Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexion

Partagez
 

 Le Vasa à l'échelle 1/65

Aller en bas 
AuteurMessage
dede_bo
Maistrancier
Maistrancier
dede_bo

Localisation : Bruxelles - Belgique
Navire préféré : Le Vespucci

Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 EmptyJeu 26 Juil 2018, 20:29

Bonsoir à tous,

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais sur un site de modélisme, il y a une nouveauté : Le Vasa à l'échelle 1/65.

Le Vasa à l'échelle 1/65 VASA-FR-Topbanner

Un travail de malade vous attend : https://www.model-space.com/fr/construisez-votre-vasa.html

J'ai regardé la construction ... Ce n'est pas de mon niveau. C'est très difficile.

Des détails à couper le souffle. Le Vasa à l'échelle 1/65 198030039
Le Vasa à l'échelle 1/65 Fo183451_002dig_2_1_1
Le Vasa à l'échelle 1/65 Hotspot-6_2_1_1
Le Vasa à l'échelle 1/65 Hotspot-3_2_1_1
Le Vasa à l'échelle 1/65 Hotspot-2_2_1_1
Le Vasa à l'échelle 1/65 Hotspot-1_2_1_1
Le Vasa à l'échelle 1/65 Hotspot-5_2_1_1

Si certain d'entre vous se sente capable de le faire ... Bonne chance !

Voici une copie d'écran de la peinture de sculpture du bateau !

Le Vasa à l'échelle 1/65 Exempl11
Le Vasa à l'échelle 1/65 Exempl12

Et ici le montage de la coque
Le Vasa à l'échelle 1/65 Exempl14
Même les couples sont à assembler! (en 3 morceaux)

Le Vasa à l'échelle 1/65 Exempl13

C'est digne d'une ruche d'abeille. un truc de malade ! Le Vasa à l'échelle 1/65 1333050402

Bonne soirée

_________________
André

95% des problèmes informatique se situent toujours entre le clavier et la chaise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aexs.org
Cédric
Major
Major
Cédric

Localisation : Sint-Pieters-Leeuw
Navire préféré : Ceux du XVIIème siècle

Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Re: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 EmptyVen 27 Juil 2018, 15:13

Bonjour André

"Le meilleur navire de guerre du XVIIème siècle"

Eeeeuuuh ?? Rolling Eyes

Sinon, c'est vrai que cela paraît prometteur. Altaya semble faire des efforts de modèle en modèle depuis son misérable Soleil Royal. Quand à la documentation, il n'y a qu'à se baisser pour en avoir.

Reste tout de même à voir si la diffusion régulière suivra...

Smile

_________________
Labor omnia vincit
Revenir en haut Aller en bas
dede_bo
Maistrancier
Maistrancier
dede_bo

Localisation : Bruxelles - Belgique
Navire préféré : Le Vespucci

Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Re: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 EmptyVen 27 Juil 2018, 15:32

Bonjour Cédric
En ce qui concerne "Le meilleur navire de guerre du XVIIème siècle" ... Ce n'est pas moi qui le dit mais Altaya.
Il doivent bien faire de la pub non ?


Quant à Altaya, j'ai construit le "Faucon Millenium", actuellement je travaille sur "La Bretagne" et enfin "R2D2" ... Je ne suis pas mécontent de la qualité des pièces et détails !

Mais par contre, avec "La Bretagne" leurs suivi de logistique est très loin d'être au top. C'est plus que brouillon !

Personnellement, je me lancerais pas dans le projet "Vasa". "La Bretagne" est mon premier bateau et lorsque je regarde le montage... Actuellement je ne possède pas suffisamment d'expérience et je suis trop brouillon de mes doigts pour le faire. C'est trop difficile.

Bon après-midi

_________________
André

95% des problèmes informatique se situent toujours entre le clavier et la chaise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aexs.org
Fred P.
Maître
Maître
Fred P.

Localisation : Grenoble
Navire préféré : Toujours celui en cours de construction

Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Re: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 EmptyVen 27 Juil 2018, 16:37

Bonjour,
Je vous fais part de mes doutes concernant ce kit. J'ai été intrigué par le niveau de détail qu'on voit sur les photos, notamment pour les canons, leur gréement, les caillebotis, les voiles, les chevilles, etc. qui me semblait peu compatible avec l'échelle (1:65) et avec le niveau requis pour la construction.
J'ai donc recherché "maquette musée Wasa" sur le Web et j'ai constaté que les photos sont celles de la maquette du musée de Stockhom au 1:10. Est-ce qu'il n'y aurait pas un peu de foutage de gueule de la part d'Altaya ?

Image de Wikipedia :

Le Vasa à l'échelle 1/65 Vasa_stern_color_model

Quant à dire que c'était le meilleur navire de guerre du XVIIème siècle, soit ils font dans l'ironie, soit ils sont vraiment mal renseignés. C'était le plus retentissant ratage de l'histoire, issu de la vanité des hommes (c'est aussi ce que je pense du Titanic mais c'est un autre sujet). Wink
Amitiés.
Fred


Dernière édition par Fred P. le Ven 27 Juil 2018, 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dede_bo
Maistrancier
Maistrancier
dede_bo

Localisation : Bruxelles - Belgique
Navire préféré : Le Vespucci

Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Re: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 EmptyVen 27 Juil 2018, 17:13

Bonjour Fred,

Ce qui est triste avec le Titanic, combien d'innocent en sont mort de cette vanité ?

C'est écœurant!

Et maintenant, on peut ajouter dans cette liste: le barrage au Laos !
(tout cela pour le "Saint Fric!")

_________________
André

95% des problèmes informatique se situent toujours entre le clavier et la chaise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aexs.org
Ekis
Elève officier
Elève officier
Ekis


Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Re: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 EmptyVen 27 Juil 2018, 17:19

Fred P. a écrit:
Est-ce qu'il n'y aurait pas un peu de foutage de gueule de la part d'Altaya ?
Clairement ! Ça commence à bien faire de vouloir escroquer le consommateur, je trouve...

Fred P. a écrit:
Quant à dire que c'était le meilleur navire de guerre du XVIIème siècle, ...C'était le plus retentissant ratage de l'histoire, issu de la vanité des hommes (c'est aussi ce que je pense du Titanic mais c'est un autre sujet).
Même avis !
J'ajoute que la ligne de ce vaisseau est une caricature du style de l'époque : non seulement trop lourd, mais aussi bien trop haut en oubliant totalement le principe de la poussée d'Archimède ![/quote]

_________________
Le Vasa à l'échelle 1/65 Tete50px-56522c4 Le Vasa à l'échelle 1/65 Signature2019_gde-56522bc
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Elève officier
Elève officier
bgire

Localisation : La Rochelle-Bordeaux (région A.POI.L)

Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Re: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 EmptySam 28 Juil 2018, 12:38

Ekis a écrit:
Fred P. a écrit:
Est-ce qu'il n'y aurait pas un peu de foutage de gueule de la part d'Altaya ?
Clairement ! Ça commence à bien faire de vouloir escroquer le consommateur, je trouve...

Fred P. a écrit:
Quant à dire que c'était le meilleur navire de guerre du XVIIème siècle, ...C'était le plus retentissant ratage de l'histoire, issu de la vanité des hommes (c'est aussi ce que je pense du Titanic mais c'est un autre sujet).
Même avis !
J'ajoute que la ligne de ce vaisseau est une caricature du style de l'époque : non seulement trop lourd, mais aussi bien trop haut en oubliant totalement le principe de la poussée d'Archimède !
[/quote]
Bonjour,
Altaya pratique ici un raccourci à but publicitaire qui revient à déformer complètement le sens initial de ce qu'on peut dire du Vasa.
Ce serait suicidaire pour eux de vendre le Vasa comme "le plus retentissant ratage de l'histoire navale", non ?
On le considère toujours comme non pas le meilleur mais le plus puissant navire de son époque dans la Baltique et peut être dans l'Europe du Nord.
En effet, c'était l'un des premiers navires dans cette région à posséder un double pont armé de gros canons. Il pouvait tirer sur chaque bord un total de 268kg de boulets à la fois, ce qui était très grand. Par comparaison, 150 ans plus tard la frégate américaine Constitution pouvait tirer la même bordée... mais déplaçait 700t de plus.

Les lois régissant la stabilité des coques n'étaient pas totalement maitrisées à l'époque. S'il respectait parfaitement le principe d'Archimède (après tout, il flottait), son métacentre, par contre, était situé bien trop bas. Le métacentre est le point d'application de la poussée d'Archimède, qui dépend du volume de la coque. On définit la hauteur métacentrique comme la distance en ce métacentre et le centre de gravité du navire qui, lui, dépend de la répartition des masses dans la structure.
En clair : plus la hauteur métacentrique est grande, plus le métacentre est haut au-dessus du centre de gravité et plus le navire est difficile à chavirer. En contrepartie plus son roulis est dur et violent au niveau de la mâture qu'il fragilise. La reconstitution moderne de l'Hermione devait à l'origine porter des simili canons en résine mais on s'est vite rendu compte que les canons étaient aussi pris en compte dans l'equilibrage du navire, diminuant la hauteur métacentrique juste assez pour un compromis entre une bonne stabilité et un roulis "doux".

Ceci, bien entendu, n'était pas connu des architectes hollandais de l'époque et ils ont dessiné une coque trop étroite et trop haute.

La hauteur vertigineuse des ponts arrière était imposée par leur fonction : ils devaient servir de plateforme de tir pour les mousquets et autres armes légères en dominant le pont du navire adverse.

Puis vient la fonction "politique" du navire, qui devait en imposer, c'est à dire être le plus beau et le plus richement orné de la région. Un symbole incontestable de la puissance du roi de Suède. On l'a donc surchargé de sculptures en chêne massif qui n'ont vraiment pas arrangé le problème.

On avait donc un navire très instable et, comble de malchance, quand il prit la risée au sortir du port de Stockholm les sabords de la batterie basse étaient grand ouverts : il a aussitôt péri exactement de la même façon qu'un autre navire démentiel : la Mary Rose d'Henri VIII, un siècle avant. L'eau s'est engouffrée dans les ouvertures et le bateau n'a pas pu récupérer de sa gite.

Il me souvient que 250 ans plus tard l'un des cuirassés français de la "flotte d'échantillon" (Charlemagne ou un autre, je ne sais plus) a failli subir le même sort en rade de Brest. Lors d'une virée de bord a pleine vitesse le navire a pris une gite anormale et si les sabords de la batterie inférieure n'avaient pas été fermés il ornerait encore le fond de la rade. Comme quoi, même avec les progrès de l'architecture navale les mêmes erreurs peuvent se reproduire.

La popularité de la maquette du Vasa m'a toujours amusé : le navire est connu et monté en maquette non pas pour ses qualités nautiques mais pour l'exceptionnelle richesse de sa décoration.

_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.
Espérons que le fond de la mer est étanche.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Fred P.
Maître
Maître
Fred P.

Localisation : Grenoble
Navire préféré : Toujours celui en cours de construction

Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Re: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 EmptySam 28 Juil 2018, 15:33

bgire a écrit:
Le métacentre est le point d'application de la poussée d'Archimède, qui dépend du volume de la coque. On définit la hauteur métacentrique comme la distance en ce métacentre et le centre de gravité du navire qui, lui, dépend de la répartition des masses dans la structure.
En clair : plus la hauteur métacentrique est grande, plus le métacentre est haut au-dessus du centre de gravité et plus le navire est difficile à chavirer. En contrepartie plus son roulis est dur et violent au niveau de la mâture qu'il fragilise. La reconstitution moderne de l'Hermione devait à l'origine porter des simili canons en résine mais on s'est vite rendu compte que les canons étaient aussi pris en compte dans l'equilibrage du navire, diminuant la hauteur métacentrique juste assez pour un compromis entre une bonne stabilité et un roulis "doux".

Bonjour Bruno,
Il existe en architecture navales deux types de stabilité : la stabilité de masse et la stabilité de forme.
C'est dans le cas de la stabilité de masse que le centre de gravité est situé en dessous du métacentre. Les quillards ont une stabilité de masse car le lest de la quille est situé très bas. Lorsque le bateau gîte, un couple de redressement compense la gîte.
Mais la plupart des navires ont une stabilité de forme. Dans ce cas le centre de gravité est situé au dessus du métacentre. Le principe qui évite au bateau de chavirer est que la forme de sa coque fait que le métacentre se déplace du côté de la gîte et génère un couple de redressement (le métacentre est le centre de gravité du volume d'eau déplacé par le bateau).
C'est cette stabilité de forme qui était mal maîtrisée dans le cas du Vasa. A cette époque les calculs étaient empiriques.

Un article avec des illustrations :
http://www.cours-voile.fr/la-physique-de-la-voile/la-stabilite-du-bateau/


Amitiés,
Fred
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Elève officier
Elève officier
bgire

Localisation : La Rochelle-Bordeaux (région A.POI.L)

Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Re: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 EmptySam 28 Juil 2018, 15:42

Fred P. a écrit:
Bonjour Bruno,
Il existe en architecture navales deux types de stabilité : la stabilité de masse et la stabilité de forme.
C'est dans le cas de la stabilité de masse que le centre de gravité est situé en dessous du métacentre. Les quillards ont une stabilité de masse car le lest de la quille est situé très bas. Lorsque le bateau gîte, un couple de redressement compense la gîte.
Mais la plupart des navires ont une stabilité de forme. Dans ce cas le centre de gravité est situé au dessus du métacentre. Le principe qui évite au bateau de chavirer est que la forme de sa coque fait que le métacentre se déplace du côté de la gîte et génère un couple de redressement (le métacentre est le centre de gravité du volume d'eau déplacé par le bateau).
C'est cette stabilité de forme qui était mal maîtrisée dans le cas du Vasa. A cette époque les calculs étaient empiriques.

Un article avec des illustrations :
http://www.cours-voile.fr/la-physique-de-la-voile/la-stabilite-du-bateau/


Amitiés,
Fred
Bonjour Fred,
Tout à fait. Je voulais juste pointer que les voiliers anciens utilisaient une stabilité de masse, obtenue non pas avec une quille mais avec un énorme paquet de lest déposé à fond de cale. Le Vasa et la Mary Rose étaient de ceux-là, avec un centre de gravité plus bas que le métacentre.
On est passé bien plus tard à la stabilité de forme justement pour atténuer l'effet pervers : plus la stabilité de masse est grande plus le roulis est violent et fragilisait les hautes mâtures anciennes au moment du rappel.
_Bruno

_________________
C'est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases.
Espérons que le fond de la mer est étanche.
Une journée au cours de laquelle on n'a pas ri est une journée perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Fred P.
Maître
Maître
Fred P.

Localisation : Grenoble
Navire préféré : Toujours celui en cours de construction

Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Re: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 EmptySam 28 Juil 2018, 22:38

Je me suis mal exprimé et notamment sur le métacentre. Je voulais parler du centre de carène. En effet, le métacentre est toujours au dessus du centre de gravité. Mais dans la stabilité de forme, le centre de carène est en dessous du centre de gravité.

Les voiliers anciens utilisaient une stabilité de forme et non pas de masse, ce qui n'empêche pas d'avoir besoin de lest quand même pour abaisser le centre de gravité le plus possible.

Un navire utilisant la stabilité de masse ne peut pas chavirer ou se relève tout seul quand il a le mât à l'horizontale.

Dans le cas de l'Hermione, le centre de gravité se situé à 20 centimètres en dessous de la ligne de flottaison et l'angle de chavirement est de 56°. Le centre de carène est grosso modo à mi-chemin entre la quille et la ligne de flottaison, soit bien en dessous du centre de gravité.

Amitiés,
Fred

_________________
"Les emmerdes, ça vole toujours en escadrille" J. Chirac
Revenir en haut Aller en bas
gavouot 06
Premier maître
Premier maître


Localisation : nice 06
Navire préféré : chébec indiscret, cutty sark, sérapis

Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Re: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 EmptyJeu 02 Aoû 2018, 10:51

Trop technique pour mon petit cerveau mais j'attends les photos du montage.
Amitiés.
JPG
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty
MessageSujet: Re: Le Vasa à l'échelle 1/65   Le Vasa à l'échelle 1/65 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Vasa à l'échelle 1/65
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [info] Comment à coup sûr lire l'échelle d'un plan ou d'une carte sans se tromper et bluffer ses proches ?
» Échelle salariale
» MIP 21 : simple ictomètre ou également échelle de comptage ?
» grille ecker
» Jeu : Échelle de mot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: COMMUNAUTE :: News Modélisme-
Sauter vers: