Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 Un peu d'humour dans ce monde de brutes.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Miel
Amiral
Amiral
Miel

Localisation : BRIERE
Navire préféré : LA COURONNE LE SUPERBE ORENOQUE LE RENARD LE PEREGRINE GALLEY LE KING DU MISSISSIPI LE HELDER FIRE-BOAT VEDETTE LANCE TORPILLE LE CYGNE LE REQUIN BATEAU-JOUET

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Mer 6 Mar - 13:42

Toujours aussi excellentes ! lol! sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Le chiffre 8 dans l'âge d'une femme !   Jeu 7 Mar - 8:23

Le chiffre 8 dans l'âge d'une femme :
- À 8 ans, tu l'emmènes au lit et tu lui racontes une histoire.
- À 18 ans, tu lui racontes une histoire et tu l'emmènes au lit.
- À 28 ans, plus besoin de lui raconter une histoire pour l'emmener au lit.
- À 38 ans, elle te raconte une histoire et elle t'emmène au lit.
- À 48 ans, elle te raconte une histoire pour ne pas aller au lit.
- À 58 ans, tu restes au lit pour ne pas entendre son histoire.
- À 68 ans, si tu l'emmènes au lit, c'est une belle histoire.
- À 78 ans, quelle histoire ? Quel lit ? Qui êtes-vous, madame ?


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
MKPanpan
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe
MKPanpan

Localisation : Lille
Navire préféré : HMS Victory

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Ven 8 Mar - 6:39

Dans le même genre, voici la théorie MMS :

A 20 ans, c'est Matin, Midi et Soir
A 40 ans, c'est Mardi, Mercredi et Samedi
A 60 ans, c'est Mars, Mai et Septembre
A 80 ans, ce sont Mes Meilleurs Souvenirs
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Inspection des impôts.   Ven 8 Mar - 8:40

Un jeune inspecteur des impôts est envoyé pour contrôler une synagogue.
Il pose des questions au rabbin :
– Que faites vous des restes de cire issus des bougies.
– Nous les collectons et les renvoyons à notre fournisseur. En fin d’année, celui-ci nous renvoie un paquet de bougies neuves.
– Et les miettes de bagels ?
– Pareil, nous les renvoyons à notre boulanger et il nous offre un paquet plein une fois par an.
Le rabbin semble agacé par les questions de ce jeune inspecteur, mais ce dernier se croyant malin, continue avec ses questions :
– Et les restes de la circoncision vous en faites quoi ?
– Pareil. Nous les renvoyons au centre des impôts et une fois par an ils nous envoient une tête de gland…


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Tisane et viagra.   Sam 9 Mar - 7:34

Un monsieur rend visite à son papa âgé de 90 ans, à l'hôpital.
- Comment ça va, papa ?, demande-t-il
- Bah, pas trop mal. On s'occupe bien de moi ici
- Et la nourriture, ça va ?
- Oh excellent !, répond le vieillard
- Et les soins ? On te soigne bien ? renchérit le fils
- Ça ne pourrait pas être mieux. Ces jeunes infirmières sont vraiment très gentilles.
- Et pour dormir ? Tu arrives à bien dormir ?
- Aucun problème. Je fais mes neuf heures par nuit. A dix heures, on m'apporte un bol de tisane et un comprimé de Viagra, et c'est bon. Je tombe comme une souche.
Le fils se demande si il a bien compris, et il va voir l'infirmière pour en avoir le coeur net.
- Qu'est-ce que m'apprend mon père ? Vous lui donnez un comprimé de Viagra avant qu'il ne s\'endorme ? Ça ne peut pas être vrai !
- Mais si, mais si. Votre papa vous a dit la vérité. Tous les soirs vers dix heures, on lui apporte une tisane et un comprimé de Viagra. Ça marche impeccablement bien : la tisane le fait dormir, et le Viagra l'empêche de rouler en bas du lit.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Journée de la femme hier.   Dim 10 Mar - 10:21

Une femme en train de faire ses courses achète les produits suivants :
1 savon, 1 brosse à dents, 1 tube de dentifrice ;
1 baguette, 1 litre de lait, 1 pomme ;
1 banane, 1 orange, 1 pêche ;
1 tomate, 1 laitue, 1 choux ;
1 barre muesli, 1 tartelette ;
1 dîner micro-ondes, 1 pizza surgelée.
Le caissier la regarde, sourit, et lui dit :
- Seule, hein ?
La nana sourit timidement et répond, émue :
- Oui...comment avez vous deviné ?
Le gars répond :
- Parce que vous êtes moche !


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Masculin ou féminin ?   Lun 11 Mar - 8:38

Masculin ou féminin ?
Le micro-ordinateur est-il masculin ou féminin ?

Réponse d’un informaticien :
Un micro-ordinateur est de sexe féminin pour les 5 raisons suivantes:
– A l’exception de son concepteur, personne ne comprend sa logique interne.
– Avant de faire impression, il doit être aperçu.
– Les menus qu’il affiche sont copieux mais beaucoup d’options sont indisponibles.
– La moindre erreur est stockée en mémoire pour être ressortie au moment le plus inopportun.
– Vous découvrez vite qu’il coûte un budget énorme en accessoires et en maintenance.

Réponse d’une informaticienne:
Un micro-ordinateur est de sexe masculin pour les 5 raisons suivantes:
– Pour capter son attention, il faut d’abord l’allumer.
– Il contient plein d’informations mais il est sans imagination.
– Il est incapable de vider la poubelle sans injonction de votre part.
– Il est supposé vous aider, mais la plupart du temps c’est lui qui constitue le problème.
– Vous réalisez vite que si vous aviez attendu plus longtemps avant de l’acquérir, vous auriez un modèle plus récent.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Trois jeunes candidats à la prêtrise.   Mar 12 Mar - 8:19

L’évêque s’est déplacé spécialement au séminaire pour leur faire passer un dernier test : le fameux test du célibat.
L’évêque conduit les trois candidats dans une pièce, et leur demande de se déshabiller.
Ensuite, il demande à chacun de s’attacher une petite clochette au bout de leur partie intime au moyen d’une ficelle toute fine.
Lorsque tout le monde est prêt, une superbe fille entre dans la pièce et vient se placer devant le premier candidat.
Elle entame un strip-tease torride… et l’on entend « Tingingling »
L’évêque prend alors la parole :
- Patrick, je suis vraiment désolé pour vous, mais votre manque de self-control vous joue des tours. Emportez vos vêtements et courrez prendre une douche froide. Vous en profiterez pour prier et méditer sur votre faiblesse charnelle.
Pendant ce temps, la jeune fille qui s’était placée devant le second candidat avait continué son strip-tease.
Arrivée à la petite culotte, on entend… « Tingingling »
L’évêque reprend alors la parole :
- Joseph, toi non plus, tu n’es pas capable de refréner tes pulsions charnelles. Une douche froide et des prières pour toi aussi.
Et le second candidat quitte la pièce.
À ce moment, la jeune fille est déjà toute nue, en train de danser et de prendre des attitudes toujours plus suggestives devant le troisième candidat…
Mais rien, elle a beau même se frotter contre le corps de l’éphèbe, aucune réaction…
L’évêque est très satisfait et il dit :
- Michael, mon fils, je suis vraiment fier de toi. Tu es le seul à avoir eu assez de force de caractère pour ne pas t’être laissé aller à tes pulsions charnelles. Tu deviendras prêtre très rapidement. Maintenant tu peux aller rejoindre tes deux compagnons
Et là on entend : Tingingling »

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: L’avare !   Mer 13 Mar - 9:35

Un vieux pingre va mourir seul, sans famille et sans ami.
Peu avant sa mort, il reçoit son avocat, son docteur et son curé pour leur donner à chacun 50.000 Euro en espèces.
Il leur donne pour mission d’enterrer cet argent avec lui le jour de ses funérailles, en guise de « geste ».
La mort et l’enterrement ont lieu une semaine plus tard.
Après l’ensevelissement, le curé, le docteur et l’avocat discutent :
Le curé leur confie que son église ayant un besoin urgent d’un nouveau clocher, il a gardé 20.000 Euros pour sa réfection.
Le docteur, qui était un scientifique faisant des recherches sur le cancer, confesse que lui aussi a gardé de l’argent 30.000 Euros pour continuer ses recherches.
L’avocat les blâme :
- Comment pouvez-vous être si malhonnêtes ? Moi au moins j’ai placé dans le cercueil un chèque du montant total qu’il m’avait remis !

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: C’est louche ou bien une maman rusée.   Jeu 14 Mar - 8:55

Thomas invite sa mère à dîner.
Remarquant que la colocataire de son fils, Caroline, est très jolie, elle tente de savoir si Thomas et elle ne sont que des colocataires.
Thomas lui affirme que Caroline et lui ne sont que des amis.
Une semaine plus tard, Caroline dit à Thomas :
– Depuis que ta mère est venue dîner, je ne trouve plus la louche. C’est bizarre…
– Je vais lui envoyer un petit mot, dit Thomas :
« Chère maman, Je ne dis pas que tu as pris la louche et je ne dis pas que tu ne l’as pas prise, mais elle a disparue depuis ta dernière visite. Je t’embrasse très fort. Thomas. »
Quelques jours plus tard, Thomas reçoit une lettre de sa mère :
« Cher fils, Je ne dis pas que tu couches avec Caroline et je ne dis pas que tu ne couches pas avec Caroline, mais si Caroline couchait dans son lit, vous auriez retrouvé la louche. Je t’embrasse fort. Maman »


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
Miel
Amiral
Amiral
Miel

Localisation : BRIERE
Navire préféré : LA COURONNE LE SUPERBE ORENOQUE LE RENARD LE PEREGRINE GALLEY LE KING DU MISSISSIPI LE HELDER FIRE-BOAT VEDETTE LANCE TORPILLE LE CYGNE LE REQUIN BATEAU-JOUET

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Jeu 14 Mar - 9:28

excellente! lol! sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: C'est bientôt Noël A Calvi...    Ven 15 Mar - 8:15

Le père dit au petit Domique-Antoine, six ans:
- Doume, as-tu fais ta lettre au petit Jésus pour lui commander tes cadeaux de Noël ?
- Non, Papa.
- Alors va dans ta chambre et écris-la tout de suite, je la posterai demain.
Dominique Antoine s'installe devant son pupitre, prend une feuille et commence sa lettre :
Cher petit Jésus, j'ai été très sage et j'ai bien travaillé à l'école...
Il s'interrompt et se dit : " Un Corse n'a de comptes à rendre à personne, surtout pas à quelqu'un qu'il ne connaît pas! "
Il déchire la lettre et recommence sur une autre feuille :
Petit Jésus, pour Noël, je veux...
Il s'arrête à nouveau.
Je ne le connais pas, il ne me connait pas, qu'est-ce qui prouve que j'aurai ce que je veux ?
Alors, le petit Dominique-Antoine va chercher la statue de la Sainte Vierge sur sa table de nuit, la roule dans un journal, la ficelle et la glisse sous son matelas.
Il reprend une feuille et écrit:
Petit Jésus, si tu veux revoir ta mère...

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
guibole
Maître
Maître
guibole

Localisation : 07
Navire préféré : voilier ancien pointu

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Ven 15 Mar - 10:27

pas mal

_________________
amicalement:
                 GUY
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Ce cher Karl.   Sam 16 Mar - 6:37

Quand Marx est mort, il se retrouve devant Saint Pierre, le gardien du Paradis.
Saint Pierre lui dit :
- A votre façon, vous avez tenté d’améliorer le sort de l’humanité, mais bon, vous êtes beaucoup trop athée, je suis obligé de vous envoyer en enfer.
Et Marx se retrouve en enfer.
Deux semaines plus tard, Satan passe un coup de fil à Saint Pierre :
– Allo, ça va mon vieux ?
– Oui ça va, et toi ça va ?
– Ouai, ça va… sauf pour le nouveau, là, le Marx que tu m’a envoyé il y a 15 jours
– Ben quoi, c’est quoi le blem ?
– Il m’a foutu une de ces pagailles ici, si tu savais: il a créé un syndicat et les démons se révoltent, ils exigent la clim, ils crient « non aux cadences infernales ». Pffff, j’en peux plus.
– Oui, mais qu’est-ce que tu veux que j’y fasse, moi ?
– Ben je me suis dit que je pourrais te l’envoyer au Paradis quelques temps. L’ambiance là haut est plus calme, plus sereine, plus lénifiante, tu vois. Ça lui ferait du bien, ça le calmerait.
– Bof, je suis pas sûr, mais bon, si tu veux, je peux te rendre ce service. C’est bien parce que c’est toi qui me le demande.
Et Marx se retrouve au Paradis.
Et Satan n’entend plus parler de Marx. Pendant un mois, deux mois. Au bout du troisième mois, il appelle Saint Pierre pour avoir des nouvelles :
– Allo, ça va mon vieux ?
– Oui ça va, et toi ça va ?
– Oui, oui. Mais dis moi, tu ne m’a pas renvoyé Marx. Ça se passe bien avec lui ?
– Ah oui, super. Tous les anges le trouvent cool. Il est très cultivé tu sais, une conversation toujours passionnante.
– Ah bon ! Alors tu veux bien le garder là haut ?
– Oui, pas de problème, tout le monde s’entend bien avec lui, il est charmant.
– Mais quand même, c’est un athée… ça ne vous pose pas de problème ?
– Ben non, pourquoi ?
– Et Dieu, qu’est-ce qu’il en pense ?
– Dieu ? quel Dieu ?…

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: La messe et le parapluie.   Dim 17 Mar - 7:48

Un vieux de 80 ans arrive à la messe avec un parapluie alors qu’il fait beau.
On s’étonne mais à la sortie il pleut.
Le dimanche suivant, il a plu mais il arrive sans rien et à la sortie il fait soleil.
On lui demande comment il fait pour deviner le temps qu’il va faire.
Il explique:
- Avant de partir, ma femme prend ma zigounette, la caresse un peu, la tient verticale et la laisse tomber.
Et alors ?
– Si elle tombe à gauche, il va faire beau.
Ah bon ?
– Si elle tombe à droite, il va pleuvoir !
Quelqu’un lui demande:
- Mais si elle reste droite ?
- Eh bien, dans ce cas, on ne va pas à la messe !


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Le mauvais côté;   Lun 18 Mar - 9:40

La Mère supérieure du couvent, réveillée de bonne humeur, décide de faire le tour des cellules.
– Bonjour Sœur Marie-Josèphe, je vous trouve très bien aujourd’hui et ce que vous tissez est très joli !
– Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais je pense que vous vous êtes levée du mauvais côté !
Cette réponse la laisse perplexe mais elle continue ses visites de cellule en cellule
– Bonjour Sœur Maria, je vous trouve très bien aujourd’hui et ce que vous brodez est très joli !
– Merci ma Mère, vous aussi vous êtes très bien, mais je pense que vous vous êtes levée du mauvais côté !
La Supérieure se mord les lèvres et continue son inspection mais toutes les nonnes lui font la même réponse.
Quand elle arrive à la quinzième nonne, elle est à bout de nerfs et, les dents serrées, elle dit :
– Bonjour Sœur Noëlle, soyez sincère. Croyez-vous que je me sois levée du mauvais côté ce matin ?
– Oui, ma Mère…
– Et qu’est-ce qui vous permet de dire ça ?
– Vous marchez avec les sandales du Père Benoît !


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Visite dans une paroisse pauvre.   Mar 19 Mar - 8:59

Un évêque faisait sa visite dans une paroisse pauvre.
En visitant le presbytère, l'évêque s'aperçoit qu'il y a qu'un seul lit dans une seule chambre à l'étage.
- Vous n'avez qu'une chambre à coucher, demande-t ‘il au prêtre.
- Oui Monseigneur, nous sommes trop pauvre pour agrandir le presbytère.
- Mais votre servante, où couche-t ‘elle ?
- Ici, vous savez, nous avons un gros chien bien dressé et il couche entre nous deux.
- Mais vous devez bien avoir des tentations. Que faites-vous alors ?
- Quand ça m'arrive, je me lève, je vais dehors, je fais le tour du presbytère, ça passe et je reviens.
- Mais votre servante, elle doit avoir des tentations elle aussi ?
- Quand ça lui arrive, c'est elle qui se lève, qui va dehors faire le tour du presbytère et ça lui passe.
- Mais si ça vous arrive d'avoir une tentation tous les deux en même temps ?
- Dans ce cas, Monseigneur, on envoie le chien faire le tour du presbytère


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: ls sont forts chez Leclerc !   Mer 20 Mar - 10:31

Un peu d’humour sur Leclerc et sa volonté d’obtenir le droit de vendre des médicaments.
À la Cafétéria du Centre Leclerc, Daniel dit à Jacques :
- "Mon coude me fait mal à mourir, je crois que je vais devoir aller consulter mon médecin."
- "Écoute, chez Leclerc il y a un comptoir pharmacie et un ordinateur qui fait des diagnostics. Tu n’as qu’à fournir un échantillon d’urine, et 5 euros . C’est plus rapide, plus fiable et moins cher que chez le docteur."
Daniel se rend au comptoir pharmacie de Leclerc (à côté du rayon charcuterie) et dépose son échantillon d’urine, 5 euros et il attend le résultat.
Trente secondes plus tard, l’ordinateur imprime le résultat :
M. Daniel T. :
– Vous avez un «Tennis Elbow» (épicondylite) ;
– Badigeonnez votre coude de pommade Inflammose ;
– Prenez des cachets Coolmal 250mg que vous trouverez dans la rangée 6 ;
– Évitez les travaux lourds et tout ira mieux dans environ deux semaines ;
– Merci de faire vos courses chez Leclerc !
Daniel se demande comment un ordinateur peut être aussi fort
Rentré chez lui, il veut en avoir le cœur net, et petit malin il prépare un échantillon d’eau du robinet dans lequel il mélange de l’urine de son chien, de sa femme et de sa fille et un peu de son sperme, histoire de rigoler (enfin ça le fait rire, lui ).
Le lendemain il se rend au comptoir pharmacie chez Leclerc avec un sourire sardonique et dépose l’échantillon, 5 €uros et attend le résultat.
Au bout de trente secondes, l’ordinateur imprime ceci :
M. Daniel T. :
– L’eau de votre robinet est trop dure : achetez un Adoucisseur d’eau, vous le trouverez dans la rangée 9 ;
– Votre chien a des puces; lavez-le avec un Shampooing SalDog et utilisez des pipettes de Canibestioles que vous trouverez dans la rangée 7 ;
– Votre fille a des problèmes avec le haschich ; achetez lui des substituts StoneStop à la rangée 10 ;
– Votre femme attend des jumeaux dont vous n’êtes pas le père; achetez-vous des comprimés de Bandachoc 15 mg à la rangée 8 et invitez votre femme ce soir à un dîner romantique à la Cafétéria ;
– Et arrêtez de vous masturber, sinon votre coude ne guérira jamais et votre femme aura toujours un amant ;
… Merci de faire vos courses chez Leclerc….


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Message personnel à tous ceux nés avant le 3ème millénaire.    Jeu 21 Mar - 11:04

Les survivants!!
Message personnel à tous ceux nés avant le 3ème millénaire.      
Les autres ne pourront pas comprendre mais il est bon de leur rappeler cette enfance ! L'enfance des années 50, 60, voire 70.
En regardant en arrière, c'est dur de croire qu'on ait réussi à survivre si longtemps.          
Lorsque nous étions enfants, nous nous promenions en voiture sans ceinture de sécurité ou d'airbags pour nous protéger.
Nos chambres étaient peintes de couleurs vibrantes au plomb et nos maisons étaient isolées à l'amiante.
Il n'y avait pas de couvercle de sécurité sur les bouteilles de médicaments et de produits toxiques ni de serrures sécuritaires sur les armoires.
Et lorsque nous partions faire un tour de vélo, on le faisait sans casque!  
On allait seul en ville chercher le pain, le lait dans un broc en aluminium à peine fermé.
On buvait même de l'eau directement des tuyaux d'arrosage. Quelle horreur!
On se faisait des petites voitures (caisse à savon) avec des vieux patins à roulettes et des planches en bois pleines d'échardes et on se laissait aller dans les descentes, sur le trottoir bordant la Nationale, pour s'apercevoir trop tard qu'on avait oublié de mettre des freins.
Après être rentrés dans les buissons ou les clôtures à quelques reprises, on solutionnait le problème.          
On quittait seul la maison tôt le matin pour aller à pied à l'école et on revenait souvent au moment où les lampadaires de la rue s'allumaient.
Imaginez donc, pas de téléphones portables, personne ne pouvait nous joindre de la journée.
On mangeait des gâteaux secs, du pain et du beurre et nous n'étions pas obèses....il faut dire que nous jouions presque toujours à l'extérieur.
On buvait souvent à quatre ou cinq dans la même bouteille et il n'y a jamais eu de décès à cause de çà.
On jouait à des jeux dangereux et souvent, on se faisait mal.
On grimpait dans les arbres, on enjambaient les murs des voisins.
Parfois, il y avait des chutes, avec des coupures et des os cassés, mais personne n'était blâmé.
C'était l'apprentissage de la vie.        
Parfois, on se battait entre nous, on avait des bleus, mais on apprenait à passer par-dessus.
On n'avait pas de NINTENDO 64, de PLAYSTATION 2 ou de X Box, sans compter les jeux vidéo ou même les 99 canaux de la télévision, les magnétoscopes, les ordinateurs personnels, etc. etc...
Mais nous avions des amis et si nous voulions les voir, tout ce qu'on avait à faire, c'était de sortir et se rendre chez eux, sonner et entrer pour pouvoir leur parler.
Imaginez ça, sans même demander la permission à nos parents !
Comment faisait-on tout ça, sans gardiens, dans ce monde cruel ?
On inventait des jeux, avec des bâtons et des balles de tennis, on mangeait toutes sortes de choses, mais contrairement à ce qu'on nous disait, rarement quelqu'un perdait un oeil ou était infecté d'un virus.
Certains écoliers n'étaient pas aussi futés que les autres.
Parfois, ils manquaient leur année et devaient redoubler.
Les classes et les examens n'étaient pas encore ajustés pour compenser ces différences, qu'elle qu'en soit la raison.
Nos actions étaient les nôtres. Nous en supportions personnellement les conséquences.
Personne pour nous cacher. L'idée de se faire protéger par nos parents si nous commettions une infraction était impensable.
D'ailleurs, nos parents étaient du côté de l'autorité, c'est t'y pas effrayant ?
Mais cette génération a produit les meilleurs preneurs de risque, solutionneurs et inventeurs.      
Les dernières 50 années ont été une explosion d'innovations et d'idées nouvelles.
On avait la liberté, la responsabilité de nos succès, ainsi que celle de nos défaites.        
Le plus important, c'est qu'on a appris à vivre avec tout çà.          
Félicitations, car tu es de ceux là. S.T.P, pour ne pas oublier transfère ces quelques lignes à quelqu'un qui, comme nous, a eu la chance de grandir avant que les avocats et les gouvernements se mettent à réglementer nos vies... pour notre bien.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: La honte !   Hier à 8:55

Vous êtes-vous déjà senti coupable de regarder des gens de votre âge et de penser : « Je ne peux pas paraitre aussi vieux ! »
Alors, vous allez adorer celle-ci…
J’étais assise dans la salle d’attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste quand j’ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur.
Il y était inscrit son nom et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom.
Il était dans ma classe de lycée quelques 40 ans auparavant et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j’avais craqué à l’époque ??
Quand je suis entrée dans la salle de soins, j’ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit.
Cet homme grisonnant, dégarni et le visage marqué de profondes rides était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret …
Quoique…
Après qu’il eut examiné ma dent, je lui ai demandé s’il était allé au lycée Henry IV.
– Oui, m’a-t-il répondu.
– Quand avez-vous eu votre bac ?, ai-je demandé .
– 1972. Pourquoi cette question ?
– Eh bien, vous étiez dans ma classe, me suis-je exclamé.
Et c’est là que cet affreux vieux con m’a demandé :
– Vous étiez prof de quoi ?


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Le marathonien.   Aujourd'hui à 7:14

C’est une femme qui reçoit son amant chez elle, alors que son mari est au travail.
Un jour qu’ils sont au lit tous les deux, elle entend la voiture du mari dans le garage : Il rentre plus tôt que d’habitude !!!
Elle hurle alors à son amant :
- Dépêche-toi ! Attrape tes vêtements et passe par la fenêtre TOUT DE SUITE !
Le petit ami regarde la fenêtre et dit :
- Je ne peux pas sortir par la fenêtre comme ça ! Il pleut des cordes dehors !
Elle lui répond :
- Si mon mari rentre dans la chambre et qu’il te voit, il nous tuera tous les deux !
Alors le jeune homme prend ses vêtements et passe par la fenêtre !
Arrivé sur la terre ferme, il se retrouve au beau milieu du marathon municipal annuel…
Alors il se met à courir au côté des autres participants, malgré le fait qu’il soit complètement nu avec ses vêtements à la main.
Son voisin de course le regarde alors de bas en haut et lui dit :
- Vous courez toujours le marathon tout nu ?
L’amant lui répond :
- Oui oui, de cette manière je ressens vraiment une impression de totale liberté.
Et l’autre continue :
- Et vous emportez toujours vos vêtements pendant la course ?
L’amant essoufflé répond :
- Oui bien sûr, comme ça je m’habille tout de suite à la fin de la course et je rentre directement chez moi en voiture !
Enfin le coureur termine :
- Et vous portez toujours un préservatif en courant ?
- Oh non… Seulement quand il pleut.


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'humour dans ce monde de brutes.
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» UN PEU D'HUMOUR DANS CE MONDE DE BRUTES.;;;;;;;
» 91 % des crimes d’honneur dans le monde sont commis par des musulmans
» Les différentes formes d'immatriculation dans le monde
» L'engagement militaire français dans le monde
» Les 10 langues les plus parlées dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: COMMUNAUTE :: La taverne de Captain Crochet-
Sauter vers: