dessous (bois) car l’hélice n’apprécie pas.

Il faut comprendre la chose suivante vous êtes obligé de slalomé un peut car on ne voit pas grand-chose sur l’avant et en été on peut trouver dans les chenaux de



LA BATELLERIE - Page 2 1279480790_vision





navigation des pécheurs en barque, des nageurs, des dériveurs et autres canoë qui viennent voir au plus près ou se faire des sensations sur la « ronfle » c’est très dangereux car une péniche ne s’arrête pas sur dix mètres surtout à vide, la force de succion de l’hélice est importante. Mon oncle a percuté un dériveur qu’il lui a coupé la route en SEINE, les deux personnes ont eut beaucoup de chance, il était à charge, il était « montant » donc il allait moins vite, ils se sont accrochés aux ancres le temps de les récupérer, le dériveur a été réduit en petit bois.

Autre problème de la navigation à vide le vent, en effet une péniche à vide représente une surface au vent d’environ 110 m² et c’est rigide, ça fait une belle voile, en rivière c’est large mais en canal c’est une autre histoire (je reviendrai la dessus lors de la description du POULBOT). Le passage de l’écluse COUZON se passe sans encombre et l’on aligne les km et les écluses en direction de ST JEAN DE LOSNE, avant d’arriver à la première écluse du canal de BOURGOGNE, mon père descend dans « l’houle » ( la cale ) pour mettre en place une cloison amovible et lancer un ballastage supplémentaire de 120 tonnes qui va permettre une meilleur navigation en canal et éviter de démonter la « marquise »(partie en bois démontable de la timonerie pour passer sous les ponts à vide) cet appendice n’existait pas quand on a construit les canaux aussi le passage d’air des pont n’a pas été prévu pour.

On rencontre un avalant (qui descend la rivière) qui descend au drapeau bleu pour croiser à droite (la navigation se fait normalement croisement à gauche comme sur la route dans deux cas pourtant cela se fera à droite panneau de signalisation obligeant la navigation droite/droite ou drapeau bleu visible sur la droite de l’embarcation, ne se fait qu’en rivière) car il veut profiter de la « gange »



LA BATELLERIE - Page 2 1279480765_gange







Explications : dans la gange l’eau est plus profonde et le courant est plus puissant d’où l’intérêt d’utiliser cette partie de la rivière avalant par contre en naviguant montant on à intérêt d’utilisé la bosse (courant moins fort) mais attention de ne pas monter sur le « quillonage » (dépôt de sédiment)



On arrive enfin a ST JEAN DE LOSNE et la, il faut prendre le canal de BOURGOGNE

L’embranchement du canal est perpendiculaire à la rivière, le vent à monter et la « bassinée » n’est pas prête, on reste quelques minutes le nez au vent et le moteur au ralenti pour rester étale. L’écluse s’ouvre enfin ; le vent ayant forci avec en plus le courant par le travers, ma mère prend le « macaron » (la barre) et mon père va à l’avant pour descende le « bouteur » (gouvernail rétractable situé à l’avant) et aider à entrer l’écluse puis faire « l’étalage » ( arrêter le bateau sur une dizaine de mètre avec un câble d’acier et ensuite mettre la « retraite » (câble qui empêche la péniche de reculer) Je rappel que le jeu consiste à faire entrer un FREYCINET de longueur 38 m et de largeur 5 m dans un écluse de 41 m de long et de 5.20 m de large sur un sol mouvant et parfois imprévisible

Encore quelques écluses de canal et on arrive à DIJON (vive la moutarde) au quai de chargement

A ce propos mes parents on plusieurs fois transporté de la graine de moutarde sur DIJON pour un grande marque (250 tonnes à chaque fois car limité par les capacités du canal que mon père l’appelait un canal à grenouilles)



La prochaine fois on verra le chargement et la jauge



Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMar 20 Juil 2010, 11:11

J'utilise une police de 12 pourtant, je tape en général mes textes quand je travaille de nuit Sur le dernier envoi j'ai changé la police dans le mode brouillon
Heureux que ce sujet soit interressant
Revenir en haut Aller en bas
guillemaut CapCoeurdemiel
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe
guillemaut CapCoeurdemiel


Localisation : blanzy saone /loire
Navire préféré : etranges et bizarres

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMar 20 Juil 2010, 11:19

re a toi Bromure , cheers

ainsi tes parents faisaient l'axe nord/sud ,......
alors vous etes peut etre passer par chez nous ,
le canal de bourgogne ( et du centre ) etait un axe primordial pour le charbon (montceau les mines ) , bien avant le transport par la route , je me souviens , plus jeunes , avoir vus un traffic important sur cette portion de canaux , malheureusement , la derniere peniche abergée sur Montceau ,sur canal du centre , vas partit au dechirage, triste fin de vie .......

un truc de ouf !!! sur ce canal du centre , j'habite a quelques kilometres du "bief de partage des eaux " : du cote d'Ecuisse les 7 ecluses , c'est le cote Atlantique
, et du cote de Blanzy (mon patelin ) c'est le cote mediterané en un mot , je suis place au centre de la denivelations nord et de la denivelations sud ........

merci de nous faire partager ton experience en eau douce , il est vrais que la vie des mariniers n'etait pas simple ...

tres amicalement herve :pirat:

_________________
maquettiste fou , étranges et bizarres telles sont les maquettes que je scratch à tout va

maquettistement Hervé

LA BATELLERIE - Page 2 Snooze10
LA BATELLERIE - Page 2 Flag0110LA BATELLERIE - Page 2 Sexypi10http://guillemaut-coeurdemiel.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://guillemaut-coeurdemiel.blogspot.com/
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMar 20 Juil 2010, 12:45

Amorcer le tunnel à vide l'hélice est à moitiée hors de l'eau, elle barboote sans vraiment de rendement aussi elle recouverte sur le dessus d'un "demi-tube"qui améliore le rendement mais qui pour bien fonctionner doit être imergé

LA BATELLERIE - Page 2 1279680201_tunelle

le bouteur est un véritable gouvernail d'étrave et pas un dispositif qui transfer du liquide d'un coté à l'autre, en charge il est inutil et n'est toujours utilisé à vide aussi il monte dans la coque ou descent sous la coque suivant les besoins 'sutilise avec une barre franche

LA BATELLERIE - Page 2 1279680906_bouteur
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyMar 20 Juil 2010, 12:51

Bien le boujours Herve, je viens de te lire ligne le POULBOT à nombreuses fois empreinté le canal de bourgagne surtout en transport de céreals quand j'étais en vacances comme c'était pas bien rapide, je suivais à pied en trotinette puis à velo sur le chemin de halage pour aider à la manoeuvre dans les écluses. Jé détaillerai plus tard le passage d'une écluse plus loin
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

LA BATELLERIE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LA BATELLERIE   LA BATELLERIE - Page 2 EmptyJeu 22 Juil 2010, 20:47

Je viens de m'appercevoir que toutes mes photos et documents on disparues sur IMAGEUP
Revenir en haut Aller en bas
 
LA BATELLERIE
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: RECUEIL DE DOCUMENTATION & PLANS :: Navires et Histoire Navale-
Sauter vers: