La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexionL'explosion du Mont Blanc à Halifax Sans_t13
 

 L'explosion du Mont Blanc à Halifax

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

L'explosion du Mont Blanc à Halifax Empty
MessageSujet: L'explosion du Mont Blanc à Halifax   L'explosion du Mont Blanc à Halifax EmptyVen 1 Nov 2013 - 11:49

Le MONT BLANC Navire auxiliaire (1915-1917)
 
Chantier :

Smith’s Dock C° Ltd, North Shields, Middlesborrough, Grande-Bretagne.  
Commencé : 1899
Mis à flot : 25.03.1899
Terminé : 06.1899
En service : 25.06.1899 (MM)
En service : 24.11.1915 (MN)
Retiré : 16.06.1917 (MM & MN)

Caractéristiques : 3 121 tjb ; 4 722 tpl : 1 300 cv ; 97,53 x 13,65 x 4,66 m ; TE 6,50 m ;
1 machine alternative à pilon à triple expansion ; 2 chaudières cylindriques ; 1 hélice ; 2 mâts ; 1 cheminée ; 10 nœuds.
Indicatif : KHTN ; numéro officiel : 173945.  




L'explosion du Mont Blanc à Halifax A_mont10




Cargo en acier de la Compagnie Générale Transatlantique, acheté sur cale en Angleterre par la SGTM
(Société Générale de Transport Maritime) et lancé à Middlesborrough le 25 mars 1899 (Sir Raylton Dixon & Co).

Destiné à la nouvelle ligne de fret Marseille-Brésil La Plata ouverte en 1899

25 juin 1899 : livré à Marseille
27.03.1900 : frété successivement à la Cie Franco-canadienne de Navigation pour sa ligne Europe-Canada
24.09.1900 : à la Cie des Vapeurs de Charge Français pour ses lignes Méditerranée-Atlantique-Grande Bretagne

A partir d'avril 1901 : effectue des voyages sur l'Extrême Orient

12.1906 : vendu à l'armement E. Anquetil de Rouen
01.1907 : frété aux Affréteurs Réunis et utilisé comme minéralier

1915 : l’armement Anquetil devient l'armement Gaston Petit  
28.12.1915 : acheté le par la Compagnie Générale Transatlantique et affecté à la ligne des Antilles et du Mexique





L'explosion du Mont Blanc à Halifax A_mont11
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

L'explosion du Mont Blanc à Halifax Empty
MessageSujet: Re: L'explosion du Mont Blanc à Halifax   L'explosion du Mont Blanc à Halifax EmptyVen 1 Nov 2013 - 11:59

Le 6 décembre 1917, à 8 h 45, le navire de munitions français Mont-Blanc et le navire de secours norvégien Imo
entrèrent en collision dans les détroits du port d'Halifax.
Le Mont-Blanc attendait d'être admis au port le 5 décembre, car il était arrivé trop tard. Le port était protégé par des filets
qui empêchaient les sous-marins ennemis d'entrer ainsi que les autres navires.
Au même moment, le Imo attendait de pouvoir sortir du port.
Le 6 décembre, le Imo tenta de sortir par le canal droit, mais un autre navire bloquait le passage.
Il s'engagea donc dans le canal gauche. Le Mont-Blanc était à ce moment en train d'entrer par le canal gauche,
et aucun des deux navires n'accepta de céder le passage. Finalement, le Mont-Blanc décida de passer à côté du Imo par le centre.
Le Imo stoppa alors complètement ses machines, mais cette action sur les propulseurs poussa le navire au centre,
et les deux navires entrèrent en collision.
Le Imo tenta alors de faire marche arrière, ce qui créa des étincelles qui mirent le Mont-Blanc en feu.
 
 
Les vapeurs du benzène qui était entreposé sur le pont du Mont-Blanc s'étaient répandues sur le côté du navire,
et elles furent enflammées par les étincelles provoquées par la collision.
Le Mont-Blanc transportait de grandes quantités de munitions pour l'Europe, qui était plongée dans la Première Guerre mondiale.
Sa cale contenait plus de 2 400 tonnes d'explosifs, incluant du TNT, du fulmicoton et de l'acide picrique.
Le feu, en se propageant, empêcha l'équipage d'accéder à l'équipement de lutte contre l'incendie et les marins abandonnèrent
rapidement le navire sur les ordres du capitaine.
L'équipage s'enfuit dans deux canots de sauvetage, rejoignant le rivage de Dartmouth,tandis que celui-ci est assisté
par un remorqueur et des bateaux pompes qui arrosent le bateau en flammes.
Quelques marins du croiseur britannique Hihgflier réussissent à monter à bord pour prendre une remorque, alors que le feu atteint
le chargement de TNT contenu dans les cales.
Le navire explose à 9h05,il fut instantanément pulvérisé, la plus grande partie étant vaporisée en une gigantesque boule de feu
soufflant les navires à quai et une partie de la ville, faisant 3 000 morts et disparus, 8 000 blessés.
1 630 bâtiments sont détruits et 12000 fortement endommagés par l'explosion.

Le capitaine de l'Imo, Haakon From, le pilote William Hayes et cinq hommes d'équipage sont tués alors que l'équipage du Mont Blanc
survit à l'exception d'un homme, le matelot canonnier Yves Queguinier,qui décède suite à ses blessures le jour même.


 
 
 
 L'explosion du Mont Blanc à Halifax A_mont13
 
 
 
 
 
La puissance de la détonation déclencha un raz-de-marée qui s'éleva à plus de 18 mètres au-dessus du niveau des hautes eaux.
Le raz-de-marée emporta le Imo jusqu'au rivage.
 
 
 
Le Imo echoue
 
L'explosion du Mont Blanc à Halifax A10
 
 
 
 
Plus de 2,5 km2 de la ville de Halifax furent rasés et des vitres furent fracassées jusqu'à 16 kilomètres de distance.
Une ancre provenant du Mont-Blanc fut retrouvée à 3,2 kilomètres du port.
Approximativement 2 000 personnes sont mortes dans le désastre (dont environ 1 600 sur le coup),
9 000 blessés (dont 6 000 gravement) et, selon une estimation minimale, à peu près 35 millions de dollars (en dollars canadiens de 1917) de dommages ont été occasionnés.
Quelque 160 hectares d'aire urbaine furent détruits, laissant 6 000 sans-abris.
Une estimation détaillée démontrait que, parmi les personnes tuées :
600 avaient moins de 15 ans ;
166 était des travailleurs manuels ;
134 étaient des soldats et/ou marins ;
125 étaient artisans ; et
39 étaient des travailleurs pour le chemin de fer.
Beaucoup des blessures furent handicapantes à vie, bien des gens étant partiellement rendus aveugles par les éclats de verre.
Le très grand nombre de blessures oculaires entraîna de grands efforts de la part des médecins,
à l'origine de grands progrès accomplis dans le traitement des yeux endommagés.
Dernièrement, on a retrouvé dans les archives de la Bedford Academy de Halifax, une correspondance entre deux instituteurs
traitant de l'événement :
selon ces lettres, lors d'une sortie scolaire près de la ville, 11 enfants ont été balayés par un canot de sauvetage pneumatique
en feu provenant du Imo.
 
 
 


Dernière édition par naga13 le Ven 1 Nov 2013 - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

L'explosion du Mont Blanc à Halifax Empty
MessageSujet: Re: L'explosion du Mont Blanc à Halifax   L'explosion du Mont Blanc à Halifax EmptyVen 1 Nov 2013 - 12:11

Le lendemain, un blizzard frappa la ville, faisant obstacle aux secours.
De l'aide immédiate arriva rapidement du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve.
Dans la semaine qui suivit, de l'assistance arriva de partout en Amérique du Nord, et des dons parvinrent de partout dans le monde. L'effort le plus célèbre et le plus complet vint de la Croix-Rouge de Boston et du Comité de Sécurité Publique du Massachusetts.
Depuis ce jour, les citoyens de Halifax font don d'un grand sapin de Noël chaque année à la ville de Boston.
Cette amitié explique aussi pourquoi bon nombre de Néo-Écossais sont, encore aujourd'hui, fans des équipes sportives
bostoniennes comme les Bruins et les Red Sox.
 
 
 
 
Halifax,ville devastee
 
L'explosion du Mont Blanc à Halifax A_mont14
 
 
 
 

L'enquête conduit à l'inculpation du commandant du Mont Blanc, du pilote Francis Mackey, et du commandant de port
pour homicide involontaire.
L'accusation est ensuite retirée devant l'absence de preuves de négligences.
En avril 1918 la Cour de l'Echiquier du Canada juge que le Mont Blanc est seul coupable du désastre, la Cour Suprême du Canada
jugeant en mai 1919 que les deux navires sont coupables au même degré, jugement confirmé par le Conseil Privé à Londres.
Le gouvernement du Canada crée une Commission de Secours le 22 janvier 1918 chargée des pensions allouées aux victimes
et de la compensation des dégâts matériels et qui n'est abolie qu'en juin 1976.
L'explosion est considérée comme la plus importante jamais provoquée par l'homme avant la bombe atomique.
Robert Oppenheimer étudie ses effets lors de la préparation des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki.
La ville d'Halifax a consacré un musée à cette catastrophe, et tous les 6 décembre à 9 heures une messe solennelle est célébrée.

*La quantité de TNT diffère selon les sources. Tantôt l’on parle de 200 tonnes (quantité la plus couramment admise),
ailleurs de 2 600, 3 000, ou de 5 000 tonnes.





Maisons souflees par l explosion

L'explosion du Mont Blanc à Halifax A110




sources
Histoire de la Compagnie Générale Transatlantique, de Marthe Brabance
La Compagnie Générale Transatlantique, de Ludovic Trihan
http://www.frenchlines.com
http://pages14-18.mesdiscussions.net
Revenir en haut Aller en bas
Ghost
Maistrancier
Maistrancier
Ghost


Localisation : Saint-Herblain (44)

L'explosion du Mont Blanc à Halifax Empty
MessageSujet: Re: L'explosion du Mont Blanc à Halifax   L'explosion du Mont Blanc à Halifax EmptyVen 1 Nov 2013 - 12:28

Merci Naga13 pour nous rappeler cette tragédie d'Halifax, en pleine Première guerre mondiale.
 
Ce fut en effet un terrible désastre matériel et surtout humain.
 
Je me souviens avoir vu un téléfilm sur cet événement il y a quelques années déjà : "Touchée en plein cœur".
 
lien vers une critique du téléfim
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

L'explosion du Mont Blanc à Halifax Empty
MessageSujet: Re: L'explosion du Mont Blanc à Halifax   L'explosion du Mont Blanc à Halifax EmptyVen 1 Nov 2013 - 12:31

Résultat de l’enquête menée par les Canadiens.

En voici le texte :

1. L’explosion du SS MONT BLANC le 6 Décembre fut sans aucun doute la conséquence de la collision survenue dans le port de Halifax entre le S/S MONT BLANC et le S/S IMO.

2. Cette collision fut causée par suite des violations des règles de la navigation.

3. Le pilote et le capitaine du S/S MONT BLANC sont entièrement responsables de la violation des règles de route.

4. Le pilote Mackay, en raison de sa grande négligence, devra être destitué de ses fonctions par les autorités du pilotage
et son brevet devra être annulé.

5. En considération de la grande négligence manifestée par le pilote Mackay à l’égard des règles de navigation,
il y aura lieu d’attirer l’attention des officiers de Justice de la Couronne sur le témoignage recueilli à l’occasion de cette enquête
et de déférer ce pilote à la Justice par l’ouverture d’une procédure criminelle.

6. Nous recommandons ce témoignage aux autorités françaises pour annuler le brevet du capitaine Le Medec
et pour que ce capitaine soit traité conformément aux lois de son pays.

7. Il apparait que depuis le moment où la collision est survenue, les autorités du pilotage de Halifax ont autorisé le pilote Mackay
à piloter des navires. Nous estimons que ces autorités encourent un blâme. Elles auraient du rapidement suspendre ce pilote.

8. Le capitaine et le pilote du MONT BLANC sont coupables de négligences à l’égard de la sécurité publique
et de n’avoir pas pris les mesures appropriées pour prévenir les habitants de la ville de l’explosion probable.

9. Le commandant est coupable de négligence dans l’exercice de ses fonctions pour n’avoir pas pris les mesures nécessaires
pour faire respecter la réglementation. Il ne s’est pas tenu au courant des mouvements réels ou projetés des navires dans le port

10. Son témoignage est loin de nous convaincre qu’il ait jamais pris des mesures efficaces pour prévenir le Captain Superintendant
des négligences du pilote.

11. L’allégation de désobéissance du pilote à l’ordre du commandant ne nous fait pas considérer que cette désobéissance
ait été la cause immédiate de la collision.

12. Il apparaît que les pilotes de Halifax tentent de modifier les règles bien connues de la navigation.
Nous estimons que le pilote Renner, qui était chargé de conduire un tramp-steamer américain le matin de la collision,
est passible lui aussi d’un blâme.

13. Les règlements sur le trafic dans le port de Halifax sont en vigueur depuis le début de la guerre.
Ils ont été préparés par des Autorités Navales compétentes. Ils concernent le trafic et ne s’appliquent pas spécialement
aux navires chargés d’explosifs.
Nous recommandons que cette Autorité s’en préoccupe à l’avenir et édicte des règles spéciales à ce sujet.
Nous comprenons que les explosifs doivent être transportés tant que la guerre se poursuivra,
mais nous recommandons énergiquement que ce sujet soit spécialement traité par les autorités compétentes.

Signé : DEMER, WALSER HOSE, DRYSDALE.

Cdlt




Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

L'explosion du Mont Blanc à Halifax Empty
MessageSujet: Re: L'explosion du Mont Blanc à Halifax   L'explosion du Mont Blanc à Halifax EmptyVen 1 Nov 2013 - 12:33

Ghost a écrit:
Merci Naga13 pour nous rappeler cette tragédie d'Halifax, en pleine Première guerre mondiale.
 
Ce fut en effet un terrible désastre matériel et surtout humain.
 
Je me souviens avoir vu un téléfilm sur cet événement il y a quelques années déjà : "Touchée en plein cœur".
 
lien vers une critique du téléfim


Merci pour le lien

Voir les archives de radio-canada

http://archives.radio-canada.ca/societe/histoire/dossiers/976-5527/



Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

L'explosion du Mont Blanc à Halifax Empty
MessageSujet: Re: L'explosion du Mont Blanc à Halifax   L'explosion du Mont Blanc à Halifax EmptyVen 1 Nov 2013 - 12:59


Des photos du port d halifax devaste

L'explosion du Mont Blanc à Halifax A_hali10




L'explosion du Mont Blanc à Halifax A_hali11





Le Curaca coule

L'explosion du Mont Blanc à Halifax A_hali12


L Erg endommage

L'explosion du Mont Blanc à Halifax A_hali13






Revenir en haut Aller en bas
 
L'explosion du Mont Blanc à Halifax
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: RECUEIL DE DOCUMENTATION & PLANS :: Navires et Histoire Navale-
Sauter vers: