La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Bonjour et bienvenue sur la Royale !

Connectez-vous ou rejoignez notre communauté en vous inscrivant !

Bon vent !
La Royale Modélisme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexionLa naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Sans_t13
 

 La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptyMar 01 Oct 2013, 00:04

Le premier jour de la bataille
 
Le 8 mars 1862, à 11 heures du matin, le Virginia quitte son mouillage et commence à descendre la Elizabeth River.
Il est accompagné par deux remorqueurs, le Raleigh et le Beaufort.Il arbore le pavillon sudiste sur son arrière et, sur son avant,
le pavillon bleu, marque de l'officier commandant les forces navales de la Confédération en Virginie.
 
Plusieurs de ses marins, dans les relations qu'ils ont laissés, rapportent les encouragements et les larmes de la population
au départ de la flottille.
Le cuirassé est déjà si difficile à manœuvrer que c'est à la remorque du Beaufort qu'il arrive sur Hampton Roads.
 
Le commandant Buchanan a décidé de couler d'abord la frégate Cumberland, le navire nordiste le plus à l'ouest,
apparemment parce que son artillerie serait, selon les renseignements sudistes, la plus redoutable.
En passant, il passe à portée du Congress et lui envoie une bordée qui cause de gros dégâts.
Lui-même devient la cible des canons du Congress et des batteries côtières mais les projectiles ricochent ou
se brisent sur sa cuirasse.
 
Le Cumberland pivote pour que son artillerie puisse tirer sur l'arrivant.Mais,ce faisant, il présente son flanc,
facilitant la tâche du Virginia.Son tir est sans effet mais le canon avant du cuirassé sudiste,tirant à mitraille,lui cause
de nombreuses pertes humaines.
 
Le Virginia éperonne le Cumberland. Il file alors à toute vapeur et, se souvient le lieutenant Ramsay, avant le choc
deux coups de cloche donnent l'ordre de stopper puis, presque immédiatement, trois coups donnent celui de battre en arrière.
Le commandant Buchanan se montre donc prudent dans l'usage de son arme d'étrave.
Le choc est peu sensible pour le Sudiste,pourtant il fracasse les protections anti-torpilles et enfonce le flanc du voilier,
le brisant « comme une coquille d'œuf ».
Il se dégage, avec difficulté selon certains témoins, laissant un trou « suffisamment large pour laisser passer un cheval
et son chariot » dira le commandant Buchanan.
 
 
 
La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni29
 
 
 
 
La frégate nordiste sombre,sans cesser de tirer. Un de ses obus explosera sur le sabord avant causant les seules pertes
humaines à l'équipage du Virginia pendant tout le combat, tuant deux des marins occupés à recharger leur canon,
en blessant plusieurs autres. D'autres coups viendront endommager deux des canons bâbord du sudiste,
leur enlevant un morceau du tube ; ce qui ne les empêchera pas de continuer à tirer, même si chaque tir, désormais,
met le feu à la charpente autour du sabord !

L'éperon du cuirassé sudiste a été brisé dans l'action. Il lui fera défaut le lendemain.

Le Virginia, toujours sous le feu des batteries côtières auxquelles il répond avec succès, affirme le lieutenant Wood
dans le récit qu'il a laissé de l'engagement, et sous le feu du Congress, décide d'attaquer maintenant ce dernier.
Pour ce faire, il a besoin de faire demi-tour, manœuvre longue et délicate pour lui.

Il se place sur l'arrière du Congress. Celui-ci ne peut lui opposer que deux canons vite démontés.
Sans défense, échoué, le navire nordiste amène son pavillon. Mais le feu venant de la terre ne s'arrête pas et
empêche les Sudistes de s'emparer du navire. Le commandant du Virginia est grièvement blessé par une balle et
donne l'ordre d'incendier le navire nordiste, ce qui est fait avec des obus incendiaires et des boulets rouges.

Abandonnant le Congress en flammes, le Virginia fait route maintenant vers le troisième de ses cinq adversaires,
le Minnesota. Celui-ci s'est échoué aussi. Il échappe cependant au sort des précédents car la marée descendante
ne permet pas au cuirassé sudiste de s'approcher suffisamment.
Le canon pouvant tirer des boulets rouges sur bâbord est l'un de ceux endommagés par le Cumberland, et les pilotes affirment
que le risque d'échouement devient trop important avec la marée qui descend.

Le Virginia victorieux et sa flottille vient s'ancrer sous les batteries de Sewell's Point.
Ce n'est que vers minuit que l'équipage pourra dîner. Il passera la nuit à côté de ses canons.
Il n'y aura pas de ravitaillement en charbon, ni en munitions.




Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptyMar 01 Oct 2013, 00:14

Le second jour de la bataille
 
Le 9 mars 1862, au lever du soleil,le Virginia revient sur Hampton Roads,au confluent de la James River et de la Chesapeake,
pour affronter ce qui reste de l'escadre nordiste.Il doit aller vers l'ouest mais pour rester dans le chenal où
il a suffisamment d'eau sous la quille, il doit d'abord aller vers l'est puis tourner.
Le brouillard gène la visibilité et le cuirassé sudiste attend qu'il se dissipe suffisamment.
Vers 8 h 30, il reprend sa route vers les navires nordistes qu'il a l'intention d'envoyer par le fond.
Le lieutenant Jones voit ce qu'il avait d'abord pris pour une barge de ravitaillement se détacher du Minnesota et
se diriger vers lui. Le bruit sonore d'un boulet frappant et rebondissant sur la cuirasse montre que le nouveau venu
est le « cuirassé d'Ericsonn », le Monitor.
 
Pendant près de quatre heures, les deux monstres cuirassés vont se canonner sans résultat, souvent à bout portant.
Ils se sépareront alors, persuadés chacun de leur victoire.
 
Le tir,de chaque côté, est assez lent.Le Virginia tire par bordées, c'est-à-dire que tous les canons d'un même côté
font feu en même temps. Il lui faut donc attendre que tous les canons soient prêts avant de tirer.
De plus, il lui faut attendre que le Nordiste entre dans le champ de tir,limité,de ses canons,qui sont placés sur les côtés;
ou bien essayer de manœuvrer pour pouvoir le prendre pour cible.
Comme le Monitor tire, lui, toutes les 8-10 minutes, le combat semble épisodique.
Ce sont les batteries côtières des deux camps, et les batteries des autres vaisseaux nordistes présents,tirant sans discernement
sur les deux cuirassés, qui assurent le spectacle entre-temps.
 
 
 
 
La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni30
 
 
 
 
Les marines embarqués tirent comme ils peuvent par les sabords.Ils visent les sabords de la tourelle du Monitor et la timonerie.
Ils ne semblent pas avoir causé grand dommage,bien que le commandant nordiste croie nécessaire de rappeler cette menace
à son équipage.
 
Le commandant du Virginia, le lieutenant Catesby ap Jones, pense obtenir un résultat plus rapide en éperonnant le Monitor
plutôt qu'en le canonnant. Bien que son éperon soit resté la veille dans le flanc du Cumberland, il pense que la masse de son navire
devrait suffire pour que le choc soit fatal au petit Nordiste.
Il lui faudra près d'une heure de manœuvres pour trouver une position favorable.Mais il ne peut porter son coup à pleine vitesse,
faute de pouvoir prendre son élan.Le choc est sans résultat pour le Monitor,mais cause une inquiétante voie d'eau à son agresseur.
 
 
 
 
La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni31
 
 
 
Plus tard, le Virginia, qui fait route au nord, se plante dans un banc de vase.
Toujours sous le feu du Monitor,des autres navires nordistes et des batteries côtières,il doit impérativement se dégager
ou terminer piteusement sa carrière,échoué.La machine est poussée à son maximum mais cela ne suffit pas.
Dans une tentative désespérée, les mécaniciens vont jeter dans la chaudière tout ce qui peut brûler,au risque de la faire exploser.
Ils vont ainsi y jeter de la térébenthine,bloquer les valves de surpression.
Finalement, toujours sous les tirs de ses adversaires,le Virginia glisse lentement en arrière et retrouve sa liberté de mouvement.
 
Constatant l'absence de résultats des tirs sur la cuirasse de son petit adversaire,le commandant Jones donne l'ordre
de viser la timonerie, sur l'avant du Monitor.C'est à ce moment que le Monitor tente d'éperonner son adversaire,
visant l'arrière dans le but de détruire l'hélice et le gouvernail, non protégés.
Il rate sa cible de peu. Le lieutenant Wood, qui commande la pièce arrière, voit le cuirassé nordiste défiler devant son canon.
Il fait viser la timonerie. L'obus éclate juste sur cette cible. Pas de dégâts apparents, mais le Monitor semble perdre la tête.
Il continue sa route, au nord, où les eaux sont trop peu profondes pour que le Virginia puisse le suivre.
 
Le cuirassé sudiste attend près de trois quarts d'heure, dit-il, le retour de son adversaire,toujours sous le feu
des batteries côtières et, épisodiquement, sous les bordées du Minnesota.
Persuadé que son adversaire a pris la fuite,il entreprend la tâche toujours laborieuse pour lui,de virer vers la frégate Minnesota.
Il pense couler le Nordiste échoué, sans défense.
 
Mais le sort ne lui est plus favorable. Les pilotes du Virginia, alarmés par la marée descendante,craignent de ne pouvoir éviter l'échouement du cuirassé, ce qui le laisserait à la merci de ses ennemis.
L'accès à l'Elizabeth River devenant impossible, il faudrait passer la nuit à portée des nordistes, sans espoir de ravitailler.
La discussion est vive entre les pilotes et les officiers qui voudraient d'abord incendier la frégate nordiste mais, finalement,
le commandant Jones donne l'ordre de quitter Hampton Roads et de regagner Norfolk.
 
Le Virginia qui s'éloigne est toujours en état de combattre.
Certes, la perte, la veille, de son éperon l'a privé d'une arme efficace.Mais sa cuirasse, martelée par les canons nordistes,
est quasiment intacte. En revanche il manœuvre toujours plus mal. Sa cheminée criblée,par manque de tirage,diminue la puissance
déjà faible de ses chaudières. La consommation de ses réserves de charbon l'a fait remonter sur l'eau et l'avant de sa coque,
non protégée, est presque offerte aux coups de ses adversaires.
Ravitaillé, il serait prêt à reprendre le combat, contrairement à ce que clament les Nordistes.
 
Le Virginia reviendra sur Hampton Roads plusieurs fois, mais les deux cuirassés éviteront soigneusement de se retrouver face à face.
De chaque côté, on veut éviter de flétrir les lauriers généreusement auto-accordés lors du premier combat.
 
 
Les impacts sur la tourelle du monitor

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni33




Conséquences
 
Les deux camps ayant revendiqué la victoire à Hampton Roads,le CSS Virginia deviendra le modèle à partir duquel
seront dessinés les cuirassés fluviaux que la Confédération construira tout au long de la guerre.
 
Après la guerre, le modèle n'aura pas de suite, les différentes marines préférant le système à tourelle du Monitor
à la casemate du Virginia ; mais surtout, préférant des modèles ayant des qualités marines plus évidentes
que les combattants de ce premier duel de cuirassés.
Cela n'empêchera pas la France d'acheter deux de ces genres de cuirassé aux États-Unis,l'un à casemate,type Merrimack,
et l'autre à tourelles, type Monitor (le Dunderberg, rebaptisé Rochambeau, pour l'un, et le Onondaga, pour l'autre).
L'usage de l'éperon dans la destruction du Cumberland,usage conforté par la bataille de Lissa,en 1866, sera à l'origine
de la vogue de cette arme jusqu'à la veille de la 1ere Guerre mondiale.
 
 
le Monitor Onondaga a 2 tourelles
 
La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni32
 
 
 
source
http://cssvirginia.org/
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptyMar 01 Oct 2013, 23:51


Maquette de la bataille


La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni35



La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni34


Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptyMer 02 Oct 2013, 00:03


Destruction du CSS Virginia

Le 10 mai 1862,les troupes de l'Union menacent Norfolk et son arsenal.
Puisque le CSS Virginia etait un navire fluvial a vapeur et pas un croiseur de haute mer,il n'etait pas assez navigable pour partir
par l ocean Atlantique,meme si il aurait pu passer le blocus de l'Union.

Les sudistes veulent donc lui faire remonter la James River,vers Richmond,capitale de la Confederation,avant d'evacuer la region.
Mais le CSS Virginia n'avait pas assez de tirant d eau en raison de la profondeur du fleuve de seulement de 22 pieds (6.7 m).
Des provisions de vivres et du charbon ont ete jetes a la mer pour alleger celui-ci,bien que ceci ait expose sa coque inferieure
non blindee a l enemi,mais cela n a pas suffit pour reduire son tirant d eau.
Sans port d attache et aucun endroit ou aller,le nouveau capitaine du Virginia,l'officier Josiah Tattnall,a ordonne la destruction
du navire pour empecher sa capture.



La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni36



Cette tache a ete donne au Lieutenant Jones,le dernier homme a quitter le Virginia apres que ses canons avaient ete,
sans risque,demontes et portes a la base Confederate Marine Corps etablit dans les fortifications de Drewry s Bluff.

Au debut du matin du 11 mai 1862,pres de l'Ile Craney,il a ete allume des feux sur des trainees de poudres
qui ont fait exploser l'ironclad.
Les treize etoiles et le drapeau de bataille du CSS Virginia ont ete sauves de la destruction et resident aujourd'hui
dans la collectionde la Historic Society of Chicago,moins trois de ses etoiles originales.



Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptyMer 02 Oct 2013, 00:35

Perte de l USS Monitor
 
Après un été passe dans la zone d Hampton Roads,le Monitor a eu grand besoin d'une révision generale.
Ce travail,a ete fait au Navy Yard in Washington, D.C.,il a ete adapté sur le navire,une cheminée télescopique,
une ventilation améliorée,des nouveaux bossoirs et une variété d'autres changements pour améliorer sa puissance de combat
et son habitabilité.
Il est retourné en zone de combat en novembre 1862,restant dans le voisinage de Newport News pendant un mois et demi.
 
À la date du 29 décembre 1862,le Monitor reçoit l'ordre de rejoindre par la mer,l'escadre menant le blocus devant Wilmington,
en Caroline du Nord.Il est accompagné du remorqueur USS Rhode Island.
Le temps,devait être bon pour le voyage entier,les deux bateaux se sont déplacés lentement le long des cotes de la Caroline du Nord.
Cependant,le vent s est leve pendant l'après-midi et a tourné à la tempête en soirée.
Le Monitor s est péniblement approché du Cap Hatteras,célèbre pour ses mauvaises conditions de mer.
L'eau a commencé à entrer dans le bateau plus rapidement que les pompes pouvaient expulser et les conditions à bord
se sont détériorées dangereusement.
 
 
 
 
La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni37
 
 
 
 
 
Peu avant minuit,il était clair que le Moniteur était en grave danger.
Sa pression de vapeur diminuait vite alors que l'eau commencait a noyer les feux de chaudière.
La ligne de remorquage a été coupée,l'ancre baissée et les signaux de détresse ont été envoyés à Rhode Island.
Des bateaux arrives sur place ont réussi à sauver la plupart des marins de l'ironclad dans des conditions extrêmement difficiles,
mais plusieurs hommes ont été balayés par les vagues.
Finalement,à 1h30 du matin,le 31 décembre 1862,le celebre Monitor a coulé,perdant 12 marins et 4 officiers
sur les 62 membres d equipage.
 
Il gît par 70 mètres de fond au large du cap Hatteras.
Le lieu de son naufrage a été érigé en 1973 en « sanctuaire marin »,administré par la NOOA.



source
http://www.history.navy.mil


Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral
BROMURE


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptyMer 02 Oct 2013, 08:43

Bien le bonjour

vraiment tres interressant

je ne conaissais que peut de chose de cette periode

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptyJeu 03 Oct 2013, 02:01


La decouverte de l Epave du Monitor

L epave du Monitor a ete decouvert par le navire de recherches Alcoa Seaprobe en avril 1974.
Le monitor se trouve a l'envers,assez endommage,au Cap Hatteras,a environ 70 m de fond,en Caroline du Nord.



La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni40




Son etave est a droite,avec sa tourelle en dessous de la coque.Elle est visible plus bas a gauche.

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni38



Le 1er juillet 2002,il a ete decide de remonter la tourelle du monitor pour l exposer dans un musee.
En effet,depuis sa designation comme premier sanctuaire marin national en 1975,le Monitor a ete le sujet d'enquete intense.
Sa tourelle etait la premiere arme a feu tournante de la sorte et elle sera finalement en presentation public
dans le Mariners' Museum a Newport News,Va.


Les operations de plongee prepare la tourelle de 22 pieds de diametre et le canon Dahlgren de 11 pouces
pour etre remonte a la surface.


La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni39



La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni41



Remonte de la tourelle du Monitor 140 ans apres le naufrage

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni42




Les restes de deux membres de l equipage du Monitor ont ete retrouve dans la coque.
Apres des annees de recherche pour retouver leur identite et leurs descendants,ils ont ete enterres a
Arlington National Cemetery le vendredi 8 mars 2013 avec les honneurs militaires.



Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptyJeu 03 Oct 2013, 02:08


Reconstitution du Monitor au Mariners' Museum a Newport News,Va


La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni43



La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni44




La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni45


source
http://www.navsource.org


Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptyVen 04 Oct 2013, 12:58

USS Cairo
 
 
La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni47
 
 
 
Le 12 decembre 1862,alors qu il recherchait et desamorcait des mines sur la riviere Yazoo en preparation a l'attaque
sur Haines Bluff,Mississippi,l USS Cairo a ete frappe par une mine guide electriquement amorcee par des volontaires confederes
caches derriere la berge.Il a coule en 12 minutes;il n'y eu aucune pertes humaines.
 
 
La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_uss_10
 
 
 
L'emplacement auquel le bateau s'est pose a ete oublie au fil du temps et a ete couvert par la riviere se deplacant.
La presence de boue et de vase a fait que le bateau a ete preserve contre la corrosion et la degradation biologique.
 
Pendant l'etude de la Guerre civile et en consultant des cartes,Edwin C. Bearss du Parc Militaire national de Vicksburg
a eu l'intention de chercher le bateau perdu en utilisant des detecteurs de metaux.
Avec l'aide de Don Jack et Warren Grabau,l epave a ete trouve en 1956.
En 1960,avec le support de l'etat du Mississippi et des collectivites locales,la canonniere a ete remonte du fond de la riviere.
 
 
La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A41
 
 
Le 3 septembre 1971,l USS Cairo a ete inscrit sur le National Register of Historic Places.
 
En 1972,le Congres a ordonne une loi autorisant le Service du Parc National a accepter l epave du Cairo et de le reconstituer
une presentation dans le Parc Militaire National de Vicksburg.
Les retards de financement du projet ont en lieu jusqu'a juin 1977,puis le navire a ete transporte au parc et reconstruit
partiellement sur une base en beton pres du Cimetiere national de Vicksburg.
 
 
 
La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A124
 
 
 
Un abri pour couvrir le navire a ete acheve en octobre 1980,le musee a ouvert en novembre.
L'abri a recemment ete remplace par une bache en tissu de tension pour fournir une meilleurs protection.
 

Vue de face

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni48


Canon

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_moni49


La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_uss_12




source
http://www.cityofart.net


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptyMer 09 Oct 2013, 23:02

Vraiment très intéressant Wink 
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
naga13


Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptyVen 18 Oct 2013, 23:38

Le Monitor francais Onondaga a Brest
 
La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 A_anon10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)   La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads) - Page 2 EmptySam 19 Oct 2013, 10:04

Beaux vaisseaux à l'ancre Wink 
Revenir en haut Aller en bas
 
La naissance des navires cuirasses americains (Ironclads)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: RECUEIL DE DOCUMENTATION & PLANS :: Navires et Histoire Navale-
Sauter vers: