La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexion
 

 Question sur les canons

Aller en bas 
AuteurMessage
skenizen
Nouvel Embarqué



Question sur les canons Empty
MessageSujet: Question sur les canons   Question sur les canons EmptySam 27 Avr 2019, 21:54

J'ai lu avec grand intérêt la discussion épinglée ici: https://www.laroyale-modelisme.net/t1815-les-canons-les-affuts-leurs-amarrages-et-leurs-couleurs

J'ai plusieurs questions relatives aux canons que cette lecture n'a pas comblés:
En particulier une question qui m'intrigue depuis que j'ai vu que le positionnement de la bouche à feu, par rapport à l’affût est paramétrable :
Quel est l'angle maximal de rotation qu'une bouche à feu peut effectuer(haut/bas)?
Est-ce documenté quelque part officiellement? Est-ce différent par type de canon ou standardisé?

Je me demande également dans quelle mesure les artilleurs pouvaient modifier la trajectoire des boulets lors d'une bordée, et quel était exactement leur rôle lors d'une bataille. Se contentaient-ils de charger chaque canon et de tirer le plus rapidement possible, ou ils étaient également chargés de "viser" l'ennemi en modifiant la position et l'angle du canon et d'homogénéiser le positionnement (angle de tir) des canons sur toute la batterie?
 
Si vous avez des détails techniques sur l'usage des différentes parties du canon relatif à son positionnement, je serais vraiment intéressé de les lire. De même si certaines techniques de tir ont des noms spécifiques (comme tir groupé, tir en rafale, etc.) je serais curieux de trouver une liste exhaustive.


Je n'étais pas certain si ces questions avaient leur place dans la catégorie "Bois, Voile et Accastillage", c'est pourquoi je les pose ici.
Revenir en haut Aller en bas
MKPanpan
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe
MKPanpan

Localisation : Lille
Navire préféré : HMS Victory

Question sur les canons Empty
MessageSujet: Re: Question sur les canons   Question sur les canons EmptyDim 28 Avr 2019, 11:10

Je ne suis pas expert en artillerie, ni d'aujourd'hui, ni d'hier.
Ce que je peux dire, c'est que les canons étaient réglables au niveau de l'angle vertical de tir, souvent via une vis d'élévation située à l'arrière de l'affût. Je ne saurais dire quels sont les angles maximum, mais on tirait au plus bas de la coque adverse afin de créer des voies d'eau, et jamais en cloche, donc pas beaucoup plus haut que l'horizontale (avec de la grenaille pour blesser l'équipage.)
Horizontalement, on visait bien sûr le bateau adverse, et donc plus il était loin, plus les tirs devaient être convergents. De plus, le boulet devait arriver le plus perpendiculairement possible au navire adverse, afin de perforer au maximum la coque et pour éviter qu'il rebondisse dessus si le tir est trop oblique (en fonction également de l'angle relatif entre les trajectoires des deux navires.)
Ensuite, il faut savoir que les navires tiraient une bordée, c'est à dire que tous les canons situés d'un côté du navire tiraient en même temps, ou au moins en cascade lorsqu'ils croisaient le navire adverse afin de maximiser les dégâts. L'ordre était donné par un officier pour synchroniser la bordée, ainsi que pour l'élévation et la convergence des tirs. Le personnel de chaque canon s'affairait entre chaque bordée à remettre de la poudre et un boulet le plus rapidement possible pour envoyer la bordée suivante. La détermination du gagnant dépendait bien souvent de la rapidité de la recharge des canons (par exemple à Trafalgar où les anglais étaient bien inférieurs en nombre mais supérieurs en qualité et rapidité de tir.)
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
contre-amiral
contre-amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

Question sur les canons Empty
MessageSujet: Re: Question sur les canons   Question sur les canons EmptyDim 28 Avr 2019, 13:58

Bien le bonjour 

il n'y avais pas d'organes de visées à proprement parler, la génératrice supérieure de canon servait de ligne de mire pour régler la direction, la distance était calculée à l'oeil et la hausse réglée par une cale en forme de coin (coussin) 

à grande distance on visait plus ou moins le centre du navire ennemi et la dispersion faisait le reste 

à courte distance il n'y avait pas vraiment besoin de réglage on met en direction et on tire

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
skenizen
Nouvel Embarqué



Question sur les canons Empty
MessageSujet: Re: Question sur les canons   Question sur les canons EmptyMar 30 Avr 2019, 00:44

Merci bien, à tous les deux pour ces précisions ça me donne une meilleure idée du déroulement de ces batailles!

Je n'étais pas certain de l'endroit ou je devais poser mes questions comme ce n'est pas directement lié à la création de maquettes. Merci de l'avoir amenée là où elle était plus pertinente.
Revenir en haut Aller en bas
Lostiznaos
Elève officier
Elève officier
Lostiznaos

Localisation : St Hilaire du rosier 38
Navire préféré : Corvette Flower

Question sur les canons Empty
MessageSujet: Re: Question sur les canons   Question sur les canons EmptyMar 30 Avr 2019, 09:59

On pourrait parler des heures des tactiques de combats de la marine à voies qui étaient tout sauf simplistes à la fin du XVIIIeme siècle!

Les canons des navires de ligne ne pouvaient pas réellement être réglés, la vis de réglage de la hausse n'apparaît qu'assez tard dans la seconde moitié du XIXème siècle si je ne me trompe, avant c'est une grosse cale de bois qui en tient lieu. Elle permet de varier très grossièrement la hausse.

Les boulets du XVIIIème siècle n'avaient pas la vitesse initiale nécessaire pour percer une coque de navire de ligne même à courte portée sauf coup heureux (boulet entrant par un sabord) si bien qu'on ne cherchait pas réellement à couler mais plutôt à désemparer l'adversaire pour le contraindre à amener son pavillon.

Cela n'empêchait pas d'avoir des tactiques de combat et des doctrines de tir assez complexes en utilisant en particulier les nouvements naturels du navire sur la mer qui remplaçaient parfaitement un système de hausse! Il existe d'ailleurs des manuels de formation des artilleurs et des manuels de tir du XVIIIème très précis.

En gros il y avait deux doctrines principales.

- Le tir "à plein bois" visant la coque du navire adverse, pas vraiment pour percer la muraille adverse trop épaisse mais pour provoquer des dommages en particulier par la projection d'éclats de bois mortels dans les batteries sous les chocs répétés, ou le démontage des canons. Quand on arrivait à prendre le vaisseau adverse en enfilade, les boulets frappant les parties mal protégées de la proue ou de la poupe pouvaient pratiquement désemparer un vaisseau en une bordée.
Ce tir était souvent réalisé quand le flanc du vaisseau était incliné vers la mer permettant un ricochet des boulets sur l'eau.

- Le tir "à démâter" visait à détruire le gréement de l'adversaire pour réduire sa capacité de manoeuvre. Il existait tout un arsenal de boulets spécialisés destinés à couper les manoeuvres et le gréement dormant : boulets ramés, boulets à chaine etc.
A l'inverse du précédent, le tir était effectué quand le mouvement du navire orientait les pièces vers le haut permettant d'obtenir une meilleure portée et d'atteindre la voilure. Il était aussi dévastateur : le Victory était par exemple rasé quasi comme un ponton à la fin de la bataille de Trafalgar.

Cela vaut naturellement pour les batteries principales situées assez bas. Les pièces légères des gaillards visaient surtout le pont adverse pour y causer le maximum de dégâts matériels et humains. Les fameuses caronades anglaises tirant à mitraille étaient dans ce domaine particulièrement redoutables.

_________________
Amitiés à tous
Gilles(Lostiznaos)
Revenir en haut Aller en bas
 
Question sur les canons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: Questions Diverses Modélisme :: Bois, Voiles & Accastillage-
Sauter vers: