Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La bête du Gévaudan

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
surcouf
Maître principal
Maître principal
surcouf

Navire préféré : Cuirassés et vaisseaux de ligne..

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyJeu 20 Mai 2010, 14:23

La bête du Gévaudan Icon_pirat Salut à tous,
Le Rat ayant ouvert les vannes, je dois avouer encore une autre passion dévorante (c'est le cas de le dire) pour une certaine bestiole...à tel point que j'ai écris un livre...(oui vous avez bien lu) sur elle. Oh bien sûr les éditeurs l'on refusé (sauf à compte d'auteur) (ce n'est pas évident d'être publié gratuitement en dehors de quelques bafouilles de modéliste).
Ce livre est un roman mettant en scène 2 enquêteurs sur l'histoire de la fameuse bête. Je vous en livre un passage (A ne pas reproduire en l'état, merci)
Voici l'extrait mettant en scène les deux compères:


Citation :
"En 1764, en France , dans le Gévaudan ( sur une zone qui correspond à peut prés aujourd’hui à la Lozère et une partie du Cantal), apparut un monstre, le terme n’est pas trop fort.

Cet animal apparemment hybride était plus grand que le plus grand des loups jamais connus. De la taille d’un veau d’un an, avec une tête et une mâchoire énormes. Le museau effilé.

L’animal se tenait haut sur des pattes puissantes, avec des extrémités pourvues de griffes comparables à celles d’un ours.

La robe était rousse avec une large raie noire sur le dos, le poitrail puissant ainsi que le dessous du corps étaient plus clair. La queue très fournie, orientée vers le haut.

Les oreilles droites et courtes pointaient comme des cornes.

Entre 1764 et 1767 cet animal dont la description fut confirmée par des centaines de témoins tua une quantité incroyable de femmes et d’enfants dont l’inventaire ne fut jamais complet (les paysans ayant renoncé en 1765 à déclarer la perte des leurs ).

Les attaques quoique très variées pouvaient se résumer en trois phases :

1- L’animal rampait sur le sol pour se cacher en diminuant sa taille, avançant ainsi lorsqu’il était a proximité de sa proie. En général une femme ou un enfant gardant un troupeau de moutons ou de vaches.

2- La bête se jetait sur sa victime en se redressant brusquement pour lui attraper la tête. Si cette dernière esquivait, l’animal lui tournait autour en attendant sa fuite.

3- Ayant attrapé sa victime la bête lui tranchait la tête et si personne n’intervenait, rongeait les extrémités de ses membres jusqu’au tronc. Parfois transportant la tête au loin sans mutiler le corps, parfois ouvrant le ventre et rongeant les entrailles.

Elle ne touchait jamais aux animaux de la ferme.

De gigantesques battues furent organisées ( parfois 10.000 hommes).Le roi Louis XV envoya ses dragons qui n’obtinrent aucun résultat.

les chiens de la troupe qui osaient la charger étaient désarçonnés comme de vulgaires lapins.

Bien que touchée par balles de nombreuses fois, percée de coups de lance, la bête se jetait dans la rivière et en ressortait indemne.

Les gens n’osaient plus sortir et toute l’Europe en parlait.

Pour compliquer les choses, des témoins virent un homme velu rôder dans les villages, disparaître sur le seuil des églises, se baigner dans les rivières et réapparaître en animal, se faire tirer dessus et jurer de la plus vulgaire façon.

Une première fois, un gros loup fut tué en 1765 ( on abattit plus de 200 loups ordinaires lors des battues). Le roi récompensa le responsable de la chasse.

Un suspect nommé Chastel ( ayant vécu en Afrique et connaissant les animaux sauvages) fut emprisonné et la région respira pendant quelques temps.

Faute de preuves on libéra le suspect.

La bête recommença les massacres et la colère fit place au découragement.

Enfin en 1767, un noble : Antoine Chastel ( De la même famille que celui qui avait été emprisonné), lui tira dessus avec une balle bénite. Elle mourut sur le champ mais son corps se décomposa si vite et il s’en dégageait une telle puanteur, que lorsque ses restes parvinrent à Versailles pour être montrés au roi, il fallu l’enterrer.

Le roi récompensa néanmoins le chasseur ».

Tels étaient les faits à l’état brut

La fin de l’histoire paraissait trop « Biblique » pour être exacte, du moins, même si la bête avait été tuée, c’était avec trop de facilité.

La version officielle de l’époque disait à propos de la mort de l’animal : « La bête

monstrueuse vint à lui et le chargea, mais Chastel posa son livre tranquillement, mit ses lunettes, épaula, puis au premier feu étendit raide morte la bête ».

Pour un animal rapide, féroce et malin c’était une fin curieuse.

Pourquoi l’animal qui avait senti le chasseur s’était-il présenté de face devant lui ?, alors que d’habitude il rampait sur le coté, ou attaquait par derrière .

A moins que l’animal n’ait été au contraire, confiant….

- Qui à votre avis a profité de la bête du Gévaudan ?, insista Portier.

- A celui qui a touché la prime pour sa mort bien entendu.

- Exactement le mobile c’est l’argent.

- Vous êtes fou !, vous n’allez quand même..

- Ecoutez moi sans m’interrompre. Il se trouve qu’à l’époque avant 1764, Chastel a besoin d’argent. Il sait que son fils va revenir d’Afrique avec une grande expérience des animaux sauvages.

Par quels moyens selon vous, sans être obligé de voler, détrousser son prochain, et donc la certitude de finir sur l’échafaud, pourrait-il obtenir de l’argent ?.

- Je l’ignore.

- Chastel suppose que le roi verserait une prime pour tuer ou capturer un animal qui sèmerait la terreur dans le Gévaudan. Il demande à son fils de ramener des animaux sauvages, sans doute un lycaon et un léopard ou je ne sais quoi d’autre. Ils obtiennent un ou plusieurs monstres par croisement des deux races. Il a certainement fallu plusieurs années pour cela. Une fois le ou les animaux dressés ( ils ne tuent que les humains), il suffit d’attendre le moment adéquat pour les lâcher dans la nature et les récupérer dans des abris.

- Mon Dieu, cela expliquerait pourquoi l’animal disparaissait lors de l’arrivée des dragons par exemple. s’exclama Portier.

- A la fin, lorsque la pression est au maximum, le roi est prêt à verser n’importe quoi pour la peau de l’animal et le montant de la prime devient énorme. Chastel tue sa bête et fait fortune.

- Cela expliquerait aussi pourquoi la première bête abattue n’était pas la bonne, puisque Chastel en avait plusieurs, pas mal André!.

- Bien sur, tout ceci reste une théorie. A l’inverse, on peu supposer que Versailles à monté toute cette histoire pour détourner le peuple des problèmes politiques".
A+ La bête du Gévaudan Icon_pirat La bête du Gévaudan Icon_wink
Revenir en haut Aller en bas
Christian Le Normand
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau


Localisation : Hérouville-Calvados-Normandie-France-Europe

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyJeu 20 Mai 2010, 15:30

surcouf a écrit:
Le Rat ayant ouvert les vannes, je dois avouer encore une autre passion dévorante (c'est le cas de le dire) pour une certaine bestiole...à tel point que j'ai écris un livre...(oui vous avez bien lu) sur elle.
Bonne idée d'ouvrir un fil la dessus !
Non, non, cher corsaire ; je suis très sérieux ; il n'y a pas de vannes dans mes propos qui sont très sérieux !
Je vois à la lecture de ton tapuscrit que tu as creusé la question et que tes hypothèses sont très pertinentes et documentées. C'est certain que sans recommandations, prébendes et renommée même surfaite, les éditeurs sont toujours aussi sceptiques ; j'en ai aussi fait l'amer expérience sur un tout autre sujet.
L'hypothèse de la récompense sur l'affaire de "La Bête" est plausible d'autant que c'était une pratique courante à l'époque pour se débarrasser des loups et autres prédateurs .
Ta dernière phrase prise au premier degré cad au sens du mot "politique" actuel me paraît ambigüe. Comme je l'ai écrit par ailleurs, je crois plus à une dimension "fond de guerre de religions", ce qui était un sujet "politique" à l'époque. La Lozère est un coin quand même pas mal perdu en France et il devait en être ainsi à l'époque même si la ruralité avait plus de place qu'en nos jours.
Je crois que le lieu était aussi propice avec une population qui, catholiques comme protestants (convertis ou pas) avaient à subir une quasi-occupation militaire par les Dragons et vivre dans une crainte certaine.
Je vois mal la même histoire en Île de France ou dans une région riche et peuplée. J'en donne pour exemple une que je connais bien, la Normandie, où le Protestantisme a été très présent, mais qui, au XVIII me était très riche : Et bien, ayant eu à vivre dans le fin fond du Bocage normand, plutôt désertique, dans un ancien fief "parpaillots" d'ailleurs, qu'il se perpétuait des légendes fantastiques dont des histoires de loups énormes mais également de pratiques de sorcellerie assez innocentes à mon sens (une connaissance a édité un ouvrage là-dessus) des histoires de mystères, de géants (le fameux Gargantua ! ) ...
Je le tiens de sources d'autant plus fiables que je connaissais un vieil homme, conteur, rebouteux, soigneur, soupçonné de pire ... qui contait ces histoires et pratiquait encore une médecine occulte. Je peux assurer néanmoins que ce n'était pas un folklorique mais qu'il avait la tête bien sur les épaules.
Je précise tout cela car j'ai une approche soit plus économique, soit plus ethnologique et anthropologique de l'histoire, ce qui ne m'empêche pas de goûter les légendes et l'anecdotique.
Bref, la Lozère devait être un lieu plus propice à ce genre de choses à l'époque et si des "ingrédients inattendus" s'y sont trouvés rassemblés, on a tout ce qu'il faut pour un mystère durable.
Revenir en haut Aller en bas
surcouf
Maître principal
Maître principal
surcouf

Navire préféré : Cuirassés et vaisseaux de ligne..

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyJeu 20 Mai 2010, 17:03

Rat d'fond'cale a écrit:
surcouf a écrit:
Le Rat ayant ouvert les vannes, Non, non, cher corsaire ; je suis très sérieux ; il n'y a pas de vannes dans mes propos qui sont très sérieux !
La bête du Gévaudan Icon_pirat Non, non, c'est un jeu de mot involontaire!je pensai plutôt à un sujet longtemps retenu qui explose sous les coups de dents du rat.
mais également de pratiques de sorcellerie assez innocentes à mon sens (une connaissance a édité un ouvrage là-dessus) des histoires de mystères, de géants (le fameux Gargantua ! ) ...
La bête du Gévaudan Icon_pirat Tiens tiens ma dulcinée m'a offert un ouvrage de ce genre il y a longtemps..

EX: pour gagner au loto mets-toi tous les matin à l'est au lever de soleil
sans bouger pendant sa course, pendant une heure, pendant un mois de suite...dans ce style et autres recettes magiques (mais c'est Provencal il me semble....)
on a tout ce qu'il faut pour un mystère durable.
Absolument et c'est pourquoi on se régale!
A+
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyJeu 20 Mai 2010, 17:14

le bonjour te va Surcouf,
comme je suis un peu miro, et que cela m'intéresse.... !!!! je me suis permis d'augmenter la taille de ton écriture, j'espère que tu ne m'en veux pas ...
Sinon je le remets en Times new roman 9

_________________
La bête du Gévaudan Parche16
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyJeu 20 Mai 2010, 18:04

La bête du Gévaudan Icon_evil Je crois que ceux qui ont inventer en prétendant avoir vu un monstre dans le Gévaudan ont du fumés pas mal de chichon ( il n'était pas interdit à l'époque!!) un peu comme le monstre du lochness, ou chez moi le dahut!!je me marre.La bête du Gévaudan Icon_razz La bête du Gévaudan Icon_razz La bête du Gévaudan Icon_razz La bête du Gévaudan Icon_razz
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyJeu 20 Mai 2010, 19:07

le bonjour te va pollux,

Citation :
ou chez moi le dahut!!je me marre

mais le dahut est universel, et en a vu pas mal sur les collines de nos colos ! on doit le chasser avec des cuillères et des casseroles !!!!

La bête du Gévaudan Friso_dahu_1_1

trouvé sur le net !

_________________
La bête du Gévaudan Parche16
Revenir en haut Aller en bas
surcouf
Maître principal
Maître principal
surcouf

Navire préféré : Cuirassés et vaisseaux de ligne..

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyVen 21 Mai 2010, 10:39

L'ancien a écrit:
le bonjour te va Surcouf,
comme je suis un peu miro, et que cela m'intéresse.... !!!! je me suis permis d'augmenter la taille de ton écriture, j'espère que tu ne m'en veux pas ...
Sinon je le remets en Times new roman 9
La bête du Gévaudan Icon_pirat Non pas de problèmes Mike, merci..
A+
Revenir en haut Aller en bas
surcouf
Maître principal
Maître principal
surcouf

Navire préféré : Cuirassés et vaisseaux de ligne..

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyVen 21 Mai 2010, 11:02

Polux2savoie a écrit:
La bête du Gévaudan Icon_evil Je crois que ceux qui ont inventer en prétendant avoir vu un monstre dans le Gévaudan ont du fumés pas mal de chichon ( il n'était pas interdit à l'époque!!) un peu comme le monstre du lochness, ou chez moi le dahut!!je me marre.La bête du Gévaudan Icon_razz La bête du Gévaudan Icon_razz La bête du Gévaudan Icon_razz La bête du Gévaudan Icon_razz
La bête du Gévaudan Icon_pirat Salut Polux2savoie,
Je comprends ton point de vue. Mais il faut expliquer ça aux 150 victimes (au moins) femmes et enfants, dévorées, lacérées ou décapitées.
Je pense que les dragons du Roi ainsi que leur capitaine,ainsi que le louvetier royal n'avaient pas fumés eux en chassant la bête de nombreuses fois. Les témoins ne manquent pas, ainsi que les preuves puisque 2 animaux hors normes furent finalement abattus.
A+
A tous je conseille ce livre comme le meilleur écrit sur le sujet:
La bête du Gévaudan Mzsxv2kioz
A+La bête du Gévaudan Icon_wink
Revenir en haut Aller en bas
Christian Le Normand
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau


Localisation : Hérouville-Calvados-Normandie-France-Europe

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyVen 21 Mai 2010, 12:35

Polux2savoie a écrit:
Je crois que ceux qui ont inventer en prétendant avoir vu un monstre dans le Gévaudan ont du fumés pas mal de chichon ( il n'était pas interdit à l'époque!!)

Diantre, fichtre, foutre !
Si la tabac était connu au XVIII me, j'ai un doute pour le chichon !
Peut-être, M. Parmentier a servi à la cour un H.I. hallucinogène ?
Mais, il y a de cureiux hasards : M. Parmentier fut prisonnier en Prusse avec la Guerre de Trente ans et M. le Marquis De Morangies aussi ! C'est troublant ! Y'a-t'il eu complot ?
"La Bête" est assurément authentique !
D'ailleurs, je me demande si tout cela n'a pas un rapport avec ce topic Où est Andy ?. Vous y trouverez pleins d'informations qui confortent nos hypothèses.
Andy aurait-t'il eu des ancêtres impliqués dans cette affaire et pour creuser plus loin (les cons ! à force de creuser, ils vont finir par trouver ! ) le "Masque de Fer" n'était-il pas un de ces descendants des Mérovingiens et ancêtre d'Andy qui auraient pu faire de l'ombre au "Roi-Soleil" ?
Je livre tout cela à votre Saga citée !
Revenir en haut Aller en bas
AD'HOC
Bagnard Banni


Localisation : un petit bled au fin fond de l'Hérault
Navire préféré : Le Soleil Royal, et un tas d'autres

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyVen 21 Mai 2010, 15:42

Bien le bonjour Surcouf et tous,

C'est avec grand intérêt que je suis ce topic et les événements qu'il relate et les hypothèses qu'il suscite.
Je me permets d'y ajouter mon grain de sel, à plusieurs titres.
Mon arrière grand-père lorrain fut garde-chasse, aussi appelé "chasseur de loup" (il était chargé, le cas échéant, de réguler la population d'animaux, loup, sanglier ou autre, pouvant nuire au bétail et aux cultures).
Plus tard, j'ai eu la chance, tout gamin, d'entrevoir des ombres rapides et silencieuses: des loups. Contrairement à ce que l'on croit, les loups ont, malgré l'acharnement idiot des hommes, réussi à survivre en tout petit nombre dans la doulce France et en Forêt Noire.
C'est d'ailleurs dans cette même forêt que, pas mal d'années plus tard, vêtu de kaki avec quelques autres, au cours de missions exigeant silence et discrétion, j'eus le très grand plaisir d'entrevoir à nouveau ces ombres furtives.
Enfin, il se trouve que j'ai pas mal randonné en Gévaudan où un mien ami, chercheur en biologie, a longtemps travaillé sur l'hybridation végétale et animale.
Cela dit, je n'ai aucune légitimité à avancer quoi que ce soit sur cette sanglante affaire.
Je me contenterai de rappeler à tous les amis forumeux plus ou moins familiers de ces événements les étapes principales de cette tragique histoire.

En juin 1764, près de Langogne, une vachère qui garde son troupeau avec ses chiens est attaquée par une grande bête.
Les chiens terrorisés ne bougent pas mais les vaches foncent sur l'animal et le mettent en fuite.
La vachère raconte: "La bête qui m'a attaquée ressemble à un gros loup, mais ce n'en est pas un"
Rappelons qu'en Gévaudan, à cette époque, les loups sont nombreux et les paysans les connaissent bien; ils ne les craignent guère et en tuent une cinquantaine chaque année après les avoir piégés, pour la prime (de 3 à 6 livres par tête) et la tranquillité des troupeaux.

Dès lors les attaques de la bête, qui ne visent que les humains, vont se multiplier pendant 3 ans.
Les registres des paroisses font état d'au moins 250 attaques, causant au minimum 130 morts et disparus, 70 blessés graves.

Les battues faites par les habitants du pays, de jour et de nuit (ce qui prouve leur courage) ne donnant aucun résultat, le gouverneur de Languedoc envoie ses dragons, avec la promesse d'une prime de 200 livres pour qui abattra la bête.
Rien n'y fait, les attaques sont loin de cesser.

En juin 1765, le Roi envoie son propre lieutenant des chasses, Antoine de Beauterne, qui ne peut échouer, puisqu'il y va de l'honneur du Roi.

Cependant, la Bête n'a que faire dudit honneur et multiplie ses attaques, toujours insaisissable, malgré les blessures qu'elle reçoit.
La prime promise pour sa mort ne cesse d'augmenter: jusqu'à 9600 livres (à l'époque, le salaire moyen journalier d'un ouvrier agricole était de 1,50 livre...)

Un loup de taille hors norme est abattu fin août. Pourtant quelques jours plus tard le carnage reprend.
A ce moment, on compte 80 morts et plus de 50 blessés. Le Roi s'impatiente, d'autant que toute l'Europe, et surtout l'Angleterre, s'en donne à coeur joie.

Enfin, le 21 septembre de cette même année 1765, Antoine de Beauterne abat un loup gigantesque de 130 livres.
Même si M. Antoine, comme il est appelé dans le pays, n'affirme pas absolument qu'il s'agit de "La Bête", en très haut lieu, c'est décidé, c'est bien le fauve qui terrorise le Gévaudan.
Dûment empaillé, le loup est exposé à Versailles.
Cependant, en Gévaudan, avec la triste expérience des "bêtes" prétendues mortes et qui réapparaissent pour tuer à nouveau, on n'est guère convaincu.
Le calme semble revenu, même si l'on mentionne des apparitions de la Bête. Plus d'attaque. Les plus sceptiques se reprennent à espérer.

Et puis le 2 décembre 1765, les attaques et les morts recommencent, pour cesser en novembre 1766. Il est vrai que les paysans gardent leurs troupeau à l'étable; les enfants restent à la maison.

Mars 1767, la Bête reprend ses ravages.
Le 16 mai, la petite Marie Denty, que Jean Chastel avait prise en affection et qu'il accompagnait souvent quand elle gardait ses moutons, est tuée par la Bête.
D'autres victimes suivront.

Le 19 juin 1767, le père Chastel qui semble avoir changé depuis quelque temps, et surtout depuis la mort de la petite Marie, se poste au mont Mouchet. Dans la matinée, un seul coup de feu: la Bête du Gévaudan est morte.

Examinée et autopsiée, la bête (un mâle) ressemble à un loup mais n'en est effectivement pas un. Elle pèse 53,3 kg et fait 77 cm à l'épine dorsale, chacun de ses crocs mesure 37 mm. Et surtout son pelage est rougeâtre.

Vers le 15 juillet, Jean Chastel charge la bête et part pour Versailles.
La dépouille de la Bête est en piteux état et le roi la fait enterrer aussitôt.
Chastel ne touchera aucune récompense de la Cour puisque la Bête avait été tuée officiellement près de 2 ans auparavant et que les attaques qui avaient suivi étaient le fait de loups "dévorants"...
Le diocèse de Mende lui attribuera 72 livres, puis 26 autres livres en mai 1768.

Pour ma part, je penche pour un hybride loup-chienne, dressé pour l'attaque des humains, peut-être par la famille Chastel.
Je rappelle que de tels animaux, hybrides ou pas, ont servi, dès l'Antiquité, comme "chiens de guerre", soit pour attaquer, soit pour être bardés d'explosifs.
Ils serviront encore pendant la 1ère guerre mondiale comme estafette.

Outre le livre que mentionne Surcouf, je recommande celui de Michel LOUIS: " La Bête du Gévaudan", sous-titré "L'innocence des loups", qui s'appuie sur les archives et écrits et non plus sur les traditions orales.

A+
Amicalement

_________________
"Je sortirai du camp,mais quel que soit mon sort,
J'aurai montré, du moins, comme un vieillard en sort!"


Adolphe Dumas. Le Camp des Croisés

______________________________________

"Dans la Marine on ne fait pas grand chose, mais on le fait de bonne heure!"

Le Marin Shadok



Précurseur préhistorique de l'ACMSJF (Association des Commenceurs de Maquettes Sans Jamais les Finir)
Revenir en haut Aller en bas
surcouf
Maître principal
Maître principal
surcouf

Navire préféré : Cuirassés et vaisseaux de ligne..

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyVen 21 Mai 2010, 18:16

La bête du Gévaudan Icon_pirat Merci AD'HOC, superbement bien documenté.
Je ne connaissais pas le lien de la petite Marie avec Chastel. Ca donne une tournure logique au choses. Chastel (agissait-il par vengeance ou intérêt?) décide d'arrêter les frais.
Mais d'abord imaginons ceci:
A l'hiver 1760 les loups affamés par le climat rude en Gévaudan font des ravages parmi les moutons et le bétail. Les paysans sont désespérés.
Pour lutter contre les loups et protéger le bétail Chastel ( le noble) décide de créer un super chien de berger. Il demande à son homonyme qu'il connait Chastel (le simple) de s'occuper de celà.
Ce dernier demande à son fils en Afrique de lui rapporter des spécimens lynx ou lycaon qui sont de redoutables chasseurs carnassiers.
Après un transport long et penible, les Chastel prennent grand soin de croiser ces animaux avec de gros chiens. Parfois avec des loups dressés. Il y a des pertes parmi ces pauvres bêtes confrontées à des animaux sauvages plus grands et dangereux.
Mais un jour ça fonctionne. Le résultat est une portée de petits monstres
à la foururre rougeaude. Certains meurent assez vite. A la fin il en reste 2 assez disproportionnés et effrayants d'aspect lorsqu'ils grandissent.
A 6 mois il faut les maintenir à l'écart dans une grotte protégée par une grille tant il sont dangereux. On est en 1763.
Chastel (le noble) vient les voir et donne l'ordre de les dresser à ne pas s'attaquer au bétail (veaux, vaches, moutons etc..). A chaque fois qu'ils font mine d'attaquer un animal de ferme qu'on approche, il recoivent des coups de fouets. Ca marche, mais les animaux deviennent agressifs et craintifs vis à vis de l'homme.Chastel (le simple) est perplexe Pourra t-on les dresser contre les loups?. De ce point de vue le résultat est inverse, les animaux s'entendent avec eux!. Que faire de ces monstres?. Chastel (le noble) ordonne de les garder enfermés en attendant de leur trouver une utilité.En 1764, c'est la catastrophe, un animal s'évade et évitant les hommes dont il craint le fouet, devore femme et enfants!.
Dans le pays tout le monde soupçonne Chastel (le simple) dont on connait les voyages et l'étrangeté. Il est enfermé, tandis que son fils s'occupe des bêtes dont la fuyarde qui est revenue. Il se sent incapable de tuer ces animaux par lui même.
Chastel (le noble) se fait tout petit et le plus discret possible.
Chastel (le simple) réfléchit beaucoup en prison. Ces bestioles peuvent lui rapporter beaucoup s'il menaçait son homonyme de raconter toute l'histoire. Et lorsqu'il sort, effectivement, l'autre paie fort cher son silence.
Mais en même temps Chastel (le noble) utilise les animaux à de sombres fins. Quand un tue ou est chassé à un endroit, l'autre est déjà dans une
autre partie du Gevaudan à semer la terreur. Dans un but de vengeance personnelle contre le Roi?. C'est possible. Jusqu'au jour où il faut s'arrêter
et on vise droit dans l'oeil de l'animal qui vient la queue basse vous lécher la main. Car même la bête la plus redoutable aime son maître..
A+ La bête du Gévaudan Icon_wink
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyVen 21 Mai 2010, 19:54

Le bonjour vous va les copains,
le sujet la bête du Gévaudan est très intéressant, le masque de fer aussi, bien que là ce soit hyper nébuleux, mais moi ce que j'aime le plus ce sont les histoires de marine.

Venant d'un modérateur cela ne veut pas dire qu'il faut modérer vos sujets ou les arrêter, bien au contraire.

Vous me connaissez je suis ouvert à tout et surtout pas sectaire !

Et surtout en plus j'aime lire vos textes documentés et fouillés...

Mais les histoires de marines cela me branche un maximum !

Et comme je dis toujours c'est juste une opinion qui m'est personnelle et que je ne partage qu'avec moi-même ! Ce qui évite des conflits bla, bla, bla…. !!!!
La bête du Gévaudan 76588m__as_tu_vuLa bête du Gévaudan 752836080423174132_73


_________________
La bête du Gévaudan Parche16
Revenir en haut Aller en bas
surcouf
Maître principal
Maître principal
surcouf

Navire préféré : Cuirassés et vaisseaux de ligne..

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptySam 22 Mai 2010, 15:05

L'ancien a écrit:
Le bonjour vous va les copains,
le sujet la bête du Gévaudan est très intéressant, le masque de fer aussi, bien que là ce soit hyper nébuleux, mais moi ce que j'aime le plus ce sont les histoires de marine.

Venant d'un modérateur cela ne veut pas dire qu'il faut modérer vos sujets ou les arrêter, bien au contraire.

Vous me connaissez je suis ouvert à tout et surtout pas sectaire !

Et surtout en plus j'aime lire vos textes documentés et fouillés...

Mais les histoires de marines cela me branche un maximum !

Et comme je dis toujours c'est juste une opinion qui m'est personnelle et que je ne partage qu'avec moi-même ! Ce qui évite des conflits bla, bla, bla…. !!!!
La bête du Gévaudan 76588m__as_tu_vuLa bête du Gévaudan 752836080423174132_73

La bête du Gévaudan Icon_pirat Que l'ancien se rassure,il y aura bien d'aitres histoires marines!
De chacun d'entre nous..
quant à moi..
(je peux en extraire de mon livre sur les drames de la mer par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Andy
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe
Andy

Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptySam 22 Mai 2010, 15:18

Si je comprends bien, ton ouvrage sur la Bête n'a pas été édité? Et celui sur les drames de la mer? Car contrairement aux éditeurs frileux, moi, j'aimerais bien te lire. La bête du Gévaudan Icon_biggrin

_________________
Si tu protèges ton navire de la terre, il te protègera de la mer. (Proverbe croate)
Revenir en haut Aller en bas
surcouf
Maître principal
Maître principal
surcouf

Navire préféré : Cuirassés et vaisseaux de ligne..

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptySam 22 Mai 2010, 16:50

Andy a écrit:
Si je comprends bien, ton ouvrage sur la Bête n'a pas été édité? Et celui sur les drames de la mer? Car contrairement aux éditeurs frileux, moi, j'aimerais bien te lire. La bête du Gévaudan Icon_biggrin
La bête du Gévaudan Icon_pirat Oh cher Andy, tu me fais trop d'honneur de penser que je sois l'auteur des drames de la mer! J'eusse bien aimé!. Mais je suis prêt à vous en faire profiter
puisque je le relis en ce moment (au chapitre des Robinson se nourrissant de tortues de mer!) (un naufragé sur un banc de sable sans un seul arbre
à l'horizon!)
A+
Revenir en haut Aller en bas
koz bag
Second Maître
Second Maître



La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptySam 22 Mai 2010, 17:04

C'est très bon la tortue ,cela a un goût de veau sous la forme de deux filet mignon sur les côtés de la bestiole .


lol!


Idem j'aimerais lire également .


Cordialement

K B
Revenir en haut Aller en bas
Andy
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe
Andy

Localisation : Parisien exilé dans l'Oise

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptySam 22 Mai 2010, 17:13

Tu aurais dû accepter la publication à compte d'auteur. Tu as déja deux lecteurs potentiels. La bête du Gévaudan Icon_biggrin

_________________
Si tu protèges ton navire de la terre, il te protègera de la mer. (Proverbe croate)
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptySam 22 Mai 2010, 17:22

Andy a écrit:
Tu aurais dû accepter la publication à compte d'auteur. Tu as déja deux lecteurs potentiels. La bête du Gévaudan Icon_biggrin

Re, non trois !

_________________
La bête du Gévaudan Parche16
Revenir en haut Aller en bas
surcouf
Maître principal
Maître principal
surcouf

Navire préféré : Cuirassés et vaisseaux de ligne..

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyLun 24 Mai 2010, 09:18

L'ancien a écrit:
Andy a écrit:
Tu aurais dû accepter la publication à compte d'auteur. Tu as déja deux lecteurs potentiels. La bête du Gévaudan Icon_biggrin
Re, non trois !
La bête du Gévaudan Icon_pirat Merci les amis. A compte d'auteur c'est environ 3000 euros du moins pour
mon bouquin (éditions du Panthéon ) ça fait un peu cher...pour moi (surtout si on ne rentre pas dans ses frais)
A+
Revenir en haut Aller en bas
koz bag
Second Maître
Second Maître



La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyLun 24 Mai 2010, 09:52

Bonjour SURCOUF

quant tu parle de 3000 euro ,c'est pour combien unité et sous quelle forma ?

Dans un atelier de reproduction ,il mon proposé pour un 300 pages 40 ou 50 euro en leur fournissant le sujet sur un pdf .
Il est vrais que la reliure n'est pas de haute qualité .


Cordialement


K B
Revenir en haut Aller en bas
Yuth
Crabe Tambour
Crabe Tambour
Yuth

Localisation : Paris sur Seine
Navire préféré : Marine Nationale & Nihon Kaigun

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyLun 24 Mai 2010, 10:33

un 4eme lecteur Smile

_________________
La bête du Gévaudan Yuthbi10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laroyale-modelisme.net
AD'HOC
Bagnard Banni


Localisation : un petit bled au fin fond de l'Hérault
Navire préféré : Le Soleil Royal, et un tas d'autres

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyLun 24 Mai 2010, 15:59

Bien le bonjour Surcouf,

Et de 5,
au cas où il manquerait quelqu'un pour la belote...

Pour les comptes d'auteur, voir auprès du trésorier de ce richissime forum...!

A+
Amicalement

_________________
"Je sortirai du camp,mais quel que soit mon sort,
J'aurai montré, du moins, comme un vieillard en sort!"


Adolphe Dumas. Le Camp des Croisés

______________________________________

"Dans la Marine on ne fait pas grand chose, mais on le fait de bonne heure!"

Le Marin Shadok



Précurseur préhistorique de l'ACMSJF (Association des Commenceurs de Maquettes Sans Jamais les Finir)
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyLun 24 Mai 2010, 16:10

Le bonjour te va,
je suis en train de penser à quelque chose si tu veux que l'on le lise, et j'en ai envie pour ma part, il y a la solution que je te propose :
- un dédommagement au prix moyen d'un livre
- tu fais des photscopies et tu me (nous) les envoies et je (on) peux(t) te régler aussi le port....
What do you think of that ?????

_________________
La bête du Gévaudan Parche16
Revenir en haut Aller en bas
surcouf
Maître principal
Maître principal
surcouf

Navire préféré : Cuirassés et vaisseaux de ligne..

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan EmptyLun 24 Mai 2010, 19:23

La bête du Gévaudan Icon_pirat Merci Mike pour cette superbe idée, mais c'est un peu risqué pour les droits
d'auteur..(faut pas m'en vouloir mais je me méfie un peu)
Le jour ou Je serai publié je vous en fait parvenir un exemplaire gratuit!
A+


Dernière édition par surcouf le Mer 09 Juin 2010, 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christian Le Normand
Lieutenant de Vaisseau
Lieutenant de Vaisseau


Localisation : Hérouville-Calvados-Normandie-France-Europe

La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: ON A RETROUVE LA BEEETE DU GEVAUDAN !   La bête du Gévaudan EmptyMer 09 Juin 2010, 11:27

ON A RETROUVE LA BEEETE DU G'ai Vos Dents !
C'est MAKWA ! Regardez son avatar !

La bête du Gévaudan 1030-42
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La bête du Gévaudan Empty
MessageSujet: Re: La bête du Gévaudan   La bête du Gévaudan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La bête du Gévaudan
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: COMMUNAUTE :: La taverne de Captain Crochet-
Sauter vers: