La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexionAttaque en meute de Beaufighter anglais: Sans_t13
 

 Attaque en meute de Beaufighter anglais:

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Iceman29
Expert
Expert
Iceman29


Localisation : Baie de Morlaix, Bretagne

Attaque en meute de Beaufighter anglais: Empty
MessageSujet: Attaque en meute de Beaufighter anglais:   Attaque en meute de Beaufighter anglais: EmptyDim 06 Nov 2022, 16:23

Attaque en meute de Beaufighter anglais:

https://www.youtube.com/watch?v=S1pS1OA95Qc

_________________
Pascal.

Projets en cours:

Attaque en meute de Beaufighter anglais: Processed-59f020fe-645f-44f0-b6de-1d1c8988b276-630de145e7eb5

• SS Delphine: https://www.laroyale-modelisme.net/t28552-topic  
• Remorqueur USS Nokomis YT-142: https://www.laroyale-modelisme.net/t27538-topic
• SS Hydrograaf: https://www.laroyale-modelisme.net/t27298-topic
• Pétrolier T2 Pamanset 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t25224-topic
• Bismarck 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t24742-topic
• SS Nomadic 1/200 (Conception): https://www.laroyale-modelisme.net/t25783-topic
• Hornet CV-8 1/200 : https://www.laroyale-modelisme.net/t24846-topic

Hub92 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
IsKor
Vice-Amiral
Vice-Amiral
IsKor


Localisation : Alpes Maritimes

Attaque en meute de Beaufighter anglais: Empty
MessageSujet: Re: Attaque en meute de Beaufighter anglais:   Attaque en meute de Beaufighter anglais: EmptyLun 07 Nov 2022, 11:08

Jolie vidéo, merci pour la trouvaille sourire
Revenir en haut Aller en bas
Iceman29
Expert
Expert
Iceman29


Localisation : Baie de Morlaix, Bretagne

Attaque en meute de Beaufighter anglais: Empty
MessageSujet: Re: Attaque en meute de Beaufighter anglais:   Attaque en meute de Beaufighter anglais: EmptyLun 07 Nov 2022, 11:44

Oui, impressionnant et extrêmement dangereux pour les aviateurs alliées.

Une autre attaque:

"Les Beaufighters des escadrons 144 et 254 de la RAF, du 455e escadron de la RAAF et du 489e escadron attaquant des dragueurs de mines allemands de classe "M" escortant un convoi..NW de Borkum, avec des roquettes. Treize avions peuvent être vus sur la photo »

Attaque en meute de Beaufighter anglais: Image

_________________
Pascal.

Projets en cours:

Attaque en meute de Beaufighter anglais: Processed-59f020fe-645f-44f0-b6de-1d1c8988b276-630de145e7eb5

• SS Delphine: https://www.laroyale-modelisme.net/t28552-topic  
• Remorqueur USS Nokomis YT-142: https://www.laroyale-modelisme.net/t27538-topic
• SS Hydrograaf: https://www.laroyale-modelisme.net/t27298-topic
• Pétrolier T2 Pamanset 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t25224-topic
• Bismarck 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t24742-topic
• SS Nomadic 1/200 (Conception): https://www.laroyale-modelisme.net/t25783-topic
• Hornet CV-8 1/200 : https://www.laroyale-modelisme.net/t24846-topic
Revenir en haut Aller en bas
Iceman29
Expert
Expert
Iceman29


Localisation : Baie de Morlaix, Bretagne

Attaque en meute de Beaufighter anglais: Empty
MessageSujet: Re: Attaque en meute de Beaufighter anglais:   Attaque en meute de Beaufighter anglais: EmptyLun 07 Nov 2022, 12:11

Attaque de bateaux allemands au large de Ploumanac’h, côtes d’Armor, raconté ici par Jacques Andrieux ,breton, pilotes FAFL, dans son livre, le ciel et l’enfer, mon livret de chevet depuis tout jeune:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Andrieux

COMBAT AU COUTEAU — Ce matin on est gâtés, me dit Blondy en tirant voluptueusement sur sa cigarette. Je ne sais pas si tu aimeras tellement ça, vieux ? En effet, je n’aime pas cela du tout. Et je ne suis pas le seul. Les fronts des pilotes les plus endurcis, les plus mordus, se rembrunissent quand on annonce la mission la plus ingrate et la plus dangereuse pour un chasseur : — Corne on. Hurry up. Shipping attacks on German destroyers off « Les Sept Iles ». Briefing now. (Allons, dépêchons-nous. Attaques sur des destroyers allemands au large des Sept Iles. Briefing maintenant.) C’est le combat au couteau, aussi mortel pour l’avion que pour le bateau. On fait vite car les bateaux n’attendront pas. Sur la carte, au bout des traits rouges qui indiquent nos routes théoriques, il y a quatre bateaux dont la position en mer est changée toutes les trente minutes. Ils sont en formation de combat. C’est-à-dire en ligne de front. C’est un avion en surveillance qui les a signalés par radio. Cela signifie que les savent éventés. On nous attend. Il y a aussi possibilité de protection aérienne. C’est gai. Tout en même temps. Il s’agit de huit gros mouilleurs de mines ou de destroyers légers en patrouille... Le temps est au beau fixe, genre « tempête de ciel bleu »... Le Wing Commander fait le point : — Time is short, chaps, we have to get cracking. Ships off « Les Sept Iles », going East. We will try to catch them... (Nous avons peu de temps, les gars, il faut faire vite. Les bateaux sont au large des Sept Iles. Nous essaierons de les piquer.)

Six Hurribombers nous attendent à Predannaek. Je volerai avec le 130 squadron. Heure de décollage de Predannaek : 9 h 34 pour le 130 sq. et 9 h 37 pour le 234. J’effectuerai un large virage sur la gauche, à basse altitude, pour que le 234 puisse se mettre en place.

Altitude zéro sur tout le parcours. Silence radio... On fait vite. Une vraie bousculade. L’affaire est sérieuse. Les pilotes sont contractés. A Predannaek, pendant que l’on refait nos pleins, je pense au briefing. Dans ces huit bateaux, il y a des Flak ships en position de défense. Un Flak ship c’est, comme puissance de tir, quelque chose d’énorme : quatre ou six affûts quadruples de canons de 20 mm et six à huit pièces de 37 automatiques... Beaucoup de canons qui feront beaucoup de ferraille...

Stuffy, qui sait à quoi s’en tenir sur la qualité de l’opération, a redoublé de soins avant le départ, et aussi de gentillesse et de prévenance. Il sait que j’aime l’ordre dans mon cockpit. Il a passé ma coupole vitrée à la pâte spéciale, afin qu’elle soit immaculée. Pas de trace d’huile, pas de trace de doigts. Je suis le n° 2 du Wing Commander. J’aime voler avec lui. Il vole bien, excellent leader, bon manœuvrier. Il ne pratique pas la course aux victoires. Il aide ses pilotes. J’ai le front moite en mettant mon serre-tête. Je pense aux bêtises que je pouvais faire quand j’étais môme... Je m’accrochais aux camions en marche pour me prouver à moi-même mon courage. Mon cœur se met à cogner un peu trop fort. Chaleur au visage, veines du cou qui se gonflent. Et encore ce goût amer dans la bouche... Et la boucle du parachute qui me pèse sur l’estomac noué. Et tout cela disparaît au premier geste du Wing Commander... L’eau verte défile sous les hélices. Blake mène son cirque au combat. Comment traduire la puissance et l’élégance qui se dégagent d’une formation en vol... Les Hurricane sont légèrement derrière nous. Blake a décidé qu’il attaquera le premier avec son squadron. Un « grand Monsieur » ce Blake... Je me cramponne à son aile. Mon avion glisse à toucher le sien. Dès que l’aile aura un frémissement, cela voudra dire : « Ecartez-vous légèrement. J’attaque.

Alors lui et moi nous aurons l’honneur de tirer les premiers pour la formation. D’encaisser les premiers aussi. Je surveille mon réservoir auxiliaire qui se vide. Défense de larguer les babies à moins d’être touché. Cela peut nous faire repérer. Les remous des hélices font frissonner la mer tellement nous sommes bas. Trente-cinq minutes. Le but ne doit plus être loin. Coup sec sur le manche. Tiens, le leader a « senti » quelque chose. Son avion se met à frémir. Au moment où je le vois appuyer sur le bouton radio, je vois aussi les bateaux : huit en deux formations de quatre, épaulés par les Flak ships. Ils me paraissent bien gros. Je distingue très nettement, bien détachés des superstructures, les tours avant et arrière des bateaux Flak. Ce sont ces donjons, bourrés de canons, qu’il faut neutraliser... Armes sur feu. Le cercle de mon collimateur brille déjà sur une coque camouflée... Je suis prêt à attaquer... — Look out, chaps, ships ahead. (Attention, les gars, les bateaux droit devant.) Droit dessus. Plein pot. Virage à gauche après l’attaque. Et pour l’amour de Dieu dégagez au plus vite après avoir tiré... La formation change d’aspect. Elle perd sa symétrie de vol. Nous devenons maintenant des fous enragés se jetant sur l’ennemi. Enragé, mais je le suis... Je tire en ouvrant le feu d’assez loin. Je vois très nettement mes obus atteindre leur but... Il se rapproche, ce but, de façon vertigineuse. Je tire toujours, sur la passerelle... C’est à ce moment que j’aperçois les « coups départ » des deux Flak ships au flanc de la formation. J’ai la nette impression que mon tir a fait mal et réduit leur cadence... Les Hurricane s’en tireront peut-être. Je suis toujours collé à mon leader. Avec lui, je passe au travers du rideau de mitraille, au ras des mâts des bateaux. J’ai tout juste le temps d’apercevoir les servants se déchaînant autour de leurs pièces. Brroum ! un coup direct au but grâce à la bombe d’un Hurriboy. J’ai envie d’applaudir mais j’ai vraiment les mains occupées. Puis ma joie s’éteint. Le bout du plan du Hurricane touche, je le vois en une fraction de seconde, l’extrémité d’une vergue du bateau.

L’avion marque le coup. Va-t-il percuter l’eau verte... ? Je le crains un instant. Puis le brave Hurriboy reprend son équilibre. Il vole avec un bout de plan en moins... J’exulte... Un fracas terrifiant dans mon fuselage. Le manche s’arrache presque de ma main... Oh là ! Coup au cœur. Je n’entends plus rien, comme si tout à coup j’étais dans un autre univers... Un obus m’a touché. Coup d’œil aux plans. Pas de trous. Températures ? Normales. Par un battement d’ailes je préviens mon leader. Il a compris. Les obus ennemis font des trous dans l’eau autour de nous. Trop près. Beaucoup trop près. Je prends un peu d’altitude en essayant doucement, timidement, les commandes. Elles répondent. Derrière moi les Sept Iles s’éloignent. Les bateaux ont perdu leur belle formation. Une fumée opaque monte de deux d’entre eux. Derrière nous, bien au-dessus, le fidèle 234 veille au grain... La possibilité d’une attaque aérienne, alors que mon Spit est estropié, ne me plaît pas. Le Wing Commander est à côté de moi. Il me fait le geste classique de la confiance, le pouce levé... La douce Angleterre va bientôt paraître au bout du nez de mon avion... Dans cinq minutes la terre ferme... Le ciel est plus bleu, la mer moins hostile. J’ai tout de même le dos trempé par la transpiration... Joie de l’atterrissage.

Tous les avions sont là. Deux ont été durement touchés, dont le mien. Un trou dans le fuselage qui a endommagé le poste radio et la bouteille d’oxygène... Le Hurricane rescapé a perdu l’extrémité de son aile ! Gare ce soir, au Stork Club ! Une belle party en perspective.

Souhaitons que Bill soit de bonne humeur. De toute façon cela ne changera rien... Les émotions creusent. C’est connu.

Blondy et moi nous pensons déjà au déjeuner. Mais nous ne sommes pas les seuls. « Early lunch for 130 squadron », dit le Tannoy, « briefing at 13.45... » Eh Eh ! Ma parole, on remet cela... Je commence à regarder de travers ceux pour qui la vie continue, normale, paisible. Le time-keeper, par exemple, qui entretient le poêle sur lequel la bouilloire traditionnelle « for the tea » chantonne délicieusement. Le brave Willy téléphone au secteur pour savoir de quoi il retourne. Cette fois il s’agit d’accompagner quatre Whirlwind au-dessus du terrain de Lannion...

Attaque en meute de Beaufighter anglais: 51Hm8ouMjyL

_________________
Pascal.

Projets en cours:

Attaque en meute de Beaufighter anglais: Processed-59f020fe-645f-44f0-b6de-1d1c8988b276-630de145e7eb5

• SS Delphine: https://www.laroyale-modelisme.net/t28552-topic  
• Remorqueur USS Nokomis YT-142: https://www.laroyale-modelisme.net/t27538-topic
• SS Hydrograaf: https://www.laroyale-modelisme.net/t27298-topic
• Pétrolier T2 Pamanset 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t25224-topic
• Bismarck 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t24742-topic
• SS Nomadic 1/200 (Conception): https://www.laroyale-modelisme.net/t25783-topic
• Hornet CV-8 1/200 : https://www.laroyale-modelisme.net/t24846-topic
Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque en meute de Beaufighter anglais:
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: COMMUNAUTE :: La taverne de Captain Crochet-
Sauter vers: