La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexion1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Sans_t13
 

 1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat.

Aller en bas 
AuteurMessage
jacknap1948
Aspirant
Aspirant
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Empty
MessageSujet: 1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat.   1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. EmptyMar 01 Juin 2021, 07:55

1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat.

Le dimanche 1° juin 1794, au plus fort de la Révolution, une escadre française livre un combat désespéré à la flotte anglaise, au large de Brest.

Une marine mal en point

1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. 119
Le Vengeur (Détail).

Depuis la chute de la monarchie, l'ancienne marine royale souffre d'un grave délabrement matériel.

Les officiers qui n'ont pas émigré ont pour la plupart perdu toute compétence et les équipages ne connaissent plus de discipline.

L'amiral Louis Thomas Villaret de Joyeuse, qui commande l'escadre de Brest, ne dispose que de 23 vaisseaux et 16 frégates, avec des équipages et des officiers de très médiocre valeur.

Il figure parmi les rares officiers de qualité de l'Ancien Régime qui se sont mis au service de la Révolution.

Il s'est illustré sous les ordres du bailli de Suffren.

En ce jour fatidique du 13 prairial An II (selon le calendrier révolutionnaire), il doit assurer le passage d'un gigantesque convoi de 170 vaisseaux chargés de blé en provenance d'Amérique.

La cargaison est attendue avec impatience en France pour soulager la disette qui menace...

Construction d'une légende

Les 33 vaisseaux anglais de l'amiral Howe, bien équipés et bien commandés, mettent hors de combat la moitié de l'escadre française et 5.000 hommes.

Ce succès reste connu en Angleterre sous le nom de «The glorious First of June» !

Néanmoins, le convoi qui amenait du blé d'Amérique réussit à se réfugier dans le port.

La Révolution est une nouvelle fois sauvée de justesse.

Les premiers rapports expédiés aux députés de la Convention font état de la perte d'un navire, le Vengeur, qui aurait coulé avec tout son équipage criant à pleine gorge : «Vive la Patrie, vive la République».

Les Conventionnels s'enflamment. Le poète André Chénier écrit des vers dithyrambiques :

«Lève-toi, sors des mers profondes,
Cadavre fumant du Vengeur
Toi qui vis le Français vainqueur
Des Anglais, des feux et des ondes...,»

1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. 216
Le Vengeur (Gravure, Musée Carnavalet).

Dans les faits, l'équipage du navire a été secouru par l'ennemi et près de 400 marins et officiers seront libérés quelques mois plus tard.

Cela ne changera rien à la légende.

Fabienne Manière.

La véritable fin du Vengeur

Au cours du combat, le Vengeur perd deux mâts, un tiers de son équipage et finit par embarquer l'eau de mer par les sabords de sa batterie basse dont les mantelets ont été arrachés lors de son violent contact avec le HMS Brunswick.

Le capitaine Jean-François Renaudin le juge perdu et se rend.

Trois navires anglais envoient des chaloupes : l'Alfred (Capt John Bazely) recueille une centaine de marins ; le cotre Rattler (Lt John Winne), une quarantaine et le Culloden (Capt Isaac Schomberg), 127.

Les blessés sont abandonnés sur le Vengeur et des marins refusent de le quitter, par patriotisme ou parce qu'ils espèrent être secourus par des navires français et éviter la captivité.

Le capitaine Renaudin embarque sur le Culloden.

Le capitaine Schomberg le fait conduire dans la Grande Chambre et lui fait servir une collation.

Rien de scandaleux à cela : les officiers des deux camps se respectaient mutuellement et il n'était pas rare que le vaincu demande à son vainqueur une attestation comme quoi il s'était battu avec courage et que seul l'état de son navire l'avait obligé à la reddition, ceci pour se dédouaner plus tard devant une Cour martiale.

Il est toutefois choquant que Renaudin ait abandonné son navire encore à flot et se soit attablé tandis qu'une partie de son équipage était encore en péril.

Le nom de Renaudin est encore gravé sur l'Arc de Triomphe de l'Étoile (Paris).

Avec l'aimable contribution d'Alain Degny, Association des Amis du Musée de la Marine

Une semaine d'Histoire du 31 Mai 2021 au 6 Juin 2021 avec Herodote.net

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
Yves31
Vice-Amiral
Vice-Amiral
Yves31

Localisation : Paris dans l'âme, Toulouse dans les faits
Navire préféré : France

1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Empty
MessageSujet: Re: 1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat.   1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. EmptyMar 01 Juin 2021, 08:23

Merci pour ce rappel historique justement illustré.

PS : Sujet transféré vers le domaine adéquat (Taverne -> Histoire navale)

_________________
Bien amicalement & à bientôt, Yves Cool
"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent" (A. de Saint Exupéry - Le Petit Prince - 1943)
Chantier en cours : Le Pourquoi Pas? 1908 (1/75° - Billing Boats) - Partie I : ICI ! - Partie II : ICI !
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Aspirant
Aspirant
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Empty
MessageSujet: Re: 1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat.   1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. EmptyMar 01 Juin 2021, 08:34

Yves31 a écrit:
Merci pour ce rappel historique justement illustré. PS : Sujet transféré vers le domaine adéquat (Taverne -> Histoire navale)
Salut Yves.
Merci d'avoir déplacé ce sujet dans la bonne rubrique.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
GONFARON
Maître
Maître
GONFARON

Localisation : 47
Navire préféré : Arizona 1/200 Prince of Wales 1/250 SMS Seydlitz

1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Empty
MessageSujet: Re: 1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat.   1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. EmptyMar 01 Juin 2021, 09:03

merci encore pour cette page d'Histoire jacknap 1948 .
Revenir en haut Aller en bas
JJM
Maistrancier
Maistrancier
JJM

Localisation : creuse
Navire préféré : la Bretagne110 canons

1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Empty
MessageSujet: Re: 1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat.   1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. EmptyMar 01 Juin 2021, 10:30

Bonjour Jacknap

Merci pour ce rappel de notre pauvre marine de 1794. Malgré l’incurie des dirigeants de l' époque, nos marins ont menés la vie dure aux " professionnels " de la Royal Navy.
J'avais écrit cet épisode dans la revue Gloire et empire 2017 sous le titre  la marine française sous la terreur. Malgré la perte de plusieurs de nos navires, les Anglais n'ont pu réussir leur objectif principal, la capture du convoi de blé venu d' Amérique. On se console comme on peu.

1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Img_6436



Bonne journée  Amitiés Jean-Jacques
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Aspirant
Aspirant
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Empty
MessageSujet: Re: 1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat.   1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. EmptyMar 01 Juin 2021, 11:58

JJM a écrit:
Bonjour Jacknap Merci pour ce rappel de notre pauvre marine de 1794. Malgré l’incurie des dirigeants de l' époque, nos marins ont menés la vie dure aux " professionnels " de la Royal Navy. J'avais écrit cet épisode dans la revue Gloire et empire 2017 sous le titre  la marine française sous la terreur. Malgré la perte de plusieurs de nos navires, les Anglais n'ont pu réussir leur objectif principal, la capture du convoi de blé venu d' Amérique. On se console comme on peu.
1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Img_6436
Bonne journée  Amitiés Jean-Jacques
Salut Jean-Jacques.
Merci pour cette nouvelle photographie et ce complément d'information.
Bon appétit et à plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat. Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à 9 joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
 
1° juin 1794 : Le VENGEUR livre son dernier combat.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: RECUEIL DE DOCUMENTATION & PLANS :: Navires et Histoire Navale-
Sauter vers: