Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 l'effet des canons, le recul et le fonctionnement

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Yuth
Crabe Tambour
Crabe Tambour
Yuth

Localisation : Paris sur Seine
Navire préféré : Marine Nationale & Nihon Kaigun

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 10:19

en voila un exposé historique intéressant Wink

_________________
l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Sign210
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laroyale-modelisme.net
Invité
Invité
Anonymous


l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 10:29

Bien le bonjour très intéressant et bien documenté Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
guillemaut CapCoeurdemiel
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe
guillemaut CapCoeurdemiel

Localisation : blanzy saone /loire
Navire préféré : etranges et bizarres

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 11:14

re

ha oui merci a toi Bromure , voila qui va nous ECLATER ....
treve de plaisanterie , c'est super interessant de voir ' evolution de ces "canons"

tres amicalement herve pirat

_________________
maquettiste fou , étranges et bizarres telles sont les maquettes que je scratch à tout va

maquettistement Hervé

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Snooze10
l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Flag0110l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Sexypi10http://guillemaut-coeurdemiel.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://guillemaut-coeurdemiel.blogspot.com/
Christian Le Normand
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau


Localisation : Hérouville-Calvados-Normandie-France-Europe

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 11:26

Très instructif !
Ton exposé sur les premiers canon est excellente.
Ton analogie avec la Préhistoire est un peu hasardeuse, par contre.
En tout cas, on ne sait toujours pas le temps que met le canon à refroidr excepté "un certain temps" !
Revenir en haut Aller en bas
marmeus
Second Maître
Second Maître
marmeus

Localisation : Marseille

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 11:42

Bel exposé sur ces armes à projectiles depusi la nuit des temps Very Happy
Maintenant on a même la canon électrique... Bien qu'il ai encore quelques problèmes !

_________________
Bon vent !
Mathieu.

« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 11:49

Bien le bonjour, on arrête pas le progrès!!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Yuth
Crabe Tambour
Crabe Tambour
Yuth

Localisation : Paris sur Seine
Navire préféré : Marine Nationale & Nihon Kaigun

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 11:57

marmeus a écrit:
Bel exposé sur ces armes à projectiles depusi la nuit des temps Very Happy
Maintenant on a même la canon électrique... Bien qu'il ai encore quelques problèmes !

c'est plutot un canon à répulsion électromagnétique (aussi appellé Canon de Gauss)

_________________
l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Sign210
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laroyale-modelisme.net
marmeus
Second Maître
Second Maître
marmeus

Localisation : Marseille

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 12:07

Yuth a écrit:
marmeus a écrit:
Bel exposé sur ces armes à projectiles depusi la nuit des temps Very Happy
Maintenant on a même la canon électrique... Bien qu'il ai encore quelques problèmes !

c'est plutot un canon à répulsion électromagnétique (aussi appellé Canon de Gauss)

Le rail gun ?
Avec les deux barres parallèles parcourues par un courant d'une très très grande intensité pour projeter un projectile, sauf que ça fait fondre les barres ?

_________________
Bon vent !
Mathieu.

« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck
Revenir en haut Aller en bas
Yuth
Crabe Tambour
Crabe Tambour
Yuth

Localisation : Paris sur Seine
Navire préféré : Marine Nationale & Nihon Kaigun

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 12:17

en gros ^^

_________________
l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Sign210
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laroyale-modelisme.net
BROMURE
contre-amiral
contre-amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 12:35

Bien le bonjour

on va rester sur le classique c'est à dire la poudre (on va la faire parler)

pour les armes utilsant l'energie electrique pour la propulsion, ça chauufe beaucoup, et sa consomme beaucoup est c'est volumineux quand aux armes à rayons...........c'est pour l'instant un réve

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 12:36

Le bonjour te va,
je trouve ton travail superbe et très intéressant !

_________________
l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Parche16
Revenir en haut Aller en bas
marmeus
Second Maître
Second Maître
marmeus

Localisation : Marseille

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 12:45

Yuth a écrit:
en gros ^^
Ok, j’appelle ça canon électrique moi en fait ^^

Ca marche Bromure lol!

_________________
Bon vent !
Mathieu.

« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck
Revenir en haut Aller en bas
pat
Aspirant
Aspirant
pat

Localisation : Maizières les Metz

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyMer 29 Juin 2011, 19:40

Bonsoir,

[C’était dangereux aussi bien devant que derrière, les pièces explosant souvent, par défaut de conception, de fabrication ou d’usure]

Je crois avoir entendu que c'était la raison pour laquelle un fabricant de canons devait prouver lui-même que son matériel était suffisamment fiable en allumant la mèche...

_________________
amicalement, Pat.  Very Happy

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Le_311

 --->Escorteur d'escadre "La Galissonnière".
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
contre-amiral
contre-amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyJeu 30 Juin 2011, 22:12

Bien le bonjour

j'ai moi aussi entendu parler de cette histoire du fabricant qui tirait le premier coup mais je n'ai jamais trouvé de confirmation, par contre le boute feu était au bout d'une perche de parfois 2m cela permettais d'etre en dehors de la zone de recul et de limiter les dégats en cas d'explosion de la pieces
La poudre noire même si elle n'est pas très puissante, les pressions devaient être déja fortement consequente, malheuresement à l'époque on ne savait pas comment mesurer de telles pressions dans les tubes, on verra plus loin comment faire pour mesurer des pressions de plusieurs dizaine de tonnes au mm2

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
contre-amiral
contre-amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyDim 03 Juil 2011, 20:52

LES 6 CALIBRES DE FRANCE

En 1550 est créé le service de l’artillerie, sous la responsabilité du Grand Maitre de l’artillerie, je n’ai pas de données qui prouve que ça englobe aussi la marine. Son premier travail sera d’harmoniser les calibres et un édit d’HENRI II, repris en 1572 par le Grand Maitre d’Estrées adopte l’utilisation de 6 calibres, il est défini la longueur qui doit être entre 20 à 40 calibres de longueur (la mesure de la longueur du tube en multiple du calibre est encore utilisé aujourd’hui). Les noms seront :
Canon calibre 168 boulets de 33 livres longueur 3m
Grande Couleuvrine calibre 130 boulets de 15 livres longueur 3,5 m
Couleuvrine batarde calibre 100 boulets de 7 livres longueur 2,45 m
Couleuvrine moyenne calibre 80 boulets de 3 livres longueur 2,25 m
Faucon calibre 68 boulets de 1.5 livre longueur 2,00 m
Fauconneau calibre 40 boulets de 0.75 livre longueur1,80 m
Les calibres sont en mm

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Img00710[/img]


Le poids va de 4200 kg à 400 kg pour un fauconneau, le poids de poudre qui est préconisé pour le tir est de ¾ du poids du boulet soit 24,75 livres pour un boulet de 33 livres, la portée de 500 m environ est lié au fait que l’on tir tendu pour faucher l’infanterie quand à la vie d’une pièce elle dépasse rarement 100 coups ce qui est jugé plus que satisfaisant à l’époque
L’affut est rudimentaire avec des roues, les tourillons n’apparaissent que sous Louis XIV, grâce à l’amélioration de la métallurgie et le pointage en hauteur se fait soit en utilisant un terre plein de bonne hauteur soit avec un coin sous l’arrière de tube

Le Grand Maitre de l’Artillerie en 1732 modifie le système en cour au profit du système Vallière, le Canon de 33 livres est abandonne car trop lourd et les pièces de 1.5 et 0.75 livres aussi car peut efficace. Autre nouveauté, on fixe la longueur des tubes à 25 calibres, l’apparition de la gargousse entraine une meilleure régularité des coups et le poids de poudre est ramener a 50 % du poids du boulet, les technique de fabrication s’améliorent aussi, ce qui permet de réduire le vent du boulet à 1 mm ce qui augmente la précision mais il n’y a toujours pas d’organe de visée

Après bien des vissicitudes, la vitesse initiale est d’environ 300 m/s, la portée maximum 1500 m mais c’est surtout efficace entre 600 et 800 m et la cadence de tir est de 1 coup minute et c’est Gribeauval qui réalisera le système le plus abouti de l’époque qui fera les plus belles heures de gloire napoléonienne

L’évolution de la métallurgie et de la chimie, l’amélioration des procédés de fabrication sont pour beaucoup dans l’évolution

UN PEUT DE BALLISTIQUE INTERNE

Arrivé à ce point on va faire un peut de balistique interne et voir comment fonctionne un explosif

Si je prends de la poudre noir, que je pose sur une surface et que j’allume, que ce passe-t-il ?

La poudre brule assez lentement en dégageant de la chaleur, des gaz et de la fumée, si on fait la même chose dans un espace clôt et réduit ça explose, pourquoi ?

Je vais essayer de faire simple
Que ce soit un morceau de bois ou un grain de poudre noir, ça brule de la même manière, couche par couche et dégager de l’énergie plus ou moins importante et dans un temps plus long pour le bois, ainsi une buche de chêne brulera toute la nuit, le même poids de poudre noir le fera en quelques seconde en espace libre, ça brule vite mais ça n’explose pas , quand on voit dans les films une ligne de poudre noir qui brule vers le tonneau ou est attachée la blonde fiancée du héros, c’est tout à fait ça..
Par contre, en espace clôt, le phénomène de combustion s’accélère de manière exponentielle dans un temps très court, l’énergie est libérée instantanément sous forme de gaz et de chaleur

De manière simple, la température va monter emballant la combustion qui va libérée de plus en plus d’énergie sous forme de gaz sous pression (je n’entre pas dans les détails lié aux autres phénomènes physiques) c'est pour cela que plus un tube est chaud plus la V0 augmente (parfois plusieurs dizaines de m/s)

Cette énergie va servir à éjecter le projectile du canon mais va aussi engendrer une poussée axiale qui est le recul, en réalité l’expansion des gaz se fait dans toutes les directions mais va être canalisée et s’échapper par l’endroit qui représente le moins de résistance

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Img00610[/img]



Le projectile étant plus léger que le canon la vitesse de déplacement sera plus rapide que le déplacement du recul, l’énergie absorbée sera beaucoup plus importante, dans l’absolu, si la pièce est suffisamment lourde, lors du tir, sa masse absorbe la totalité du recul mais ça ce n’est pas possible, le poids devient trop prohibitif,
Donc l’énergie que crée l’expansion des gaz qui font la poussée étant supérieure au poids des pièces le canon recul, cette notion est très importante pour comprendre la suite.
Le poids des canons à cette période va régulièrement diminuer pour un même calibre mais la charge de poudre va elle aussi diminuer pour des résultats supérieurs

On parlera plus loin du canon qui avance au lieu de reculer.(et oui……sa existe)


La fin de vie d’une bouche à feu à l’époque est son éclatement plutôt que son rebut, aussi les canonniers ont une dévotion très grande à ST BARBE « de craindre d’offenser DIEU plus que nul autre homme de guerre car chaque fois qu’il fait jouer sa pièce, il est en danger d’être bruler vif et de perdre la vie » (tiré d’un traité de canonniers du 15 em siècle)
Cela changera plus on se dirige vers le 19 siècle, l’éclatement seront de plus en plus rares

Avec tout ça, on ne sait toujours pas combien met le fut du canon pour refroidir


_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
VCDNDA
Second Maître
Second Maître
VCDNDA

Localisation : ile de Tahiti
Navire préféré : KGV BB-63 Bismarck Yamato /autres

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyLun 04 Juil 2011, 01:01

bien le bonjour ce sujet est tres interessant;si ce n est deja prévu pourrais tu développer sur le systeme Gribeauval et les boulets chargés en poudre? bien amicalement et bravo....
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
contre-amiral
contre-amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyLun 04 Juil 2011, 01:39

Je ferais un plus sur Gribeauval, et les boulets dit "double feu" sans problème

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
guillemaut CapCoeurdemiel
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe
guillemaut CapCoeurdemiel

Localisation : blanzy saone /loire
Navire préféré : etranges et bizarres

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyLun 04 Juil 2011, 08:42

re

moi , ça m'eclate !!!!!


merci a toi Bromure !!!
amicalement herve

_________________
maquettiste fou , étranges et bizarres telles sont les maquettes que je scratch à tout va

maquettistement Hervé

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Snooze10
l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Flag0110l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Sexypi10http://guillemaut-coeurdemiel.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://guillemaut-coeurdemiel.blogspot.com/
pat
Aspirant
Aspirant
pat

Localisation : Maizières les Metz

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyLun 04 Juil 2011, 09:16

Ah ben oui,expliqué simplement avec des phrases dont on s'imagine l'image,c'est tout de suite plus compréhensible et plus interessant. Very Happy

_________________
amicalement, Pat.  Very Happy

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Le_311

 --->Escorteur d'escadre "La Galissonnière".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyLun 04 Juil 2011, 12:43

Bonjour au forum,


Je viens de découvrir ce topic, et moi qui me plaignais de n'avoir jamais eu de réponse convaincante, me voici plus que satisfait aujourd'hui.

Merci à Bromure et à tous les intervenants.

Harold
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
contre-amiral
contre-amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyVen 08 Juil 2011, 00:42

L’APPARITION DES RAYURES

La poudre noire génère beaucoup de résidus lors du tir, et si cela n’est pas très gênant sur des pièces d’artillerie, cela fini par poser des problèmes en petit calibre (j’utilise le terme petit calibre pour désigner l’armement individuel, ou collectif, portatif) et il faut passer un coup d’écouvillon dans le canon entre chaque tir, ce qui ralenti la cadence de tir déjà pas bien rapide ; c’est ainsi que l’idée de rayer l’intérieur du canon est née, le but étant de stocker les déchets dans les rayures au environs de 1590 .

Les rayures sont droites ou hélicoïdales, dans un premier temps ça règle de manière efficace le problème des crasses de tir, mais on s’aperçoit aussi que les armes rayées hélicoïdales portent plus loin, sont plus précises, et plus régulières. A l’époque on ne sait pas pourquoi, mais ça améliore grandement le tir, on commencera donc par deux rayures.

REGULARITE une arme est régulière quand l’ensemble des coups tirés avec des munitions de même lot et dans des conditions atmosphériques identiques, ont une trajectoire proche de l’identique et des impacts sans écarts significatifs
C’est une notion primordiale dans le tir surtout à longues distances, de nombreux paramètres sont à considérés mais à cette époque le fait de faire un tir relativement groupé avec une arme était suffisant, et on donne la préférence au tir de salve plutôt qu’à la précision.

Des essais seront effectués à Versailles jusqu’en 1857, avec d’abord des balles sphériques puis oblongues de tous calibres et pour l’instant l’artillerie reste lisse.

En 1833 un officier piémontais, Cavalli, travaille et présente un canon a chargement par la culasse qu’il mettra 10 ans à mettre au point mais surtout, ce canon permet de tirer des projectiles équipés de deux ailettes diamétralement opposées. Et en 1845 un obusier est construit en calibre 150 avec une culasse à coin horizontal et un obturateur en cuivre. Des essais effectués avec une autre pièce identique mais lisse démontre immédiatement la supériorité des canon rayés, on peut dire que l’artillerie moderne est née

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Img00810[/img]


Le capitaine d’artillerie Tamisier, alors à l’Ecole de Tir de Vincennes, prend connaissance des travaux de Cavalli, et après de nombreuses difficultés, obtient de faire des essais avec une pièce en bronze d’un calibre qui n’est plus en service, Les résultats sont des tirs plus réguliers et surtout des portées beaucoup plus grandes.

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Img00910[/img]


Napoléon III charge le capitaine De La Hitte d’utiliser les donnés ainsi recueillis pour la création d’un nouveau matériel de campagne. Il en sortira l’obusier de 4 (4 pour 4 kg et non 4 livres) rayé modèle 1858. Le chargement est toujours par la bouche (la confiance à la culasse n’est pas d’actualité) Les rayures sont au nombre de 6, larges et profondes et l’arme est équipé d’une hausse sa portée atteint 3000 m avec précision

Je reviens sur la hausse, jusqu’à maintenant les pièces étaient équipée de système de visée sommaire ou même inexistant, le plus souvent l’artilleur utilisait la génératrice supérieur du canon pour donné une direction et le tube étant lisse, le projectile n’est soumis qu’à l’attraction terrestre mais avec les rayures va apparaitre un autre phénomène : la dérive
Les projectiles sont de forme allongée et d’une longueur de deux calibres, ils pèsent 4 kg (canon de 4), équipés de deux couronnes comprenant chacune 6 tenons en zinc qui pénètrent les rayures. Le boulet plein est abandonné au profit de l’obus ou de la boite à mitraille, celui-ci se verra équipé de fusées à impacte ou à retard (fusantes)

Tactiquement, l’effet de masse se fait dorénavant par concentration des feux sans concentration des matériels, elle agit à distance et ne risque plus d’être submergée par l’infanterie adverse et les actions d’infanterie seront précédées par des tirs d’artillerie.


BALLISTIQUE EXTERNE

Un peut de technique

Le canon et le projectile sont intimement liés, aujourd’hui on conçoit d’abord l’obus et ensuite le canon, ou on fabrique un nouveau canon autour d’un projectile déjà existant. Pourquoi ?
L’obus, c’est lui qui va être efficace, le canon n’est qu’un moyen d’amener cette efficacité à bon port. Ainsi on détermine ce que l’on veut comme effets à l’arrivée, on conçoit le projectile qui nous donnera les effets escomptés, et ensuite on fabrique le moyen de le lancer pour exploité au mieux ses caractéristiques.
Un exemple
Obus explosif de 155 mm poids 42.5 kg fonte fusée à percussion chargement explosif en tolite armée
C’est un obus classique d’artillerie pour la destruction, son principe est un effet de souffle couplé à une gerbe d’éclats importante
On l’utilisera pour des tirs d’appuis ou d’interdiction et il sera tiré avec un obusier, la portée est plus courte, le même avec un canon aura une portée plus longue est permettra de tirer sur les arrières de l’ennemi pour détruire ses voies de ravitaillement

Quand le tube est lisse, le projectile à la sortie du tube va être soumis à deux phénomènes
- l’attraction terrestre qui le ramène sur la planète
- la résistance de l’air qui le ralenti et qui fait que son retour sur la planète est plus rapide

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Img01010[/img]


Quand le tube est rayé, un troisième phénomène apparait : c’est la dérive. Elle est due à l’effet gyroscopique du projectile et à son appui sur l’air (je fais court et simple)

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Img01110[/img]

[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Img01210[/img]

Cette dérive peut être à gauche ou à droite en fonction du sens du pas des rayures
Elle peut varier avec la température et la pression atmosphérique (760 mm de mercure ou encore 1013 millibar) en définitif, tout ce qui fait varier la densité de l’air peut faire varier la dérive. Les variations de dérivation sont souvent minimes et ne sont pas prises en compte. Des abaques donnent les dérivations en fonction des distances, du modèle de la pièce et du projectile employé En effet, un obus explosif tiré par un canon de 90 F1 à V0 630 m/s aura une dérive différente qu’un obus à charge creuse tiré par un canon 90 F1 à V0 900 m/s

V0 est la vitesse du projectile à la sortie du canon, V50 vitesse à 50 m du canon etc.…..

Je pense que maintenant vous comprenez pourquoi le tir d’artillerie devient à cet instant une histoire de mat et pourquoi une hausse latérale est montée

Je ne parle ici que de la dérivation due au fait que le projectile tourne à grande vitesse sur lui-même et que l’on peut maitriser, car il existe une autre forme de dérive du projectile : le vent

La suite au prochain numéro

Un indice sur le refroidissement du canon
La masse du canon



[img]l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Img01310[/img]

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
contre-amiral
contre-amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyVen 08 Juil 2011, 00:45

Bien le bonjour

Désolé les modos mais une erreur de frappe et j'ai expedié deux fois le même sujet

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
guillemaut CapCoeurdemiel
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe
guillemaut CapCoeurdemiel

Localisation : blanzy saone /loire
Navire préféré : etranges et bizarres

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyVen 08 Juil 2011, 08:36

re Bromure ,


ça continu de m'eclater !!!!

super interessant cette leçon d'artillerie ..................... ben , je n'en savais pas la moitie......

tres respectueusement de ton savoir , herve pirat

_________________
maquettiste fou , étranges et bizarres telles sont les maquettes que je scratch à tout va

maquettistement Hervé

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Snooze10
l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Flag0110l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Sexypi10http://guillemaut-coeurdemiel.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://guillemaut-coeurdemiel.blogspot.com/
Cornic
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Cornic

Localisation : Trop loin de la mer

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyVen 08 Juil 2011, 09:21

[quote="BROMURE"] ...La poudre noire génère beaucoup de résidus lors du tir, et si cela n’est pas très gênant sur des pièces d’artillerie, cela fini par poser des problèmes en petit calibre (j’utilise le terme petit calibre pour désigner l’armement individuel, ou collectif, portatif) et il faut passer un coup d’écouvillon dans le canon entre chaque tir...[quote]

Même sur les grosses pièces d'artillerie il fallait écouvillonner entre chaque rechargement, mais plutôt pour évacuer les résidus de poudre ou de bourre encore incandescents ou trop chaud qui risqueraient de mettre le feu à la nouvelle charge de poudre de façon intempestive.

L'âme du canon était même épongée (je n'ai plus le terme exact en tête) afin de mouiller et éteindre ces résidus ...

_________________
Finistérien en exil !
l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Louet910
Revenir en haut Aller en bas
http://www.allouarn.canalblog.com
Christian Le Normand
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau


Localisation : Hérouville-Calvados-Normandie-France-Europe

l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 EmptyVen 08 Juil 2011, 10:15

Tout à fait Maître Cornic !
On "épongeait" le canon pour éteindre les résidus brulants qui auraient mis le feu à la charge de poudre qu'on introduisait ensuite. Cela accélerait le tir sinon il fallait attendre que le canon refroidisse, ce qui, on le sait "met un certain temps";!"Et y'a des jours où ça s'évapore !"
C'est pour cela qu'on voit fréquemment, à l'avant de l'affût, un seau pendant, accroché sous le fût du canon, destiné à ce refroidissement, ce, au moins sur les pièces terrestres mobiles.
Bravo à Bromure qui n'a pas confondu "écouvillon" et "goupillon", erreur fréquente sans doute due au nettoyage des bouteilles de vin de messe ou au Droit Canon .... avec un écouvillon ...
Bon, jusqu'ici, j'ai compris encore que le phénomène de dérive, rarement évoqué, ne doit être enseigné qu'à partir du rang de maître-canonnier à l'Ecole de Guerre.
En plus, si on en arrive à l'artillerie embarquée, il faudra tenir compte de la vitesse du bateau adverse, de son cap, du temps que met l'obus entre le coup de départ et l'arrivée (liée à la vitesse de l'obus, à la distance de la cible sans parler que des gros calibres tirant à grand angle de pointage faisaient sortir l'obus de l'atmosphère pour aller dans des zones où la pression atmosphérique est bien moindre donc avaient une portée accrue ! ) dans une bien moindre mesure, de sa propre vitesse et de son propre cap sans oublier l'état de la mer qui fait bouger votre bateau.
Là, j'ai peur car il a déjà été question de tables d'abaques, ce qui est une horreur à calculer mais si on se retrouve avec des cours de trigonométrie, là, il faudra avoir fait "Math Sup" et Spé'" (maternelle supérieure .... ) pour suivre.
Désolé mais là, fallait que je fasse un peu baisser ma tension après la dernière dose du dernier exposé de Bromure !!!
Je comprends mieux pourquoi on versait plutôt les profs de math dans l'artillerie !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: l'effet des canons, le recul et le fonctionnement   l'effet des canons, le recul et le fonctionnement - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
l'effet des canons, le recul et le fonctionnement
Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: COMMUNAUTE :: La taverne de Captain Crochet-
Sauter vers: