La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexion
 

 Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ekis
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Ekis


Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyMer 13 Nov 2019, 23:30

Ce n'est pas "Tous les matins du monde", mais "Toutes les maquettes et instruments du monde" ! Shocked

Quel bel objet encore que ce luth !
Et surtout un savoir-faire quasi parfait, et tellement bien décrit... Le tout avec humilité et modestie, les vraies qualités des luthiers et facteurs.
Franchement bravo ! Bravo... Cool

Aller, continue !!! bounce

_________________
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Tete50px-56522c4 Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Signature2019-56bf89d
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyJeu 14 Nov 2019, 16:27

Merci les gars... franchement je ne pensais pas que ces constructions feraient un tel effet...
Je continue donc très bientôt avec un instrument tout à fait différent.

_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.
Espérons que le fond de la mer est étanche.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
lionel45
Vice-Amiral
Vice-Amiral
lionel45

Localisation : Gien 45500
Navire préféré : Les IJN la DKM et les autres

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyJeu 14 Nov 2019, 17:08

Encore une magnifique réalisation  Bravo... Bravo... Bravo... Un post vraiment instructif à tout niveaux Bravo Bruno  Wink

_________________
Modèle en cours: Missouri 1/350 Very Fire

Aspirine. Épouse d'un aspirant, généralement très élégante, elle donne à la mode un caractère particulier, un "Cachet" d'aspirine.
Muriel Robin
Amicalement
Lionel Wink
Revenir en haut Aller en bas
LA VEILLE
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau
LA VEILLE

Localisation : région parisienne

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyJeu 14 Nov 2019, 19:10

bgire a écrit:
.... franchement je ne pensais pas que ces constructions feraient un tel effet…...Je continue donc très bientôt avec un instrument tout à fait différent…...

bonsoir a tous

voila que notre Big bear fait dans la modestie …. Smile Smile  bon je vais dévoiler avant le "maitre " le sujet de son énigmatique phrase au sujet de son "instrument tout a fait différèrent " .voici donc une photo inédite

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 O0PHqPi


vous pouvez y voir le "maitre" dans sa jeunesse (vous pouvez voir qu'il fumait la pipe , pipe réalisée par lui même dans une essence des plus rarissime de bruyère naine de Moldavie) en train de terminé un instrument des plus rare . pour les plus jeune d'entre nous il s'agi d'un gaffophone .
instrument qui fut livré a un certain Gaston L .

j'espère que le facteur ne m'en voudra pas d'avoir dévoilé cette photo Clown2
cheers
Nicolas

_________________
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 WctkZ2t

https://ladiagonaledubosco.blogspot.fr/


Dernière édition par LA VEILLE le Jeu 14 Nov 2019, 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyJeu 14 Nov 2019, 20:03

Oh NOOOOOONNNN ! On avait dit qu'on garderait ça secret !


Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 13909970 Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 13909970 Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 13909970 Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 13909970 Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 13909970

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.
Espérons que le fond de la mer est étanche.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
LA VEILLE
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau
LA VEILLE

Localisation : région parisienne

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyJeu 14 Nov 2019, 20:24

désoléclown clown

_________________
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 WctkZ2t

https://ladiagonaledubosco.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
THIMARIE
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe
THIMARIE

Localisation : Chelles (77)
Navire préféré : Les bateaux de travail, mais pas que

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyJeu 14 Nov 2019, 21:48

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 13909970

Amitiés,

Thierry

_________________
Le bonheur est né de l'altruisme et le malheur de l'égoïsme.    Bouddha   
   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Altrui11
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyJeu 14 Nov 2019, 22:11

Hi hi, puisque tu évoques le gaffophone, cela me rappelle un instrument (mon 19e) commis en 1983 et qui tiendrait bien son rang en face de l'invention de Gaston, sauf que lui est historique : il s'agit de la trompette marine, ou tromba marina :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 ZDv5Ib-1983-Trompette-marine-01

Cet instrument, "un instrument à corde avec un son de trompette" est apparu au Moyen-Âge. Il est représenté sur le fameux triptyque de 1480 "Le Christ et les anges musiciens" de Hans Memling (c'est le deuxième en partant de la gauche) :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 CNv5Ib-1983-Trompette-marine-13

Dans un accès de folie (j'ai des excuses m'sieur : c'était pendant mon service militaire) je me suis pris de passion pour cette "chose" et je me suis basé sur des références du XVIe et XVIIe Siècles pour en concevoir et en fabriquer un.

Tout d'abord une gravure dans le "Dodedachordon", le traité musical de 1547 du théoricien et poète suisse Heinrich Glarean (Henricus Glareanus) :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 AEv5Ib-1983-Trompette-marine-10

Puis je me suis tourné vers le "must" pour la renaissance, le "Syntagma Musicum" (1619) du musicologue-organiste-compositeur-théoricien allemand Michael Praetorius (ce fut looooong à traduire) :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 QFv5Ib-1983-Trompette-marine-11

Et pour parfaire ma doc j'ai aussi consulté "l'Harmonie Universelle" (1636) du père Marin Mersenne, philosophe et musicologue français :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 UFv5Ib-1983-Trompette-marine-12

Armé de ces descriptions j'ai réalisé l'instrument (hélas pas de photos).

Son principe est simple : une longue caisse de résonance à base triangulaire, ouverte en bas. Trois cordes en boyau épaisses tendues entre la tête de l'instrument et un point d'accroche en bas et passant sur un chevalet (en blanc sur les photos) très spécial : celui-ci est asymétrique et repose principalement sur un seul de ses deux pieds. L'autre pied frôle l'instrument au-dessus d'un petit carreau d'ivoire.
Quand la corde est mise en vibration par l'archet, le chevalet vibre et le pied "en l'air" vient marteler très rapidement le carreau d'ivoire. Cela donne un son très puissant qui évoque la trompette.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 DDv5Ib-1983-Trompette-marine-03

Pour ajouter à la bizarrerie l'archet attaque la corde non pas entre le doigt et le chevalet (comme pour un violoncelle), mais au-dessus du doigt qui, lui, frôle la corde sans l'appuyer sur l'instrument. La même technique que celle du guitariste de jazz qui produit des harmoniques avec les cordes de son instrument.... mais cinq siècles plus tôt.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 ZDv5Ib-1983-Trompette-marine-02

Enfin, pour la première fois je me suis exercé à la sculpture en réalisant dans un bloc d'orme des Pyrénées une tête de monstre marin, avec dents et yeux en ivoire, pupilles en ébène et langue en bois de violette (c'était 15 ans avant la sortie du film Godzilla de Roland Emmerich, donc j'estime que j'ai la primeur !)

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 7Dv5Ib-1983-Trompette-marine-04

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 IDv5Ib-1983-Trompette-marine-05

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 ODv5Ib-1983-Trompette-marine-06

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 VDv5Ib-1983-Trompette-marine-07

Et pour parfaire le bizarre, je lui ai cousu une housse sur mesure, puis je l'ai expédié chez sa propriétaire (à Lyon) emballée.... dans un tuyau d'égout en PVC...

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 UDv5Ib-1983-Trompette-marine-08

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 AEv5Ib-1983-Trompette-marine-09

J'ai ouï dire qu'il y avait eu quelques secousses sismiques dans la vallée du Rhône quelques temps après, mais je n'ai jamais pu établir la relation...

Et quel son cela produisait-il?
Deux vidéos pêchées sur YouTube :

Dans celle-ci on entend le cri de la trompette marine au début du morceau :
https://www.youtube.com/watch?v=srWxpRxlTbc

Dans celle-ci un luthier hollandais encore plus cinglé que moi décrit sa reconstitution de l'instrument... Daté de 2017 il a placé une tête de Trump à la place de celle du monstre... ce doit-être de l'humour batave ("trump-ette marine") :
https://www.youtube.com/watch?v=ALf6uUjNaMY

Je laisse le mot de la fin à Monsieur Jourdain (Le Bourgeois Gentilhomme) :
« La trompette marine est un instrument qui me plaît et qui est harmonieux. »

Petit rappel enfin : le serpent d'église que j'ai réalisé d'après Mersenne en 1982 vaut bien un gaffophone, non ?

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 6sR3Ib-Serpent

_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.
Espérons que le fond de la mer est étanche.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
Yuth
Crabe Tambour
Crabe Tambour
Yuth

Localisation : Paris ou Arcachon
Navire préféré : Marine Nationale

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyVen 15 Nov 2019, 06:57

j'ai lu et relu tes explications et c'est un vrai plaisir Smile

_________________
« La réalité du champ de bataille est que l'on n'y étudie pas : simplement on fait ce que l'on peut pour appliquer ce que l'on sait. »
Ferdinand FOCH

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Sig10Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 410Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 210Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.laroyale-modelisme.net
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyDim 17 Nov 2019, 17:33

Bonjour,
Comme ils disent chez Peugeot : "jamais trois sans quatre" clown , donc en voici un nouveau, l'Orpharion

Il s'agit d'un instrument à cordes, cousin du luth, et propre à l'Angleterre de l'époque du règne d'Elizabeth 1.
Pour une fois la chronique atteste de sa date de naissance : le premier exemplaire fut inventé et offert à Sa Majesté par le facteur très renommé John Rose en 1581.

Le nom est une contraction d'Orphée et d'Arion, poètes de l’antiquité grecque.

Voici une photo de l'instrument de John Rose, actuellement propriété de Lord Tollemache et que j'ai pu obtenir de son musée :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 SYa6Ib-1581-John-Rose-Orpharion-1

L'instrument est une version plus petite de sa grande sœur, la Bandora (ou Pandora), inventée par Rose en 1561 et qui devint vite populaire dans les châteaux et les grandes maisons anglaises.

L'orpharion possède 7 paires de cordes + 1, plus tard 8+1 et est accordé exactement comme un luth. Il va devenir assez populaire puisque dans les inventaires des instruments en possession des "maisons" de l'époque ou va trouver la proportion d'un orpharion pour deux luths.
La Bandora deviendra aussi un instrument de basse incontournable dans la musique de théâtre (Shakespeare) de l'époque.

Ici un exemple musical de ce qu'était le "broken consort", l'ensemble typique Élisabéthain :
https://www.youtube.com/watch?v=f2yqxneZJoU
On y entend : le violon à la première voix, la flûte traversière à la deuxième, la viole de gambe à la basse et trois instruments à corde : le luth qui "tricote" des variations virtuoses pour pimenter la pièce, la bandora qui joue la basse et le cistre qui assure la rythmique par des accords plaqués.
Dans cet autre exemple on peut voir les instruments du broken consort mais, hélas, la prise de son est dégueu...
https://www.youtube.com/watch?v=Z1DozHqd4CE

Sous la Révolution de Cromwell, au XVIIe Siècle l'orpharion et la bandora vont disparaitre complètement, balayé par la mode baroque à laquelle seul le luth va pouvoir s'adapter.

Le répertoire de l'orpharion est le même que celui du luth : un répertoire immense à l'époque et qu'on rejoue depuis une trentaine d'années seulement.
Il a un "grand frère", ou plutôt une grande sœur, la Bandora, une version basse un peu plus grande. J'en parle ici car en 1994 j'ai construit en même temps les deux instruments (des commandes de deux amis musiciens normands). La Bandora, elle, a survécu sous une autre forme, la Bandouria portugaise car elle était idéale pour un instrument de basse.

Dès son invention, l'orpharion a été copié, imité et amélioré. En effet les cordes métalliques posaient un problème à cette époque : le diapason (la longueur vibrante à vide) ne devait pas dépasser une certaine taille, faute de quoi la chanterelle (la corde la plus aigüe) en laiton aurait cassé sous la tension. Mais à l'opposé, les quatre cordes les plus graves étaient trop courtes pour sonner de façon harmonieuse.

Au début du XVIIe Siècle cependant les métallurgistes de Nuremberg mirent au point un alliage à base de fer qui donnait une résistance plus grande. L'invention fut aussitôt incorporée dans l'instrument et les facteurs inventèrent une disposition du sillet, des frettes et du chevalet "en éventail" pour combiner ce nouvel alliage sur la chanterelle et des cordes graves en cuivre tressé les plus longues possible.
Un bel exemple est l'orpharion construit en 1615 par Francis Palmer et conservé à Copenhague :


Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 HYa6Ib-1994-Orpharion-02

A l'époque de ma fabrication (1994) internet n'existait pas encore pour tout le monde et je n'avais comme sources que ma correspondance avec des luthiers et musicologues anglais, en particulier Peter Forrester qui a été d'une gentillesse inespérée en me guidant dans ma reconstitution. Le musicologue Ephraim Segerman m'a été d'une grande aide par ses études organologiques dans le cadre du FoMRHI et aussi pour me fournir les jeux de cordes réalisés d'après les originaux d'époque.

Je me suis donc lancé simultanément dans la réalisation d'une bandora et d'un orpharion, et "re-concevant" ces modèles d'après les originaux, les gravures et les études. Il ne subsiste aucun exemplaire de la bandora de nos jours.

Le dessin de la table de l'orpharion. Cette forme "en nuage", n'est pas anodine car elle permet à la caisse plate de l'instrument de ne pas se cintrer sous la grande tension des cordes métalliques. Le dessin du contour fait appel à des "jeux numériques" très prisés à la Renaissance. Le principe : à partir d'une longueur de départ (le diapason ou longueur de la corde à vide) on dessine en utilisant des dimensions déduites en appliquant au diapason les proportions correspondant aux intervalles de la gamme. Ainsi on va utiliser le tiers, la moitié, les deux-tiers, le douzième, etc... de cette longueur pour dessiner et ces "nombres" seront cachés dans le résultat final. Aucune utilité acoustique, juste un jeu de l'esprit :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 ZEr6Ib-1994-Orpharion-02

Une fois cette forme déterminée on bâtit les éclisses (les côtés de la caisse) en courbant au fer des lattes de noyer de 2mm d'épaisseur.

Le chantier de cintrage avec le fer à courber (décrit plus haut avec le luth) :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 MFr6Ib-1994-Orpharion-03

Les éclisses en cours de montage :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 1Fr6Ib-1994-Orpharion-17

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 IFr6Ib-1994-Orpharion-18

Sur cette image on voit les éclisses jointées à la tête de la caisse. On distingue le bloc de sapin sur lequel va venir s'ancrer le manche de l'instrument :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 MGr6Ib-1994-Orpharion-20

Pour garder sa forme d'ensemble, le montage est collé provisoirement avec quelques points de colle d'os autour d'une "fausse table" en contreplaqué :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 ZFr6Ib-1994-Orpharion-19

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 1Gr6Ib-1994-Orpharion-21

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 MGr6Ib-1994-Orpharion-20

A présent on va s'attaquer au fond de l'instrument. Celui-ci n'est pas vraiment plat mais plutôt bombé en forme de "cloche" : un renflement central mais le fond est plat tout autour. Ici j'ai utilisé la méthode traditionnelle : les côtes qui forment ce fond sont cintrées en trois dimensions sur un moule fabriqué en contreplaqué et les vides comblés par de la mousse expansée d'isolation.

Cette forme sert d'abord à tracer les gabarits des côtes. Ici l'orpharion au fond, la bandora au premier plan :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 NFb6Ib-Orpharion-bandora-10

Les côtes sont découpées (noyer et érable ondé, convergent vers l'extrémité du manche pour guider l’œil vers celle-ci), puis cintrées :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 FFb6Ib-Orpharion-bandora-08

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 CFb6Ib-Orpharion-bandora-07

Elles sont provisoirement assemblées avec de l'adhésif de masquage et l'ensemble est fixé sur un cadre en contreplaqué :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 BGr6Ib-1994-Orpharion-22

Le cadre est ensuite retourné, donnant accès à l'intérieur du fond. Les côtes seront jointées comme pour un luth en collant des bandes de papier kraft :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 UGr6Ib-1994-Orpharion-23

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 KHr6Ib-1994-Orpharion-24

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 XHr6Ib-1994-Orpharion-25

Enfin le fond est collé aux éclisses tout autour avec la technique déjà présentée d'encollage puis reprise au fer à repasser et pattemouille. Remarquez les tasseaux de pression qui correspondent à chaque étape du chauffage :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 CHr6Ib-1994-Orpharion-26

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 MHr6Ib-1994-Orpharion-27

Après séchage on n'a plus besoin de la fausse table collée à l'intérieur. Un petit coup sec sur ses points de collage (la colle d'os en épaisseur est cassante), elle se sépare et est retirée de la caisse.

Ensuite vient le manche : il est taillé dans un bloc unique de poirier, un bois qui se prête admirablement à la sculpture. En effet j'ai choisi de représenter en tête de manche une effigie de son futur propriétaire, comme c'était la mode au XVIIe Siècle. Une demande de photomatons, quelques gouges de sculpteur et en avant :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 AIr6Ib-1994-Orpharion-28

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 NIr6Ib-1994-Orpharion-29

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 XIr6Ib-1994-Orpharion-30

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 6Ir6Ib-1994-Orpharion-31

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 CIr6Ib-1994-Orpharion-32

Pour résoudre esthétiquement le problème de l'absence d'épaules du personnage (le cheviller étant très étroit) j'ai opté pour une belle fraise d'époque :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 JIr6Ib-1994-Orpharion-33

Ajustage du manche et assemblage. A l'époque le luthier consolidait l'assemblage en enfonçant un gros clou de fer chauffé au rouge à travers le bloc de l'intérieur de la caisse. J'ai préféré mettre deux vis à bois :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 VIr6Ib-1994-Orpharion-34

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EJr6Ib-1994-Orpharion-35

La table d'harmonie à présent. Cela commence comme pour une table de luth, deux planchettes d'épicéa sur quartier, symétriques et collées selon l'axe de l'instrument puis amincies à environ 1,6-1,8 selon l'endroit pour favoriser telle ou telle fréquence :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EJr6Ib-1994-Orpharion-38

Ensuite le barrage est tracé en éventail en partant d'un point fixé sur l'établi. La géométrie des frettes sera tracée sur la touche de la même façon (voir plus loin).
On remarque la rose qui va venir s'incruster sur la table, dans la tradition élisabéthaine.

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 RJr6Ib-1994-Orpharion-39

Les roses de cette époque, très élaborées, sont constituées d'un motif découpé dans une plaquette de poirier de 1,5mm d'épaisseur. On colle dessus le dessin, puis on perce un petit trou au centre de chaque alvéole pour passer la lame de la scie vibrante électromagnétique. Ici, à gauche l'orpharion, à droite la bandora. En réalité il y a deux épaisseurs de poirier car j'en ai profité pour découper deux roses de chaque pour de futurs instruments :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 TFb6Ib-Orpharion-bandora-03

La rose de la bandora après découpage. L'envers (avec le papier) :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 VFw6Ib-1994-Bandora-11

L'endroit :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 NFw6Ib-1994-Bandora-12

Ensuite, après ébavurage et polissage on colle sur l'envers un disque de parchemin (peau de mouton tannée) qui est découpé alvéole par alvéole à l'aide d'un scalpel et deux emporte-pièces de 1,5 et 1,8mm.
L'orpharion :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 AMr6Ib-1994-Orpharion-61

La bandora :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 TFw6Ib-1994-Bandora-13

Comme pour la guitare la rose va être cerclée d'un filet double incrusté dans la table. La raison en est mécanique : le poirier de la rose, plus dense que l'épicéa de la table, va rester stable quelque soit l'humidité ambiante alors que l'épicéa, lui, va se dilater ou se contracter : le filet sert à contraindre la table pour ne pas qu'elle se fende.

Revenons au barrage. A gauche celui de la bandora, achevé. A droite celui de l'orpharion, ébauché avant collage :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 GKr6Ib-1994-Orpharion-40

Ensuite chauffe aux infrarouges de la table pour la contracter en largeur, puis collage des barres :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 TKr6Ib-1994-Orpharion-41

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 5Kr6Ib-1994-Orpharion-42

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 IKr6Ib-1994-Orpharion-44

Mise en forme des barres (hauteurs, chanfreins) sur l'orpharion :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 KKr6Ib-1994-Orpharion-45

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 YKr6Ib-1994-Orpharion-46

Et voilà, la table est -presque terminée :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 WKr6Ib-1994-Orpharion-47

A présent, de l'autre côté, collage du chevalet (qui reçoit les cordes) :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EMr6Ib-1994-Orpharion-62

Ici j'expérimente une nouvelle façon de presser le collage en arcboutant des tasseaux de chêne entre le montage... et le plafond ! J'ai trouvé cette tradition en consultant le volume sur les métiers de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, mais aussi dans le "Dom Bedos", l'énorme bouquin "l'Art du Facteur d'Orgue" écrit au XVIIIe Siècle par Dom Bedos de Celles et qui est encore la bible de tous les facteurs d'orgue :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 5rx6Ib-1994-Bandora-15

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 4Fb6Ib-Orpharion-bandora-06

L'instrument est tablé (même méthode que pour le luth) puis un double filet est incrusté tout autour de la table pour bloquer les fentes éventuelles :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 JLr6Ib-1994-Orpharion-48

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 JLr6Ib-1994-Orpharion-49

La touche est fabriquée dans une planchette de prunier. Les emplacements des frettes "en éventail" sont tracés puis sciées et les frettes en laiton sont incrustées. L'espacement des frettes ne suit pas le tempérament égal moderne (tous les demi-tons sont égaux) mais une règle en vigueur en Angleterre vers 1610 appelée "règle des 16/18e" qui va favoriser les tierces "justes" :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 RLr6Ib-1994-Orpharion-50

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 UEb6Ib-Orpharion-bandora-08

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 CFb6Ib-Orpharion-bandora-09

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 ULr6Ib-1994-Orpharion-51

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 FFb6Ib-Orpharion-bandora-10

Il reste à tourner un certain nombre de pièces. Tout d'abord de petits boutons en buis qui vont servir d'accroche pour la bretelle :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 WLr6Ib-1994-Orpharion-52

Enfin les nombreuses chevilles tournées en prunier :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 3Lr6Ib-1994-Orpharion-53

Ensuite vernissage à la gomme laque au tampon (huit couches) :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 6rx6Ib-1994-Bandora-21

L'instrument est cordé, stabilisé puis accordé. On termine par une petite séance photo avant livraison :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 XLr6Ib-1994-Orpharion-54

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 2Lr6Ib-1994-Orpharion-55

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 XLr6Ib-1994-Orpharion-60

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 QMr6Ib-1994-Orpharion-64

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 NMr6Ib-1994-Orpharion-65

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 TMr6Ib-1994-Orpharion-66

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 WMr6Ib-1994-Orpharion-67

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 2Mr6Ib-1994-Orpharion-69

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 6Mr6Ib-1994-Orpharion-70

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 9Mr6Ib-1994-Orpharion-71

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 WDr6Ib-1994-Orpharion-74

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 ZDr6Ib-1994-Orpharion-75

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EEr6Ib-1994-Orpharion-77


Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 KEr6Ib-1994-Orpharion-79

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 5Er6Ib-1994-Orpharion-84

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EFb6Ib-Orpharion-bandora-01

Et pour finir une anecdote amusante : lorsque j'ai présenté la bandora à son commanditaire, le fils de celui-ci, 4 ans à l'époque, a regardé longuement l'instrument, observé la tête sculptée... a caressé le crâne et s'est exclamé "papa !" :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Vrx6Ib-1994-Bandora-17

Voici quelques liens pour entendre le son des ces instruments :

Orpharion :
https://www.youtube.com/watch?v=xHNMSeEhqNQ

Bandora (par un clone de Johnny Depp !) :
https://www.youtube.com/watch?v=ad9dgsMXxrI

Voili-voilà Very Happy 

_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.
Espérons que le fond de la mer est étanche.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
lionel45
Vice-Amiral
Vice-Amiral
lionel45

Localisation : Gien 45500
Navire préféré : Les IJN la DKM et les autres

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyDim 17 Nov 2019, 18:29

Bonsoir mon tit Bruno  Very Happy que de savoir faire cela est impressionnant  affraid c'est un post que je suis avec gourmandise  cheers
Merci pour cela  Wink

_________________
Modèle en cours: Missouri 1/350 Very Fire

Aspirine. Épouse d'un aspirant, généralement très élégante, elle donne à la mode un caractère particulier, un "Cachet" d'aspirine.
Muriel Robin
Amicalement
Lionel Wink
Revenir en haut Aller en bas
dark83000
Elève officier
Elève officier
dark83000


Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyDim 17 Nov 2019, 18:57

avoir autant de cordes a son luth ,pardon a son arc est un don ,je suis sans voix devant tout ceci .... c est pas pour envoyer des fleurs c est pas mon truc ,c est sincère ,j espère que tes amis savent apprécier la chance qu' ils ont de pouvoir te côtoyer et de tout ce que tu peux leur apprendre Smile

_________________
Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Cédric
Aspirant
Aspirant
Cédric

Localisation : Sint-Pieters-Leeuw
Navire préféré : Ceux du XVIIème siècle

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyDim 17 Nov 2019, 18:57

Bonsoir Bruno,

Je lis tout cela même si je ne comprends à peu près rien (une vraie bille musicalement parlant).

Et je suis sur le c.. affraid

Très impressionnant travail de recherches; sans parler des réalisations.

Bravo!

_________________
Labor omnia vincit
Revenir en haut Aller en bas
Ekis
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Ekis


Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyDim 17 Nov 2019, 23:58

Vraiment, je commence à manquer de mots, là... Remarquable de justesse, en plus du talent de sculpteur ! Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 2923955239

_________________
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Tete50px-56522c4 Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Signature2019-56bf89d
Revenir en haut Aller en bas
THIMARIE
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe
THIMARIE

Localisation : Chelles (77)
Navire préféré : Les bateaux de travail, mais pas que

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyLun 18 Nov 2019, 07:45

Bonjour Bruno,

+1 avec les copains. Les mots me manquent, c'est tellement fabuleux.

Amitiés,

Thierry

_________________
Le bonheur est né de l'altruisme et le malheur de l'égoïsme.    Bouddha   
   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Altrui11
Revenir en haut Aller en bas
philiparus
Maître principal
Maître principal
philiparus

Localisation : TOURS
Navire préféré : TOUT CE QUI FLOTTE, MAIS PAS QUE...

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyLun 18 Nov 2019, 09:28

Salut Bruno,
je t'ignorais ce talent.
Je parviens toujours à trouver un qualificatif pour exprimer la qualité d'une réalisation, mais là te concernant,  je n'en ai pas... 
A+
Philippe

_________________
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Mini_562611carpediem     Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Mini_5650562016MBST077008003    Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 589328germinal    Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20091910113923648417026993


                                                F797 CDT BOUAN                 F735 GERMINAL               F712 COURBET
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyLun 18 Nov 2019, 15:10

Merci les copains pour vos gentils commentaires.
Le bon côté est que ça m'a convaincu de scanner -enfin- les 300+ photos qui dormaient dans leurs boites depuis le Siècle dernier.
Pour les montages récents j'en avais filmé la plupart et il va me falloir extraire des images des tonnes de vidéos... cela va prendre un peu de temps.
Si tout se passe bien le prochain instrument présenté sera un Hümmelchen, une petite cornemuse d'intérieur flamande du XVIe Siècle comme on voit sur les toiles de Bruegel l'Ancien... un tout autre domaine mais qui a été aussi passionnant pour moi.

Je vous dois aussi un très grand merci, car en cherchant des vidéos pour illustrer mes posts je suis tombé par pur hasard sur une démonstration par Ture Bergstrøm (un facteur et restaurateur danois très renommé) d'une "régale bible".
Il s'agit un petit orgue à soufflet avec un jeu unique d'anches (régale) qui peut se démonter et se ranger et se transporter dans une boite qui a la forme d'une grosse bible.
Il y a quarante ans j'en avais localisé une du XVIe Siècle conservée au musée royal de la musique de Bruxelles. J'avais entrepris une correspondance avec le conservateur qui m'avait promis un exemplaire du rapport de restauration "quand il serait terminé". Depuis, plus de nouvelles et j'avais fini par laisser tomber.
Quelle n'a pas été ma surprise en découvrant cette autre régale-bible, de la même époque, restaurée par Bergstrøm... et de découvrir en prime qu'il en a tracé un plan très détaillé qui se trouve en téléchargement gratuit sur le site du Danish Music Museum!

Vous pensez bien que j'ai téléchargé le plan et que je l'ai étudié de très près pour évaluer sa faisabilité, puis je suis allé voir les sites des fournisseurs spécialisés (allemands) pour les matériaux spécifiques à cet instrument, principalement des peaux et des feuillards d'alliage de laiton pour les anches. Ce sera mon prochain projet instrumental dans un à deux ans. Merci à vous, donc!

Allez, je vous mets la vidéo qui a tout déclenché :
https://www.youtube.com/watch?v=9ylmBmQILvU

_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.
Espérons que le fond de la mer est étanche.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
lionel45
Vice-Amiral
Vice-Amiral
lionel45

Localisation : Gien 45500
Navire préféré : Les IJN la DKM et les autres

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyLun 18 Nov 2019, 16:49

Bonsoir mon tit Bruno  Very Happy Super pour l'époque l'idée d'un instrument démontable  Bravo... Quand je regarde la vidéo avec le "Souffleur"  clown je me rappel que notre prof de musique à l'école (il y a fort fort longtemps  clown ) avait un piano/orgue à soufflets et j'étais (vu ma grande attirance pour la musique  Clown2 ) le responsable en chef de la soufflerie  Razz Razz
   Je lis que nous aurons droit à un pas à pas en direct pour la réalisation de ta prochaine fabrication  cheers

je réserve déjà une place  Wink

_________________
Modèle en cours: Missouri 1/350 Very Fire

Aspirine. Épouse d'un aspirant, généralement très élégante, elle donne à la mode un caractère particulier, un "Cachet" d'aspirine.
Muriel Robin
Amicalement
Lionel Wink
Revenir en haut Aller en bas
GHK
Second Maître
Second Maître
GHK

Localisation : Limoges

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyMar 03 Mar 2020, 13:20

Extraordinnaire Bruno...

RESPECT

Je ne connais même pas le quart des instruments que tu présentes ici... et quel savoir faire...  affraid   silent

_________________
Amicalement,
David
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Picsar13
Revenir en haut Aller en bas
http://ghkmodels.unblog.fr
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptyVen 06 Mar 2020, 23:59

Suite de mes petits travaux, voici une réalisation qui m’a pris plus d’une année : la construction d’un « Kind Virginal » de 3 pieds.
 
Quesaco ?
 
Il s’agit d’un instrument à clavier de la famille des clavecins. Le virginal était très populaire en Angleterre et dans la Flandres entre la fin du XVIe Siècle et la moitié du XVIIe Siècle. Cela correspond peu ou prou à l’époque Élisabéthaine, cette période de la musique contemporaine du règne d’Elizabeth d’Angleterre (1592-1623).
Le virginal se trouvait aussi en Italie au XVIe Siècle mais la région principale de son utilisation restait l’Europe du Nord.
 
En Flandres l’instrument était très prisé et une dynastie de facteurs célèbres en produisit des milliers d’exemplaires dans leurs ateliers d’Anvers entre 1580 et 1650 : la famille Ruckers (Hans, Johannes, Andreas I et Andreas II). Le niveau de facture de leurs clavecins et virginaux atteignit un tel niveau que nombre de leurs clavecin, modifiés (« ravalés ») par des facteurs français (Couchet, Blanchet, Taskin, Goerman) constituèrent le noyau des « clavecin de style français » sur lesquels jouèrent des Couperin, Marais, Rameau, etc…
 
Cette gravure de Michael Praetorius (Syntagma Musicum, 1619) représente trois types de virginaux. L’échelle indiquée est en pieds de Brunswick (28,6cm) :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 UANjJb-A-Praetorius-virginal
 
Le virginal est souvent représenté dans les tableaux d’époque. Vermeer en possédait un et l’a mis en scène dans plusieurs tableaux comme cette « Leçon de musique » :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 OCNjJb-A-Johannes-Vermeer-Virginal
 
On y voit un virginal « muselaire » (muselaar) de l’atelier Ruckers, reconnaissable aux riches papiers peints qui tapissaient sa caisse. Selon que l’instrument avait son clavier à gauche ou à droite il était nommé « épinette » (spinett) ou « muselaire » (muselaar) respectivement.
 
Pour un petit nombre d’instruments on parlait aussi de virginal « mère-enfant » (Moeder-Kind) : ici un petit virginal, l’enfant, une octave plus haut (jeu de cordes de 3 pieds) était glissé dans l’espace disponible à l’intérieur du grand, la mère. On extrayait l’enfant puis on le posait sur la mère : la mécanique du grand instrument actionnait simultanément le deuxième. Ainsi on obtenait un instrument à deux claviers et deux jeux de cordes à l’octave qui avait un son plus puissant et plus brillant.
L’enfant pouvait aussi être emporté séparément en voyage car peu encombrant (80x35cm, 8kg).
 
Ici un ensemble « mère-enfant » de type « muselaire » :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 9BNjJb-A-Double-Moeder-und-Kind-2
 
Et un ensemble « mère-enfant » de type « épinette » :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 8ANjJb-A-Double-Moeder-und-Kind
 
J’ai entrepris de construire un « Kind virginal » en me basant sur les plans d’un virginal enfant conservé au Musée Royal de la Musique de Bruxelles, mais en le modifiant pour lui donner l’apparence d’un petit virginal muselaire.
 
Ce projet me permettait d’aborder ce style et ce type d’instrument en réalisant une reconstitution dans le style Ruckers (conception mais aussi techniques de réalisation).
 
J’ai été aidé à chaque étape par la « bible » écrite par le facteur écossais Grant O’Brien qu’on pourrait considérer comme une véritable étude exhaustive (médico-légale !) des nombreux instruments qui survivent encore dans les collections du monde entier :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 ABNjJb-A-Grant-OBrien
 
En outre, une correspondance avec Grant O’Brien m’a permis d’éclaircir certains points.
Enfin j’ai pu me procurer auprès du facteur Huw Saunders les fameux frontons en papier gaufré qui ornaient le devant des touches des instruments Ruckers.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 PlNjJb-1992-Kind-Virginal-58
 
Les instruments flamands ont une caisse en bois de peuplier, assez épaisse (un demi-pouce flamand, environ 14mm). Ce n’est pas un bois précieux mais il permet d’y tailler des planches larges, il n’est pas noueux et il se peint très facilement.
L’assemblage se fera entièrement à la colle d’os traditionnelle qui est démontable et ne salit pas le bois.
 
Contrairement aux clavecins italiens qui sont construits en partant de la base (le dessous) les instruments de l’Europe du Nord sont commencés par les flancs de la caisse. Le fond viendra en dernier.
 
Assemblage des flancs en peuplier. Les côtés sont taillés en biseau, joints avec de la colle d’os et l’assemblage est renforcé en perçant deux trous obliques dans lesquels on enfonce une cheville carrée en peuplier. La section carrée se déforme dans le trou rond en assurant un blocage très efficace :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 HqNjJb-1992-Kind-Virginal-02a
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 JqNjJb-1992-Kind-Virginal-06a
 
Assemblage des flancs de la caisse :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510313923134916674713
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510314923134916674715
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510315423134916674718
 
Ici le chantier avec deux virginaux en construction :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510290523134916674673
 
A l’intérieur de la caisse on va à présent monter le cadre. Cet ensemble en pin et en chêne supporte la tension des cordes qui représente une centaine de kg. Le cadre est collé et chevillé sur les flancs :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510291623134916674676
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510294023134916674678
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510292923134916674677
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510294123134916674680
 
Changement de domaine avec la fabrication des 48 sautereaux.
Le virginal, comme le clavecin, est un instrument à cordes pincées (à son origine, au Moyen Âge il s’agissait d’une opération de mécanisation de la harpe). Chaque corde en laiton est grattée (pincée) par un plectre, le bec. Celui-ci est taillé dans une plume de grand oiseau (corbeau, cygne, vautour, aigle). De nos jours on utilise une languette de plastique (Delrin) ;
Comme disait Numérobis, rien ne vaut un petit dessin : ici le mécanisme de chacune des 48 touches montrant comment un levier horizontal permet de soulever le sautereau à son extrémité pour attaquer la corde par en-dessous.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 WyokJb-Sautereaux-2
 
Voici à présent ce qui se passe quand on joue une note.
En 1 le sautereau est en position de repos, posé sur un feutre collé sur la touche et lesté par une petite masse de plomb.
En 2 on presse la touche : le sautereau remonte et le bec vient presser sur la corde.
En 3 on presse toujours et le bec finit par « passer » la corde, la mettant en vibration. La course du sautereau est stoppée par le chapiteau, une barre de bois fixée au-dessus.
En 4 on relâche la touche : le sautereau retombe. La languette qui supporte le bec bascule alors en arrière quand celui-ci touche la corde. Le bec passe alors derrière celle-ci.
En 5 le sautereau est revenu à sa position de repos : simultanément le ressort (une soie de sanglier) ramène la languette à sa position initiale et l’étouffoir en feutre vient se poser sur la corde en arrêtant le son.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 UyokJb-Sautereaux-1
 
Dans le style flamand les sautereaux sont en hêtre lesté de plomb. La languette est en bois de houx et son axe une aiguille de laiton, le ressort est une soie de sanglier, le bec est taillé dans le calamus (la hampe) d’une plume d’oiseau et l’étouffoir est en feutre. Chaque sautereau est unique, réglé pour la corde qu’il gratte et les sautereaux ne sont pas interchangeables : ils sont donc numérotés.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 QhNjJb-1992-Kind-Virginal-93
 
Sur un clavecin classique l’étouffoir est en forme de drapeau (un carré de feutre tissé épais glissé dans une fente). Ici nous avons affaire à un virginal muselaire.
Dans le muselaire, du fait de la position du clavier à droite de l’instrument, les cordes aigües sont pincées tout près de leur extrémité gauche, mais plus on va vers les graves, plus le point où elles sont pincées s’éloigne de l’extrémité.
Ceci a deux conséquences :

-          Acoustique : le type d’harmoniques produit n’est pas le même. Faites une simple expérience avec une guitare : pincez une corde près d’une extrémité, puis pincez la même près de son milieu. Le timbre n’est pas le même : quand on pince loin d’une extrémité on génère des harmonique paires et un timbre assourdi. Quand on pince près de l’extrémité on génère des harmoniques impaires et un timbre plus brillant, métallique. C’est ce qui se produit sur le muselaire, en lui donnant un cachet supplémentaire avec un timbre différent du grave à l’aigu. La musique Élisabéthaine a fait un grand usage de cette caractéristique, alternant les phrases jouées du côté des graves avec celles du côté des aigües, comme une sorte de dialogue entre deux instruments.

-          Mécanique : pour une corde pincée loin de son extrémité l’étouffement se produit à un endroit près d’un ventre de vibration, là où l’amplitude de la corde est grande : le sautereau doit être plus lourd pour jouer correctement son rôle. L’étouffoir en feutre doit être plus « costaud » qu’un simple drapeau. Les Ruckers montaient des étouffoirs faits d’un morceau de feutre en forme de coin replié « en oreille de souris » et bien plus rigides, comme on voit sur la photo :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 ShNjJb-1992-Kind-Virginal-94  
 
J’anticipe ici en montrant les sautereaux en place dans le registre. Les fentes présentent un angle de quelques degrés avec les cordes pour augmenter la longueur du bec (en blanc) qui va les pincer :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 CiNjJb-1992-Kind-Virginal-95
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 IiNjJb-1992-Kind-Virginal-96
 
On attaque maintenant l’élément acoustique principal, la table d’harmonie. Cette grande planche d’épicéa, coupée sur quartier en droit fil, a une épaisseur variable, entre 2 et 2,8mm qui est ajustée par grattage au racloir :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510300923134916674693
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510301523134916674695
 
Contrôle d'épaisseur au micromètre avec un montage de mon invention pour aller mesurer loin des bords :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510302223134916674696
 
Cette table va ensuite être percée d’une rangée de fentes qui vont servir de guide pour les sautereaux. L’ensemble de ces guides s’appelle le registre : chaque fente accueillera deux sautereaux en les guidant dans leur déplacement vertical.

Dans la facture traditionnelle (italienne) des clavecins les registres sont des pièces de bois séparées qui sont juxtaposées à la table d’harmonie. Ici, dans un souci d’économie, de compacité et de rationalisation (les Ruckers fabriquaient en série… trois siècles avant Ford !) le registre est directement incisé dans la table.
 
Une autre astuce « Ruckers » : pour éviter le bruit de frottement des sautereaux contre la table d’harmonie quand ils se déplacent ils ne viennent pas directement en contact avec le bois. Celui-ci est recouvert d'une bande de cuir et les fentes sont élargies en biseau pour que seul le cuir vienne en contact.

Découpe du cuir :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510302523134916674698
 
En prime le corps des sautereaux n’est pas d’une épaisseur constante mais décroit du haut vers le bas : s’il est en contact avec le cuir au repos, dès qu’il se déplace vers le haut un jeu apparait et le contact avec le cuir n’existe plus : le mécanisme devient silencieux.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510302923134916674699
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510303523134916674701
 
Tracé du registre :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510303723134916674702
 
Taille des fentes du registre :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510304323134916674703
 
Pour que le guidage du sautereau soit bien droit il est nécessaire d’avoir quelques cm en-dessous un deuxième rang de fentes identique : c’est le contre-registre :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510304923134916674704
 
Ensuite chaque fente est reprise par-dessous pour pratiquer un chanfrein afin que seul le cuir entre en contact avec le sautereau. Noter que pour éviter l’éclatement du bois d’épicéa on a collé une bande de papier sur la table.
Noter au premier plan une règle graduée en pieds et pouces flamand qui m'a aidé durant la construction en simplifiant les prises de mesure. Ici les fentes mesurent un pouce de long et un huitième de pouce de large :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510305123134916674705
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510305623134916674706
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510310323134916674707
 
Sur le dessus de la table il faut coller les deux éléments qui vont supporter les 48 cordes, une par note. A gauche on collera une grande barre appelée sillet (qui ne vibre pas et sert juste à surélever les cordes) et à droite on va coller une barre appelée chevalet (qui vibre, fait vibrer la table et produit le son). Cette dernière est en deux parties, en V pour « coller » au plus près à la longueur acoustique idéale, celle qui combine tension de la corde et hauteur du son.
 
Mise en forme des barres (en prunier du Jura) dans une boite à raboter conçue pour l’occasion :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510311723134916674709
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 20030510311923134916674710
 
Assemblage du sillet :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 4iNjJb-1992-Kind-Virginal-31
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 3iNjJb-1992-Kind-Virginal-32
 
Assemblage du chevalet :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 HiNjJb-1992-Kind-Virginal-33
 
Noter le positionnement avec des petites pointes. Les originaux des musées portent les traces de ces clous.
 
Sous la table on découpe l’emplacement de la rose, puis on colle les deux barres d’harmonie : elles vont rigidifier la table pour améliorer la production du son, comme dans une guitare, un luth, un piano.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 CjNjJb-1992-Kind-Virginal-36
 
Voici maintenant l’opération du « tablage » : la table d’harmonie est collée en place comme je l’ai décrit pour les luths précédemment. On distingue tout autour les blocs de maintien de la table cloués tout autour pendant le séchage :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 YpNjJb-1992-Kind-Virginal-34a
 
À suivre…

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.
Espérons que le fond de la mer est étanche.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
dark83000
Elève officier
Elève officier
dark83000


Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptySam 07 Mar 2020, 02:00

fascinant ces multiples talents que tu possèdes Bravo...

_________________
Patrick
Revenir en haut Aller en bas
THIMARIE
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe
THIMARIE

Localisation : Chelles (77)
Navire préféré : Les bateaux de travail, mais pas que

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptySam 07 Mar 2020, 07:32

Bonjour Bruno

+1 avec Patrick. ça fait rêver. Smile

Amitiés,

Thierry

_________________
Le bonheur est né de l'altruisme et le malheur de l'égoïsme.    Bouddha   
   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Altrui11
Revenir en haut Aller en bas
Marin13
Premier maître
Premier maître
Marin13

Localisation : Marseille

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptySam 07 Mar 2020, 09:17

Magnifique

Félicitationssss!!

Amicalement Michel
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
bgire

Localisation : La Rochelle (région A.POI.L)
Navire préféré : Celui-là

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptySam 07 Mar 2020, 09:55

Merci les gars... voici donc la suite :


On change de domaine avec la réalisation de la rose. Sur chaque instrument Ruckers la rose était occupée par une pièce de métal moulé (étain) et dorée figurant naïvement « le roi David jouant de la harpe » avec les initiales du facteur.
 
En suivant un modèle de Hans Ruckers j’ai modelé en Plastiline une rose, avec mes initiales, puis j’en ai pris une empreinte en silicone et réalisé un moulage en époxy :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 TjNjJb-1992-Kind-Virginal-38
 
La rose est collée en place, lissée avec du blanc de Meudon puis recouverte de terre de Judée (rouge) et enfin dorée à la feuille :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 KjNjJb-1992-Kind-Virginal-39
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 RjNjJb-1992-Kind-Virginal-40
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 3jNjJb-1992-Kind-Virginal-41
 
On passe à la réalisation du clavier.
Les 48 touches sont découpées dans une grande planche de bois de peuplier d'un demi pouce d'épaisseur, la largeur du trait de scie faisant office de jeu fonctionnel.
 
Assemblage de la planche de peuplier :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 IjNjJb-1992-Kind-Virginal-44
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 VjNjJb-1992-Kind-Virginal-45
 
Ensuite, sur le dessous, le débattement permettant le mouvement des touches est gougé (voir schéma plus haut) :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 WjNjJb-1992-Kind-Virginal-46
 
Le parement des touches en palissandre est collé. A l’époque on utilisait de l’os :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 HkNjJb-1992-Kind-Virginal-47
 
La position des pivots des touches est tracée, ainsi que celle des traits de sciage :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 NkNjJb-1992-Kind-Virginal-48
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 VkNjJb-1992-Kind-Virginal-49
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 1kNjJb-1992-Kind-Virginal-50
 
A l’autre extrémité, chaque touche est guidée pour ne pas dévier latéralement par une languette qui glisse dans une fente pratiquée dans une pièce de peuplier, le guide. Pour obtenir une coïncidence parfaite les tracés sont réalisés avant la séparation des touches :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 8kNjJb-1992-Kind-Virginal-51
 
En se basant sur les repères on incise les rainures de guidage dans le guide. L’outil de tracé est réalisé avec deux morceaux de scie à métaux :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 DkNjJb-1992-Kind-Virginal-52
 
Voici en place le guide (au fond) et en avant le pont avec les 48 pivots des touches. Noter les feutres dont la fonction est d’insonoriser le mécanisme. Le feutre rouge limite la course des touches vers le haut. L’ensemble est collé sur le fond de l’instrument :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 KkNjJb-1992-Kind-Virginal-53
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 QkNjJb-1992-Kind-Virginal-54
 
Le découpage des touches :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EtAkJb-1992-Kind-Virginal-55

Quelques images montrant les languettes de guidage (taillées dans une bande de peuplier de 0,8mm d’épaisseur)
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 JqNjJb-1992-Kind-Virginal-2-06
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 DrNjJb-1992-Kind-Virginal-2-07
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 CrNjJb-1992-Kind-Virginal-2-08
 
Gros plan des touches : la peinture noire permet de masquer les flancs qu’on ne veut pas voir. Les touches sont évidées par-dessous pour alléger la partie qui est devant le pivot : il faut que la touche retombe en position de repos naturellement mais qu’elle ait aussi la même inertie que ses voisines pour rendre le jeu agréable et fluide. En effet, la forme du clavier est telle que les touches graves sont plus courtes que les touches aigües.
 
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 YrNjJb-1992-Kind-Virginal-2-09
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 2qNjJb-1992-Kind-Virginal-2-10
 
Ici une vue de l’intérieur avant fermeture : on voit le contre-registre avec ses fentes qui vient juste en face du registre. Sous la table les 3 barres d’harmonie :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 IrNjJb-1992-Kind-Virginal-2-11
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 IrNjJb-1992-Kind-Virginal-2-13
 
Enfin chaque touche est garnie d’un fronton dans le style Ruckers. Il s’agit de papier doré et gaufré : trois couches de papier « à la cuve » sont collées à la colle de farine, puis l’ensemble est pressé pour marquer la décoration. Après séchage complet le papier est doré en surface. Je me suis procuré ces frontons auprès d’un facteur anglais, Huw Saunders, qui se spécialise dans les virginaux et clavecins du XVIIe Siècle.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 PlNjJb-1992-Kind-Virginal-58
 
Ceci introduit une phase spectaculaire et passionnante : la décoration. Typiques des milieux luthériens et anglicans, les virginaux étaient somptueusement décorés de papiers peints rehaussés de peinture. La caisse, une fois refermée, était au contraire d’un aspect très sobre, soit d’une couleur unie, soit avec des panneaux d’imitation de marbre en trompe l’œil. Autant de challenges qui me motivaient beaucoup depuis le début.
 
On commence par la décoration de la table, à base de frises bleues réalisées tout autour à main levée ou au tire-ligne (peinture acrylique). Au milieu se trouvent des feuillages, des fleurs et des fruits avec un rendu assez naïf (les originaux étaient peints en série par des ouvriers spécialisés : Grant O’Brien a même pu identifier la « patte » de quelques-uns en étudiant les différences de style !).
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 XrNjJb-1992-Kind-Virginal-2-15
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 4jNjJb-1992-Kind-Virginal-42
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 LlNjJb-1992-Kind-Virginal-61
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 GlNjJb-1992-Kind-Virginal-62
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 9mNjJb-1992-Kind-Virginal-71
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 4gNjJb-1992-Kind-Virginal-77
 
Puis on passe aux papiers peints. J’ai entrepris (tâche délirante) de les réaliser moi-même par sérigraphie sur du papier ancien (à la cuve).
Il a fallu reproduire les motifs très complexes sur du calque, puis insoler un tamis à sérigraphie et réaliser les impressions avec une encre de la bonne couleur. Malheureusement le film décrivant ces opérations a été endommagé. Allez, pour le fun, je vous montre la moins mauvaise des photos sur laquelle on me voit en train de passer l’encre :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EzokJb-Serigraphie-4
 
J’ai ainsi reproduit le motif « aux hippocampes » qu’on voit sur le tableau de Vermeer au début de ce sujet :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 2lNjJb-1992-Kind-Virginal-59
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 YmNjJb-1992-Kind-Virginal-70
 
Ainsi que plusieurs frises qui garnissent les bords intérieurs.
Le papier est collé avec de la colle à tapisserie, puis les bordures sont rehaussées de lignes noires, bleues et ocre rouge tracées à la peinture acrylique à l’aide d’un tire-ligne spécial.
 
Pour les deux couvercles (dessus et devant) j’ai réalisé un autre motif de papier peint imitant les veines du bois avec une couleur verte comme à l’époque. Suivant la tradition d’alors j’ai peint une devise en latin. Celle qui me va le mieux est « Ars Nihil Sine Scientia », « Il n’y a pas d’art sans la connaissance (technique) » et remonte au Moyen-Âge. Selon la légende, elle aurait été prononcée au XIVe Siècle par Jean Mignot, le grand architecte français (cathédrale de Chartres) : appelé au secours par les constructeurs du dôme de Milan qui tentaient la plus grande coupole de l’époque, il leur aurait conseillé une solution en la ponctuant avec cette phrase.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 ZmNjJb-1992-Kind-Virginal-74
 
Le chapiteau, cette longue barre qui recouvre, masque et stoppe les sautereaux est réalisé en cèdre avec la signature du facteur peinte en noir.
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 3lNjJb-1992-Kind-Virginal-60
 
Ensuite on s’attaque à la décoration extérieure. J’avais dégotté dans un magasin d’art un très chouette bouquin pour apprendre à réaliser des marbres en trompe-l’œil et je me suis exercé sur cet instrument. Je me suis vraiment régalé à réaliser tout ça. Peintures acryliques :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 ChNjJb-1992-Kind-Virginal-83
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 GhNjJb-1992-Kind-Virginal-84a
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 XhNjJb-1992-Kind-Virginal-85
 
Après collage du fond sous l’instrument et mise en place des couvercle l’instrument est terminé.
Il reste à placer les 48 cordes :

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 RmNjJb-1992-Kind-Virginal-69
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 VlNjJb-1992-Kind-Virginal-64
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 DmNjJb-1992-Kind-Virginal-66
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 KmNjJb-1992-Kind-Virginal-67
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 RmNjJb-1992-Kind-Virginal-68
 
Ensuite il faut ajuster les sautereaux un par un, aligner correctement chaque corde, affiner les becs… un très long travail d’harmonisation qui se fait sur quelques semaines :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 RlNjJb-1992-Kind-Virginal-63
 
Voilà, c’est fini !
Allez, une p’tite séance photo en extérieur avant emballage dans sa housse et départ pour la région parisienne :
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 FmNjJb-1992-Kind-Virginal-72
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 LmNjJb-1992-Kind-Virginal-73
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 BnNjJb-1992-Kind-Virginal-75
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 5gNjJb-1992-Kind-Virginal-76
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 4gNjJb-1992-Kind-Virginal-77
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EgNjJb-1992-Kind-Virginal-78
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 KgNjJb-1992-Kind-Virginal-79
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 YgNjJb-1992-Kind-Virginal-80
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 5hNjJb-1992-Kind-Virginal-88
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 IhNjJb-1992-Kind-Virginal-91
 
A présent la question que beaucoup d’entre vous se posent certainement : quel est donc le son de ce bouzin ?
 
Je vous ai sélectionné ici plusieurs vidéos-exemples avec des pièces de l’époque.
 
Voici une pavane jouée sur un ensemble « Mère-enfant » du type « muselaire ». On voit bien comment « l’enfant » est rangé puis placé sur sa mère :
https://www.youtube.com/watch?v=U2UAiE14-eU
 
A présent une pièce jouée sur « l’enfant » tout seul, qui sonne une octave au-dessus. L’instrument que j’ai réalisé sonne de cette façon :
https://www.youtube.com/watch?v=3pkUh9WA4vo
 
Voilà un immense « tube » anglais des années 1600 joué sur un virginal « muselaire ». Il s’agit de la fameuse « Frog Gaillard » (gaillarde de la grenouille) dans la version de John Dowland, grand compositeur Élisabéthain.
Pour la petite histoire, cette pièce était l’une des favorites de la reine Elisabeth qui la dansait avec son amant de l’époque, le Duc d’Alençon… d’où le nom (frog = froggie = français car la reine qualifiait parfois Alençon de « sa chère petite grenouille française »).
Les oreilles attentives auront remarqué la différence de timbre entre les aigües au caractère métallique et brillant et des graves, plus sourds, que les chroniqueurs de l’époque comparaient « aux grognements de petits gorets ».
Les yeux attentifs auront remarqué que le musicien « dégage » les doigts des touches en les repliant vers la paume comme des crochets : cela donne plus de ressort sur ces claviers au toucher inégal pour jouer les variations virtuoses du deuxième couplet.
https://www.youtube.com/watch?v=4FsDcCxud98
 
A présent deux pièces identiques du même compositeur, John Bull (un grand virginaliste anglais du milieu du XVIe Siècle). Il s’agit de variations sur un thème populaire : « Why aske you » jouées sur un virginal muselaire.
https://www.youtube.com/watch?v=K7Lb26CDyVs
Une autre version de « Why aske you » du même compositeur jouée par le même interprète sur le même muselaire, à ceci prêt qu’il a actionné un mécanisme appelé « arpichordum » : contre le chevalet, à droite, on distingue une barre de bois devant les cordes graves et médianes qui porte une rangée de clous de plomb en U inversé. Ces clous frôlent les cordes qui « frisent » et émettent un bruit parasite, un « buzz » qui donne au timbre général une sonorité qui était assez prisée à l’époque.
C’est, quatre siècles avant John Cage, l’ancêtre du « piano préparé » du célèbre musicien contemporain.
https://www.youtube.com/watch?v=81mIPTBy3m4
 
L’arpichordum, comme son nom l’indique, vient de la harpe car il était alors de tradition d’orienter les clous en L inversé qui retiennent les cordes de la harpe à la table d’harmonie de façon à ce qu’ils frisent les cordes pour produire ce son. Au passage : ces petits clous, de par leur forme, étaient appelés des harpions.
Le bruit parasite dû au frisement est aussi présent dans le tambourin provençal : une caisse munie de cordes qu’on frappe avec une baguette.
 
Et pour clore cette présentation, un autre très grand tube Élisabéthain : « la Volta », dans la version de William Byrd, le plus grand compositeur de l’époque, jouée ici sur un virginal « épinette » (clavier à gauche). La Volta est une volte, une danse en couple à trois temps d'origine provençale, prisée à l’époque et pour cause : pendant le refrain (à 0’45’’ dans la vidéo) le danseur saisit la danseuse par la taille et la soulève brusquement trois fois de suite pour la faire "virevolter". En retombant, pendant une fraction de seconde les spectateurs pouvaient entrevoir le bas du jupon ainsi que les molets de la dame… séquence érotique en diable !  Elisabeth raffolait de cette danse. A la cour, les robes des dames pesant jusqu’à 10-12kg avec les broderies et les bijoux leurs hanches étaient munies de poignées pour que le partenaire puisse les soulever plus facilement !
https://www.youtube.com/watch?v=WTblcWzIXww
 
_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.
Espérons que le fond de la mer est étanche.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Si on bricolait plus souvent on aurait moins la tête aux bêtises.


Dernière édition par bgire le Sam 07 Mar 2020, 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
GHK
Second Maître
Second Maître
GHK

Localisation : Limoges

Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire   Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 EmptySam 07 Mar 2020, 14:29

C'est fantastique Bruno, et j'adore les morceaux...

Continue de nous faire rêver...

_________________
Amicalement,
David
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire - Page 2 Picsar13
Revenir en haut Aller en bas
http://ghkmodels.unblog.fr
 
Fabrication d'instruments de musique anciens de bgire
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: COMMUNAUTE :: La taverne de Captain Crochet-
Sauter vers: