Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e

Aller en bas 
AuteurMessage
gribeauval83
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
gribeauval83

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Mar 21 Aoû 2018, 12:26

Salut à tous,

Voici une petite scénette de 0,280m de large, profonde de 0,225m et haute de 0,145m. Elle représente une 
petite scène de bivouac banale mais ses acteurs font partie des personnages qui ont ma préférence, 
à savoir ceux, comme auxiliaires, qu'on voit rarement parce qu'ils ne brillent pas sur le devant de la scène,
parce qu'ils ne sont pas démonstratifs, n'attirent pas l'attention et parce que leur tenue est d'une stricte simplicité.
Ce sont ceux qu'Edmond Rostand, dans l'Aiglon, définit comme "les petits, les obscurs, les sans-grade"... 
Ils n'en sont pas moins importants par leur rôle.
C'est le cas de ces ouvriers d'artillerie. Il s'agissait d'excellents professionnels, peut-être les meilleurs qui aient été
dans leur temps, 
recrutés dans des métiers divers qui, tous, ont trait au matériel militaire de combat ou de transport, à sa maintenance,
à son renouvellement, bref couvrant une partie ce que de nos jours nous appelons logistique lourde. 

Destinés à flanquer étroitement le corps de l'artillerie, enfant chérie de l'Empereur comme on sait,  
on ne s'étonnera pas que, dans un souci bien compréhensible, il ait voulu soumettre ces hommes à la discipline
militaire et les militarisant et en les instruisant. 
Certes, ils n'étaient pas destinés à combattre en ligne mais ils devaient être capables de défendre solidement
leurs installations (ateliers, dépôts, en campagne ou non), leurs convois et leurs cantonnements. 

Ils étaient donc organisés militairement et formés en compagnies d'environ 200 hommes mais, hiérarchiquement,
ils n'étaient pas soumis au commandement de l'artillerie mais rattachés au commandement d'armée, 
c'est-à-dire l'échelon le plus haut. C'est dire l'importance relative que l'Empereur leur accordait. 
Ils étaient habillés à la française comme les artilleurs, mais avec quelques distinctives de couleur pour
les différencier. Afin de bénéficier, avec eux, des meilleures expériences professionnelles, 
ils n'étaient forcément pas des jeunes conscrits mais des hommes d'âge mûr. En principe, il leur était attribué
une solde plus importante que celle des hommes du rang, comme dans la Garde Impériale, soit "la haute paye".
Une sorte de hiérarchie (pour ne pas dire une "aristocratie" informelle) existait même parmi eux. 
En tête et à part égale, venaient les serruriers (de précision) - armuriers, auxiliaires indispensables des artilleurs-armuriers,
et les forgerons. Venaient ensuite les charrons et les charpentiers (plus souvent attachés au matériel des
pontonniers, dépendant de l'artillerie). Venaient ensuite les selliers-bourreliers qui avaient fort à faire à réparer et souvent reconstituer selles et harnais (les professionnels théoriquement rattachés aux états-majors des corps étant souvent manquants ou surchargés de besogne). 
Les compagnies dévolues au corps de l'artillerie (la plus grande partie) étaient généralement basées soit au dépôt 
des unités en campagne, soit au grand parc d'artillerie, qui était la réserve suprême sur laquelle l'Empereur comptait. 
En campagne, dès la fin des combats, les artilleurs récupéraient tout ce qui pouvait être réutilisé et les apportaient 
aux ouvriers, charge à ces derniers de remettre en état voire de reconstruire les matériels endommagés. Il existait même tout un barème de récompenses financières versées avec la solde pour ceux qui rapportaient des éléments de matériel et 
autres accessoires utiles. 
Ces récompenses étaient valables non seulement pour les artilleurs mais pour tout soldat du rang, quel que soit son
arme ou son corps. En tête venait un canon intact pris à l'ennemi. Tout de suite après, venait la prise d'un caisson
ou d'un cheval d'officier (généralement une monture de choix), puis un cheval de troupe, de selle ou de trait, etc., etc.
En fin de liste, la plus petite récompense était attribuée à qui rapporterait un ou plusieurs boulets. 
Ca peut faire sourire mais les grognards ne négligeaient aucune occasion de pouvoir, si peu que ce soit,
améliorer leur rude condition.

Sur la scénette, que j'ai située en Allemagne, en 1809, époque où, malgré les ponctions pour la guerre d'Espagne,  beaucoup de garnisons françaises s'étaient sédentarisées, on voit un homme en grande tenue, revenant de son tour de garde et
prenant un pot avec ses compagnons avant le repas. Les deux autres sont en tenue de travail, la plus portée 
ordinairement, veste bleu foncé à boutons de cuivre, pantalon de coutils blanc ou écru par dessus les guêtres et coiffés du
pokalem, remplaçant dans de nombreux corps le bonnet de police à la dragonne. Cette coiffure, disgracieuse mais
confortable en hiver, avait été ramenée en France à la fin de la campagne de Prusse et Pologne de 1806-1807. Le
numéro sur le devant est celui de la compagnie. 

Enfin, l'attention - invisible mais incontestable - de l'Empereur envers ces hommes et, surtout, le confort qu'ils
savaient organiser pour leurs cantonnements du fait du matériel et des matériaux dont il disposaient, excitait
la jalousie des hommes de la Ligne. La Garde Impériale aussi était jalousée. C'était humain.
Je ne vois plus rien d'autre à mentionner. Merci de votre patience et maintenant les photos. 



Vue d'ensemble







Il y avait toujours, dans un coin des chariots qui leur étaient attribués, un coffret renfermant quelques bonnes bouteilles de vin du pays, cacheté, ce qui, à l'époque, constituait pour les troupiers, un luxe généralement inatteignable. 



Autre luxe que de pouvoir manger dans des assiettes en étain, sur une table et assis sur des bancs, au lieu de se contenter
de manger sa gamelle sur ses genoux...





... avec un petit tonnelet de bon vin soit ramené, soit subtilisé quelque part, du vin non distribué par l'intendance
et qui changeait de cette bière allemande que les troupiers consommaient depuis des années... mais c'était tout de même mieux que de souffrir de la soif... 



Enfin, le luxe suprême de pouvoir cuire la soupe (ou griller sa viande ou son lard) sur les braises d'un feu tout trouvé, celui de la forge... sans avoir à se préoccuper de la corvée de bois et de la façon de l'allumer quand il n'est pas sec et qu'il
fume comme une cheminée... Avec nos barbecues modernes , rien de nouveau...



La forge de campagne (souvent délaissée en raison de la réquisition d'un atelier local bien outillé...) mais qui servait  en secondaire et... pour cuire la soupe. 



Le soufflet et le coffret à outils.



Belle nature morte que le débrêlage du factionnaire. A l'arrière, l'avant train de la forge, dételé. 



L'atelier.





Ce portique n'était pas une chèvre mais un outil de bricolage. Equipé d'une poulie simple, il pouvait en tenir lieu sans toutefois soulever des charges aussi importantes puisque non muni d'un treuil et d'un palan à moufle. 



Le soufflet, la tuyère et le foyer.  



Un établi de forgeron. Une planche en carte plastique de 15/10es, travaillée au pyrograveur. Un piétement en carotte
de grappe des kits Historex, travaillés aussi au pyro. Un peu de peinture bois, un jus de TOB et un dry brush léger
de gouache ocre-gris. C'est tellement simple et enfantin à réaliser que j'ai presque honte de vous le décrire. 



Les outils. Les plots sur les plaques de fer servent à courber ou cintrer les fers chauffés au rouge orangé jaune. 



Un gobelet avant de passer à table. La potée est prête. Bon appétit!

That's All, Folks !!!
J'espère que ça vous aura intéressé.
A+
gribeauval83
Revenir en haut Aller en bas
Starlord
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
Starlord


MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Mar 21 Aoû 2018, 15:28

Très cool
Revenir en haut Aller en bas
gribeauval83
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
gribeauval83

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Mer 22 Aoû 2018, 16:29

Puisque tu le dis...

A+
gribeauval83
Revenir en haut Aller en bas
denis25
Maître principal
Maître principal
denis25

Localisation : Besançon 25
Navire préféré : Bismarck,Tirpitz, Prinz Eugen, Scharnorst & Graf Spee

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Mer 22 Aoû 2018, 16:56

Je crois reconnaitre des membres du forum Orion avec son gobelet, puis de gauche à droite Gianluca et Lionel... lol!

Blague à part, on se demande toujours pourquoi, il n'y a pas plus de scènes de ce genre, c'est simple, mais c'est beau.
Si tu as le temps regardes les dioramas faits par Orion (ils représentent des scènes de la seconde guerre mondiale, la plupart réalisés d'après une simple photo)


voilà un lien, mais, il y en a beaucoup d'autres

http://www.laroyale-modelisme.net/t10413-petit-resume-de-mes-dios-blindes-maj-du-14-06-15

_________________
Denis





Mon ami Stéphane † 1972-2012
Revenir en haut Aller en bas
Amigo54
Second Maître
Second Maître
Amigo54

Localisation : Lorraine
Navire préféré : Hermione (pour le moment)

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Mer 22 Aoû 2018, 17:02

Excellent Gribauval ! bounce Vraiment superbe cette scénette et je pèse mes mots ! Very Happy

Si tu as confectionné toi-même tes personnages, je peux dire que tu es passé maître en la matière.

Peux-tu STP nous en dire plus sur leur confection et détailler leurs dimensions, leurs matières, etc.

J'envisage moi-même de créer 2 personnage à l'échelle 1/64ème pour mon kit Hachette de l'Hermione : La Fayette et le capitaine de l'Hermione De la Touche .

J'aimerais apprendre comment créer ce genre de personnage.

Merci par avance pour ton retour et tes conseils.

A+

_________________
Chantier en cours :      Kit Hachette 1/64ème de l'Hermione
(chantier repris quand j'ai le temps)

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Mer 22 Aoû 2018, 17:28

Le bonjour te va,
outre le récit qui accompagne toujours tes réalisations, celles-ci sont d'une qualité très rare qui force vraiment le respect de l'oeuvre !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
gribeauval83
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
gribeauval83

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Jeu 23 Aoû 2018, 09:18

Salut à tous et grand merci pour vos appréciations enthousiastes. 

Denis25, merci de m'avoir fait connaître les travaux d'Orion, bien faits et étonnants dans leur simplicité,
à cette si petite échelle, que je ne pratique pas. Je ne sors pas du 1/35e ou du 1/32e. 

Amigo54, merci de ton compliment mais je suis vraiment navré de devoir te décevoir: je ne suis pas 
le créateur des personnages mis en scène. Il s'agit de figurines de la marque Historex, une marque
très ancienne qui eut son heure de gloire et qui est un peu passée de mode aujourd'hui tout en pouvant
revendiquer, dans le domaine du plastique injecté, une antériorité certaine sur beaucoup d'autres.
Son échelle du 1/32e est beaucoup trop grande pour ton projet d'animation de ton Hermione;
Ses figurines sont en kit: 1 tête, un buste, 2 jambes, 2 bras, une coiffure s'il y en a, etc., autant d'accessoires
que nécessaire. A cette échelle, les mouvements sont transformables, c'est la raison pour laquelle,
malgré son âge, elle a encore ma préférence. 
Ton échelle du 1/64e est une échelle bâtarde, comme beaucoup d'échelles de navires qui sortent
des traditionnelles échelles modernes mais qu'on trouve dans les vieux gréements. 
A ma connaissance - mais je suis loin de tout savoir et de tout connaître - il n'y a pas de figurines au 1/64e. 
L'essentiel est de trouver des figurines transformables, à moins qu'il existe des personnages de marine du XVIIIe siècle.
En revanche, il existe une foule de marques de petites figurines au 1/72e - ce sont celles qui se rapprochent le plus
de ton échelle - qui proposent énormément de personnages donc en 28mm (distance mesurée du sol à hauteur des yeux),
façon type de mesurer toutes les figurines, et il existe des personnages de 25mm pour les jeux de guerre.
Je te suggère de fouiller dans cette direction si tu peux tomber sur des sujets compatibles avec ton projet.  
Examine bien ce qui est proposé et méfie-toi des différences de tailles, les marques n'étant pas toutes 
très rigoureuses. Cela se voit lorsqu'on met deux figurines de provenances différentes côte à côte.
Bon courage pour tes recherches.
Je me permets humblement un conseil: Ton Hermione sera probablement un bateau magnifique, agréable à regarder
et qui fera l'admiration de tes amis. Est-il vraiment nécessaire d'y mettre des personnages, surtout que deux seuls
sans personnages d'équipage autour, ça paraîtra un peu vide, non ? 
Allez, au boulot et encore bon courage.

Merci l'ancien. Les réalisations te plaisent mais il y a beaucoup mieux encore, au moins dans les figurines seules. 
Ma spécialité de toujours, c'est des figurines  oui, mais dans un décor, souvent en scratch et une mise en scène.

A+
Armand..... dit gribeauval83
Revenir en haut Aller en bas
gribeauval83
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
gribeauval83

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Jeu 23 Aoû 2018, 09:41

Salut à tous,

A propos de ces ouvriers d'artillerie, j'ai oublié deux détails qui ont leur importance.
Le premier concerne l'après vie militaire. 
Une fois démobilisés, après les campagnes d'Empire, ces ouvriers, dont je répète qu'ils étaient 
parmi les meilleurs de leur temps dans des métiers divers, seront en nombre des maîtres
chez les Compagnons du Devoir. 

Le second concerne la Marine. 
La Marine avait aussi ses ouvriers, organisés en bataillons d'ouvriers militaires de la Marine.
On imagine aisément les besoins énormes de la Marine pour l'entretien de ses vaisseaux
et la variété des métiers concernés. 
On connaît les habitudes de l'Empereur de tout inspecter, de tout passer en revue. 
Un jour, inspectant l'arsenal de Rochefort, l'Empereur, entouré d'officiers de haut rang, des flotilles
et d'artillerie de Marine, questionne un ouvrier, comme il en avait l'habitude. 
- Que sais-tu faire ?
- Tout, Sire. 
- Comment, tout ?
- Oui, Sire, à commencer par les clous... (Rigoureusement exact, les cloutiers étant une spécialité fort appréciée)
Surpris, l'Empereur se tourne vers les officiers qui ne peuvent que confirmer en énumérant la longue liste
des métiers, leur complexité et, surtout, la polyvalence des ouvriers et leur excellence. 
Plus encore que leurs compagnons de l'armée de terre, la réputation d'excellence des ouvriers de Marine 
était unanimement reconnue. Eux aussi formeront les maîtres des Compagnons du Devoir.

A+
Armand..... dit gribeauval83
Revenir en haut Aller en bas
Pierre66
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Pierre66

Localisation : Perpignan
Navire préféré : PA Joffre

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Jeu 23 Aoû 2018, 11:58

Encore un très beau dio avec un souci du détail toujours impressionnant ! affraid

_________________
Amicalement,
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
L'ancien

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Jeu 23 Aoû 2018, 13:29

Le bonjour vous va,
encore des précisions intéressantes !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
denis25
Maître principal
Maître principal
denis25

Localisation : Besançon 25
Navire préféré : Bismarck,Tirpitz, Prinz Eugen, Scharnorst & Graf Spee

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Jeu 23 Aoû 2018, 17:37


_________________
Denis





Mon ami Stéphane † 1972-2012
Revenir en haut Aller en bas
Lostiznaos
Maître principal
Maître principal
Lostiznaos

Localisation : St Hilaire du rosier 38
Navire préféré : Corvette Flower

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Ven 24 Aoû 2018, 11:22

C'est vraiment un superbe travail!
A vrai dire ,j'aime tout, le détail historique, le sujet lui-même et le traitement des figurines, la vie de cette scène quotidienne!
La patine des bois en particulier est très réussie.

Si je me force pour trouver une critique, ce serait sur le sol qui est moins soigné peut-être que le reste.

_________________
Amitiés à tous
Gilles(Lostiznaos)
Revenir en haut Aller en bas
gribeauval83
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
gribeauval83

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Ven 24 Aoû 2018, 12:28

Merci à vous.
Merci Pierre66, merci l'ancien, merci denis25 pour les liens. 

Quant à toi, Gilles, tu as bien fait d'attirer mon attention sur le sol dont je reconnais
volontiers qu'il aurait pu être mieux traité. 
Je ne l'ai pas négligé volontairement. Je me suis contenté d'une vague terre piétinée, un peu craquelée 
par le sec, portant des traces de roues d'une époque plus humide,
avec de rares traces de végétation tellement pelée et rase qu'on la voit à peine.
De toutes façons, les photos sont médiocres et le sol est assez flou. 
Merci en tout état de cause. Ton oeil reste perçant et c'est bien ainsi.

A+
Armand
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Major
Major
jacknap1948

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Sam 25 Aoû 2018, 08:08

Salut Armand.
Bravo pour ce superbe diorama qui comme les autres est "plein" de magnifiques détails.
C'est réellement un plaisir de te lire et d'admirer tes œuvres.
Merci pour ce ravissement.
Bonne journée et à plus tard.
Jacques.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
Amigo54
Second Maître
Second Maître
Amigo54

Localisation : Lorraine
Navire préféré : Hermione (pour le moment)

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Sam 25 Aoû 2018, 12:51

gribeauval83 a écrit:
Salut à tous et grand merci pour vos appréciations enthousiastes. 

Denis25, merci de m'avoir fait connaître les travaux d'Orion, bien faits et étonnants dans leur simplicité,
à cette si petite échelle, que je ne pratique pas. Je ne sors pas du 1/35e ou du 1/32e. 

Amigo54, merci de ton compliment mais je suis vraiment navré de devoir te décevoir: je ne suis pas 
le créateur des personnages mis en scène. Il s'agit de figurines de la marque Historex, une marque
très ancienne qui eut son heure de gloire et qui est un peu passée de mode aujourd'hui tout en pouvant
revendiquer, dans le domaine du plastique injecté, une antériorité certaine sur beaucoup d'autres.
Son échelle du 1/32e est beaucoup trop grande pour ton projet d'animation de ton Hermione;
Ses figurines sont en kit: 1 tête, un buste, 2 jambes, 2 bras, une coiffure s'il y en a, etc., autant d'accessoires
que nécessaire. A cette échelle, les mouvements sont transformables, c'est la raison pour laquelle,
malgré son âge, elle a encore ma préférence. 
Ton échelle du 1/64e est une échelle bâtarde, comme beaucoup d'échelles de navires qui sortent
des traditionnelles échelles modernes mais qu'on trouve dans les vieux gréements. 
A ma connaissance - mais je suis loin de tout savoir et de tout connaître - il n'y a pas de figurines au 1/64e. 
L'essentiel est de trouver des figurines transformables, à moins qu'il existe des personnages de marine du XVIIIe siècle.
En revanche, il existe une foule de marques de petites figurines au 1/72e - ce sont celles qui se rapprochent le plus
de ton échelle - qui proposent énormément de personnages donc en 28mm (distance mesurée du sol à hauteur des yeux),
façon type de mesurer toutes les figurines, et il existe des personnages de 25mm pour les jeux de guerre.
Je te suggère de fouiller dans cette direction si tu peux tomber sur des sujets compatibles avec ton projet.  
Examine bien ce qui est proposé et méfie-toi des différences de tailles, les marques n'étant pas toutes 
très rigoureuses. Cela se voit lorsqu'on met deux figurines de provenances différentes côte à côte.
Bon courage pour tes recherches.
Je me permets humblement un conseil: Ton Hermione sera probablement un bateau magnifique, agréable à regarder
et qui fera l'admiration de tes amis. Est-il vraiment nécessaire d'y mettre des personnages, surtout que deux seuls
sans personnages d'équipage autour, ça paraîtra un peu vide, non ? 
Allez, au boulot et encore bon courage.

Merci l'ancien. Les réalisations te plaisent mais il y a beaucoup mieux encore, au moins dans les figurines seules. 
Ma spécialité de toujours, c'est des figurines  oui, mais dans un décor, souvent en scratch et une mise en scène.

A+
Armand..... dit gribeauval83

Merci beaucoup Gribeauval de toutes ces précisions et surtout d'avoir pris la peine de me répondre. Very Happy

Je crois qu'il y a un malentendu : j'envisage de placer sur le présentoir en bois et non sur le bateau, les figurines représentant La fayette et le commandant du navire, tout à coté de la plaque signalétique du navire (je ne pense pas utiliser le ber fourni avec Hachette)

Encore merci à toi de suivre mon projet et pour tes compliments. C'est mon 1er bateau en bois.

A+

_________________
Chantier en cours :      Kit Hachette 1/64ème de l'Hermione
(chantier repris quand j'ai le temps)

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
migou31
Major
Major
migou31

Localisation : Région Toulousaine
Navire préféré : Tous

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Dim 26 Aoû 2018, 04:50

Bonjour,
Encore une fois, un grand merci à Gribeauval pour la richesse de sa documentation et son partage. Le dio est magnifique, si le sol est un peu "rudimentaire" il permet aussi à l’œil de se concentrer sur la partie importante du dio, cad les personnages et leur outillage.
Bref, c'est un vrai régal cheers 
Jean

_________________
Ce qui n'est pas partagé est perdu Cool
Revenir en haut Aller en bas
gribeauval83
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
gribeauval83

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Dim 26 Aoû 2018, 09:35

Bonjour Amigo54,
Merci pour ta précision: j'avais effectivement compris que tu recherchais des figurines pour 
placer en situation sur ton  bateau.
Sur ta plaque de base, alors, tout change. Tu peux placer toutes les figurines que tu veux et,
j'en suis persuadé, des modèles en 54mm, par exemple, ne dépareront pas ton oeuvre
et seront une proportion harmonieuse qui ne volera pas la vedette
à l'objet principal. 
En cherchant bien ,tu trouveras des figs du XVIIIe siècle Ancien Régime. 
Bon courage et bonne suite à ton projet. Je serai parmi les admirateurs  à suivre
ta progression et à t'encourager.
A+
Armand..... dit gribeauval83
Revenir en haut Aller en bas
gribeauval83
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
gribeauval83

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Dim 26 Aoû 2018, 09:39

Merci migou31,
Merci Jean pour tes amicales appréciations.
Continue à suivre cette rubrique et je t'annonce que j'aurai encore
8 parutions à faire avant d'épuiser mon stock de réalisations. 
A bientôt donc.
A+
Armand..... dit gribeauval83
Revenir en haut Aller en bas
migou31
Major
Major
migou31

Localisation : Région Toulousaine
Navire préféré : Tous

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Dim 26 Aoû 2018, 12:10

gribeauval83 a écrit:
. . .  j'aurai encore 8 parutions à faire avant d'épuiser mon stock de réalisations. 
A bientôt donc.
A+
Armand..... dit gribeauval83
Bonjour Armand "Gribeauval",
Chouette, encore huit réalisations !? Voila qui promet (et j'en profite pour acquérir quelques notions de figurines historiques Very Happy )
Jean

_________________
Ce qui n'est pas partagé est perdu Cool
Revenir en haut Aller en bas
Amigo54
Second Maître
Second Maître
Amigo54

Localisation : Lorraine
Navire préféré : Hermione (pour le moment)

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   Dim 26 Aoû 2018, 14:49

gribeauval83 a écrit:
Bonjour Amigo54,
Merci pour ta précision: j'avais effectivement compris que tu recherchais des figurines pour 
placer en situation sur ton  bateau.
Sur ta plaque de base, alors, tout change. Tu peux placer toutes les figurines que tu veux et,
j'en suis persuadé, des modèles en 54mm, par exemple, ne dépareront pas ton oeuvre
et seront une proportion harmonieuse qui ne volera pas la vedette
à l'objet principal. 
En cherchant bien ,tu trouveras des figs du XVIIIe siècle Ancien Régime. 
Bon courage et bonne suite à ton projet. Je serai parmi les admirateurs  à suivre
ta progression et à t'encourager.
A+
Armand..... dit gribeauval83

Je t'en prie.
Mais comme je suis perfectionniste et donc exigeant : je ne veux comme figurines que celles de LaFayette et de La Touche.
Si possible à l'échelle du 1/64ième (environ 26mm de haut) mais du 1/72ième fera aussi l'affaire je pense.
Je suis assez bon dessinateur et j'ai les photos de LaFayette debout posant pour la postérité devant le peintre.
Mais je n'ai jamais touché à la sculpture sur bois ni au modelage en plâtre, hormis dans mes jeunes années en école primaire mais c'était des moulages basiques de feuilles d'arbres et les moules existaient.

Je te suis très reconnaissant de suivre ma réalisation et d'accepter de m'encourager.
Ne pas hésiter à faire des remarques voire des critiques car c'est aussi comme celon que l'on peut espérer progresser plus vite.
Merci encore à toi.

Cdt

A+

_________________
Chantier en cours :      Kit Hachette 1/64ème de l'Hermione
(chantier repris quand j'ai le temps)

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bivouac d'ouvriers d'artillerie - Allemagne 1809 - Historex 1/32e
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vedette MBOOT (Allemagne)
» Temps livraison depuis Allemagne
» 11e régiment d'artillerie de marine
» Escale à KIEL (Allemagne)
» Travailler en Allemagne dans une maison d'édition française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: MAQUETTES DIVERSES :: TERRESTRE-
Sauter vers: