La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexionLa Bataille de Heligoland (1914) Sans_t13
 

 La Bataille de Heligoland (1914)

Aller en bas 
+3
papylolo
miel
naga13
7 participants
AuteurMessage
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyMer 19 Mar 2014, 23:58



L’île d’Heligoland, se trouve au sein de l’archipel allemand d’Heligoland, situé dans le Sud-Est de la mer du Nord.

L’archipel d’Heligoland appartenait au Danemark depuis 1417.
Cependant, le 31 août 1807, la garnison danoise fut chassée de l’île d’Heligoland par une escadre anglaise.
À partir de 1808, des licences de commerce délivrées par le gouvernement de Londres à des négociants britanniques
firent de l’archipel d’Heligoland une plaque tournante de la contre bande permettant de contourner le blocus continental instauré par Napoléon Ier.
L'archipel fut officiellement annexé par le Royaume-Uni en 1814. En 1855, l’île d’Heligoland servit de base de formation
à la légion étrangère levée en Allemagne par le gouvernement anglais pour combattre l'Empire russe durant la guerre
de Crimée.

En 1890, selon les termes du traité Heligoland-Zanzibar, le Royaume-Uni échangea Heligoland avec l'Empire allemand contre certaines possessions allemandes en Afrique de l'Est et la promesse de l'Empire allemand de ne pas interférer
dans la politique britannique concernant le sultanat de Zanzibar.



La Bataille de Heligoland (1914) Heligo11



La bataille d’Heligoland eut lieu durant la Première Guerre mondiale, qui a opposé d’un côté les aspirations navales
de l’Allemagne, et de l’autre la volonté anglaise de maintenir sa domination maritime.

Deux événements essentiels ont mené à la Première Guerre mondiale :
la course pour la domination maritime engagée entre l’Allemagne et l’Angleterre, et les stratégies de guerres produites
par les deux ennemis.
Ces deux événements sont également à l’origine de la guerre navale en mer du nord et de la bataille d’Heligoland, considérée comme le premier combat naval entre les flottes anglaise et allemande.



La montée en puissance de la Kaiserliche Marine

C’est avec l’arrivée au pouvoir de l’empereur allemand Guillaume II en 1888 que l’Allemagne débute la construction
d’une grande flotte océanique.
Ce sont principalement des raisons politiques qui le poussent dans cette entreprise. Guillaume II est en effet
un ardent défenseur de la Weltpolitik (politique mondiale) qui insiste sur le rôle clé d’une politique étrangère puissante
de l’Allemagne, afin de peser sur les relations internationales.
Un grand pouvoir commercial ne peut maintenir ses positions économiques sans une flotte navale conséquente.
Afin d’être efficace, une telle flotte doit inclure des bateaux de guerre pour être en mesure de repousser
la flotte ennemie.

C’est pour servir ces différents desseins que l’Empereur allemand consacre son règne à la construction d’une telle flotte. Il avait également l’objectif de faire de l’Allemagne un état « désiré comme un ami, et craint comme un ennemi ».

Les buts de Guillaume II ont été énoncés dans l’un de ces discours aux officiers de l’armée allemande en 1900 :
« tel que mon Grand- Père le fit pour son armée, je vais, pour Ma Flotte, continuer de manière infaillible et similaire
le travail de réorganisation afin d’égaliser la puissance de la force marine et des forces armées terrestres.
C’est par ce biais que l’empire allemand sera en position d’obtenir la place qu’il n’a pas encore atteint » .


la flotte allemande en 1914

La Bataille de Heligoland (1914) Allema10





Le premier succès de cette entreprise (prise en main par Alfred Von Tirpitz, officier responsable de la construction navale et de l’administration de la Marine) fut l’approbation par le Reichstag de la Première Loi Navale en 1898.
Cette mesure donna lieu à la construction de 19 bateaux de guerre, 8 cuirassés blindés, 12 grands cuirassés
et 30 petits cuirassés.

Les ambitions allemandes sont mal accueillies par Londres, qui voit désormais l’Allemagne comme un concurrent
de plus en plus puissant.

La seconde loi Marine en 1900, qui prévoit de doubler la taille de la flotte jusqu’à 38 bateaux de guerre,
20 cuirassés blindés et 38 petits cuirassés, inquiète davantage les anglais, qui considèrent désormais l’Allemagne
comme un pouvoir pouvant potentiellement rivaliser avec l’Angleterre pour la suprématie maritime.

Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyJeu 20 Mar 2014, 00:06


La Royal Navy et ses ambitions maritimes

Face à la menace allemande, les autorités anglaises s’engagent dans une course à l’armement naval,
en partie responsable de la montée des tensions qui a conduit à la Première Guerre mondiale.
C’est après 1906 que cette course s’accroît, avec l’acquisition par la Grande-Bretagne
(à travers le travail de Sea Lord John Fisher (1904 – 1910)) de nouveaux bateaux aux technologies avancées
(les bateaux de guerre appelés dreadnoughts), rendant les bateaux précédents obsolètes, et consacrant la puissance maritime de l’Angleterre. Les tensions s’accroissent entre 1906 et 1914.

Au déclenchement de la Première Guerre mondiale en août 1914, les deux nations détiennent la première
et la seconde puissance navale du monde.
À cette époque, l’Angleterre dispose de 22 nouveaux dreadnoughts, 9 cuirassés de combat, 121 cuirassés de différents types et âges, et 221 contretorpilleurs.
L’Allemagne, quant à elle, dispose de 1 dreadnought, 5 cuirassés de combat, 40 cuirassés de types variés,
et 90 contretorpilleurs. C’est lors du conflit d’Heligoland que ces navires combattent pour la première fois.

L’augmentation des dépenses navales alimente la haine des Anglais contre les Allemands, et pousse les anglais
à changer de politique étrangère, jusque - là marquée par une prise de distance par rapport aux alliances continentales (la politique de la « splendid Isolation »).
Les anglais multiplient désormais les alliances politiques dans le but de contrer la menace allemande.
La première alliance est établie en 1902 avec les Japonais : elle permet aux anglais de concentrer leurs forces
contre la Marine allemande dans la zone maritime dominée par l’Angleterre, et non dans les eaux asiatiques.
En 1914, l’Angleterre est également membre de la Triple-Entente aux côtés de la France et la Russie.

L’Allemagne considère désormais la marine Anglaise comme son principal ennemi en cas de guerre européenne.
C’est dans ce contexte que la mer du Nord, et notamment l’île d’Heligoland deviendra la scène principale des opérations navales entre les deux pays.



Heligoland: une île stratégique dans le conflit mondial

Malgré sa petite taille, l’île d’Heligoland a une importance primordiale en termes de stratégie navale en mer du Nord.
Sa proximité avec l’Allemagne accroît son rôle potentiel.
Alors que l’île est à 470 kilomètres de la côte est britannique, elle n’est qu’à 25 kilomètres des embouchures de l’Elbe, Jade et Weser. Cela signifie donc qu’elle est la porte d’entrée donnant sur les eaux territoriales allemandes,
et consécutivement, qu’elle permet d’accéder aux ports allemands majeurs. Heligoland est à 55 kilomètres
au nord-ouest du port de Cuxhaven, et à 70 kilomètres du port de Wilhelmshaven.

C’est à la fin des années 1880 que l’Allemagne souhaite acquérir l’île d’Heligoland.
En effet, les politiciens allemands, et notamment Otto Von Bismarck, reconnaissent l’utilité de l’île, pas uniquement
pour défendre les ports allemands, mais également pour surveiller l’ouverture à l’ouest du canal de Kiel,
qui permet un transit plus rapide des unités navales allemandes entre la mer du Nord et la base navale de Kiel
dans la mer Baltique.
En 1890, alors que la construction du canal n’est pas achevée, l’île d’Heligoland est cédée aux allemands.
Avec Heligoland en leur possession, les allemands sont libres de construire une base défensive afin de sauvegarder
les eaux autour de l’île, et les ports de la marine allemande.

Leur stratégie centrale est celle d’une action décisive en mer.
Ce but fut enraciné dans les ordres de guerre du premier juillet 1908 destinés au commandant en chef de la flotte britannique : « le principal objectif est de conduire la majeure partie de la flotte allemande à mener une action décisive, toutes les autres opérations étant alors secondaires » .
La méthode pour arriver à ce but se concentre en premier lieu sur l’organisation d’un blocus par la Royal Navy.
C’est en effet en effectuant un blocus contre les ports ennemis que l’Angleterre compte dégrader l’économie
de la nation allemande, et ainsi, sa capacité à se battre.

Heligoland occupe donc une position importante dans les plans de la Navy anglaise dès le premier stade du conflit.

Les officiers de la marine espèrent en effet qu’un blocus forcerait les troupes ennemies à sortir afin de contrer le blocus et ainsi écarter une ruine économique et militaire.
Les anglais sont persuadés que leur supériorité militaire leur assurerait une victoire.
Le 23 août 1911 a lieu une réunion sur la stratégie militaire à adopter pour la guerre contre l’Allemagne.
Wilson insiste sur la nécessité d’organiser un blocus contre l’Allemagne, mais surtout réaffirme la nécessité
d’obtenir l’île d’Heligoland, afin de l’utiliser comme une base avancée des opérations concernant le blocus,
mais également parce qu’elle est un point stratégique permettant la possible capture des ports allemands.
Il affirme que la capture des ports allemands paralyserait l’activité navale allemande,
et permettrait de servir de diversion aux français, engagés dans un combat à terre sur le front européen.

La stratégie allemande établie en 1905 pour contrer l’ennemi anglais insiste sur la nécessité de construire
des installations et des défenses sur Heligoland, et sur les bases navales de la mer du Nord en général.
Le but des allemands est de conserver leur flotte intacte, tout en causant d’importantes pertes à la Navy anglaise.
En 1908 est conçu un plan de bataille, partisan d’une stratégie offensive plutôt que défensive.
L’objectif principal est de réduire les forces de la Navy anglaise pour ensuite mener une attaque décisive.

En 1912, la Kaiserliche Marine allemande adopte des ordres opérationnels :

« Sa majesté l’empereur a ordonné ce qui suit pour la conduite de la guerre en Mer du nord :
d'une part, le but des opérations doit être de causer des dommages à la flotte anglaise par le biais d’offensives
avancées contre les patrouilles ou les forces organisant le blocus dans la zone allemande… et lorsque c’est possible, d’engager des offensives sous-marines aussi loin que possible des côtes anglaises.
D'autre part, après une égalisation des forces permise par cette conduite de la guerre, il est préférable
que notre flotte s’engage dans le combat sous des circonstances favorables, après une préparation
et un rassemblement de toutes les forces. ».

Mais finalement, l’Allemagne entre dans la Première Guerre mondiale sans une stratégie navale définie



A suivre....

Revenir en haut Aller en bas
miel
Amiral
Amiral
miel


Localisation : BRIERE
Navire préféré : LA COURONNE LE SUPERBE ORENOQUE LE RENARD LE PEREGRINE GALLEY LE KING DU MISSISSIPI LE HELDER FIRE-BOAT VEDETTE LANCE TORPILLE LE CYGNE LE REQUIN BATEAU-JOUET

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyJeu 20 Mar 2014, 10:16

Démat
Comme à l'accoutumée : Très intéressant  sunny 

_________________
La Bataille de Heligoland (1914) 96713113
Revenir en haut Aller en bas
papylolo
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
papylolo


Localisation : Vendée(85)
Navire préféré : embarcations à voiles latines surtout barquette Marseillaise,bateau de travail

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyJeu 20 Mar 2014, 10:33

Salut Naga13
toujours aussi intéressante tes pages d'histoires
encore merci pour le partage
@mitié Laurent
Revenir en haut Aller en bas
jeanbauduen
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
jeanbauduen


Localisation : bauduen
Navire préféré : bismark uss enterprise cv6 hood

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyJeu 20 Mar 2014, 10:35

Bonjour encore une belle narration, à suivre. amitié
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyJeu 20 Mar 2014, 23:56

Les troupes navales anglaises et allemandes ont souffert de désavantages bureaucratiques qui ont eu un effet direct
sur les événements qui ont suivi, et notamment lors de la bataille d’Heligoland.



Les limites bureaucratiques de la marine anglaise

L’administration navale de la Grande-Bretagne est en effet divisée en deux entités, qui sont soumises à l’autorité
du premier ministre, à l’époque, Herbert Asquith : l’administration originelle de la British Navy et la Naval War Staff
(aussi connu sous le nom de « admiralty war staff »), entité conçue spécialement pour la Première Guerre mondiale.

Entre les deux branches de la Royal Navy, d’importantes lacunes de communication et de concurrence se créent.
De plus, comme le souligne le contre - amiral H.G. Thursfield, qui a servi dans les divisions combattant lors de la bataille, la plupart des membres importants des équipes sensés mener les opérations ne sont arrivés que deux ans
avant le début de la guerre, et ne connaissaient donc pas complètement leurs devoirs :
ils manquaient terriblement d’expérience.

Cette bureaucratie complexe a donc rendu difficile la coordination d’actions entre l’Admiralty et les forces engagées
en mer. La bataille d’Heligoland a illustré cette contrainte.



Les limites bureaucratiques de la marine allemande

Du côté allemand, les problèmes bureaucratiques sont encore plus conséquents :
suite à la réorganisation de la bureaucratie et du fonctionnement de la flotte allemande par l’Empereur Guillaume II,
la structure de l’administration navale allemande est telle qu’aucun individu ne peut exercer un pouvoir important
et décisif. Le pouvoir ultime reste entre les mains de l’empereur Guillaume II.
Ses pouvoirs concernant la marine allemande ont été clairement définis à l’article 53 de la constitution allemande
de 1871. Cet article dispose que :
« la Force marine de l’empire est unie sous le commandement suprême du Kaiser (empereur allemand).
L’organisation et la structure de la Force marine allemande est sous la juridiction du Kaiser,
qui nomme les officiers et les personnes civiles de la force maritime allemande, et reçoit une preuve directe
d’allégeance ».
Cette structure de commandement est l’une des faiblesses majeures de la marine allemande lors de la bataille d’Heligoland.

Le 28 août 1914, les patrouilles maritimes de l’empire Allemand sont attaquées par les forces navales britanniques.
Sous les ordres du commodore Reginald Tyrwhitt, la force anglaise Harwich lance une offensive sur la base d'Heligoland situé au nord - ouest du pays.
Une équipe de sous-marins dirigée par le commodore Roger Keyes accompagnait la force Harwich.
Malgré une planification anglaise efficace pour détruire les forces navales allemandes, une grande confusion
au moment de la bataille eut lieu, confusion qui s’est avérée dangereuse sur le champ de bataille.
En effet, l’Amirauté considérait l’alliance de la force anglaise Harwich et des sous-marins complémentaires
comme suffisante mais le commandant en chef de la Grand Fleet (principale flotte de la Royal Navy),
Jellicoe, a décidé d’envoyer une nouvelle couverture pour porter assistance à la force Harwich.
Cette couverture était composée de l’escouade du vice-amiral Beatty et de celle du commodore Goodenough.
Cependant Keyes et Tyrwhitt n’étaient pas au courant de ces ajouts d’effectifs :
ce manque d’informations a provoqué une certaine confusion dans la bataille.


Le plan d'attaque britannique à la veille de la bataille

Le plan britannique consiste au départ en une attaque nocturne dont le but est de détruire les forces navales allemandes d'Heligoland. L’objectif de la manœuvre était évident :
les sous-marins britanniques devaient attirer les quelques navires allemands hors de la base.
Ces derniers auraient ensuite dû être détruits par 31 navires anglais, accompagnés de 9 sous-marins anglais.

L’attaque devait avoir lieu le 28 août 1914.
Les sous-marins devaient quitter leurs positions initiales le 26 août et partir ensuite au combat.
Keyes devait naviguer sur le « destroyer Lurcher ». Les navires de « surface », étaient sensés lever l’ancre
vers Heligoland le 27 août. Mais suite aux tensions entre les amiraux respectifs, ils ont eu du retard.

Le plan britannique devait donc être rapide et efficace : il avait pour but de déséquilibrer la flotte allemande
et de permettre aux Alliés de gagner quelques batailles, ce qui aurait consécutivement permis de faire reculer
la Triple Alliance.



A suivre...

Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyVen 21 Mar 2014, 23:04

Ordre de Bataille

Les Britanniques


Vice-Amiral Beatty

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo12




1ere Escadre croiseurs de bataille
HMS Lion (Vice-Amiral Beatty)
HMS Queen Mary
HMS Princess Royal

Croiseurs Force K
HMS Invincible (Contre-Amiral Moore)
HMS New Zealand

Destroyers detaches de la 1ere flotte de destroyers
HMS Badger
HMS Beaver
HMS Jackal
HMS Sandfly

Croiseurs Force C (7eme escadre de croiseurs)
HMS Euryalus (Contre-Amiral Christian)
HMS Bacchante
HMS Cressy
HMS Hogue
HMS Aboukir
HMS Amethyst

1ere Escadre de croiseurs legers
HMS Southampton (Commandant Goodenough)
HMS Birmingham
HMS Falmouth
HMS Nottingham
HMS Lowestoft
HMS Liverpool


Harwich Force

3eme Flottille de destroyers
HMS Arethusa - croiseur leger  (Commandant Tyrwhitt)
HMS Laurel
HMS Liberty
HMS Lysander
HMS Laertes
HMS Laforey
HMS Lawford
HMS Louis
HMS Lydiard
HMS Lark
HMS Lance
HMS Linnet
HMS Landrail
HMS Lookout
HMS Leonidas
HMS Legion
HMS Lennox


1ere Flottille de Destroyers
HMS Fearless - croiseur leger (Capitaine Blunt)
HMS Goshawk
HMS Lizard
HMS Phoenix
HMS Lapwing
HMS Ferret
HMS Forester
HMS Defender
HMS Druid
HMS Ariel
HMS Lucifer
HMS Llewellyn
HMS Acheron
HMS Attack
HMS Hind
HMS Archer


Commandant Keyes

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo13



Flottille de sous-marins
HMS Lurcher - Destroyer (Commandant Keyes)
HMS Firedrake (Destroyer)
HMS E4
HMS E5
HMS E6
HMS E7
HMS E8
HMS E9
HMS D2
HMS D8


A suivre...

Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyDim 23 Mar 2014, 00:03

Les Allemands


Le V187

La Bataille de Heligoland (1914) Sms_v110




Navires de patrouille exterieure
Iere Flotille de Torpilleurs

V187 (Commandant Wallis)
V188
V189
V190
V191
G197
G196
G193
G194

Les G192 and G195 faisaient aussi parti de cette flotille mais n etaient pas present a la the Bataille d Heligoland Bight.



Navires de patrouille Interieure
IIIeme division de Dragueurs de Mines

D8 (Lieutenant-Commandant Wolfram)
T25
T29
T31
T33
T34
T35
T36
T37
T49
T71
S73


Croiseurs legers

SMS Ariadne
SMS Stettin
SMS Frauenlob
SMS Hela



Navires de Soutien
Veme Flotille de Torpilleurs

G12 (Commandant von dem Knesebeck)
V1
V2
V3
V6
S13
G7
G9
G10
G11

G8 faisait aussi parti de cette flotille mais n etait pas present a la the Bataille d Heligoland Bight.



Contre- Admiral Maass

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo14



Croiseurs Legers

SMS Cöln (Contre- Admiral Maass)
SMS Mainz
SMS Strassburg
SMS Stralsund
SMS Kolberg
SMS Danzig
SMS München



A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyDim 23 Mar 2014, 06:32

Bien le bonjour

je lis toujours avec beaucoup d'interet tes posts

la bataille d'HELIGOLAND je connais ...... comme beaucoup sans plus
avec tes post on va à fond dans le sujet

une decouverte pour moi le "Strassburg" c'est pas courant de voir le même nom sur
des batiments des pays "ennemi" à des periode differentes

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyDim 23 Mar 2014, 10:20

Toujours très intéressant tes récits  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyLun 24 Mar 2014, 01:08

Le 25 août 1914,on a ordonné,l'évacuation d'Ostende et il a été décidé d effectuer l'attaque des patrouilles navales allemandes dans la Baie Heligoland le 28 août.

Le 27 août,les unités navales britanniques étaient en mer et se déplaçaient en position d'attaque,le Commandant
en chef de la Grande Flotte à Rosyth a décidé d'envoyer l'Amiral Beatty et ses 3 croiseurs cuirassés,
les HMS Lion,HMS Queen Mary et HMS Princess Royal et le Commandant Goodenough avec ses 6 croiseurs légers ,
les HMS Southampton,HMS Birmingham,HMS Falmouth,HMS Liverpool,HMS Nottingham et HMS Lowestoft,
supporter l'attaque britannique.


Le HMS Lion

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo15



HMS Lowestoft

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo16



L'escadron de croiseurs cuirassés de Beatty a été envoyé par le Commandant en chef de la Grande Flotte,
fournir le support pour l'opération Heligoland le 28 août 1914.
Les bateaux de Beatty étaient cruciaux pour la  victoire de la bataille,contre les croiseurs légers allemands,
SMS Köln et SMS Ariadne.

Les messages radio donnant cette tardive décision ont ete envoyes a l'Amiral Christian,
mais ne sont pas arrives aux commandants des destroyers et des sous-marins britanniques,
en conséquence,les Grands bateaux de la Flotte ont été presque attaqués par ses amis, quand ils sont arrivés
au rendez-vous.On ne pouvait pas entrer en contact avec les sous-marins pour les  avertir que
des bateaux britanniques supplémentaires allaient arriver dans la zone pendant l'opération.
Ceci a mené a des difficultés considérables a l'utilisation des croiseurs-cuirasses de la Grande Flotte.


L attaque eclair des Britanniques

A 4H 00 du matin, le 28 août 1914, les sous-marins britanniques était en position :
HMS E6, HMS E7 et HMS E8 sur la ligne nord - sud a 30 miles à l'ouest de l 'Île Heligoland;
HMS D2 et HMS D3 sur la ligne  nord - sud sud-ouest de Heligoland et
HMS E4, HMS E5 et HMS E9 autour de l'île.
Tous étaient en surface pour agir comme ''amorce', en vue des bateaux allemands du port.


HMS E4

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo18




Le plan consistait a ce que la 2eme flottille de destroyers britanniques, après l'approche à la zone au nord de Heligoland, vireraient vers le sud et fileraient à un point de 12 miles à l'ouest de Heligoland, avec les croiseurs cuirassés à leur tribord, atteignant ce point à 8h du matin,ils iraient ensuite vers l'ouest et commenceraient la course pour attraper
les destroyers allemands, attires par la ligne des sous-marins britanniques.

Les allemands ont été avertis de la présence d'une force britannique significative de leur côtes, par plusieurs
messages radio tard le 27 et au début du 28 août.
La marine allemande a mis en œuvre son propre plan, qui était l'inverse des Anglais; pour déployer des destroyers
pour reperer n'importe quels bateaux britanniques proche des rivages allemand et les attaquer avec des croiseurs légers. Ce plan n'a pas clairement prévu la présence des croiseurs cuirassés britanniques,les allemands n'ont pas pu mettre leurs propres croiseurs cuirassés à la mer jusqu'à ce que la bataille soit finie et les Anglais s'étaient deja retirés des combats.

Le temps était calme et brumeux, causant des problèmes d'observation et d'identification.

Le commandant Tyrwhitt a mené l'approche britannique avec le HMS Arethusa, un croiseur léger moderne,
avec la 3ème Flottille (16 destroyers), suivi,a un mile sur l'arrière, par les destroyers de la 1ère Flottille (15 bateaux), dirigé par le croiseur leger HMS Fearless.


HMS Fearless

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo17



A 8 miles sur l'arrière des destroyers,il y avaient les 6 croiseurs légers de Goodenough.

Les 5 croiseurs cuirassés,menés par Beatty, ont avancé sur le flanc tribord des destroyers.



a suivre....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyLun 24 Mar 2014, 18:13

Captivant  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyMar 25 Mar 2014, 00:49

A 7h00,un destroyer allemand est apparu a 3 miles au sud-est des Anglais.
Il a vire et a ete devant dans la Baie Heligoland,poursuivi par les 4 destroyers de la 4eme Division
de Tyrwhitt, ou plus de destroyers allemands sont apparus.
Les deux groupes ont tire l'un sur l'autre a une distance extreme.

Tous les bateaux impliques,britanniques et allemands, etaient a ce point au nord-ouest de l'ile d Heligoland.
Plus de destroyers allemands sont apparus et Tyrwhitt,a 7h40,a vire a babordet a poursuivi les deux groupes
avec ses 2 flotilles de destroyers britanniques,en tirant.

Les operations ont,pendant toute la journee, ete genees par la brume,l'apparition des bateaux
et la disparition dans des conditions changeantes.

Cette poursuite a continue autour d'une heure,quand a 8h,2 croiseurs legers allemands,
le SMS Stettin et le SMS Frauenlob,se sont presentes sur le cote babord de Tyrwhitt,convergeant avec
les bateaux britanniques.



SMS Stettin

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo19



SMS Frauenlob

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo20



Le bateau de Tyrwhitt,le HMS Arethusa a engage les croiseurs allemands,soutenus par ses destroyers,
mais a rapidement ete touche par les 2 bateaux allemands.

A 8h15,Blunt,dans le croiseur leger britannique,l HMS Fearless,de la 1ere Flottille de Destroyers britanniques,
a engage le SMS Stettin, qui s'est detourne vers Heligoland,poursuivi par les bateaux de Blunt.

Tyrwhitt a continue a engager le SMS Frauenlob,qui a avance loin au sud.
Le bateau de Tyrwhitt le HMS Arethusa a subi des degats significatifs,la plupart de ses canons etant hors d'action.
Certains des destroyers britanniques ont engage un vapeur poseur de mines allemand,qui etait devant le HMS Arethusa
et d'autres ont coule un torpilleur allemand.


HMS Arethusa

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo21




A 8h10, Tyrwhitt a signale a la 1ere Flottille de commencer la route a l'Ouest. Blunt,son HMS Fearless
et ses destroyers sont sur la route,tandis que Tyrwhitt a continue a engager le SMS Frauenlob.
Le Frauenlob a recu un coup sous le pont inferieur et s'est enfui a toute vapeur vers Heligoland,lourdement endommage. Tyrwhitt a vire pour rejoindre la route vers l'ouest vers 8h30.


Les deux flottilles de destroyers britanniques étaient maintenant a l'ouest,loin de l'Île de Heligoland.
La 1ère Flottille de Blunt, menée par le croiseur léger HMS Fearless, était a 15 minutes,plus au nord-ouest
de la 3ème Flottille de Tyrwhitt.

Peu après,la 1ère Flottille a rencontré le destoyerr allemand V 187.
Les bateaux de Blunt ont tirés sur le V 187, mais alors le doute s est installe,le navire pourrait être le HMS Lurcher,
le V 187 en a profite pour s echapper loin au sud-ouest.


Le destroyer SMS V 187

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo22




Le V 187 semble alors avoir vu les 2 croiseurs légers britanniques,HMS Nottingham et HMS Lowestoft
et est revenu au nord, où il a rencontré les 8 destroyers britanniques des 3ème et 5ème Divisions de la 1ère Flottille.
Les destroyers britanniques ont ouvert le feu sur le V 187 et après un courageux combat,
le V 187 a été coulé.

Pendant ce temps,l Amiral Beatty avec les croiseurs cuirassés était a environ 50 miles au Nord-ouest
de l'Île de Heligoland. Le commandant Goodenough avec ses croiseurs légers était au Sud-ouest
de Heligoland.
Goodenough avait détaché le HMS Nottingham et le HMS Lowestoft,pour aider Tyrwhitt dans le combat
contre les SMS Stettin et SMS Frauenlob.
Le reste de son escadron a poursuivi un certain nombre de destroyers allemands, lesquels se sont échappés
dans la brume.



A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyMar 25 Mar 2014, 09:22

Courageux le V187  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyMer 26 Mar 2014, 00:29

Pendant cette periode,de 8h00 a 9h00, un incident est arrive qui aurait pu avoir ete desastreux pour la force britannique.
Le commandant Keyes dans le destroyer HMS Lurcher,qui commandait la force sous-marine,verifiait la zone
dont les croiseurs cuirasses HMS Invincible et HMS New-Zeland ont vu passer des sous-marins allemands.
Keyes ne savait pas que les croiseurs cuirasses et les croiseurs legers de la Grande Flotte avaient rejoint la force britannique.Il a vu 2 bateaux dans la brume,qui etaient probablement le HMS Nottingham et le HMS Lowestoft.
Keyes les a donc suivi et a signale la presence de bateaux allemands.
Goodenough a aussi entendu le message de Keyes et a avance pour aider Keyes.
Keyes n a pas vu que Goodenough s'approchait avec ses  bateaux dans la brume et,ignorant leur presence
dans la force,a rapporte avoir vu 4 croiseurs allemands,il a tente de les pousser vers les HMS Invincible
et HMS New Zealand.
Goodenough a vire a l'Ouest, ou il a rencontre un sous-marin britannique,qui a essaye,sans succes,de le couler.


HMS Lurcher

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo24






Vers 9h05,tous les bateaux britanniques,si conscient de la presence de chacun ou pas, etaient tous a l'ouest
et avaient rejoint la ligne a part le HMS Nottingham et le HMS Lowestoft,qui n ont pas recu le message radio.
Il y eu alors un autre accroc,vers 9h45, quand Tyrwhitt a recu un autre message supplementaire
disant que le HMS Lurcher etait poursuivi.
Il a arrete la progression de son destroyer vers l ouest et est revenu en arriere vers l'Est,pour chercher le HMS Lurcher, avec les  1ere et 3eme Flottilles.
Le SMS Stettin a apparu de l'Est, a été poursuivi par Tyrwhitt puis a disparu dans la brume.

En approchant d Heligoland,Tyrwhitt a été rejoint par les 3ème et 5ème Divisions de sa flottille.


Le combat du SMS Stettin

A 9h00, un croiseur léger allemand, probablement le SMS Stettin,etait apparu de nul-part et etait intervenu.
L'effet de cette intervention,bien que trop tard sauver le destroyer V 187,déjà coule,devait forcer les destroyers britanniques a quitter à la hâte  la zone,abandonnant beaucoup de survivants allemands toujours en mer.
De plus,le HMS Defender, sous le lourd feu du SMS Stettin, a été forcé de laisser ses chaloupes,
qui sauvait des marins allemands. Les équipages britanniques de deux petits bateaux ont ete postérieurement récupérés par le sous-marin HMS E4, qui avait observé le combat.
Le HMS E4 a fait une tentative infructueuse de torpiller le SMS Stettin.

Le HMS E4 a fait surface à 10h10,a pris les marins britanniques et 3 prisonniers a bord, a traité un allemand blessé,
avant l'immersion.

Tyrwhitt a envoyé sa 1ère flottille,compléte maintenant avec les 3ème et 5ème Divisions, reprendre la route
à l'ouest,tandis qu'il effectuait des réparations de secours à son propre bateau,le HMS Arethusa.

Goodenough et Keyes etaient,à ce moment-là,sorti de la confusion sur la présence de l'escadron
de croiseur léger de Goodenough et des croiseurs cuirassés de Beatty.
Il n'y avait cependant aucune façon d'informer les sous-marins britanniques de la présence de l'escadron
de croiseur léger britannique et il a été décidé que les bateaux de Goodenough
devaient se retirer de la zone,plutôt que de prendre le risque d une attaque par les sous-marins britanniques.


Vers 10h40,le Commandant Tyrwhitt avait achevé les réparations suffisantes sur les canons de l Arethusa.
Les HMS Arethusa,Fearless et les destroyers de la 3ème Flottille ont reprient la route à l'Ouest, loin d Heligoland,
auquels ils étaient dangereusement près.

En moins de 10 minutes,un croiseur allemand a été découvert naviguant du Sud-est vers le Nord.
Il s'est avéré être le SMS Stralsund, qui a ouvert un feu précis et lourd sur le HMS Arethusa.
Celui-ci a ete tres endommagé,et maintenant,en raison des dégâts reçus,il etait capable de seulement 10 nœuds
de vitesse.


SMS Stralsund

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo25




Tyrwhitt appelé Blunt à l aide et le HMS Fearless et la 1ère flottille de destroyers sont arrives dans l'attaque
sur le SMS Stralsund.
Le SMS Stralsund a été frappé et repouse vers Heligoland. Tyrwhitt,craignant un piège,
n'a pas suivi le croiseur léger allemand.

Tandis que l'action impliquant le Stralsund était en cours, la 3ème Flottille est revenue en arriere vers les bruits
de canonades.Tyrwhitt a repris la route avec ses deux flottilles.
À ce point,le SMS Stettin est réapparu de l'Est et a ouvert le feu sur le HMS Fearless.
Les 2 croiseurs légers britanniques sont revenus et les 3 croiseurs ont commence le combat,les destroyers britanniques continuant à l'Ouest.



A suivre....

Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyJeu 27 Mar 2014, 01:13

A 11h15,les destroyers de la 3eme Flottille ont decide de soutenir les 2 croiseurs britanniques
et sont revenus vers Heligoland,se dirigeant vers le son des tirs.
Comme ils se sont approches,Tyrwhitt les a ordonnes d attaquer le SMS Stettin avec des torpilles.
Tyrwhitt a aussi appele par radio Beatty pour avoir de l'aide.

A 11h30,le Stettin s'est retire du combat,mais a ete remplace par le SMS Stralsund,
qui est apparu du Nord et a ouvert un feu lourd et precis sur l Arethusa,l'endommageant severement.
Tyrwhitt a repete son appel a Beatty pour l'aide.

Les destroyers de la 3eme Flottille sont arrives pour attaquer le Stralsund avec des torpilles.
Bien que les torpilles soient passees a cote,le croiseur Stralsund a arrete son attaque.




La Bataille de Heligoland (1914) Heligo26




A 11h15,la 1ere Flottille,qui continuait a l'Ouest,a vu un bateau s'approcher du Sud-ouest.
Celui-ci etait le croiseur leger allemand,le SMS Mainz,qui avait ete vu par le sous-marin
britannique HMS D2,il quittait Borkum dans l'Estuaire Ems et allait a toute vapeur vers l'Est,vers Heligoland.
Pendant le voyage,on a ordonne au SMS Mainz d'aller aider le SMS Stralsund et de virer au Nord-est,
vers les destroyers britanniques de la 1ere Flottille,vers l'ouest.

Les divisions de la 1ere Flottille a vire au Nord pour se mettre en ligne pour une attaque sur le SMS Mainz,
naviguant maintenant le Nord.
Avant que cette attaque ne se developpe,les 4 croiseurs legers du Commandant Goodenough sont apparu
de l'Ouest et ont ouvert le feu sur le Mainz.
Lourdement depasse,le croiseur allemand Mainz a vire au Sud pour s echapper.


SMS Mainz

La Bataille de Heligoland (1914) 10_bmp10





La 3eme Flottille s'etait reformee avec le HMS Arethusa pour reprendre la route vers l'ouest, le Mainz est apparu,
etant en travers de leur front au Sud.
Les HMS Arethusa et Fearless ont vire vers le Sud et ouvert le feu sur le Mainz, signalant les destroyers
pour engager le bateau allemand. Les destroyers britanniques ont vires pour attaquer.
La 4eme Division la plus proche du croiseur Mainz et les 4 destroyers de cette division ont recu
un feu destructif du Mainz :

le HMS Laurel a tire 2 torpilles et a ete alors frappe par une salve d obus,
le HMS Liberty a ete frappe et son capitaine tue,
le HMS Lysander n'a pas ete touche et
le HMS Laertes a ate frappe par une salve d obus,donnant a un arret complet des machines.


HMS Liberty

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo27


HMS Laertes

La Bataille de Heligoland (1914) 11_bmp10




Le SMS Mainz a evite l'attaque de torpilles des destroyers,mais a beaucoup souffert des tirs des HMS Arethusa
et Fearless.

Le croiseur allemand a ete atteint par des tirs et une attaque de torpilles supplementaires, avec un ou probablement
deux coups au but.
Le Mainz est revenu vers le Sud,mais etait maintenant devant les croiseurs legers britanniques de l'escadron
de Goodenough


A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
VCDNDA
Second Maître
Second Maître
VCDNDA


Localisation : ile de Tahiti
Navire préféré : KGV BB-63 Bismarck Yamato /autres

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyJeu 27 Mar 2014, 05:37

bonjour, la traduction de la légende sur la photo du Mainz dit : coulé au feu près d Helgoland le...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyJeu 27 Mar 2014, 18:06

Vivement la suite  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyVen 28 Mar 2014, 00:59


Les tirs des HMS Arethusa,Fearless et des destroyers avaient ete decisifs,le SMS Mainz a ete oblige de stopper
ses moteurs. Tyrwhitt a laisse le Mainz à l'escadron de croiseur léger de Goodenough.


le SMS Mainz a l agonie

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo30





Les bateaux de Goodenough ont ouvert le feu sur le croiseur léger allemand.
En quelques minutes,le Mainz était une épave en flammet et à 12h50,il a coulé.



La Bataille de Heligoland (1914) Heligo29




Les bateaux de Tyrwhitt ont commencé à recevoir des tirs d obus du Nord.
L HMS Arethusa a aperçu le croiseur cuirasse SMS Stralsund,dans la brume,retournant à l'attaque.
L Arethusa est passe en arriere du HMS Fearlesse pour aider les destroyers de sa 4ème Division, après le martèlement
qu ils avaient reçu du SMS Mainz.
Soudain,le HMS Fearless a vu 2 croiseurs légers allemands supplémentaires descendant du Nord-est SMS Cöln,
pilotant le drapeau d'amiral de flottille,suivi par le SMS Stettin.
Encore a l'arrière,il y avait le croiseur léger allemand,SMS Ariadne.


SMS Cöln

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo31






Les HMS Arethusa et Fearless,avec leurs destroyers de la 3ème Flottille et la 4ème Division de la 1ère Flottille,
étaient maintenant en mauvaise posture dans l'attaque des 3 croiseurs légers allemands.

L'Amiral Beatty,commandant maintenant tous les 5  croiseurs cuirassés britanniques,avait pris la décision de suivre
le croiseur léger de l'escadron du Commandant Goodenough dans la zone de bataille et de fournir son assistance,
dans le cas où cela devrait être nécessaire.
C'était une décision difficile,car dans cette zone,il y avait probablement des sous-marins,tant allemands que, malheureusement,britanniques qui ont ignoré la présence de navires britanniques et qui pouvaient bien les attaquer.

Quand Beatty a entendu des tirs plus à l'est,où les bateaux de Tyrwhitt,sous-armes,combattaient les 4 croiseurs légers allemands,il est alle vers eux avec les navires de Goodenough,moins le HMS Liverpool qui a été laissé pour aider
dans le repechage des survivants du SMS Mainz.

Pendant que les HMS Arethusa et Fearless engageaient les 3 croiseurs légers allemands,les 5 croiseurs cuirassés
de Beatty sont apparus indistinctement de la brume de l'Ouest,suivi par Goodenough et le reste de la 1ère Flottille.

Aussitôt que le croiseur cuirassé britannique principal,le HMS Lion,est apparu,les SMS Cöln et Stettin ont viré vers l'est.
Les 5 croiseurs cuirasses britanniques les ont poursuivis .
Le cours de la bataille a été changé et un feu dévastateur a ete ouvert par les lourdes pieces britanniques,frappant
le SMS Cöln.

Le SMS Ariadne

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo32




Beatty a été alors notifiée par l Arethusa de la présence d'un autre bateau allemand,l'Ariadne.
Beatty ne pouvait pas diviser sa force,en vue de leur position précaire,si près des bases navales allemandes principales.
Beatty a changé de cap avec la force entière,et a decide d intercepter l'Ariadne,laissant le SMS Cöln endommage
vers Heligoland.

Le SMS Ariadne a été interceptée et coulé rapidement par les tirs des croiseurs cuirassés britanniques.
Beatty est  alors retourné la où le SMS Cöln avait ete vu.
Le cuirasse allemand avait fait peu de progrès.
À 13h25,la brume s est dissipée pour révéler le croiseur léger allemand endommagé. 2 salves ont ete suffisantes
pour couler le navire.



La Bataille de Heligoland (1914) Heligo34




Les destroyers britanniques ont cherché des survivants et ont trouvé seulement 1 chauffeur.
L'amiral de flottille allemand,l'Amiral Maass,a été perdu avec 380 hommes d  équipage.


A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyVen 28 Mar 2014, 16:56

Belle narration  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptySam 29 Mar 2014, 00:58

Conséquences :

Une fois que la bataille a été finie, les bateaux britanniques se sont retirés de la zone.
Le HMS Arethusa a dû être prit en remorquage par le croiseur léger HMS Hogue.


HMS Arethusa

La Bataille de Heligoland (1914) Heligo35





Des croiseurs cuirassés allemands sont arrivés dans la zone apres le depart des britanniques.
Les survivants du SMS Ariadne ont été sauvés de la mer par le croiseur cuirassé SMS Von der Tann.

Les Allemands ont perdu les bateaux les plus puissants de leur flotte : le SMS Mainz, le SMS Cöln et le SMS Ariadne.
De plus le SMS Frauenlob a été sévèrement endommagé, tout comme le SMS Stettin et Le SMS  Stralsund.
Cependant, pour ces deux derniers, les dommages subis sont moins importants.

La bataille d’Heligoland a engendré une remise en question totale de l’efficacité de la flotte allemande.
Ainsi, cela se traduit par l’attitude équivoque et douteuse de l’empereur Guillaume II à l’encontre de la flotte allemande.
Il a dit en effet: « la flotte devrait se retirer et éviter de mener des actions qui mènent à de superbes défaites ».
La marine allemande a ensuite été remaniée par l’empereur allemand.
À l’inverse, l’Angleterre a démontré sa superpuissance navale et accru sa domination maritime sur les mers européennes. Pour bien différencier les diverses décisions qui ont été prises par la suite, il faut distinguer les deux puissances.

Du côté allemand, la bataille d’Heligoland a eu des conséquences négatives sur l’armée navale.
En effet, si l’Empereur a ordonné le remplacement des différents bateaux coulés, d’importants problèmes financiers
sont venus entraver ce processus de réarmement.
De plus, les stratégies de défense navale des côtes allemandes ont été pointées du doigt par les hauts dirigeants allemands. Alors que Heligoland était tout de même l’une des plus importantes bases navales de l’empire germanique, l’attaque éclair britannique n’a pas pu être contrecarrée par la flotte allemande.
La confusion anglaise qui a régné pendant une bonne partie de la bataille aurait également pu faciliter l’action
des navires allemands, pourtant mis en échec par les forces anglaises.
L’une des grandes failles de la puissance allemande lors de la bataille d’Heligoland, et au cours de la Première Guerre mondiale en général, a été son absence univoque de répondant dans le domaine maritime.
En outre, la guerre sous-marine à outrance a également entraîné la défaite de la flotte allemande à Heligoland.




La Bataille de Heligoland (1914) Heli_b11




Du côté britannique, la Royal Navy est sortie plus que grandie de cette bataille.
En effet, la flotte anglaise, qui a finalement perdu peu de navires, a pu réaffirmer par le biais de la bataille d’Heligoland
sa superpuissance sur les eaux européennes du Nord.
Cela a donc été plus facile pour les Anglais d’approcher les côtes ennemies.
De plus, les Anglais représentent désormais une menace continuelle pour les Allemands. Ces derniers ont craint,
pendant près de 3 ans et demi une nouvelle attaque navale anglaise.
C’est cette peur qui a permis aux Anglais, pendant la Première Guerre mondiale, de déstabiliser à maintes reprises
leurs ennemis allemands.

La bataille d'Heligoland est un conflit important et décisif de la Grande Guerre, dans le sens
où il a été le premier à déstabiliser l’un des deux blocs dans le domaine naval.



Pertes:

Britanniques :

HMS Arethusa : le Lieutenant Westmacott et 10 hommes ont été tués. 1 officier et 16 hommes ont été blessés.
Les pertes humaines sur les destroyers étaient principalement dans la 4ème Division qui a combattu le croiseur cuirasse SMS Mainz.
En général,il est dit qu il y a eu autour de 35 tués et 40 blessés.
2 destroyers de la 4ème Division de la 3ème Flottille ont été endommagés;
Les HMS liberty et Laertes.


Allemand :

Les croiseur-cuirasses SMS Mainz,Cöln et Ariadne ont été coulé :
L'équipage entier de Cöln,moins un marin sauve, ont été perdu, y compris l'amiral;380 hommes.
Les 348 hommes d équipage du Mainz ont été sauvé.32 marins sont morts.
Le SMS Ariadne :le capitaine et 2 officiers ont été perdus avec 70 hommes. Le nombre de blessé est inconnu.
Le destroyer SMS V 187: le commandant allemand, un autre officier et 26 hommes ont été faits prisonniers.
Le reste de l'équipage du V 187 a dû être laissé dans les chaloupes pour etre sauves plus tard.

Les pertes humaines totales allemandes ont ete d environ 1,000 hommes.



A suivre...


Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptySam 29 Mar 2014, 02:01


Anecdotes :

·Des survivants allemands du SMS Mainz ont été retrouvé avec des balles dans le dos,tirees par leurs propres officiers, vraisemblablement pour essayer de les faire rester sur le navire en deroute.

·Les britanniques ont été frappé par la résistance très déterminée du destroyer allemand V 187
et par les tirs précis de tous les bateaux allemands,particulièrement ceux du SMS Mainz.

·La tactique allemande n a pas eté claire.Les actions des croiseurs légers ont ete hésitante, avançant et
se retirant,avançant ensuite de nouveau.

·L'action et la preparation a la bataille des britanniques était peu impressionnante, en particulier dans l'échec
d'assurer que tous les bateaux participant dans l'opération ont été au courant que les croiseurs cuirassés
de l'Amiral Beatty et les croiseurs légers du Commandant Goodenough,de la Grande Flotte,avaient joint la force,
bien qu'au dernier moment.Le commandant Indexe a fait des remarques, après l'action:
"Il est essentiel a un bateau de savoir si tel ou tel navire sur zone est sans l ombre d un doute,un ami ou un ennemi;
en effet c'est l'essence du bon travail du Personnel d assurer que ceci est possible."

·Il est clair que,sans les bateaux puissants supplémentaires (3 croiseurs cuirassés de Beatty),la force était inadéquate pour la tâche que l'on a donnée.
Il était complètement prévisible que des renforts allemands interviendraient.
Les britanniques ont eu de la chance que l'intervention immédiate allemande était seulement de 4 croiseurs légers.

·Commandant Keyes a été annobli "First Sea Lord", après la bataille,pour avoir personnellement mener ses sous-marins avec le HMS Lurcher.
Son rôle comme commandant de la flottille sous-marine a exigé qu'il soit resté sur le terrain.
Il a été déterminé à mener ses sous-marins a partir d'un bateau en surface.
Keyes avait prévu la bataille,en ordonnant a sa flottille sous-marine d etre en alerte plusieurs jours avant l'ordre
de mobilisation formel à la Flotte et l'ordre aux sous-marins de se déplacer de leurs stations de temps de paix
sur la Côte du Sud,à leurs stations de guerre à Harwich sur la Côte Est.

·Les HMS Arethusa et Fearless ont été bien commandé.
Ces 2 bateaux ont été étroitement soutenus par les destroyers,qui se sont battus agressivement
et de manière ingénieuse.

·Il est intéressant de noter que l'approche des bateaux britanniques a donné un trafic radio accru. La technique
de silence radio était à ses débuts,pas utilisé du tout.

·Le commandant du HMS E4, le sous-marin britannique qui a sauvé les marins du bateau Défender et qui a aidé
les marins allemand du V 187, était le Capitaine de corvette Leir.
Leir était tristement célèbre dans le service de la Royal Navy pour piller des dépôts et avait le surnom de Voleur d'Arc.
Leir a été accuse de s etre approprié 300 tonnes de lest tandis que le E4 était en construction,menant le sous-marin
à adopter la devise "Nous n'avons besoin d'aucun plomb ".

·Un des officiers survivants du SMS Mainz, sauvé et fait prisonnier par un bateau britannique, était l Oberleutenant Wolfgang von Tirpitz,le fils de l'Amiral von Tirpitz.
Winston Churchill,Premier Lord de l'Amirauté,a envoyé à l'Amiral von Tirpitz un message disant que son fils était sauf.

·Il y a eu une plainte allemande contre les britanniques pour n avoir pas sauver l'équipage du SMS Cöln,les laissant en mer.
Des bateaux allemands ont recherché dans la zone et,3 jours plus tard,ont trouvé seulement 1 survivant,le Chauffeur Senior Olf Neumann.


source
http://www.britishbattles.com/

Revenir en haut Aller en bas
Renaud.
Premier maître
Premier maître
Renaud.


Localisation : Liège (Belgique)
Navire préféré : Bismarck, Titanic

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyDim 30 Mar 2014, 11:49

Bonjour à tous,
Merci Naga pour cet exposé sur une bataille que je ne connaissait pas, très agréable à lire comme toujours et plein de renseignement très utile, encore merci,
Renaud.

_________________
Renaud.
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyMar 01 Avr 2014, 14:22


De rien,je ferais d autres sujets pour le centenaire de la Grande Guerre 14/18.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



La Bataille de Heligoland (1914) Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Heligoland (1914)   La Bataille de Heligoland (1914) EmptyMar 01 Avr 2014, 16:50

Que je vais suivre avec attention  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
 
La Bataille de Heligoland (1914)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: RECUEIL DE DOCUMENTATION & PLANS :: Navires et Histoire Navale-
Sauter vers: