Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexion

Partagez
 

 Un peu d'humour dans ce monde de brutes.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Miel
Amiral
Amiral
Miel

Localisation : BRIERE
Navire préféré : LA COURONNE LE SUPERBE ORENOQUE LE RENARD LE PEREGRINE GALLEY LE KING DU MISSISSIPI LE HELDER FIRE-BOAT VEDETTE LANCE TORPILLE LE CYGNE LE REQUIN BATEAU-JOUET

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyLun 18 Fév 2019, 10:56

excellentes ! lol! sunny

_________________
Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 96713111
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyMar 19 Fév 2019, 11:16

Je ne suis pas ton père
Une femme sort avec un médecin.
Peu de temps après, elle tombe enceinte.
Ils ne savent pas quoi faire.
Quelques neuf mois plus tard, juste au moment où elle devrait mettre au monde l'enfant, un curé entre à l'hôpital pour se faire soigner une affection de la prostate.
Le médecin annonce à la femme :
- Je sais ce que nous allons faire. Après avoir opéré le curé, je lui donnerai le bébé et lui dirai qu'il s'agit d'un miracle.
- Penses-tu que ça marchera ?
- Ça vaut la peine d'essayer...
Ainsi le médecin délivre la femme de son bébé et puis opère le curé.
Après l'intervention, il s'entretient avec le prêtre :
- Mon père, vous n'allez pas me croire...
- Quoi ? Que s'est-il passé ?
- Mon père, vous avez eu un bébé.
- C'est impossible...
- J'ai opéré moi-même. Il s'agit certainement d'un miracle. Voici votre fils.
Quinze ans plus tard, le curé se rend compte qu'il doit tout avouer à son fils.
Il l'appelle auprès de lui et dit :
- Mon garçon, j'ai quelque chose à te dire. Je ne suis pas ton père.
- Que veux-tu dire ? Je ne suis pas ton fils ?
- Je suis ta mère. L'archevêque est ton père...


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Différence entre une femme et une Harley.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyMer 20 Fév 2019, 09:41

L'inventeur de la moto Harley Davidson, Arthur Davidson, décède et monte au ciel.
À la porte, St Pierre dit à Arthur :
- Vu que vous avez été un homme bon et que vos motos ont changé le monde, votre récompense sera de rencontrer Dieu en direct, sans anges gardiens !
Dieu reconnaît Arthur et commente :
- Ainsi, vous êtes l'inventeur de la moto Harley Davidson
Arthur répond :
- Oui, c'est moi.
Dieu commente :
- Eh bien, il n'y a pas de quoi être fier d'avoir inventé quelque chose qui est instable, fait beaucoup de bruit, pollue outrageusement et coûte une fortune...
Arthur est embarrassé un instant, mais finit par dire :
- Excusez-moi, mais vous n'êtes pas l'inventeur de la femme ?
Et Dieu dit :
- Mais oui !
Eh bien, dit Arthur, de professionnel à professionnel, il y a de graves défauts de conception dans votre invention :
1. Il n'y a pas de constance dans le design du pare-choc avant
2. Ça caquette constamment à haute vitesse
3. L'arrière est trop mou
4. L'entrée est placée trop près de la sortie
5. La peinture est à refaire constamment
6. Il y a des fuites tous les mois et je constate aussi que ça pisse trop souvent
7. Et les coûts de maintenance sont vraiment excessifs.
- Hummmm, vous marquez des points, là, réplique Dieu ; attendez !
Dieu va sur son ordinateur céleste et tape quelques mots.
Il imprime les résultats et il les lit à Arthur :
- C'est vrai qu'il y a des défauts dans mon invention, dit Dieu, mais selon tous les sondages, il y a plus d'hommes qui enfourchent mon invention que la vôtre !

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
Miel
Amiral
Amiral
Miel

Localisation : BRIERE
Navire préféré : LA COURONNE LE SUPERBE ORENOQUE LE RENARD LE PEREGRINE GALLEY LE KING DU MISSISSIPI LE HELDER FIRE-BOAT VEDETTE LANCE TORPILLE LE CYGNE LE REQUIN BATEAU-JOUET

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyMer 20 Fév 2019, 10:22

Très bonne!! lol! sunny

_________________
Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 96713111
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyMer 20 Fév 2019, 13:33

Le bonjour te va,
super !

_________________
Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Parche16
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Froissé ?   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyJeu 21 Fév 2019, 09:27

Avec une voix très séduisante, une jeune femme demande à son mari :
« As-tu déjà vu 20 € tout froissés » ?
« Non », répond son mari.
Elle lui fait un petit sourire sexy, déboutonne les trois premiers boutons de son chemisier et, lentement, montrant son décolleté, ôte un ravissant petit soutien-gorge push-up et le jette sur le lit.
Le mari prend le soutif à 20 € et sourit d’un air approbateur.
Puis elle lui demande :
« As-tu déjà vu 50 € tout froissés » ?
« Non » dit-il.
Elle lui fait à nouveau un petit sourire sexy, relève sa jupe, quitte sa ravissante culotte en dentelle de soie et la jette sur le lit.
Le mari prend la petite culotte à 50 € et commence à respirer un peu plus vite.
Puis elle dit :
« Maintenant, as-tu déjà vu 30.000 € tout froissés » ?
« Jamais », dit-il avec enthousiasme et de plus en plus excité.
Sa femme lui dit alors :
« Va jeter un œil dans le garage ».


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Prendre un amant par necessité.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyVen 22 Fév 2019, 09:35

Dans un compartiment de chemin de fer où se trouve déjà un monsieur seul, deux superbes jeunes filles s'assoient en face de lui.
Peu après le départ du train, l’une dit :
- Tu sais, ma chérie, j’ai tellement de frais, je n’y arrive plus ! Je ne sais pas comment je vais arriver à m’en sortir…
- Tu n'a qu'à faire comme moi, dit l’autre. Prends un amant qui te donnera six mille euros chaque mois.
- Mais je ne connais aucun homme qui ait les moyens de le faire !
- Alors, prends-en deux qui te donneront trois mille euros chacun !
- Même trois mille euros, je ne vois pas…
- Alors prends-en quatre qui te donnent 1500 euros chacun !
A ce moment-là le monsieur lève la tête de son livre :
- Écoutez, quand vous en serez à cent euros, je suis d’accord pour faire partie des soixante types…


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Le concours de mots croisés.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptySam 23 Fév 2019, 11:13

Un évêque, un curé et une bonne sœur sont dans le train en direction de Lourdes pour le pèlerinage diocésain.
Le trajet est long et ils commencent à s’ennuyer…
L’évêque, un peu joueur, dit :
- Si on faisait un concours de mots croisés. Je vois qu’on lit tous le même journal, «La Croix». Le gagnant aura droit à une gourde d’eau de Lourdes !
Tout le monde est d’accord et chacun commence sa grille.
Au bout de 15 minutes, l'évêque s'écrie :
- Ça y est, j'ai fini ! C’était vraiment facile
La bonne soeur, 5 minutes plus tard s’exclame à son tour :
- J'ai fini moi aussi, mais ce n'était pas évident !!
Dix minutes plus tard, le curé se gratte toujours la tête … ça coince.
Pas facile cette grille …
L'évêque vient à son secours :
- Mais qu'est-ce qui vous embête, curé ?
- Ben, c’est le 3 horizontal ... j'ai bien la deuxième lettre, le "O", la troisième le "U", la quatrième le "I", ensuite "L", "L", "E" et "S" ... mais je ne vois pas du tout.
Je pense à nouilles, bouilles, fouilles, mouilles … mais ça ne correspond pas à la définition.
L'évêque :
- Voyons ! curé ! la définition ... "sont vides quand le coup est tiré" ... mais c'est évident, ce sont les douilles, bien sûr !
La soeur, d'une petite voix :
- Quelqu'un a une gomme ?

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Les deux enfers.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyDim 24 Fév 2019, 09:14

Un gars meurt sur la frontière franco-allemande.
Quand il arrive au ciel pour le jugement dernier, Saint- Pierre lui dit :
– Bon, votre vie sur terre, pas terrible, quelques adultères, pas souvent à la messe, des blasphèmes, etc.etc…Je ne peux pas vous faire entrer au paradis, mais comme vous n’avez rien commis de grave et que vous êtes mort sur la frontière, je vous laisse tout de même le choix entre l’enfer allemand et l’enfer français.
– Mais Saint Pierre, je ne connais ni l’un ni l’autre, pourriez-vous m’en dire un peu plus s’il vous plaît ?
– Et bien, dans l’enfer allemand, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très vilains qui sentent mauvais mettent des buches sous la marmite, un dragon vient allumer les buches et vous cuisez toute la journée. Et c’est tous les jours pareil !
– Et l’enfer français alors ?
– Et bien, dans l’enfer français, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très vilains qui sentent mauvais mettent des buches sous la marmite, un dragon vient allumer les buches et vous cuisez toute la journée. Et c’est tous les jours pareil ! Mais, si vous voulez un bon conseil, je serais vous, je choisirais l’enfer français.
– Mais, Saint-Pierre c’est exactement la même chose !
– Mais non, pas du tout ! Car dans l’enfer français : Un jour les gnomes sont en grève, un jour on n’a pas livré les buches, un jour le dragon est en RTT, un jour il est en congé maladie, un jour ils ne trouvent plus la marmite, un jour on n’a pas commandé le purin…Et quand les syndicats s’en mêlent, je ne vous raconte pas.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: La colère du Général ou La diatribe du grand Charles.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyLun 25 Fév 2019, 08:27

Dommage de ne pas connaître l'auteur car il (ou elle) a bien du talent.....
Régalez-vous en lisant ces vers, prenez le temps de savourer ce texte (nom de l'auteur inconnu).
  
UNE VRAIE PIECE de THEATRE !

La colère du Général ou La diatribe du grand Charles.
 
La scène se passe au paradis, sur un petit nuage, Yvonne tricote, assise sur un pliant.
Elle voit arriver le général, titubant, la mine défaite, prêt à défaillir.
Après quelques pas, il s'effondre à ses côtés dans un fauteuil.
 
Yvonne :
Depuis que de Saint Pierre vous eûtes permission
De retourner sur Terre ausculter la Nation,
Sur ce petit pliant j'attends votre venue...
Mais je lis dans vos yeux une déconvenue !
Parlez-moi sans tarder de celle qui toujours
Fut jadis avec moi l'objet de vos amours...
 
Le général :
Vous voulez dire France à qui j'ai voué ma vie,
Ne cachons point son nom ! Je vous sais gré, ma mie
Malgré les embarras, les peines, les tracas
Qu'elle a pu vous donner et dont je fais grand cas !
Pendant aussi longtemps de l'avoir tolérée.
 
Yvonne :
Eh bien ?
  
Le Général :
Eh bien Madame, elle est défigurée !
  
Yvonne :
Charles, je compatis, c'est une peine extrême
De voir les traits meurtris d'une femme qu'on aime
Elle a vieilli sans doute...
  
Le Général :
Oh, ce n'est pas cela !
Il m'en faudrait bien plus pour être en cet état.
Je ne m'attendais pas à la revoir pucelle !...
Mais on peut décliner sans cesser d'être belle !
Si le corps en hiver n'est plus à son printemps
L'âme de l'être aimé sait résister au temps !
  
Yvonne :
C'est donc son âme ?
  
Le Général :
Hélas ! Si je n'étais au ciel
Près de vous, à l'abri des chocs existentiels
Ce que j'ai vu m'aurait donné le coup de grâce !
  
Yvonne :
Mais qu'avez-vous donc vu ? Vos silences me glacent !
  
Le Général :
France, mère des Arts, des Armes et des Lois...
Ô Dieu, l'étrange peine ! Et quel affreux émoi !
Quelle désillusion, quelle désespérance,
De revoir sa maîtresse en telle déshérence !
  
Yvonne :
Mais encore, précisez… je reste sur ma faim !
Vous me turlupinez ! Qu’avez-vous vu enfin ?
  
Le Général :
J'ai vu, j'ai vu, Oh ciel ! J'ai vu... Comment vous dire...
Comment bien s'exprimer quand on a vu le pire ?
J'ai vu le Titanic s'abîmer dans les flots
Et son grand timonier repeindre les hublots !
J'ai vu un président, la cravate en goguette,
L'air niais, le regard flou et la mine défaite,
Un casque sur le chef, juché sur un scooter !
On avait dû lui dire : il faut sortir couvert !
Vous voyez le tableau ! Oh, madame, j'ai honte
De certifier pour vrai tout ce que je raconte !
C'est la chienlit, vous dis-je et pas qu'en les faubourgs !
Comme ce fut le cas quand nous jouissions du jour
Mais dans le Saint des Saints, au cœur de l'État même
Où tout devrait baigner dans un accord extrême.
J'ai vu des gouvernants qui ne gouvernent rien…
Et un peuple hébété les traiter de vauriens !
J'ai vu des ministrons se tirer dans les pattes
Plus divisés entre eux que ne sont les Carpates !
J'ai vu, comme jadis, tous ces «politichiens»
Se disputer leur os, hargneux comme des chiens.
J'ai vu dans la maison où j'ai régné dix ans
Un orchestre amateur gratter ses instruments
Dans la cacophonie ! Et dans ce grand bazar
Le moindre palatin se prendre pour César :
L'un fraîchement nommé, jouant les petits saints,
S'exonérer d'impôts et trouver ça très bien !
L'autre, obscur conseiller, quérir à son de trompe
Un larbin stipendié pour lui cirer les pompes !
Geste surréaliste au temps qui fut le mien !
Mais j'allais oublier, et là, tenez-vous bien !
Pour couronner le tout, j'ai vu, (serrez les cuisses !)
Le gardien du budget planquer son fric en Suisse !
  
Yvonne :
N'êtes-vous point sévère avec ces jeunes gens
Tout fiers d'avoir acquis un certain entregent ?
Ces nouveaux Rastignac jadis vous faisaient rire
Et ne vous mettaient pas dans une telle ire !
Nous connûmes souvent et du temps de nos rois
Nombre de grands coquins qui s'exemptaient des lois
Et même pour certains sombraient dans la débauche !
  
Le Général :
Mais aucun de ceux-là ne se disait de gauche !
Alors que ces pignoufs, sinistres polissons,
Se pavanent le jour en donnant des leçons !
Je me suis renseigné sur l'histoire récente
Pour comprendre un peu mieux ces façons indécentes,
Et qu'ai-je appris Grand Dieu ?... Mille calamités
Sur un gouvernement qui semble tout rater !
Depuis plus de deux ans, on s'agite, on spécule !
Ce qu'on avance un jour, ensuite on le recule,
Dans un rythme effréné qui donne le tournis…
Ça n'est plus du tango, c'est danse de Saint Guy !
Le peuple abasourdi par ces folles pratiques
Ne voit pour l'avenir que funestes musiques !
Il, à son tour, ployant sous les impôts,
Résiste à tout diktat, discute à tout propos,
Tire à hue et à dia et renverse la table !
 
Yvonne :
Un peuple ingouverné devient ingouvernable !
  
Le Général :
Je confirme et j'illustre, écoutez bien ceci,
C'est un tableau d'en bas que je vous fais ici :
A-t-on pris décision dans les formes légales
Que l'on voit illico se former des cabales !
L'un met un bonnet rouge et l'autre un bonnet vert
En prétendant agir au nom de l'Univers !
Quelques illuminés ou quelques fous furieux
Hurlent en vomissant des slogans injurieux,
Pillent les magasins, éructent, gesticulent,
Cassent trois abribus !... Et le pouvoir recule !!!
 
Yvonne :
Mais que fait la Police et que font les Gendarmes ?
  
Le Général :
Le moins possible hélas ! Ils ont du vague à l'arme !
Car si par aventure on coffre un malfaisant
C'est la Garde des Sceaux qui porte les croissants !
Les socialos naïfs rêvent dans les nuages,
Se bercent d'illusions dans leurs lits d'enfants sages !
Confrontés au réel, ancrés dans le déni,
Ils sont tout étonnés quand ils tombent du nid !
Les jeunes snobinards, que bobos on appelle,
Vitupèrent la droite en faisant bien pis qu'elle !
Les tribuns de la plèbe agitent leurs grelots :
L'un veut saigner Neuilly pour nourrir le prolo,
L'autre clame à grands cris qu'il faudrait tout secouer
En virant les négros, les bicots, les niaquoués !
Et les deux réunis proposent des programmes
Qui traduisent à plat leur encéphalogramme.
 
Yvonne :
Mais où sont les anciens ? Gaullistes et Cocos !
Qui, eux, savaient pousser de grands cocoricos !
  
Le Général :
Leur QG moscovite ayant pété les câbles,
Les Cocos d'autrefois sont quasi introuvables !
  
Yvonne :
Bonne nouvelle, au gué ! Tout espoir n'est pas mort !
Souvenez-vous du temps où ils étaient si forts !
Plus de Rouges enfin, en travers de la route !
Mais la race est teigneuse... il en reste, sans doute ?
  
Le Général :
Oui, vous avez raison, ce sont de grands pervers...
Les derniers survivants se font repeindre en vert !
Quant à nos vieux amis gaullistes de baptême,
On fleurit leur logis, avec des chrysanthèmes...
C'est leurs petits-neveux qui piaillent à présent,
Et se bouffent le nez pour occuper leur temps !
L'un d'eux, le plus remuant, habile en artifices
Se débat aujourd'hui dans les Cours de Justice.
Je crains pour mon malheur, avoir œuvré en vain,
Mon costume est trop grand pour habiller ces nains !
  
Yvonne :
Oubliez tout ceci, laissons la politique
Qui vous fait enrager et tourner en bourrique.
Parlons d'autres sujets plus gais et plus légers,
Des lieux que j'ai connus... Paris a-t-il changé ?
  
Le Général : (redevenant plus calme)
Heureusement, pas trop. On reconnaît la ville,
J'ai pu me promener jusqu'à St Louis en l'île.
Pompidou, un peu snob, pour marquer son séjour,
Fit une usine à gaz au quartier de Beaubourg.
Giscard n'a rien cassé c'est déjà quelque chose !
Mitterrand l'a suivi tenant au poing sa rose !
Mais lui, plus mégalo, se croyant pharaon
S'est plu à imiter le roi Toutankhamon.
Il sema pyramide aux parterres du Louvre,
C'est l'Égypte à présent qu'en ces lieux on découvre !
Chirac, plus primitif, a voulu, quai Branly,
Honorer les Dogons, les Peuls, les Chamboulis
À leur art, dit premier, il a su rendre hommage,
Le monument s'efface au milieu des feuillages...
Je n'ai pas retrouvé les halles de Baltard
À leur place un chantier avait pris du retard.
Et quant à l'Élysée où vous fûtes naguère,
Ce n'est plus un palais c'est une garçonnière !
J'ai même cru comprendre, en lisant leurs canards,
Que peu s'en est fallu qu'il fût un lupanar !
  
Yvonne :
Un lupanar ! Grands Dieux, comment est-ce possible ?
Vous me faites plonger dans un monde indicible,
Je ne puis y songer sans trembler de dégoût,
Notre chambre à coucher annexe au «one twotwo !»
  
Le Général : (qui s'échauffera progressivement)
Oui, les mœurs d'aujourd'hui connaissent quelque audace,
La contrainte est bannie et la honte fugace !
Ce qu'on cachait jadis, on l'étale à présent,
L'inverti manifeste, et la lesbienne autant !
On divorce partout : mariage... anachronique !
Sauf pour certains homos qui, eux, le revendiquent !
La déviance est très mode et ne fait plus horreur,
On l'exhibe à tout vent, mieux que Légion d'Honneur :
Le travelo s'affiche, et le camé ne cesse
De réclamer sa dose au frais de la princesse !
Le moindre hurluberlu fait son intéressant,
Quitte à montrer son cul au regard des passants !...
À quand le zoophile, à quand le coprophage ?
  
Yvonne :
Du calme, mon ami, modérez cet orage !
  
Le Général :
Mais, mon cœur, laissez-moi m'expliquer plus avant,
Et vous aurez la clé de cet emportement.
Si vous aviez pu voir, même de votre rive,
Ce qu'il m'est advenu juste avant que j'arrive,
Vous auriez, c'est bien sûr, eut le souffle coupé !
Je reprends mon discours, où je l'avais laissé :
Ayant à satiété subi les psychodrames
Des gauchos, des fachos et de tous ceux qui brament,
Avant de repartir, j'ai voulu, bon époux,
Me rendre chez Chaumet vous choisir un bijou
Sur la place Vendôme. Au pied de la colonne,
Que vis-je alors, Madame ? En cent, je vous le donne !
Le sommet, m'a-t-on dit, de l'art contemporain :
Un enculoir géant en guise de sapin !
Il m'a fallu trouver le salut dans la fuite
Pour ne pas m'exposer au viol d'un sodomite !
Afin qu'il me remonte aussitôt chez les miens,
J'ai convoqué presto mon bon ange gardien !
Et c'est ainsi tremblant, et d'horreur et de rage,
Que vous me revoyez en ces nobles parages.
  
Yvonne :
Calmez-vous ! Les Français autrefois ont fait pis !
Et même en votre temps, vous fûtes déconfit
Par leur acrimonie et par leur inconstance,
N'ont-Ils pas, bien des fois, frôlé la décadence ?
Je me souviens d'un jour où, par eux excédé,
Vous les aviez traités, je crois, de bovidés ?
  
Le Général :
C'est possible, en effet, dans un accès de doute
Où leur grande inertie entravait trop ma route !
Mais, Madame, aujourd'hui, ils ont fait bien plus fort !
Les Français sont des veaux, gouvernés par des porcs !
  
Yvonne :
Mais vous n'y pouvez rien ! Laissez à Dieu le père
Le soin de réprimer tous ces coléoptères !
C'est ainsi et c'est tout ! Le Français, français né,
Sera toujours paillard et indiscipliné,
Toujours libidineux, frondeur si nécessaire,
Arrogant, belliqueux et même téméraire,
Et cela en dépit de centaines de lois,
Car s'il n'est plus gaulliste, il demeure gaulois !
  
Le Général : (se levant, plus détendu)
Oui, vous avez raison, j'ai tort, je m'obnubile
Et ne fais rien de mieux que m'échauffer la bile,
Laissons aux successeurs ce monde convulsif...
Et allons chez Malraux, prendre l'apéritif !
 
Ils sortent...


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Avec la même vache ?   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyMar 26 Fév 2019, 12:34

C’est un couple de paysans qui participe à la remise des prix d’un concours de taureaux.
Le présentateur annonce :
Troisième prix, le taureau Gédéon, trois ans, trois saillies par jour !
La femme, tapant du coude son mari :
T’entends ? trois fois par jour !! Tu devrais en prendre de la graine !
Le présentateur continue :
- Deuxième prix, le taureau Gérard, cinq ans, six saillies par jour !
La femme, excitée :
- T’entends ! T’entends !…
Le présentateur, enfin :
- Et le premier prix, le taureau Germain, quatre ans et demi, neuf saillies par jour !
La femme, de plus en plus excitée :
- T’entends ! T’entends ! T’entends !…
Le mari s’adresse alors au présentateur :
- Les 9 fois par jour, c’est avec la même vache ?
- Euh… Non.
Alors il dit a sa femme avec un énorme sourire :
- T’entends !


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
guibole
Maître
Maître
guibole

Localisation : 07
Navire préféré : voilier ancien pointu

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyMar 26 Fév 2019, 13:39

pas mal

_________________
amicalement:
                 GUY
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Le stagiaire.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyMer 27 Fév 2019, 09:44

Le PDG d’un grand groupe multinational déambule dans son bureau climatisé de 120 m², emmerdé par l’ennui d’une nouvelle journée de glande. Après avoir consulté ses mails de cul illustrés, le cours du CAC40 et quelques minutes » L’amour est dans le pré » sur le net, il décide d’aller voir son vice-président (lui-même plongé dans une partie de TÉTRIS en réseau). Une fois dans le bureau, il lui dit :
– Écoutez, j’ai une terrible préoccupation à propos de mon épouse (l’héritière grâce à laquelle il est PDG). Je me demande si le fait de lui faire l’amour est une question de travail ou si c’est juste une question de plaisir ?
Le vice-président embarrassé, lui répond sans trop se mouiller :
– Franchement, je n’en ai aucune idée M. Le Président.
– Vous avez une heure pour me donner la réponse ! ordonne le PDG.
Le Vice-président court voir son vice-président adjoint (qui lisait l’Équipe tranquillement dans son bureau climatisé de 60 m²) et lui expose le problème :
– Une question : si notre cher Président se tape sa femme, à ton avis, c’est une affaire de travail ou c’est juste pour le plaisir ?
– Alors là, j’en sais rien ! Lui répond-il.
– Tu as 55 minutes pour me répondre !!
Le Vice-président adjoint va voir son directeur financier (en pause-café).
– Si notre président saute sa chérie, c’est du travail ou du plaisir ?
– Financièrement, le coût est nul, je ne peux donc pas répondre.
– T’as 45 minutes.
Celui-ci va voir son chef de département (en réunion), qui à son tour va voir un de ses chefs de projets (le seul qui ne soit pas en RTT).
– Si le vieux baise sa meuf, c’est du taf ou c’est juste pour le fun ?
– J’en sais rien.
– Réponse dans 20 minutes !
Le chef de projet va voir donc un de ses responsables techniques qui en dernier recours va demander à l’un de ses stagiaires en pleine période de bourre, avec dix cahiers des charges sur la table, trois mois de boulot sur le dos, pleins de docs à rédiger, la messagerie qui fume, le téléphone qui sonne sans arrêt.
– Oh ! Le stagiaire ! Une question !
– Pas maintenant, je suis blindé jusqu’au cou, j’ai pas le temps, j’ai plein de trucs à faire.
– C’est super urgent !! Il faut que tu répondes.
– Vas-y ! C’est quoi ? demande le stagiaire.
– Si le Big Boss fourre sa pouf, c’est du boulot ou du plaisir ?
– C’est du plaisir ! affirme le stagiaire.
– Attends ! Comment tu peux savoir aussi vite ?
Le stagiaire répond, indigné :
– Dans cette boîte, si jamais c’était du boulot, c’est moi qui serais en train de me la taper !!!…


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: La confession ?   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyJeu 28 Fév 2019, 09:03

Un jeune garçon va se confesser.
Il est dans la petite guérite à côté du curé et lui dit :
– Je m’accuse d’avoir péché avec une femme mariée.
– Ah oui ! dit le confesseur, et quel genre de femme ?
– Ah ! Ça, monsieur le curé, je veux pas vous le dire, je veux pas qu’on puisse apprendre qui c’est !
– Écoutez, dit le curé, conciliant, je vais vous aider. Est-ce que c’est la femme du coiffeur ?
– Non.
– Alors la femme du droguiste ?
– Non plus !
– Alors, c’est peut-être la marchande de journaux ou la boulangère ?
– Non, pas du tout !
– Écoutez, mon fils, je suis navré mais je ne peux pas vous donner l’absolution dans ces conditions !
Alors le gars sort de l’église et il tombe sur un copain qui lui demande :
– Sans blague, tu es allé te confesser ?
– Mais non, dit l’autre en souriant, je suis juste allé chercher trois ou quatre adresses…


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: La foi.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyVen 01 Mar 2019, 08:18

Dans un avion, l’hôtesse annonce au micro :
« Chers passagers, notre pilote demande si, dans l’ensemble des passagers, l’un d’entre vous serait un chrétien fervent ? »
Un bon Pasteur qui, ce jour-là, se rendait en mission, fier de pouvoir témoigner de sa foi, lève la main et répond ainsi à l’appel.
– Vous avez vraiment une foi forte, sans faille ? C’est sûr ?, lui demande l’hôtesse de l’air.
– Aucun problème, Mademoiselle !
– Bravo ! et merci, voyez-vous nous avions un soucis… L’avion est en feu, et il nous manque un parachute…

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Symptômes bizarres…   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptySam 02 Mar 2019, 09:05

Une dame amène sa fille chez le médecin.
– Docteur, elle a des nausées, des symptômes bizarres…
Le médecin examine longuement la jeune fille, puis dit à la mère :
– Madame, votre fille est enceinte.
– Mais c’est impossible ! s’insurge la dame. Ma fille n’a jamais eu de rapport sexuel avec un homme, jamais ! N’est-ce pas ma chérie ?
– Oh non, maman, je n’ai même pas embrassé un garçon.
Le médecin les regarde pensivement toutes les deux, puis sans un mot il se dirige vers la fenêtre et se plante devant la vitre.
Au bout de cinq minutes la dame demande :
– Il y a un problème docteur ?
– Non, non ! Disons que la dernière fois qu’un cas identique s’est présenté, une étoile est apparue dans le ciel et trois rois mages ont apporté des cadeaux. Je guette leur arrivée.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptySam 02 Mar 2019, 14:27

Le bonjour te va Jack, Superbe !
Tu m'as toute suite fait penser à "la vie est un long fleuve tranquille et Marie Thérèse" !


_________________
Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Parche16
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyDim 03 Mar 2019, 10:46

L'ancien a écrit:
Tu m'as toute suite fait penser à "la vie est un long fleuve tranquille et Marie Thérèse" !
Salut Mike.
En effet, mais je ne connais pas ce film.

Quiproquo électrique.

Un jeune mari rentre le soir chez lui, et sa femme lui saute au cou en lui disant:
- Chéri, j'ai une grande nouvelle ! Je suis en retard d'un mois... Je crois que nous allons avoir un bébé ! J'ai fait le test chez le médecin aujourd'hui, mais tant qu'on aura pas de certitude, on n'en parle a personne.
Le jour suivant, un contrôleur EDF sonne chez elle car ils n'ont pas payé leur dernière facture d'électricité.
Vous êtes bien Madame Demissel ? Madame, vous avez un mois de retard !
- Comment le savez-vous ? balbutia la jeune femme.
- Mais Madame, c'est inscrit sur nos registres.
- Qu'est-ce que vous dites ? C'est inscrit sur vos registres ?
- Absolument.
Le soir, elle raconte cela a son mari qui, fou de rage, se précipite des le lendemain aux bureaux de l'EDF.
- Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? hurle-t-il. Vous inscrivez dans vos registres que ma femme a un mois de retard ? De quoi vous mêlez-vous ?
- Écoutez, dit le contrôleur, calmez-vous. Ce n'est pas bien grave. Vous n'avez qu'a l'acquitter et on n'en parle plus...
- La quitter ? Il n'en est pas question ! Je ne la quitterai jamais, ni maintenant ni plus tard !
- Dans ce cas, je vous préviens, si vous refusez de l'acquitter, on va vous la couper !
- Quoi ? Me la couper ? Mais qu'est-ce que deviendra ma femme ?
- Je ne sais pas... elle n'aura qu'a se servir d'une bougie !!!

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyDim 03 Mar 2019, 13:19

Le bonjour te va,
tu devrais essayer de le voir ! C'est un bijou ! Entre Autres ceci :
regarde le thème sur google




_________________
Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Parche16
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Manif de Gilets Jaunes !   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyLun 04 Mar 2019, 12:06

C’est une manifestation de Gilets Jaunes barrée par des CRS qui leur refusent le passage .
En colère, les Gilets Jaunes se mettent à scander :
– CRS ! SS !….CRS ! SS !…CRS! SS !
Les CRS frappent leur bouclier de leur matraque pour impressionner les Gilets Jaunes qui hurlent leur slogan de plus belle.
Un CRS excédé demande la permission de répliquer au chef de la brigade :
– Chef ! Chef ! est ce que je peux répliquer, Chef ?
Le chef de brigade lui répond :
– Heu, oui, mais restez correct tout de même.
Le CRS empoigne le mégaphone et se met alors à hurler :
– Gilets Jaunes ! aune ! aune !….. Gilets Jaunes ! aune ! aune !…..


_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyLun 04 Mar 2019, 13:08

Le bonjour vous va,


Vous connaissez Dubout un artiste méconnu ?
Le petit train de Palavas.

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Dubout11

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Dubout13

_________________
Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Parche16
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyLun 04 Mar 2019, 13:27

Salut Mike.
J'ai bien connu Dubout quand j'étais jeune car chaque jour dans le journal que mon père lisait il y avait un dessin de lui.
Bon après-midi et à plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyLun 04 Mar 2019, 13:43

Le bonjour te va,
quand je vois ton profil je comprends... (sans arrière pensée)

_________________
Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Parche16
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyMar 05 Mar 2019, 08:07

L'ancien a écrit:
Le bonjour te va, quand je vois ton profil je comprends... (sans arrière pensée)
Salut Mike.
En effet pour l'âge et la situation géographique nous sommes assez "voisins". Wink

Un couple avait 2 garçons, un de 8 ans et l’autre de 10 ans, de vrais espiègles.
Ils avaient fait à peu près tous les mauvais coups incroyables qui avaient eu lieu dans leur petit village.
À chaque fois que quelque chose se passait dans le village, les habitants savaient qui étaient les responsables.
La mère les avait punis, grondés, discuté avec eux mais c’était peine perdue.
Le père, après avoir fait la même chose, dit à sa femme :
- Qu’est-ce que tu dirais si on demandait au curé de discipliner deux espiègles ?
Ils demandèrent donc au curé de discuter avec leurs enfants, mais il devait leur parler un à la fois.
Donc le plus jeune se présenta au presbytère le lendemain matin.
Le curé le fit asseoir et immédiatement lança au jeune :
- Où est Dieu ?
Aucune réponse.
Le curé répéta :
- Tu connais le Bon Dieu ! Où est-il ?
Toujours le silence.
Le curé exaspéré par le silence du jeune lança cette fois-ci de sa grosse voix autoritaire :
- Pour la dernière fois, je te demande, où est Dieu ?
Le jeune se leva, prit ses jambes à son cou et sans s’arrêter se sauva directement chez lui.
En arrivant, il prit son frère par le bras le tira jusque dans sa chambre ferma la porte et à bout de souffle lui dit :
- On est dans la merde, ils ont perdu le Bon Dieu et ils pensent que c’est nous.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Crise cardiaque du pilote.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 EmptyMer 06 Mar 2019, 11:33

Une blonde survole la Nouvelle-Calédonie.
Elle est avec juste le pilote dans un petit avion...
Le pilote meurt brusquement d'une crise cardiaque.
Frénétiquement elle lance un appel de détresse :
- May Day ! May Day ! May Day ! A l'aide ! Help ! Au secours ! Venez m'aider ! May Day ! Mon pilote vient d'avoir une attaque, il est inconscient, je crois qu'il est mort, je ne sais pas piloter ! Au secours ! S'il vous plaît, aidez-moi !
Presque instantanément, elle entend une voix dans la radio :
- Ici la tour de contrôle, j'ai reçu votre message et je vais vous indiquer les manœuvres à suivre pour vous sortir de là, j'ai une grande expérience de ce genre de situation. Maintenant détendez-vous, tout va bien se passer... Donnez-moi votre hauteur et votre position.
Elle répond :
- Je fais 1,70 m et je suis assise sur le siège avant.
La voix de la tour continue :
- OK, dans ce cas répétez après moi : "Notre Père qui êtes aux cieux..."

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Signat15
Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Un peu d'humour dans ce monde de brutes. - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'humour dans ce monde de brutes.
Revenir en haut 
Page 6 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les différentes formes d'immatriculation dans le monde
» Tableau!
» Une nouvelle nommée Eliel ;)
» L'humour dans Jojo
» L'evolution de la notation entre 1963 et 1988

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: COMMUNAUTE :: La taverne de Captain Crochet-
Sauter vers: