Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 Thonier Saint-Gildas Soclaine 1/50

Aller en bas 
AuteurMessage
julnar
Matelot
Matelot


Localisation : TOULOUSE
Navire préféré : ALTAIR plan FIFE

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Thonier Saint-Gildas Soclaine 1/50   Ven 11 Jan 2019, 11:19

Bonjour, Voici un classique d'une fabrication ancienne par Soclaine en t�moigne le message sur la boite Smile

J'ai choisi ce modèle pour tenter , pour la première fois, de poser le bordé avec des virures brochées.
Si l'on veut faire une râblure (c'est une option), les faire sur la quille nue, avant de poser couples.
Pose des couples: certains couples dépassent au niveau du pont, d'autres ont rencontré ce même problême. Il faut alors creuser le logement des couples.

La pose du bordé peut se faire avec des virures de largeur identique, en partant du pont et de la quille. Au milieu, on comble avec des virures en pointes comme l'ont déjà réalisé plusieurs membres du forum comme erik.

il s'agit de se rapprocher de la construction traditionnelle des bordés, les virures courent de l'étrave l'étambot. les virures sont larges au milieu de la carne et moins larges l'étrave et l'étambot. Elles sont donc effiles ou brochetées. J'étais un peu inquiet au début mais finalement le brochetage se passe bien. Il ne faut pas hésiter refaire si cela ne va pas.



Brochetage (pour déterminer les largeur des virures é chaque couple)


1 Le développement du métre couple est 100mm (Appliquer une bandelette de papier sur la tranche du couple noter les extrémités au crayon et mesurer)
2 La largeur d'une baguette de bordé (virure) est de 5mm alors il me faudra 100/5=20 virures. Et chaque couple devra porter 20 virures.
3 Je mesure le développement de tous les autres couples. Et pour chacun la largeur des virures. Ex. Couple 3: dev.=81mmé; largeur des virures 81/20 virures = 4.05 mm.
4 Chaque virure sera effilée selon la largeur calculée é chaque couple.
Effiler toutes les virures de la même façon.


Pour cela je fabrique une effileuse en m'inspirant des exemples trouvés sur les forums.
Matériel:

  • Cornière en L aluminium 50x50 épaisseur 1mm
  • Vis métal diamètre 4 (vis M4), et quelques écrous papillon.
  • Foret de 3,5mm
  • Baguette en bois pour faire des glaces (si,si chez Carrefour)

1 Placer une baguette de bordé sur les couples et y tracer la place du couple.

2 Reporter les marques de couples sur la cornière (traits rouges)

3 Percer des trous de diam. 3.5mm tout le long de la cornière au milieu, (pas sur un trait de couple).
4 Faire le pas de vis en vissant une vis de 4 dans les trous.(j'ai renoncer à tarauder)
5 Couper les bâtons de glace pour en faire de petites cales comme sur la photo.Y percer un trou de 4mm pour les visser dans la cornière. Le haut de la cale doit affleurer le bord de la cornière.
6 Positionner les cales proches de chaque couple de façon à ce que la distance entre le bord de la cornière et la cale soit égale à la largeur de la virure au couple. (s'aider d'un pied à coulisse)

Garder quelques cales libres pour serrer la virure sur la cornière (celles marquées d'un "x")

Voici les largeurs de virures selon le couple (j'ai pris la mesure avec la jambette de pavois, sans la jambette, la largeur de virure é l'étrave est de 1,3 mm ce qui est trop fin pour moi, avec la jambette le pavois peut être brocheté, c'est une simple option)




Placer une virure de façon à ce que son bord touche chaque cale, et la coincer avec les cales . Le centre de la virure ne dépasse pas tandis que les côtés de la virure dépassent du bord de la cornière. Tout ce qui dépasse sera raboté et deviendra le coté rectiligne qui sera collé é la virure déjà posée.
Rabotez alors la virure en appuyant le (mini) rabot sur la partie horizontale de la cornière.


Pour assouplir les baguettes, j'utilise de l'alcool à brûler dans un tube PVC comme suit; manchons et bouchons idem aux deux extrémités, collés avec de la colle pour PVC.
   
Voici le résultat pour quelques virures posées à sec pour voir si ça colle Smile.


Avec quelques virures collées
Attention, Après avoir placé la première virure au raz du pont, placez les 3 lames du pavois sur les fausses jambettes pour aligner et fixer correctement le tableau si l'on veut faire courir les virures de l'étrave au ras du tableau. La dernière lame du pavois doit affleurer le haut du pavois ce qui lui donne sa bonne inclinaison. Il est alors nécessaire de creuser les blocs de balsa et un peu l'étambot pour y insérer le tableau.





Un détail sur le tableau qui m'a donné un peu de mal. J'ai préféré faire aboutir les virures d'une traite de l'étrave au ras du tableau. J'ai suivi le kit qui indique de creuser les blocs de balsa pour y insérer le tableau



Voici tout le bordé posé avant bouche-pores et ponçage.

Vue de dessous

J'ai voulu que les virures courent du tableau à l'étrave, cependant je n'ai pas assez monté assez de virures depuis la quille, ou alors j'aurai du élargir l'effilage des virures d'étraves au fur et à mesure qu'elles descendaient, je me suis retrouvé avec un trou à l'étrave, comblé avec des virures de pointes. Si quelqu'un à de bons conseils je suis preneur.


Prochaine étape : bouche-pores et ponçage. Je vais essayer de faire apparaître les bordés sous la peinture en limitant le masticage. J'utilise du bouche-pores "porenfuller" de Graupner mélangé du talc.


Un bon point pour Soclaine qui m'a renvoyé une planche car celle de la boite avait un gros défaut de découpe, de même pour les listons dont il manquait une longueur.


Placage du pont
Encore du calcul ! pour aligner les raccords et les alterner toutes les 4 ou 5 lames. Le principe est le suivant d'aprés https://14fat155.wordpress.com/2013/12/11/bordage-du-pont/
Je pars sur les lames de 12 cm , car 12 est le plus divisible (par 3, 4, 6) et au 1/50 cela fait des lames de 6m grandeur nature pour les plus grandes.
Pour simuler le calfatage, je rassemble les lames les unes contre les autres, les serre et passe un coup de feutre noir sur le bord (le "can") des deux côtés. Ne pas mettre trop de feutre noir qui se dilue avec la colle et donne une "jolie couleur violette", bon on dira qu'il s'agit du sang des thons....
Je démarre avec une lame de 3 cm puis 6 et enfin 9. Puis ajuster les longueurs des lames pour que les joints alternent toutes les quatre lames. J'ai choisi quatre.
Ne pas oublier de percer l'emplanture du mat ! (je l'ai oublié )
Les lames de Soclaine ne sont pas de la meilleure qualité de bois, cependant cela donne un effet "bateau de travail"; ce n'est pas du parquet Il reste à marquer les trous de chevilles au jointures , si besoin.

Gaillard d'arrière, jambettes de pavois et lisses.




Pas de difficultés pour cette partie. J'ai ajouté une baguette de 2x2 le long de la liaison pont pavois. Puis coller les jambette en les laissant dépasser un peu pour les couper à ras à la scie fine. Enfin pose des lisses.




NB petit pb du site avec les caractères accentués...

Préceintes et listons.
Pas de difficultés. La peinture est de marque PEBEO acrylique (loisir créatif ! de Cultura)

Ecubier et chaumar.
J'ai préféré le monté complet avant de de le placé en enfilant une épingle qui joue le rôle de l'axe.
La place de de la découpe est repérée avec un morceau de papier calque selon le plan.  

voici le résultat


Ligne de flottaison
Il nous faut d'abord construire de ber (le support) et là, on tombe sur un vieux pb de Soclaine: les deux parties du ber sont identiques sur la planche alors qu'elles sont différentes sur le plan. Pas d'autre solution que d'en fabriquer une selon un claque sur du ctp de 5 à la scie à chantourner à main. En attendant on peut tracer la ligne sans le ber.

La quille est dite "en différence" le bas de l'étrave est plus haut que le talon de l'étambot.Pour mettre le bateau à l'horizontale on utilise la méthode d'un membre du forum. Dans mon cas la cale placée à 190mm du talon fait 15mm de haut. On met des béquilles pour maintenir le bateau.


Puis on trace la ligne avec un trusquin.Pour ma part j'ai utilisé un petit laser de traçage de ligne monté sur un pied d'appareil photo.


A suivre ...
La peinture blanche bleue et noire.

Il faut masquer pour le bleu avec du ruban de masquage de façon à suivre le "décolté" du blanc sous la voute, reporté avec du papier calque .Puis masquer pour le noir en suivant la ligne de flottaison.Et de même pour le blanc.


Dernière édition par julnar le Ven 08 Mar 2019, 19:59, édité 44 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

MessageSujet: Re: Thonier Saint-Gildas Soclaine 1/50   Ven 11 Jan 2019, 11:41

Le bonjour te va,
Ta boîte n'est pas si ancienne que ce ela !
pas si vieille que cela car je l'ai construit dans les années 1970 mais il portait à cette époque le nom de Gérard Schmitt son créateur que je connaissais personnellement il a donc revendu à Soclaine.


http://www.laroyale-modelisme.net/t18834-thonier-de-groix-saint-gildas-1908-au-1-50-de-g-schmitt



Voilà l'histoire de ce Saint-Gildas qui a été reproduit maintes et maintes fois par différents constructeurs, qui a copié sur l'autre.....

_________________

Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

MessageSujet: Re: Thonier Saint-Gildas Soclaine 1/50   Lun 28 Jan 2019, 16:50

Le bonjour te va,
est-ce toi qui m'a envoyé un mail au sujet de :

Citation :

Pouvez vous me donner des conseils pour réaliser le support pour faire sécher les thons.
Je n’arrive pas à réaliser correctement les trois supports.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
julnar
Matelot
Matelot


Localisation : TOULOUSE
Navire préféré : ALTAIR plan FIFE

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Thonier Saint-Gildas Soclaine 1/50   Mar 29 Jan 2019, 11:14

Bonjour
Non ce n'est pas moi , je ne suis pas arrivé à cette étape
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

MessageSujet: Re: Thonier Saint-Gildas Soclaine 1/50   Mar 29 Jan 2019, 12:00

Le bonjour te va,
merci, pour ta réponse ! Tant pis pour celui qui m'a envoyé un mail sans origine ni nom !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude 59
Maître
Maître
Jean-Claude 59

Localisation : Caudry (59)
Navire préféré : Le Superbe La Venus

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Thonier Saint-Gildas Soclaine 1/50   Mar 29 Jan 2019, 14:32

Bonjour,
je viens juste de découvrir ce montage.
j'ai également monté un thonier comme première maquette.
Le système de brochetage des virures est très ingénieux et le résultat est beaucoup plus réaliste et correspond aux constructions réelles.
Pour éviter les virures en pointes les charpentiers faisaient une entaille à angle droit dans la virure précédente, ce qui évitait la pointe.
Bonne continuation.

_________________
Jean-Claude




La discorde est le plus grand mal du genre humain, et la tolérance en est le seul remède.
Voltaire
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

MessageSujet: Re: Thonier Saint-Gildas Soclaine 1/50   Mar 29 Jan 2019, 15:18

Le bonjour te va Jean-Claude,
enfin un connaisseur de montage de virures !
C'est exact !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yves31
Maistrancier
Maistrancier
Yves31

Localisation : Toulouse
Navire préféré : CGT France

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Thonier Saint-Gildas Soclaine 1/50   Sam 09 Fév 2019, 14:09

Salut Julnar. Je découvre à l'instant ton sujet que je vais suivre avec plaisir, construisant en // un gréement. N'hésite pas de donner les détails de construction, outils et procédure compris ; cela révèle parfois de nouvelles astuces et soulève des échanges intéressant. Dans l'attente de la suite Smile , Yves

_________________
"J'ai fait tous les calculs, notre idée est irréalisable. Il ne nous reste plus qu'une chose à faire : la réaliser !" (Didier Daurat, Mai 1918, pour la création de la ligne Aéropostale Toulouse-Casablanca)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thonier Saint-Gildas Soclaine 1/50   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thonier Saint-Gildas Soclaine 1/50
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Maurice d'Etelan FENESTRE
» Saint-Jean-de-la-Neuville
» Saint Martial
» Notables et personnalités - Saint-Romain-de-Colbosc
» Val-Saint-Père (50) - LE BRETON x SAMSON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: CHANTIERS NAVALS :: ARSENAL GREEMENTS-
Sauter vers: