Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55

Aller en bas 
AuteurMessage
Cyril Bianco
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
Cyril Bianco

Localisation : Bourges (Cher, Région centre)
Navire préféré : La santa Maria, le hermione lafayette...

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Empty
MessageSujet: La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55    La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  EmptyDim 17 Juil 2011, 19:25

Bonjour à tous Smile

Voici un petit historique de ce modèle:


Historique de l'Albatros:

L Albatros a été construit dans les chantiers navals de Baltimore en 1840. Il possédait déjà un pont armé car il avait été construit pour défendre les côtes des USA. La forme svelte de la coque et le pont dégagé sont une copie des frégates francaises qui naviguaient fréquemment près des ports américains au cours de la Guerre d Independance.

Aux Etats Unis, la goélette ("schooner" en anglais) a acquis un aspect définitif à la première moitié du XVIIIe siècle et s'est rapidement établie sur les deux côtes. Sa coque, fine et plate, est idéale pour obtenir une bonne allure. Elles étaient alors consacrées au transport commercial et à la pêche en haute mer.


Historique et caractéristiques des goélettes

Une goélette est un voilier dont le mât de misaine, placé à l'avant du grand mât, est plus court que ce dernier ou de taille égale et porte des voiles auriques (placées dans l'axe du navire) ou bermudiennes. On parle aussi de gréement de goélette. Ce nom n'apparut que tardivement en France, vers 1751, sous la forme de «go(u)ëlette». On dit que les Bretons auraient nommé ainsi ces excellents petits voiliers aux formes fines et légères. Le gréement est originaire de Hollande du XVIIe siècle.

On trouve plusieurs types de goélettes:

Les goélettes de pêche:

Voici une goélette de pêche, gréée seulement avec des voiles auriques:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  220px-11

Les goélettes à hunier

Une goélette à hunier(s) est une goélette dont la misaine aurique à corne est surmontée d'une voile carrée nommée hunier. Le mât de misaine, celui qui est situé à l'avant du grand mât, porte une hune et est prolongé par un mât de hune fixé fermement au bas-mât. Ce mât de hune est équipé de deux, trois ou rarement quatre vergues destinées à établir des voiles carrées, les huniers.

Voici un exemple de goélette deux mats à hunier, le jaocb meindert:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Goalet10

Certaines goélettes à hunier portent un second mât de hune, avec ses vergues, fixé à un autre mât, normalement au grand mât. Le(s) mât(s) de hune avec ses vergues remplacent le prolongement classique d'un mât de « goélette franche ». La goélette franche n'est pas équipée de voile carrée, et permet d'établir à cet emplacement un flèche. Ce flèche, voile de flèche, est une voile triangulaire hissée au-dessus de la misaine, de la grand voile, ou autre, mais toujours au-dessus d'une voile aurique à corne.

Ce type de goélette à huniers est la goélette originale, très élégante et rapide. Les précurseurs de la goélette à huniers furent construits la première fois à Baltimore aux États-Unis au XVIIIe siècle, pourquoi ils furent nommés les Clippers de Baltimore ou des Clippers Baltimoriens.

Les goélette à trois mâts:

Une goélette à trois mâts ou trois-mâts latin (ne pas confondre avec un trois-mâts goélette), est un navire à voile de type goélette, dotée de trois mâts, dont tous les mâts sont gréés généralement en voiles auriques. Dans ce cas, la goélette peut porter huniers, perroquet et même cacatois à l'un ou à plusieurs de ses mâts. Elle n'a surtout aucun phare carré. Les goélettes franches à trois mâts portent des voiles à corne et des flèches sur les trois mâts. Il existe également des goélettes à trois mâts à voiles bermudiennes, d'autres à voiles d'étai

En voici un exemple, Le Regina Maris:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  200px-10

Les goélettes paimpolaises

Au XIXe siècle Paimpol, alors que la ville ne disposait que de petits chantiers, a développé une importante campagne de pêche en Islande. En 1860, le maître constructeur diplômé de l'Arsenal de Cherbourg, Louis Laboureur, se lança dans la construction d'une grosse unité sur les cales du Four à Chaux : la première goélette paimpolaise spécialement adaptée à la pêche en Islande est née.

L'activité des chantiers navals fut importante et au plus fort de l'activité de construction Paimpol comptait huit à dix cales de lancement. Paimpol est à son apogée en 1895 pour l'armement de la grande pêche en Islande : 200 mâts sont comptabilisés dans le port, dont 82 navires islandais.

Les deux navires-écoles de la marine nationale française, l'Étoile et la Belle Poule, répliques d'anciens voiliers de pêche à la morue sur les bancs de Terre-Neuve sont deux voiliers jumeaux de type paimpolaise gréés en goélette à huniers, c’est-à-dire qu'ils portent un petit hunier sur le mât de misaine.


Une photo de la belle poule:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  220px-12

Les quatre mâts goélettes

Les quatre-mâts goélette portent un phare carré sur le mât de misaine et des voiles d'étai (voile triangulaires) entre ses autres mâts, qui portent des voiles à corne surmontées d'une flèche. Le mât d'artimon est un mât de barque.

Un exemple, le Star Clipper:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  120px-10


L'épopée des terre-neuvas et de la pêche en islande

Pendant plusieurs siècles, la pêche à la morue a tenu une place prépondérante dans l’économie de plusieurs régions du littoral français. Elle a fait vivre la Baie de St-Brieuc, la côte de Goëlo et du Trégor autant que St-Malo, Fécamp ou Dunkerque. A l’apogée de la pêche à Islande Paimpol armait 80 goélettes, une flotte imposante qui non seulement donnait du travail aux « gens de mer » mais nécessitait l’existence de nombreuses activités commerciales, artisanales et industrielles directement liées à l’armement des navires et à la vente de la « morue verte » et de la « morue sèche ».Chaque année du milieu de l’hiver au début du printemps, des centaines de goélettes ou trois-mâts et leurs matelots partaient pour des campagnes de six à huit mois, à des milliers de kilomètres de nos côtes.

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Paimpo11


Jusqu’en 1900 les voiliers eurent l’exclusivité de cette pêche, avant que les chalutiers n’apparaissent. 1935 marque la fin de la pêche sur des navires à voiles. Les équipages étaient composés de marins, mais aussi de nombreux paysans qui retrouvaient leurs champs au retour- si toutefois ils revenaient… Dans ces mers froides et dangereuses où sévissent tempêtes violentes et brumes épaisses, la menace de mort étaient permanente.

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Tenue-10

Malgré les souffrances et les successions de sinistres endeuillant régulièrement les familles, les hommes embarquaient chaque mois de février ou de mars pour Terre-Neuve ou Islande. On y voyait volontiers pour les mousses une éducation virilisante mais surtout comme le dit une veuve d’islandais, citée par Mgr Kerleveo : « Ar bara e oa du-haut…Le pain était la-bas ».

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Rudaux10


Les goélettes de nos jours

De nombreuses goélettes sont encore en état de naviguer, principalement aux Etats Unis ( l'Alabama...) aux Pays Bas ( la Marie Galante...) et en France (les navires école la Belle Poule et l'Etoile), la Marité est le dernier terre-neuvier français encore en état de naviguer:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  280px-11

Pour finir, je vous invite à une petite navigation sur l'une des plus célèbre goélette; le Blue Nose II:

https://www.youtube.com/watch?v=J6XcpQqs5gg&feature=related


Quelques photos de mon modèle

Une vison d'ensemble:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Dscn1712

La proue:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Dscn1713

La voilure:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Dscn1714

Le gréement:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Dscn1715

Le gréement de bas mât:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Dscn1716

Enfin le pont:

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Dscn1717




_________________
En faisant des maquettes de bateaux, on parcoure les sept mers.
Bâteau en cours :
Le cotre "Le Renard" Soclaine
Bateau fini :
L' Albatros constructo, Union constructo.
America Scientific Heritage.
Bateaux préférés :
La santa maria, le hermione lafayette...


Dernière édition par Cyril Bianco le Lun 18 Juil 2011, 18:03, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cyril Bianco
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
Cyril Bianco

Localisation : Bourges (Cher, Région centre)
Navire préféré : La santa Maria, le hermione lafayette...

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Empty
MessageSujet: Re: La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55    La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  EmptyDim 17 Juil 2011, 23:45

Bonjour pascal Smile

Merci, c'est sympa Very Happy .

Cyril pirat

_________________
En faisant des maquettes de bateaux, on parcoure les sept mers.
Bâteau en cours :
Le cotre "Le Renard" Soclaine
Bateau fini :
L' Albatros constructo, Union constructo.
America Scientific Heritage.
Bateaux préférés :
La santa maria, le hermione lafayette...


Dernière édition par Cyril Bianco le Lun 18 Juil 2011, 09:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sangha
Maître
Maître
sangha

Localisation : Toulon
Navire préféré : La Sirène de HELLER

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Empty
MessageSujet: Re: La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55    La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  EmptyLun 18 Juil 2011, 18:42

Merci, comme l'Halifax est aussi une goelette, ce petit historique m'a bien plu
Tu sais si les ferrures du gouvernail te gênent, il est très facile de les refaire, d'autant qu'il n'y a que la partie sur la coque qui n'est pas droite, moi, je n'avais pas assez de matière dans mon kit, j'ai acheté une feuille de laiton que j'ai découpé et perçé

_________________
L'argent liquide est fait pour être bu
Revenir en haut Aller en bas
Cyril Bianco
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
Cyril Bianco

Localisation : Bourges (Cher, Région centre)
Navire préféré : La santa Maria, le hermione lafayette...

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Empty
MessageSujet: Re: La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55    La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  EmptyLun 18 Juil 2011, 20:33

Bonjour Sangha Smile

Merci pour ta réponse Very Happy .

Je ne savais pas du tout que le halifax était une goélette.

Je suis ton chantier naval, c'est vraiment un beau modèle le halifax, et ton pont est super cheers .

Oui, bonne idée, il y a un magasin de modélisme plutôt bien achalandé à Bourges, ils doivent avoir cela Wink

Amitiés,

Cyril.

_________________
En faisant des maquettes de bateaux, on parcoure les sept mers.
Bâteau en cours :
Le cotre "Le Renard" Soclaine
Bateau fini :
L' Albatros constructo, Union constructo.
America Scientific Heritage.
Bateaux préférés :
La santa maria, le hermione lafayette...
Revenir en haut Aller en bas
bazire.patrice
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
bazire.patrice

Localisation : calvados
Navire préféré : bateaux pêche

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Empty
MessageSujet: Re: La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55    La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  EmptyLun 05 Fév 2018, 13:47

j'ai presque fini le mien , mais faut que je refasse les cadènes de haubans etque j'attaque les voiles .

mais voila j'ai cherché sur le net les dimensions de celui çi ,j'ai pô trouvé  Sad

_________________
tout le temps ,que l'on as des douleurs ,c'est que l'on est pas mort. (ce que disait mon pére)
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas42
Major
Major
Nicolas42

Localisation : 42450 Sury Le Comtal
Navire préféré : Les maquettes navigantes (voiliers et chalutiers)

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Empty
MessageSujet: Re: La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55    La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  EmptyMar 06 Fév 2018, 21:49

Merci pour cet historique des goélettes et bravo pour ta réalisation !

_________________
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
bazire.patrice
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
bazire.patrice

Localisation : calvados
Navire préféré : bateaux pêche

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Empty
MessageSujet: Re: La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55    La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  EmptyMer 07 Fév 2018, 05:35

aille je me suis mal exprimé, je voulais la dimension a l'original du bateau ,mais je vais calculé avec les tableaux  d'échélle  que ma donné THIMARIE , j'avais pô réfléchis.

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  2862825035

_________________
tout le temps ,que l'on as des douleurs ,c'est que l'on est pas mort. (ce que disait mon pére)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude 59
Premier maître
Premier maître
Jean-Claude 59

Localisation : Caudry (59)
Navire préféré : Le Superbe La Venus

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Empty
MessageSujet: Re: La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55    La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  EmptyMer 07 Fév 2018, 08:46

Une bien jolie goélette, j'espère faire aussi bien.

_________________
Jean-Claude




La discorde est le plus grand mal du genre humain, et la tolérance en est le seul remède.
Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
bazire.patrice
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
bazire.patrice

Localisation : calvados
Navire préféré : bateaux pêche

La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Empty
MessageSujet: Re: La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55    La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  EmptyMer 07 Fév 2018, 09:30

celle çi n'est pas  la mienne . elle est bien mieux finie que la mienne .

 sur la mienne il y a encore beaucoup de boulot et des choses a revoir  

là http://www.laroyale-modelisme.net/t20729-voila-mon-albatros

_________________
tout le temps ,que l'on as des douleurs ,c'est que l'on est pas mort. (ce que disait mon pére)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Empty
MessageSujet: Re: La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55    La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La goélette l'Albatros de 1840 au 1/55
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» goélette HERRESHOHH " MARIETTE" par Jipiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: Modèles achevés VOILIERS & VIEUX GREEMENTS :: Navires du XVIIIeme siècle-
Sauter vers: