La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexionGeorges Patton et la premiere guerre mondiale Sans_t13
 

 Georges Patton et la premiere guerre mondiale

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Georges Patton et la premiere guerre mondiale   Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty02/07/14, 01:36 pm

George Patton est le plus célèbre des Généraux américains. Il colle à cet homme l’image d’un guerrier infatigable,
lancé dans des combats sans mesure, à une vitesse inégalable et avec une efficacité redoutable.
George Patton est un héros, un héros de la seconde guerre mondiale.
Sa vitalité maniaque, son sens inné du commandement, sa « grande gueule » marquèrent la renommée de ce génie militaire. George Patton cachait une personnalité complexe, malmenée par des troubles de l’humeur dits bipolaires.
Les troubles bipolaires emportent ceux qui en sont atteints dans des attitudes maniaques marquées par une forte euphorie, un excès de confiance, une forte productivité ainsi que dans des attitudes dépressives marquées par la dépréciation de soit, le manque de confiance et une grande fatigue. La phase maniaque a permis au guerrier de briller mais George Patton
a dû occulter sa phase dépressive qui a été très grave puisqu’il frôla le suicide.
Dévoré par l’ambition et obsédé par son destin, emporté par les secousses de son humeur, il marquera l’histoire.




Georges Patton et la premiere guerre mondiale George10





Le sous-lieutenant Patton est un sportif accompli qui est sélectionné en mai 1912 pour représenter son pays à l’épreuve du pentathlon moderne des Jeux olympiques de Stockholm.
Patton a moins de deux mois pour se préparer, ce qu’il fait avec une forte énergie.
A Stockholm, il se classe 5e sur un totale de 32 athlètes. George Patton ne trouvera pas sa performance satisfaisante
et refusera d’admettre sa défaite.

 

Sous les ordres de Pershing, Patton participa en 1916  au Mexique, à des raids contre Pancho Villa.
Son baptême du feu aura lieu le 14 Mai 1916, lorsqu'en se dirigeant vers le village de Rubio avec trois camions
et quelques soldats, il décide de quitter la route pour s’approcher du ranch de San Miguelito, une bâtisse fortifiée
que Pershing soupçonne d’héberger l’un des lieutenants de Villa : Julio Cardenas.
Alors que l'unité atteint son objectif, Patton descend de son véhicule et s'approche du ranch, tombant nez-à-nez avec trois cavaliers lourdement armés. Surpris, ces derniers ouvrent le feu sur les soldats américains.
S'ensuit une fusillade au cours de laquelle deux rebelles sont tués. Le troisième, qui n'est autre que Julio Cardenas,
un des lieutenants de Pancho Villa, est blessé au bras et tente alors de s'enfuir.
Mais il est rapidement rattrapé par Patton, qui le blesse à la poitrine avant de l'achever.
Les rebelles sont ensuite attachés à l'avant de la Dodge de Patton, et ramenés au quartier général de Pershing.
Le jeune homme devient alors un héros national, il fait la une du New York times et un journal texan relate les aventures de ce jeune sous-lieutenant qui aurait vaincu Cardenas au cours d'un duel digne du Far West.

 


1915-Poncho Villa,Pershing et G-Patton a l extreme droite sur la photo

Georges Patton et la premiere guerre mondiale Pershi10




À la suite de l'entrée en guerre des États-Unis contre les empires centraux en avril et la nomination de Pershing
à la tête de la force expéditionnaire américaine, Patton demanda à rejoindre son état-major.
Il fut promu capitaine le 15 mai 1917 et embarqua pour l'Europe le 28 mai avant d'arriver à Liverpool le 8 juin.
Devenu l'assistant personnel de Pershing, Patton supervisa l'entraînement des troupes américaines à Paris
en septembre avant d'être affecté au commandement du quartier-général de la base de Chaumont.
Il n'appréciait pas cette fonction et commença à s'intéresser aux chars d'assaut alors que Pershing songeait à lui donner le commandement d'un bataillon d'infanterie.
Alors qu'il était hospitalisé pour un ictère, il rencontra le colonel Fox Conner qui l'encouragea à poursuivre
dans cette voie.

Le 10 novembre 1917, Patton reçut l'ordre d'établir l'école des blindés légers de la force expéditionnaire.
Il quitta Paris et rejoignit le camp d'entraînement de l'armée française à Champlieu près d'Orrouy où il conduisit
un char léger Renault FT pour tester sa capacité à franchir les tranchées.
Il visita également une usine Renault pour voir la fabrication des blindés.
Le 20 novembre, les Britanniques lancèrent ce qui était alors la plus grande offensive de chars de la guerre
près de Cambrai.
Dix jours plus tard, Patton se rendit à Albert à environ 50 km de Cambrai pour être informé des résultats de l'attaque
par John Frederick Charles Fuller, le commandant britannique du Royal Tank Regiment.
Patton fut promu major le 26 janvier 1918 et reçut les dix premiers chars de son école à Langres le 23 mars.
Étant le seul soldat ayant une expérience de la conduite de ces engins, Patton descendit personnellement sept chars
du train qui les avait transporté.
À son poste, Patton entraîna les équipages des chars à opérer en soutien de l'infanterie et défendit son usage
après des officiers réticents.




Georges Patton et la premiere guerre mondiale Patton10




Il prend la troupe en main et applique les méthodes de West Point : réveil à 5h, une heure de course à pieds, gymnastique, tir au pistolet, au fusil, à la mitrailleuse, course d’orientation, topographie, cours de télégraphie sans fil,
de morse, de mécanique, de conduite.
Quant au dimanche, après la messe obligatoire pour tous, il est réservé aux corvées et aux inspections du commandant. Patton  ne tolère aucun écart.
En attendant les chars, Patton trouve des stratagèmes pour que ses hommes s’entrainent.
Patton est partout, il suit les progrès de ses conducteurs et se perfectionne lui-même sur des tanks afin de les maîtriser et de développer des tactiques d’assaut.
Le soir, les blindés sont révisés, graissés et briqués. Patton est l’Absolute Boss comme il se surnomme.
Les équipages américains forment une prestigieuse unité d’élite et se hissent au niveau des meilleurs tankistes alliés.




Georges Patton et la premiere guerre mondiale Na20am10



Promu lieutenant-colonel en août 1918, il fut placé à la tête de la 1re brigade provisoire de chars qui fut renommée
304e brigade de chars le 6 novembre. Cette unité appartenait au corps blindé du colonel Samuel Rockenbach opérant
au sein de la 1re armée américaine.
Supervisant la logistiques des blindés dans leur première utilisation par des forces américaines et menant personnellement des reconnaissances en prévision de l'attaque, Patton ordonna qu'aucun char américain ne devait se rendre.
Il commanda les équipages américains des chars Renault FT à la bataille de Saint-Mihiel depuis le front
durant la plus grande partie de l'offensive qui commença le 12 septembre.
Il marcha devant les chars dans le village d'Essey-et-Maizerais occupé par les Allemands et monta sur un char
durant l'attaque sur Pannes pour encourager ses hommes.

Les pertes ont été moins importantes que prévues mais la logistique a failli :
trop de tanks sont tombés en panne d’essence.



A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
miel
Amiral
Amiral
miel


Localisation : BRIERE
Navire préféré : LA COURONNE LE SUPERBE ORENOQUE LE RENARD LE PEREGRINE GALLEY LE KING DU MISSISSIPI LE HELDER FIRE-BOAT VEDETTE LANCE TORPILLE LE CYGNE LE REQUIN BATEAU-JOUET

Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Georges Patton et la premiere guerre mondiale   Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty02/07/14, 02:18 pm

Démat
Ah! ce Patton!!! quel patron!! sunny 

_________________
Georges Patton et la premiere guerre mondiale 96713113
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Georges Patton et la premiere guerre mondiale   Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty02/07/14, 09:32 pm

Sacré bonhomme ce Patton, il va même faire emporter à l'arrière des chars des futs d'essence pour éviter qu'il s tombent en panne  Wink les allemands n'ont pas eu de chance, il s'est battu contre eux en 18 et la deuxième guerre  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Georges Patton et la premiere guerre mondiale   Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty03/07/14, 01:19 am

Pour l’offensive de Meuse-Argonne, Patton améliorera la logistique en faisant sangler sur chacun de ses tanks
un fût de 200 litres d’essence en guise de réserve ce qui est un risque pour les tankistes :
si le combustible est atteint et s’enflamme, c’est tout le tank qui brule avec son équipage.
Aux equipages angoisses de finir carbonises dans leur machine,"Georgie" leur expliquera que mieux vaut quelques chars
partant en fumee,plutot que de voir la brigade tomber en panne seche...




Georges Patton et la premiere guerre mondiale Meuse-11




En ce qui concerne les pannes mécaniques : Patton décide de transformer un char au sein de chaque compagnie
en « atelier mécanique ambulant ».
Le commandement et les communications sont également bien préparés.
Lors de l’offensive, le 26 septembre 1918, du haut de son PC, Patton a bien le son mais pas l’image…
Il ne distingue rien du fait de la brume et des fumigènes…Patton s’avance donc, retrouve ses soldats dont certains
sont perdus et fini par être entouré de centaines d’hommes.
Avec sa grande énergie, sa forte volonté, Patton crie, jure, secoue, bouscule et fait avancer ses chars.
Finalement, Patton s’avance trop avec trop peu d’hommes.
Patton fut blessé à la jambe gauche alors qu'il menait l'attaque d'une position de mitrailleuses allemandes
avec six hommes et un char près de la ville de Cheppy.
Il fut secouru par Joe Angelo, un première-classe aide-soignant, qui reçut par la suite une Distinguished Service Cross pour cette action.
Patton continua de commander ses hommes depuis un trou d'obus pendant une heure avant d'être évacué.
Il s'arrêta à un poste de commandement à l'arrière pour soumettre son rapport avant d'être emmené à l'hôpital ;
Sereno E. Brett, commandant du 326e bataillon de chars, assuma le commandement de la brigade en son absence.
Alors qu'il récupérait de ses blessures, Patton fut promu colonel le 17 octobre.
Il retourna sur le front le 28 mais ne participa pas à d'autres combats avant l'armistice du 11 novembre 1918.
Pour ses actions à Cheppy, Patton obtint la Distinguished Service Cross. Il reçut également la Purple Heart
pour ses blessures après la création de cette décoration en 1932.




Georges Patton et la premiere guerre mondiale _patto11


Citations de Georges Patton:

« Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes :
1) celles qui font la même chose ;
2) celles qui font le contraire ;
3) et surtout celles qui ne font rien.  »


« L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure
pour le sien.  »


« Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.  »


« Une pinte de sueur économise un gallon de sang.  »





Source
http://florianbrunner.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Georges Patton et la premiere guerre mondiale   Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty03/07/14, 12:54 pm

Un bon meneur d'homme ce Patton  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
jeanbauduen
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
jeanbauduen


Localisation : bauduen
Navire préféré : bismark uss enterprise cv6 hood

Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Georges Patton et la premiere guerre mondiale   Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty03/07/14, 02:32 pm

Bonjour encore une bel article vivement la suite. Amitié
Revenir en haut Aller en bas
VCDNDA
Second Maître
Second Maître
VCDNDA


Localisation : ile de Tahiti
Navire préféré : KGV BB-63 Bismarck Yamato /autres

Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Georges Patton et la premiere guerre mondiale   Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty04/07/14, 06:44 am

captivant ,merci beaucoup ... sourire
Revenir en haut Aller en bas
papylolo
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
papylolo


Localisation : Vendée(85)
Navire préféré : embarcations à voiles latines surtout barquette Marseillaise,bateau de travail

Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Georges Patton et la premiere guerre mondiale   Georges Patton et la premiere guerre mondiale Empty04/07/14, 08:07 am

Bonjour Naga13
quel homme, superbe récit, merci
@mitié Laurent
Revenir en haut Aller en bas
 
Georges Patton et la premiere guerre mondiale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: RECUEIL DE DOCUMENTATION & PLANS :: Navires et Histoire Navale-
Sauter vers: