La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexionFabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Sans_t13
 

 Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire

Aller en bas 
+16
chris
steph13
kerezou
bgire
Iceman29
Marin13
GHK
philiparus
Cédric
Yuth
LA VEILLE
THIMARIE
Ekis
dark83000
lionel45
Miel
20 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
lionel45
contre-amiral
contre-amiral
lionel45

Localisation : Gron (Sens) 89100
Navire préféré : Les IJN la DKM et les autres

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptySam 07 Mar 2020, 16:33

Que de savoir faire  mon tit Bruno.  Je suis étonné de ne pas te voir dans un atelier de lutherie et d'avoir choisi l'éducation nationale pour carrière. Merci pour le pas à pas et ces musiques d'une autre époque je reconnais que la vidéo de "La volta" est très très sensuelle    :clown2:
Merci mon ami pour ce moment hors du temps  Bravo... Wink

_________________
Modèle en cours: Missouri 1/350

Aspirine. Épouse d'un aspirant, généralement très élégante, elle donne à la mode un caractère particulier, un "Cachet" d'aspirine.
Muriel Robin
Amicalement
Lionel Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cédric
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Cédric

Localisation : Sint-Pieters-Leeuw
Navire préféré : Ceux du XVIIème siècle

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptySam 07 Mar 2020, 17:39

Bonjour Bruno,

C'est du "scratch" à l'échelle 1:1 en somme. Very Happy

Bravo en tout cas tant pour l'aspect recherches historiques que pour la réalisation superbe de cette pièce. La somme de détails, que ce soit pour la construction de l'instrument ou pour sa décoration, est ahurissante et le résultat final remarquable (même si je n'y connais strictement rien sur l'aspect purement musical).

un grand  Bravo!

_________________
Labor omnia vincit
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptySam 07 Mar 2020, 18:45

lionel45 a écrit:
je reconnais que la vidéo de "La volta" est très très sensuelle    :clown2:
Sensuel = qui aime les sens. Exemple : mon garagiste est sensuel clown

Pour soigner tes sens voici une démonstration d'une volte (la musique est la même) :
https://www.youtube.com/watch?v=wq4y4nQqXpw

Tu remarqueras le coup de genou du mec pour aider à soulever sa dame !
C'est là l'origine de l'expression "virevolter"...

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.

Espérons que le fond de la mer est étanche.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord, aussi.
Oh ça c’est le Quacta qui se moque du Stifling.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.

Telle est la Voie.
Revenir en haut Aller en bas
lionel45
contre-amiral
contre-amiral
lionel45

Localisation : Gron (Sens) 89100
Navire préféré : Les IJN la DKM et les autres

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptySam 07 Mar 2020, 19:28

Oui c'est un premier pas prometteur  Razz  mais moi avec mon dos je suis sur le banc  Razz Razz  plus sérieusement pour l'époque se contact devait être perçu comme très osé  Embarassed pour les non danseurs  Wink

_________________
Modèle en cours: Missouri 1/350

Aspirine. Épouse d'un aspirant, généralement très élégante, elle donne à la mode un caractère particulier, un "Cachet" d'aspirine.
Muriel Robin
Amicalement
Lionel Wink
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptySam 07 Mar 2020, 19:37

lionel45 a écrit:
plus sérieusement pour l'époque se contact devait être perçu comme très osé  Embarassed pour les non danseurs  Wink
Tu ne crois pas si bien dire : en 1542 le Parlement de Provence émit un décret punissant du fouet tous ceux qui se risqueraient à la danser.
Elle était condamnée par les autorités dans bon nombre de pays, surtout latins (catholiques). C'est la première danse en Europe qui impose des couples avec enlacement. Auparavant on dansait soit en ronde, soit en groupe, soit en face l'un de l'autre sans se toucher.
Certains y voient l'origine lointaine de la valse (couple enlacé, musique à trois temps).
_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.

Espérons que le fond de la mer est étanche.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord, aussi.
Oh ça c’est le Quacta qui se moque du Stifling.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.

Telle est la Voie.
Revenir en haut Aller en bas
lionel45
contre-amiral
contre-amiral
lionel45

Localisation : Gron (Sens) 89100
Navire préféré : Les IJN la DKM et les autres

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptySam 07 Mar 2020, 20:01

Pour la valse je ne sais pas mais j'ai regardé quelques vidéos associées et cela ressemble plus a des parades amoureuses d'oiseaux Ce qui est le but à atteindre soyons honnîtes  clown

_________________
Modèle en cours: Missouri 1/350

Aspirine. Épouse d'un aspirant, généralement très élégante, elle donne à la mode un caractère particulier, un "Cachet" d'aspirine.
Muriel Robin
Amicalement
Lionel Wink
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyLun 01 Mar 2021, 20:00

Bonjour,

Un autre instrument encore plus délirant, construit en 1991 pour un ami qui s'en sert toujours en concert.
Il s'agit d'un Chittarrone romain, conçu d'après un instrument de Mateo Sellas et d'autres originaux dont un exemplaire conservé à Bologne et qui aurait appartenu à Claudio Monteverdi (créateur du premier opéra, l'Orfeo, en 1607).

Petite introduction pour le distinguer de la guitare électrique :

Dans les vingt dernières années du XVIe Siècle (la Renaissance) a commencé une mutation de la musique européenne qui allait déboucher quelques décennies plus tard sur la fameuse musique baroque.
Dans le souci de "revenir aux sources de la musique antique" la musique polyphonique, composée de plusieurs voix de même importance construisant une harmonie, s'est progressivement transformée en musique soliste avec un accompagnement instrumental. La voix soliste (instrument ou chant) devient prédominante et introduit de virtuoses improvisations et ornementations qui nécessitent un instrument d'accompagnement plaquant des accords long pour soutenir l'harmonie.

L'instrumentarium de l'époque dût évoluer pour fournir des instruments avec un temps de résonance le plus long possible et une puissance permettant de soutenir le chant sans le couvrir. L'orgue de chambre et le clavecin pouvaient rendre ce service, mais le luth, plus pratique à transporter, souffrait d'un son trop court qui s'atténue trop vite.

Une solution était de remplacer les cordes en boyau par des cordes métalliques : comme elles ont une masse volumique plus grande, leur inertie l'est aussi et elles vibrent plus longtemps. Cependant la longueur vibrante des cordes à vide disponible sur le luth (le diapason) n'était pas assez grande pour favoriser de belles harmoniques comme sur le clavecin.

La solution vint en Italie vers 1592 : des luthiers et des théoriciens-compositeurs (dont Piccinini) proposèrent de partir d'un luth basse (la coque la plus volumineuse possible), de monter un second manche dans le prolongement du premier et d'y tendre un jeu supplémentaire de huit cordes en métal. Le chittarrone (littéralement : "grande guitare") était né.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 ICKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-11

En France, à la même époque, apparaissait un équivalent, appelé archiluth, mais composé uniquement de cordes en boyau et une version plus petite avec un accord différent qui donnera le théorbe qu'on entend depuis dans les orchestres baroques.

Résumons : on a un luth basse avec une coque très volumineuse. Il conserve son manche d'origine avec 8 rangs (7 paires de cordes + un soliste), un diapason de 63cm et des frettes en boyau pour jouer les notes avec la main gauche. Dans son prolongement et légèrement décalé on ajuste un long manche qui permet de monter 8 cordes supplémentaires en laiton avec un diapason de 150cm, qui sonnent à vide et sont accordées selon le ton de la gamme : do, ré, mi, fa, sol, la, si et do.
On parle alors de "petit jeu" pour les cordes "arrêtées" en boyau et de "grand jeu" pour les cordes à vide en laiton.
Le petit jeu permet de jouer l'accompagnement. Le grand jeu permet les notes tenues (longues) qui vont soutenir les vocalises. En outre les cordes du grand jeu résonnent "par sympathie" : celle du petit jeu font vibrer la table et la coque et celles-ci font vibrer les grandes cordes, ce qui crée un "fond harmonique" qui remplit l'espace sonore et approfondit le timbre de l'instrument.

Quelques originaux dont je me suis inspiré. De gauche à droite :
Gravure d'un chittarrone extraite du Syntagma Musicum II "De Organographia" de Michael Praetorius (1619)
Un chittarrone conservé à Bologne et "qui aurait appartenu à Claudio Monteverdi" (1610)
Un chittarrone signé de Mateo Sellas, vers 1610.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 MEKqLb-1991-Chittarrone-Originaux-174

Mon entreprise consistait à concevoir un chittarrone en m'inspirant d'originaux et de "règles" d'époque pour définir la géométrie de l'instrument.
Mon point de départ est un plan d'une table d'harmonie d'un grand chittarrone signé "Mateo Sellas" (un luthier romain de renommée européenne dans le dernier quart du XVIe Siècle) et qui est conservée au Musée du Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles.
Pourquoi une table seule, sans le reste de l'instrument?
Il faut savoir qu'un instrument s'use quand il est joué longtemps. Pour un instrument à vent en bois, le souffle humide et acide du joueur détruit petit à petit les cellules du bois et l'instrument se dégrade inexorablement. Pour un luth ou une guitare, le chevalet (qui tient les cordes) transmet un effort d'arrachement qui tire sur la table et fragilise la liaison entre les fibres à la longue.
Une exception : le violon et les autres cordes frottées. Là, les cordes appuient sur le chevalet qui comprime la table et resserre les fibres du bois avec l'âge : c'est l'une des raisons pour lesquelles les violons "âgés" sont très prisés car leur timbre se bonifie avec l'ancienneté.
Pour les luths et guitares les luthiers procèdent de temps en temps à un "retablage" qui consiste à décoller l'ancienne et la remplacer par une nouvelle table d'harmonie. On trouve donc d'anciennes tables et en général les luths très souvent joués (donc de très bonne facture) sont retablés souvent.
L'opération est relativement facile car les instruments sont entièrement assemblés à la colle d'os qui est réversible.

Le plan de la table indiquait les épaisseurs et les dimensions et position du barrage (de style vénitien, voir plus haut le luth vénitien et ses explications). Son étude a permis de confirmer/ dégager les principes acoustiques en usage à l'époque.

Enfin, la coque composée de 25 côtes a été calculée par ordinateur, comme pour le luth et les gabarits des profils réalisés sur une table traçante.

Un ensemble de gabarits calculés par ordinateur. Au milieu le "bloc", pièce de sapin situé dans la coque et qui va servir de base au manche :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 YzKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-120

A près avoir tracé et découpé les 25 côtes (alternance de noyer et d'érable ondé) celles-ci sont mouillées et courbées au fer selon un gabarit. Comme pour le luth je réalise une courbure incomplète. Lors de l'assemblage les côtes seront mises en tension pour rejoindre la forme finale, ce qui va créer un précontrainte, rendant la coque élastique, très réactive et filtrera les "bruits blancs".

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 8lKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-122

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 UlKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-125

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 JlKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-123

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 NzKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-117

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 PlKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-124

Parallèlement le bloc est façonné dans une pièce de sapin :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 2mKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-129

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 AgKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-152

Le montage commence. J'utilise un montage "en l'air" sur un chantier, selon la méthode française décrite par Marin Mersennes en 1636 dans "l'Harmonie Universelle". Voir la méthode dans la partie consacrée au luth, plus haut.
Ici, à droite, une première coque à 35 côtes que j'ai abandonnées car trop éloignée des dimensions finales. A gauche la même coque mais avec 25 côtes qui tombe pile-poil en accord avec mon plan.
On distingue les bandes de papier kraft (du vélin dans les originaux) qui jointent fortement les côtes entre elles après séchage de la colle.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 VmKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-128

Ensuite je courbe la brague, une latte qui va fermer la coque à l'extérieur en joignant et masquant les extrémités des côtes. La brague permet d'augmenter la surface de collage de la future table à l'endroit où l'effort d'arrachement est la plus forte.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 2zKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-119

A l'intérieur de la coque et en vis-à-vis de la brague est collée la contrebrague :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 LmKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-127

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 GmKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-130

Je passe ensuite à la préparation de la table d'harmonie.
Elle est constituée de deux pièces symétrique d'épicéa des Vosges coupé sur quartier en droit fil. Les fibres sont symétriques par rapport à l'axe central, très serrées et parfaitement droites. La table mesure entre 1,8 et 2,3mm d'épaisseur : elle est ajustée par grattage au racloir en suivant les principes acoustiques étudiés sur l'original.

La table comprend trois roses qui sont directement sculptées dedans. Je colle sur l'envers un patron qui va servir de guide et renforcera l'épicéa à ce endroit très fin. Les trous sont découpés au scalpel, puis les roses sont reprises de l'autre côté pour ouvrager les entrelacs :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 XyKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-116

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 HgKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-153

Sur l'envers la rose est renforcée par de petites barres de filet de buis peintes en noir pour les rendre invisibles :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 XkKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-144

Le barrage est ainsi collé selon la méthode vénitienne (voir luth).
On a pris garde auparavant de chauffer la table pour qu'elle rétrécisse en largeur comme pour le luth, afin de prévenir l'apparition de fentes.
La table ayant rétréci de 2mm sur la largeur maxi on colle les barres transversales et on maintient le chauffage jusqu'à séchage complet. Une fois revenu à température ambiante il existe une précontrainte, les barres s'opposant à la dilatation naturelle de la table. Un avantage annexe est de rendre l'ensemble plus élastique et filtrant les bruits blancs.

Après séchage on colle de l'autre côté le chevalet (en prunier) sur lequel vont venir s'accrocher 19 cordes :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 JyKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-114

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 LkKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-143

Puis, à  l'intérieur, la dédicace du luthier :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 QfKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-150

Avant de "tabler" il faut réaliser et ajuster le manche. Celui-ci doit être à la fois léger et rigide pour que le centre de gravité de l'instrument se trouve à la hauteur de son emplanture. J'utilise du tilleul qui sera plaqué par la suite :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 6gKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-157

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 PgKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-158

Enfin le manche est ajusté sur la coque. Noter une fausse table en contreplaqué insérée dans celle-ci pour éviter une déformation éventuelle :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 YmKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-133

Même punition pour le manche du grand jeu qui est construit en tilleul et ajusté avec un décalage de 8° vers les graves au bout du manche du petit jeu, lui même décalé de 5° pour empêcher les cordes d'interférer :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 FmKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-131

Enfin, quand tout est bien fixé je procède au tablage de l'instrument : collage de la table d'harmonie sur la coque. La méthode, délicate, est décrite plus haut avec le luth :
On encolle grassement la tranche des deux dernières côtes, l'ensemble brague-contrebrague et les surfaces de contact de la table, puis on assemble.
Entretemps la colle d'os est revenu à l'état de gel. On chauffe le joint à travers la table au moyen d'un fer à repasser et d'une pattemouille : on part de l'axe de la coque, en bas, puis on progresse à chaque fois d'environ 8cm et toujours symétriquement. La colle se liquéfie, imprègne les bois et le collage est réalisé. On sécurise aussitôt avec moult ruban adhésif et on attaque le segment suivant. Il faut travailler en une seule fois. Un tablage prend environ 90mn. La moindre erreur (un vide entre les éléments) va générer un bruit parasite (un "loup") plus tard et il faudra reprendre le tablage.

A présent j'attaque une partie assez longue et passionnante : la touche et les deux manches sont entièrement recouverts d'une marquèterie buis-ébène découpée selon ce qui deviendra 150 ans plus tard la "méthode Boulle".
Les marquèteries d'époque utilisent de l'ébène et de l'ivoire, mais il faut sauver les néléphants alors j'ai préféré du buis.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 VnKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-135

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 MnKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-139

Les motifs d'époque sont des frondaisons composées essentiellement de feuilles d'acanthe. On en retrouve sur un grand nombre d'instruments conservés dans les musées et je m'en suis inspiré pour inventer mes propres motifs.

Le principe du découpage est très astucieux : les luthiers empilaient une sorte de sandwich composé de deux feuilles de buis et deux d'ébène, elles-même prises entre deux planchettes de bois (balsa). L'ensemble est fixé sur sa périphérie avec de l'adhésif et le demi-motif est dessiné sur un papier collé sur une planchette :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 SyKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-104

On découpe ensuite l'ensemble qui fait environ 4mm d'épaisseur avec une scie à fil (ici une scie électromagnétique). Ceci génère deux demi puzzles en ébène et deux demi-puzzles en buis. On assemble les motifs avec de l'adhésif en créant deux marquèteries complémentaires : noir sur blanc et blanc sur noir. Ici le découpage m'a pris plus de 12h :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 SyKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-105

J'utilise la scie électromagnétique de préférence à la scie vibrante pour sa précision et la sécurité : la scie vibrante oscille sur 8 à 10mm : si les dents entrent en contact avec le doigt, la peau de celui-ci sera immédiatement arrachée. La scie électromagnétique vibre sur une amplitude de 3-4mm qui est compatible avec l'élasticité de la peau : celle-ci ne sera pas arrachée en cas de contact... et des contacts, il y en a beaucoup, vue la finesse des détails.
Enfin la scie vibrante maintient une distance constante entre les deux bras qui portent la lame. Si on appuie trop de côté on va faire fléchir la lame qui finira par casser, abimer le bois, voire les doigts. Au contraire, sur une scie électromagnétique le bras unique est une lame de ressort : si on force sur la lame l'intervalle entre ses deux extrémités va simplement se réduire sans risquer la casse.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 UyKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-106

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 5gKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-156

Une fois la découpe terminée, la marquèterie est assemblée sur l'endroit avec de l'adhésif en serrant bien, puis elle est encollée sur l'envers, assemblée sur le manche.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 VgKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-155

Puis l'adhésif est retiré, la rainure correspondant au trait de scie est comblée avec une pâte faite de colle d'os diluée et de sciure de l'essence la plus sombre. Enfin l'ensemble est gratté au racloir :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 WyKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-107

En parcourant les collections des musées on retrouve tel instrument qui porte la marquèterie complémentaire de tel autre. Ainsi un chittarrone de Sellas à Bologne porte le complémentaire d'un instrument de Venere qui est à Barcelone. Ceci révèle au passage que la découpe de la marquèterie n'était pas le fait des luthiers mais ceux-cis se fournissaient chez des sous-traitants.

Pour mon instrument il y avait deux faces à décorer, alors l'usage des deux marquèteries complémentaires était tout trouvé.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 DnKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-138

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EkKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-141

Pour coller cette partie qui épouse des arrondis sur l'envers du raccord entre les deux manches j'ai intercalé entre le manche et les serres-joint un coussin fait d'une poche en plastique remplie de sable qui a épousé la forme en pressant uniformément :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 UnKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-140

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 JlKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-146

Les bords de la touche (là où on pose les doigts) doivent être très durs pour ne pas être marqués par les frettes en boyaux qui vont être tendues dessus. Je les réalise avec deux pièces d'ébène scié, plus épais :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 GhKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-161

Elles viennent mordre dans la table avec une incrustation en pointe appelée "moustache" :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EhKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-162

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 UhKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-168

Ensuite la coque, préalablement poncée et polie est vernis (gomme laque au tampon, 10 couches) :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 QgKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-154

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 TfKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-151

Les 19 chevilles en prunier sont tournées une par une puis la partie conique est réalisée avec un alésoir bricolé pour l'occasion :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 9lKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-121

La fabrication du cheviller du grand jeu termine l'assemblage de ce grand instrument :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 OmKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-132

Ici la tentation du sculpteur a repris le dessus et j'ai décidé de l’orner d'une tête de dragon, en m'inspirant de l'instrument de Bologne. Je suis parti d'une pièce d'ébène et j'ai trouvé ce bois particulièrement difficile à sculpter. Comble de l'ironie, j'ai découvert des années plus tard que les têtes en "ébène" de cette époque étaient en réalité réalisée en tilleul passé au cirage ! Cela s'explique : jusqu'au XVIIIe Siècle le palissandre et l'ébène, courants sur les instruments modernes, étaient des essences très coûteuses à importer.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 PhKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-164

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 V9KqLb-1991-Chittarrone-Sellas-13

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 2AKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-22

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 YAKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-25

Avec de vrais petites yeux et quenottes en ivoire :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 XhKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-166

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 AhKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-165

Montage des cordes et voilà l'instrument terminé :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 IhKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-169

Ici on voit bien les décalages angulaires des deux manches :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 QhKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-163

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 7nKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-137

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 UnKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-136

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 1zKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-102

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 UhKqLb-1991-Chittarrone-Sellas-170

Voilà. Une année de travail avec beaucoup de plaisir et de nouvelles techniques expérimentées avec succès.

A quoi ressemble le son de cet instrument ?
Voici une célèbre chacone italienne du bolognais Maurizio Cazzati (1616-1678) :
https://www.youtube.com/watch?v=QXejHgW_60I
On entend successivement :
- Le chittarrone qui joue le "continuo", l'accompagnement et on distingue bien le son des grandes cordes à vide.
- Le cornet à bouquin, l'instrument virtuose de cette époque, extraordinairement difficile à maitriser (embouchure de trompette -le bouquin, plus petite- et trous comme sur une flûte).
- Un violon pré-baroque, au son plus doux que le violon moderne grâce à ses cordes en boyau moins tendues sur un manche qui n'est pas incliné en arrière.
- Une guitare baroque, plus petite, légère et moins puissante que notre instrument moderne.
- Un psaltérion, instrument dont les cordes métalliques sont frappées par de petits marteaux. C'est l'ancêtre de la cithare autrichienne et du cymbalum roumain.

Un autre exemple avec la fameuse chacone "du Paradis et de l'Enfer" de la même époque illustrant une pièce avec du chant. Ici le contre-ténor Philippe Jaroussky tient le rôle de l'ange du Paradis alors que ses deux acolytes sont les diablotins de l'Enfer.
https://www.youtube.com/watch?v=LQEVokVIhgs

Une chacone est une danse à trois temps d'origine espagnole qui est constituée d'un thème qui est répété indéfiniment au continuo (ici le chittarrone et la guitare) et sur lequel les instruments solistes ou les voix improvisent dans des traits de plus en plus virtuoses. Cette forme en répétition, appelée "Ground" en Angleterre à la même époque et "Folies d'Espagne" en France (allusion à la Follia, une danse espagnole) va perdurer jusqu'au jazz moderne.

_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.

Espérons que le fond de la mer est étanche.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord, aussi.
Oh ça c’est le Quacta qui se moque du Stifling.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.

Telle est la Voie.
Revenir en haut Aller en bas
Iceman29
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Iceman29

Localisation : Bretagne

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyLun 01 Mar 2021, 20:09

C'est un superbe instrument!  T'es un grand malade, ça fait plaisir! clown

Vu la longueur du manche, il doit y avoir une sacré tension sur ce dernier..

_________________
Pascal.

Projets en cours:
• Pétrolier T2 Pamanset 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t25224-topic
• Bismarck 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t24742-topic
• SS Nomadic 1/200 (Conception): https://www.laroyale-modelisme.net/t25783-topic
• SS Nomadic 1/200 (Montage): https://www.laroyale-modelisme.net/t26008-tropic
• Hornet CV-8 1/200 : https://www.laroyale-modelisme.net/t24846-topic
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyLun 01 Mar 2021, 20:13

Iceman29 a écrit:
Vu la longueur du manche, il doit y avoir une sacré tension sur ce dernier..
Ouaip : d'où les heures passées à calculer, puis ajuster les angles d'inclinaison pour ne pas dépasser la limite tout en restant dans le domaine élastique pour plus de dynamique.

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.

Espérons que le fond de la mer est étanche.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord, aussi.
Oh ça c’est le Quacta qui se moque du Stifling.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.

Telle est la Voie.
Revenir en haut Aller en bas
Iceman29
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Iceman29

Localisation : Bretagne

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyLun 01 Mar 2021, 20:23

Il y a une tige filetée réglable comme pour les guitares pour régler la contre tension du manche?

_________________
Pascal.

Projets en cours:
• Pétrolier T2 Pamanset 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t25224-topic
• Bismarck 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t24742-topic
• SS Nomadic 1/200 (Conception): https://www.laroyale-modelisme.net/t25783-topic
• SS Nomadic 1/200 (Montage): https://www.laroyale-modelisme.net/t26008-tropic
• Hornet CV-8 1/200 : https://www.laroyale-modelisme.net/t24846-topic
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyLun 01 Mar 2021, 20:35

Iceman29 a écrit:
Il y a une tige filetée réglable comme pour les guitares pour régler la contre tension du manche?
Non, pas du tout : elle alourdirait l'ensemble et enlèverait de l'élasticité au manche qui en a besoin pour "répondre" dans les régimes transitoires (entre le moment où on lâche la corde et celui où le son se stabilise).
Ce sont des cordes en laiton et la tension est faible comparée à celle d'une guitare moderne.
Pour le grand jeu la tension moyenne est de 26N par corde pour une tension totale de 236N, soit environ 23kg.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 11OqLb-1991-Chittarrone-Sellas-174

_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.

Espérons que le fond de la mer est étanche.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord, aussi.
Oh ça c’est le Quacta qui se moque du Stifling.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.

Telle est la Voie.
Revenir en haut Aller en bas
Iceman29
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Iceman29

Localisation : Bretagne

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyLun 01 Mar 2021, 20:42

23 kg, c'est déjà pas mal, il faut s'imaginer porter un bidon de plus de 20 litres d'eau à bout de bras..

_________________
Pascal.

Projets en cours:
• Pétrolier T2 Pamanset 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t25224-topic
• Bismarck 1/200: https://www.laroyale-modelisme.net/t24742-topic
• SS Nomadic 1/200 (Conception): https://www.laroyale-modelisme.net/t25783-topic
• SS Nomadic 1/200 (Montage): https://www.laroyale-modelisme.net/t26008-tropic
• Hornet CV-8 1/200 : https://www.laroyale-modelisme.net/t24846-topic
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyLun 01 Mar 2021, 21:50

Iceman29 a écrit:
23 kg, c'est déjà pas mal, il faut s'imaginer porter un bidon de plus de 20 litres d'eau à bout de bras..
C'est l'aspect quasi miraculeux de la conception d'un luth : une tension conséquente sur une structure extrêmement fine mais organisée pour travailler de la meilleure façon possible.
C'est un équilibre parfait, mais gare aux accidents : après un choc violent l'ensemble peut littéralement exploser s'il est déséquilibré.
_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.

Espérons que le fond de la mer est étanche.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord, aussi.
Oh ça c’est le Quacta qui se moque du Stifling.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.

Telle est la Voie.
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyDim 21 Mar 2021, 17:35

Bonjour,
Je ne résiste pas, dans le bizarre, à vous faire partager cette vidéo trouvé récemment en furetant sur la toile.
Il s'agit de trois pièces composées à Versailles par Jean-Baptiste Prin, musicien à la cour de Louis XV et virtuose... de la trompette marine.
J'ai décrit la fabrication de cet instrument en page 2 de ce sujet.

A côté, Gaston Lagaffe peut aller se rhabiller :
https://www.youtube.com/watch?v=aIb93SVGhRA

« La trompette marine est un instrument qui me plaît et qui est harmonieux. »
Monsieur Jourdain (Le Bourgeois Gentilhomme)

Je ne sais pas pourquoi mais il me prend soudain l'envie d'en fabriquer une comme celle de la dame en vert... Mademoiselle Jane ? :clown2:

_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.

Espérons que le fond de la mer est étanche.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord, aussi.
Oh ça c’est le Quacta qui se moque du Stifling.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.

Telle est la Voie.
Revenir en haut Aller en bas
kerezou
Premier maître
Premier maître
kerezou

Localisation : 95300
Navire préféré : A voiles

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyDim 21 Mar 2021, 22:18

Je viens de passer plus d'une heure à lire ce sujet. 
Captivant.

Tu aurait pu être luthier/ménestrel tant tu maîtrise aussi la narration.

Un grand  Bravo!

_________________
Francis
Revenir en haut Aller en bas
steph13
Premier maître
Premier maître



Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyVen 26 Mar 2021, 19:23

Bonjour,

J'avais raté ce post et j'ai tout lu.
Je n'aurais pas dû : maintenant j'ai la mandibule déboitée à force de rester bouche bée...

Je te savais doué, mais là cela dépasse l'entendement ...

Steph
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptySam 15 Mai 2021, 18:50

Bonjour,
Cette fois on passe à un grand instrument : un clavecin italien, dit « clavecin d’église » comme on en trouvait vers la fin du XVIIe Siècle, dans les années 1680. Encore une commande pour une amie qui voulait un instrument baroque « transpositeur », c’est-à-dire capable de sonner avec le diapason moderne (la=440Hz) ainsi que le diapason baroque ancien (la=415Hz, soit un demi-ton en-dessous).
 
Je me suis orienté vers un clavecin de style italien car ceux-ci comportaient souvent deux jeux de cordes de 8 pieds (longueur de la corde la plus grande qui sonne à la hauteur d'un tuyau d'orgue de  8  pieds, l'orgue étant pris comme référence) qui, à l’origine étaient accordés à l’unisson et pouvaient être joués individuellement ou ensemble pour donner un effet de piano-forte, très utile pour la basse continue dans les œuvres baroques de cette époque (Corelli).
En modifiant l’instrument pour remplacer les deux jeux à l’unisson par deux jeux accordés différemment, à un demi-ton d’intervalle, on peut désormais jouer selon deux diapasons.
 
Comme pour la plupart des instruments comportant beaucoup de cordes, l’action sur l’un des jeux crée une résonance par sympathie du deuxième jeu, ce qui apporte un très subtil arrière-plan sonore du plus bel effet.
 
Le clavecin de facture italienne est de construction très légère et l’instrument est conservé dans une caisse plus épaisse qui sert pour la protection et le transport.
 
Une gravure de Michael Praetorius (Syntagma Musicum II, 1619) montrant un clavecin italien « nu » :
 

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 21051511584123134917417152
 
Un instrument original de cette époque (Metropolitan Museum of Arts, New York) attribué à Girolamo Zenti qui présente un instrument enchâssé dans sa caisse de protection richement décorée :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 UxRHLb-Harpsichord-Girolamo-Zenti
 
Ce même musée m’a fourni un plan détaillé d’un instrument de Johannes de Pertici, facteur florentin, daté de 1681. L’instrument « nu » mesure 2m de longueur et 70cm de large au clavier. Pile-poil pour entrer dans ma Twingo !
 
Respectant les traditions italiennes j’ai opté pour une caisse en bois de cyprès (1/4 de pouce vénitien d’épaisseur, environ 6,5mm) montée sur un fond en épicéa.
 
Les planches de cyprès :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 JrQHLb-2003-Clavecin-Perticis-101
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 DzQHLb-Clavecin-Elise-01
 
Après mise à épaisseur le montage de la caisse progresse en respectant la structure interne de ce style très particulier qui va donner un instrument léger, fragile mais particulièrement résonnant pour son volume.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 MzQHLb-Clavecin-Elise-13
 
On voit bien les « équerres » en épicéa qui renforcent la caisse en maintenant les flancs très souples et flexibles. Le fond est aussi renforcé. Les équerres sont coiffées par la contre-éclisse, un cadre de tasseaux de peuplier collé à l’intérieur des éclisses (les flancs de l’instrument) et qui vont supporter la table d’harmonie.


Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 RzQHLb-Clavecin-Elise-14
 
Comme toujours l’assemblage se fait exclusivement à la colle d’os. Je la chauffe au bain-marie à l’aide d’un chauffe biberon, très pratique. Cette colle ne salit pas le bois et tout est démontable par chauffage humide (fer et pattemouille).

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 QzQHLb-Clavecin-Elise-15

Collage des moulures en cyprès, taillées d'après le profil original.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 U0QHLb-Clavecin-Elise-25
 
Une fois la caisse complétée il s’agit de préparer la table d’harmonie, l’élément vibrant principal qui doit agir comme la membrane d’un haut-parleur, c’est-à-dire être à la fois la plus légère et la plus rigide possible.
 
Tout d’abord les planches de cèdre sont assemblées et l’ensemble mis à épaisseur (entre 2,5 et 3,5mm selon l’endroit). L’ajustement final se fait, ici sur la photo, par grattage au ratissoir avec un contrôle permanent au compas d’épaisseur.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 WzQHLb-Clavecin-Elise-17
 
Ensuite, sur le dessus de la table on colle le chevalet, une longue pièce de prunier sciée à la forme, comme les couples d'un bateau et chanfreinée. Le chevalet supporte les cordes et transmet leur vibration à la table :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 A0QHLb-Clavecin-Elise-18
 
Le chevalet est collé et pressé en s’arcboutant sur le plafond de l’atelier, une méthode très pratique que j’ai trouvée dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, volume sur les métiers. Cette technique permet d’aller presser (fort) au milieu d’une grande surface :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 E0QHLb-Clavecin-Elise-19
 
Même type d’opération sur le dessous de la table avec le collage du barrage. Les barres sont des pièces d’épicéa coupé en droit fil qui rigidifient la table sans trop l’alourdir. Elles sont placées en des endroits « stratégiques » et leur section varie pour favoriser les fréquences (grave-médium-aigüs) :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 G0QHLb-Clavecin-Elise-20

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 J0QHLb-Clavecin-Elise-21
 
Après séchage les barres sont chanfreinées aux extrémités pour supprimer la rupture de continuité avec les bords de la table. remarquez le tout petit espace en forme de pont entre les barres et la table, en face de l'endroit où passe le chevalet sur la face opposée (juste sous mon annulaire et en bas à gauche). Cet intervalle permet d'éviter l'étouffement de la vibration dudit chevalet :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 M0QHLb-Clavecin-Elise-22
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 P0QHLb-Clavecin-Elise-23
 
Une fois terminée la table doit être contrôlée : une épaisseur inadéquate à un endroit ou un défaut de collage à un autre vont créer un son parasite (un loup) qui peut encore être détecté à ce stade et surtout corrigé. Le contrôle consiste à frapper la table du doigt tout en écoutant les harmoniques produites de place en place en priant pour que tout se passe bien :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 T0QHLb-Clavecin-Elise-24
 
N’oublions pas, enfin, la rose, une ouverture qui permet au son de sortir de la caisse. Cette copie est réalisée avec trois couches de parchemin découpées en dentelle avec un scalpel et des emporte-pièces, puis collées les unes sur les autres avec de la colle de farine. Le cerclage a été tourné dans un morceau de cyprès :
 
Couche 1 :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 QrVHLb-Rose-1
 
Couche 2 :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 SrVHLb-Rose-2
 
Couche 3 :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 WrVHLb-Rose-3
 
Ensemble :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 RrVHLb-Rose-4
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 WrVHLb-2003-Clavecin-Perticis-123
 
La table est terminée. Elle est assemblée sur la contre-éclisse. Le collage se fait de la façon décrite pour les précédents instruments : enduction des surfaces avec une bonne couche de colle, mise en place, puis chauffage par sections à l’aide d’un fer à repasser et d’une pattemouille pour liquéfier la colle et lui faire pénétrer le bois. Sécurisation avec des petits tasseaux cloués et séchage, puis enlèvement des tasseaux.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 50QHLb-Clavecin-Elise-28
 
La table est décorée sur sa périphérie avec une frise naïve de fleurs réalisées à l’acrylique. Ceci a aussi pour fonction de cacher les trous des clous laissés par les tasseaux de collage de la table :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 70QHLb-Clavecin-Elise-30
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 41QHLb-Clavecin-Elise-49
 
La caisse de l’instrument est complète. On va passer à présent au clavier :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Z0QHLb-Clavecin-Elise-27
 
Entre le clavier et la table se trouvent les registres. Ce sont deux pièces de hêtre dans lesquelles j’ai taillé des mortaises qui vont servir de guide aux sautereaux :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 C0QHLb-Clavecin-Elise-31
 
Une petite parenthèse ici pour rappeler le fonctionnement d’un clavecin. C’est un instrument à cordes pincées : chaque corde est pincée/ grattée par une petite languette taillée dans le calame d’une plume de gros oiseau (corbeau, cygne, vautour). Cette languette est fixée sur une planchette de bois de hêtre qui coulisse verticalement dans la mortaise du registre.
 
Un schéma général d’une touche :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 ZKVHLb-Sautereaux-clavecin-Pertici-1

Le mouvement pour produire et étouffer une note se fait en cinq phases :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 ZKVHLb-Sautereaux-clavecin-Pertici-2
 
1-     Le sautereau au repos sur son coussin de feutre
2-     On appuie sur la touche : le sautereau monte et le bec vient au contact de la corde par en-dessous
3-     Le mouvement se poursuit : le bec ploie et la corde bouge. Le bec finit par lâcher la corde qui se met à vibrer en produisant le son. Le sautereau vient buter contre un coussin fixé au chapiteau, une traverse de bois située au-dessus pour limiter sa course.
4-     On relâche la touche : le sautereau (lesté de plomb) redescend par gravité et au passage de la corde, le bec, fixé sur une languette mobile en bois de houx se retire pour laisser celle-ci passer. Un ressort (à lame en laiton dans le style italien, en soie de sanglier pour les autres) rappelle la languette et l’ensemble est prêt pour une nouvelle action.
5-     Le sautereau rejoint sa place sur son coussin. Simultanément l'étouffoir en feutre se pose sur la corde et arrête le son.
 
Un sautereau. On y voit les deux étouffoirs en feutre tissé, la languette porte-bec en houx et le lest en plomb incrusté dans le corps. L’instrument comporte 96 sautereaux :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 6yQHLb-Clavecin-Elise-51
 
Les sautereaux en place sur l’instrument terminé les rouges sont pour le premier jeu (la-440) et les blancs pour le second (la-415) :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 IyQHLb-Clavecin-Elise-52
 
Assemblage du clavier. Sur une grande planche on colle d’abord le parement des touches principales (les « marches ») en buis :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 YzQHLb-Clavecin-Elise-16
 
Les « feintes » (les touches des dièses) seront collées plus tard et réalisées dans des carrelets d’ébène.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 P0QHLb-Clavecin-Elise-42
 
Ensuite cette planche est présentée sous le registre, dans l’instrument. L’emplacement de chaque sautereau y est marqué avec un poinçon, puis les tracés des touches est réalisé sur la planche.
Enfin les trous des pivots des touches sont percés dans la planche et dans le pont en-dessous. Le « pont » est un tasseau qui va faire partie du sommier (voir plus loin) et recevoir les pivots des touches :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 G0QHLb-Clavecin-Elise-37
 
Le « sommier » à présent. Ce cadre de sapin garni de feutre va recevoir les 48 touches. On distingue les axes des touches en acier chromé mis en place sur le pont :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 P0QHLb-Clavecin-Elise-41
 
Le fronton des touches, sur l’original, est fait d’un petit carreau de buis travaillé au tour à bois.
On commence par usiner le bout d’un cylindre de buis à l’aide d’un tarabiscot découpé à la forme dans un morceau de lame de scie :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 90QHLb-Clavecin-Elise-32
 
Ensuite la « rondelle » est séparée et poncée à épaisseur :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 C0QHLb-Clavecin-Elise-33
 
Découpage à la scie à ruban :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 F0QHLb-Clavecin-Elise-36
 
Collage sur la planche-clavier :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 I0QHLb-Clavecin-Elise-38
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 K0QHLb-Clavecin-Elise-39
 
Il ne reste plus qu’à découper la planche pour séparer les touches. L’épaisseur du trait de scie assure le jeu entre chacune.
 
En arrière-plan on voit la caisse extérieure, fabriquée en planche de chêne d’un demi-pouce vénitien (12mm). Ce coffre est teinté au brou de noix en laissant des lumières qui sont peintes en trompe l’œil de faux marbre de Sienne (acryliques).
 
Pour finir le clavier est habillé à ses extrémités de deux cornes d’abondance sculptées dans des blocs de tilleul après une ébauche taillée avec une fraiseuse à commande numérique :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 A1QHLb-Clavecin-Elise-46
 
Désormais l’instrument est placé dans sa caisse. Il repose sur des coussins de feutre qui lui permettent de vibrer librement. Le couvercle, partie de la caisse, sert aussi de réflecteur acoustique pour diriger le son vers l’auditeur.
 
Les deux jeux de cordes sont calculés à l’aide d’un tableur de mon invention. On recherche un compromis entre les diamètres théoriques calculés à partir de l’équation des cordes vibrantes et les diamètres disponibles chez les fabricants. On part d’une tension qui place la corde à 10-15% de sa limite de rupture : ainsi on est à l’extrémité de son domaine élastique et on obtient le meilleur filtrage des « bruits blancs » (fréquences parasites) puis on ajuste. On peut aussi jouer sur la masse linéique de la corde en changeant d’alliage (cuivre, laiton, fer). Ici un extrait de la table de calcul pour le jeu en la-440. Noter la tension totale de 279kg !
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 KzWHLb-Perticis-cordages-440-2
 
Je vous épargne la trrrrrès longue phase d’harmonisation :
1-     Montage des 96 cordes et mise en tension progressive sur plusieurs jours
2-     Ajustage des becs des sautereaux, un par un (ils sont numérotés car leur configuration finale est unique)
Et voici l’instrument enfin achevé après 16 mois de travail :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EsQHLb-2003-Clavecin-Perticis-103
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 OsQHLb-2003-Clavecin-Perticis-107
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 WsQHLb-2003-Clavecin-Perticis-108
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 9sQHLb-2003-Clavecin-Perticis-110
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 MsQHLb-2003-Clavecin-Perticis-115
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EtQHLb-2003-Clavecin-Perticis-117
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 JrQHLb-2003-Clavecin-Perticis-122
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 XrQHLb-2003-Clavecin-Perticis-126
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 ErQHLb-2003-Clavecin-Perticis-127
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 UrQHLb-2003-Clavecin-Perticis-129
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 50QHLb-Clavecin-Elise-29
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 L1QHLb-Clavecin-Elise-45
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 DzQHLb-Clavecin-Elise-55
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 RzQHLb-Clavecin-Elise-56
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 6zQHLb-Clavecin-Elise-58
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 AzQHLb-Clavecin-Elise-62
 
Et le timbre dans tout ça ?
 
Voici une sonate de Scarlatti jouée sur un clavecin du même type et de la même période que le Pertici de ce sujet :
 
https://www.youtube.com/watch?v=Bd0GV5X3wiw
 
J’espère que ça vous a intéressé…
_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.

Espérons que le fond de la mer est étanche.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord, aussi.
Oh ça c’est le Quacta qui se moque du Stifling.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.

Telle est la Voie.


Dernière édition par bgire le Dim 16 Mai 2021, 10:45, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
chris
Amiral
Amiral
chris

Localisation : montpellier
Navire préféré : navires fin XIXème début XXème et les liners

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptySam 15 Mai 2021, 19:21

Chapeau bas Bravo!

_________________
Christophe...
_____________________

http://chris34570.skyrock.com/

                         De l'audace, toujours...
Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd’hui. (August Spies)
Revenir en haut Aller en bas
http://chris34570.skyrock.com/
Bernard Huc
Maistrancier
Maistrancier
Bernard Huc

Localisation : Cagnes sur mer

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptySam 15 Mai 2021, 20:33

C'est tout un métier. Bravo

Bernard
Revenir en haut Aller en bas
titelouze
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
titelouze

Localisation : jura
Navire préféré : goëlette

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyDim 16 Mai 2021, 01:05

Salut Bruno !

Superbe !! Faut aimer l'odeur du Cyprès....ça devait fleurer bon quelques semaines dans l'atelier !
J'aurais pas soupçonné le joli mariage du faux marbre (Sienne ?) avec la caisse teintée au broux de noix, j'aime beaucoup !

Mesotonique rules !!! sourire sourire sourire 

Tiens, j'avais zappé le lien youtube avec les trompes ; je suis scié !! c'est quand même particulier, j'ai du mal à me rendre compte du volume sonore que ça développe, c'est fort ?? Si j'en crois l'emploi à outrance des harmoniques naturelles, j'en déduis que c'était clairement fait pour imiter ou remplacer les cuivres ? ça me titille d'entendre ça en voyant des cordes !!

Merci pour le partage !!

@ très vite !!
Fred
Revenir en haut Aller en bas
Dvs95
Maître principal
Maître principal
Dvs95

Localisation : Cergy
Navire préféré : Navires de guerre toutes époques.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyDim 16 Mai 2021, 07:49

ENORME !!! 😲😲😲

Mais tu es un grand artiste, Bruno !!!

Magnifique tes oeuvres. 

Tu es ébéniste ou luthier ou un passionné « fou » du bois et d’œuvres d’arts musicales ???

Que fais-tu de tes oeuvres par la suite ?
Tu les exposes ou autres ?

En tout cas c’est sublime et on est dans un autre monde que la maquette. 😲😲😲

_________________
Bien Amicalement.
Didier


Projets en cours :

USS NEW JERSEY 1/350 - (Diorama animé)
BELEM 1/350
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyDim 16 Mai 2021, 09:00

Dvs95 a écrit:
Tu es ébéniste ou luthier ou un passionné « fou » du bois et d’œuvres d’arts musicales ???

Que fais-tu de tes oeuvres par la suite ?
Tu les exposes ou autres ?
Juste un passionné, comme pour la maquette, et qui pousse sa passion au maximum, comme pour la maquette itou. Je suis musicien amateur aussi (vents) : ça aide.
La plupart des instruments présentés dans ce sujet sont des commandes d'amis ou de proches, dont certains sont toujours utilisés en concert. Depuis 2008 je ne vends plus et les instruments en cours sont pour mon usage personnel. ce sont essentiellement des vents mais il y a aussi des cordes et des claviers en cours et en projet.
_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.

Espérons que le fond de la mer est étanche.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord, aussi.
Oh ça c’est le Quacta qui se moque du Stifling.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.

Telle est la Voie.
Revenir en haut Aller en bas
philiparus
Maître principal
Maître principal
philiparus

Localisation : TOURS
Navire préféré : TOUT CE QUI FLOTTE, MAIS PAS QUE...

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyDim 16 Mai 2021, 09:08

Chapeau bas l'artiste, c'est magnifique !!! Bravo!
A+
Philippe

_________________
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Mini_562611carpediem     Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Mini_5650562016MBST077008003    Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 589328germinal    Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 20091910113923648417026993


                                                F797 CDT BOUAN                 F735 GERMINAL               F712 COURBET
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyDim 16 Mai 2021, 09:19

titelouze a écrit:
Faut aimer l'odeur du Cyprès....ça devait fleurer bon quelques semaines dans l'atelier !
J'aurais pas soupçonné le joli mariage du faux marbre (Sienne ?) avec la caisse teintée au broux de noix, j'aime beaucoup !

Mesotonique rules !!! sourire sourire sourire 

Tiens, j'avais zappé le lien youtube avec les trompes ; je suis scié !! c'est quand même particulier, j'ai du mal à me rendre compte du volume sonore que ça développe, c'est fort ?? Si j'en crois l'emploi à outrance des harmoniques naturelles, j'en déduis que c'était clairement fait pour imiter ou remplacer les cuivres ? ça me titille d'entendre ça en voyant des cordes !!
J'adore cette odeur légèrement poivrée du cyprès et effectivement l'atelier sentait pendant une longue période (en fait jusqu'à ce que je vernisse la caisse). Mes mains sentaient aussi malgré les lavages répétés mais par chance je n'ai pas développé d'allergie (doigts jaunes). Les parements intérieurs de l'instrument et la table sont faits de cèdre qui dégage aussi une très agréable odeur... de crayon !

Pour le faux marbre, c'est un peu un clin d’œil local : le jaune et le noir sont les couleurs de l'équipe de rugby de La Rochelle Very Happy  et c'était une variété de marbre que je n'avais pas essayée en trompe l’œil.

Cet instrument a été accordé avec un tempérament Vallotti plus adapté à la musique baroque. Le clavicorde et les luths sont en mésotonique de Do pour la musique renaissance et le virginal en tierces pures pour la musique élisabéthaine. L'orpharion et la bandora sont accordés selon la méthode "des seize 18e" pour cette même musique.

"Ma" trompette marine sonnait assez fort, pourtant avec un évasement assez restreint. Je suppose que celles de la vidéo, avec leurs pavillons très évasés, sonnent comme des cuivres.

_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.

Espérons que le fond de la mer est étanche.
Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord, aussi.
Oh ça c’est le Quacta qui se moque du Stifling.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.

Telle est la Voie.
Revenir en haut Aller en bas
PADOU35
Maître
Maître
PADOU35

Localisation : Chartres
Navire préféré : De Grasse

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 3 EmptyDim 16 Mai 2021, 09:33

.... a écrit:
Pour le faux marbre, c'est un peu un clin d’œil local : le jaune et le noir sont les couleurs de l'équipe de rugby de La Rochelle Very Happy  et c'était une variété de marbre que je n'avais pas essayée en trompe l’œil.
...

Bonjour Bruno,

Alors là, respect!
Le factage d'instruments est un métier à part entière et on croirait aisément que c'est le tien !
A propos de Rugby et de La Rochelle, mon petit neveu joue dans l'équipe première !  Laughing

_________________
A vaincre sans baril, on triomphe sans boire !
(Le Cidre - Acte III / Scène 4)
Revenir en haut Aller en bas
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: COMMUNAUTE :: La taverne de Captain Crochet-
Sauter vers: