Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
AccueilPortailS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 Un peu d'humour dans ce monde de brutes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Jurons politiques et autres tirades fleuries.   Jeu 26 Oct 2017, 09:17

Jurons politiques... et autres tirades fleuries

Le 4 octobre 2017, le dérapage langagier d'Emmanuel Macron « Au lieu de foutre le bordel... » en visite aux salariés de l’équipementier GM&S a fait la « une » des médias, rappelant qu'un président de la République n'est pas libre d'aller piocher dans un vocabulaire quelque peu... pittoresque.

Il n'est pourtant pas le premier à tirer profit de la richesse de notre vocabulaire comme le montre ce florilège, sous forme d'hommage à Cyrano.

« Ah ! Non ! C'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme... En variant le ton, — par exemple, tenez : »

Bucolique : « Ce n’était qu’un roseau. » (Louis XIV, après avoir brisé sa canne sur les épaules d'un valet malhonnête – XVIIe s.)

Scatologique : « Tenez, Monsieur, vous n’êtes que de la merde dans un bas de soie. » (Napoléon 1er à Talleyrand, devant témoins – 1809)

Égocentrique : « L'Europe n'est plus qu'une vieille putain pourrie dont je ferai tout ce qu'il me plaira. » (attribué sous toutes réserves à Napoléon 1er, dans un entretien avec Fouché - 1811)

Géométrique : « Parce que nous avons eu Napoléon le Grand, il faut que nous ayons Napoléon le Petit. » (Victor Hugo au futur Napoléon III – 1852)

Zoologique : « Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. » (attribué à Charles de Gaulle à propos des Français, après la signature de l'armistice par Pétain - 1940)

Rustique : « La réforme oui ; la chienlit, non ! » (Charles de Gaulle commentant les événements de mai 68 - 1968)

Pugilistique: « Taisez-vous, Elkabbach ! » (Propos attribué à Georges Marchais face au journaliste Jean-Pierre Elkabbach - 1978)

Didactique : « Ça rime, mais c'est une rime pauvre. » (François Mitterrand en réponse à un « Mitterrand, fous le camp ! », années 80)

Tragique : « Monsieur Durafour... crématoire. » (Jean-Marie Le Pen, à propos de Michel Durafour – 1988)

Métaphorique : « On ne guérit pas les plaies en les léchant avec une langue de bois. » (Valéry Giscard d'Estaing - 1990)

Drôlatique : « Enchanté, moi c'est Chirac ! » (Jacques Chirac en réponse à un homme qui l'avait traité de « connard » - 2001)

Esthétique : « Une histoire abracadabrantesque. » (Jacques Chirac en réponse aux accusations de financement occulte du RPR – 2000)

Antiseptique : « On va nettoyer au Kärcher la cité. » (Nicolas Sarkozy en visite dans la cité de la Courneuve – 2005)

Catégorique : « On va vous débarrasser de la racaille. » (Nicolas Sarkozy en visite à Argenteuil – 2005)

Colérique : « Casse-toi, pauv' con ! » (Nicolas Sarkozy à un homme ayant refusé de lui serrer la main – 2008)

Anatomique : « Les sans-dents ». (François Hollande cité par Valérie Trierweiler, à propos des pauvres - 2014)

Touristique : « Une gare, c'est un lieu où on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien. » (Emmanuel Macron – 2017)

Pléthorique : « Je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes. » (Emmanuel Macron – 2017)

Schématique : « C'est la rue qui a abattu les nazis. » (Jean-Luc Mélenchon - 2017)

Enfin parodiant Ubu en un sanglot : « Merdre ! » (Alfred Jarry, Ubu Roi - 1896)

(Avec nos excuses à Edmond Rostand pour cette version quelque peu modifiée de « la tirade du nez » de Cyrano de Bergerac - 1897)

Isabelle Grégor

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Ven 27 Oct 2017, 07:58

Un paysan s'arrête au garage du coin pour faire réparer sa fourgonnette.
Le garagiste ne peut pas le faire immédiatement et doit garder la fourgonnette pour l'après-midi.
Le paysan se dit alors qu'il n'habite pas loin et qu'il va rentrer à pied.
Sur le chemin du retour, il s'arrête dans une boutique où il achète un seau et une boîte de 10 litres de peinture.
Puis il s'arrête dans une autre boutique et prend deux canards et une oie.
Mais, arrivé laborieusement dehors, il a un problème : comment porter tous ses achats jusqu'à la maison ?
Pendant qu'il se gratte la tête, une petite vieille s'approche de lui et lui dit qu'elle est perdue.
Elle lui demande :
- Pouvez-vous me dire comment me rendre au 58 Chemin des Figuiers ?
Le paysan lui dit :
- Eh bien, en fait, ma ferme est tout près de cette maison. Je me mettrais bien en route, mais je n'arrive pas à porter tout ceci.
La vieille dame suggère :
- Pourquoi ne mettez-vous pas la boîte de peinture dans le seau. Portez le seau d'une main, mettez une poule sous chaque bras et portez l'oie dans l'autre main ?
- Merci bien, dit-il, et il se mit en route accompagnant la vieille dame.
En cours de route, il dit :
- Prenons mon raccourci et descendons par ce sentier. Nous y serons en un rien de temps.
La petite vieille le regarde attentivement et dit :
- Je suis une veuve sans personne pour me défendre... Qui me dit que quand nous serons dans le sentier vous n'allez pas me coincer contre un mur, retrousser ma jupe et me faire Dieu sait quoi ?
Le paysan dit :
- Cré vin di diou, ma petite dame, je porte un seau, une boîte de 10 litres de peinture, deux canards et une oie. Comment diable pourrais-je vous coincer contre le mur et faire ça ?
La vieille dame répondit :
- Posez l'oie, recouvrez-la avec le seau, mettez la boîte de peinture sur le seau, et je tiendrai les canards...

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Sam 28 Oct 2017, 08:23

C'est un homme sur son lit de mort.
Toute la famille est à son chevet.
Sa femme et les quatre enfants.
Il y a 3 garçons beaux, grands, robustes, et le quatrième qui est tout maigrichon et laid comme un cafard.
Le mourant se tourne vers sa femme et lui demande dans un soupir :
- Chérie, avant que je meure, jure moi que notre quatrième fils est bien de moi. Dis-moi la vérité, je veux le savoir avant de mourir. Je te pardonnerai de toute façon, mais je veux savoir !
Sa femme lui pose l'index sur les lèvres et le rassure :
- Chhht. Bien sûr mon chéri qu'il est de toi. Je te le jure sur la tombe de ma mère !
Et l'homme s'éteint, heureux...
Alors sa femme, soulagée de ne pas avoir menti à un mourant, murmure entre ses dents :
- Heureusement qu'il ne m'a pas demandé s'il était le père des trois autres...

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: L’aide de Dieu…   Dim 29 Oct 2017, 08:21

Un prêtre se retrouve bloqué dans un trou où de l’eau coule.
Il ne peut pas sortir du gouffre. Il prie le bon Dieu de le sauver.
Il a de l’eau jusqu’aux cuisses quand les pompiers arrivent et lui demandent :
« Attrapez cette bouée que l’on vous sauve ! ».
Le prêtre leur répond :
« Non, non, le bon Dieu va me sauver ! ».
Après avoir longtemps insisté, les pompiers finissent par repartir.
Le curé a maintenant de l’eau jusqu’au ventre, et les pompiers ne pouvant se résigner à l’abandonner, reviennent pour le secourir :
« Allez Monsieur, attrapez cette bouée, il faut absolument que l’on vous sauve ! ».
Mais le curé ne veut rien savoir et il leur répond inlassablement qu’il attend l’aide de Dieu.
Le curé a désormais de l’eau jusqu’au cou.
Les pompiers repartent puis repassent encore, proposent à nouveau leur secours, et la réponse est toujours la même.
Totalement sous l’eau, le curé meurt sous l’eau.
Arrivé au ciel, il se dirige vers Dieu et lui demande :
« Mais enfin pourquoi tu ne m’as pas sauvé ? ».
Dieu très étonné lui répond alors :
« Tu te moques de moi, il me semble que j’ai fait en sorte qu’interviennent trois fois les pompiers non ?! ».

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Le jeune curé.   Lun 30 Oct 2017, 07:27

Un jeune curé, très angoissé, s’était trouvé incapable de prononcer un seul mot le jour de son premier sermon.
Le lendemain il va voir l'archevêque et lui demande quelques conseils pour remédier à ce problème.
L'archevêque lui conseille de boire avant la messe un grand verre d'eau avec quelques gouttes de vodka afin qu'il se sente plus détendu.
Le dimanche suivant, le jeune prêtre suit le conseil et réussit à parler sans être paralysé par le trac.
De retour à la sacristie, il trouve une lettre laissée par l'archevêque, ainsi rédigée :
"Bonjour mon fils,
Tout d'abord, bravo pour votre prestation de ce matin bien meilleure que celle de la semaine dernière. Je tiens toutefois à vous mettre en garde sur le dosage eau-vodka que vous avez semble-t-il mal compris.
Il s'agit bien de verser quelques gouttes de vodka dans un grand verre d'eau et non pas quelques gouttes d'eau dans la bouteille de vodka comme on m'a rapporté que vous aviez fait ce matin.
En outre, j'aimerais vous faire amicalement quelques observations de nature à améliorer encore un peu plus vos prochaines messes :
- Il n'est pas indispensable de mettre une rondelle de citron à cheval sur le bord du calice ;
- Evitez de vous appuyer sur la statue de la Sainte Vierge et surtout évitez de l'embrasser ;
- Il y a dix commandements et non pas douze ;
- Les apôtres étaient douze et non pas sept et aucun n'était nain ;
- Nous ne parlons pas de Jésus-Christ et ses apôtres comme de "JC and Co" ;
- Nous ne qualifions pas Judas de "fils de pute" ;
- Vous ne devez pas parler du Pape en disant "Le Parrain" ;
- Ben Laden n'a rien à voir avec la mort de Jésus ;
- Les murailles qui se sont effondrées au septième jour ne se trouvaient pas à Mexico mais à Jéricho ;
- L'eau bénite est faite pour bénir et non pour se rafraîchir la nuque ;
- On ne célèbre pas la messe assis sur les marches de l'autel ;
- Ponce Pilate a dit : "Vos affaires, je m'en lave les mains" et non : "Vos conneries, je m'en bats les couilles" ;
- Les hosties ne sont pas des gâteaux apéritif à consommer avec le vin de messe ;
- Les pêcheurs iront en enfer et non "se faire enculer chez les Papous" ;
- L'initiative d'appeler les fidèles à danser à la gloire de Dieu n'était pas en soi une mauvaise idée, mais il n'était pas utile de leur demander de faire la chenille dans l'église ;
- Dernière chose, Jésus n'a pas été fusillé mais crucifié.
Bien sincèrement,
Votre Archevêque

P.S. Au fait, l'homme assis près de l'autel et que vous avez qualifié de "vieux pédé" et de "travelo en jupe", c'était moi...

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
miel
Amiral
Amiral
avatar

Localisation : BRIERE
Navire préféré : LA COURONNE LE SUPERBE ORENOQUE LE RENARD LE PEREGRINE GALLEY LE KING DU MISSISSIPI LE HELDER FIRE-BOAT VEDETTE LANCE TORPILLE LE CYGNE LE REQUIN BATEAU-JOUET

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Mar 31 Oct 2017, 08:07

excellentes! lol! sunny

_________________
                                                                             
                                                           
                                    
                               
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Mar 31 Oct 2017, 08:25

A la porte du Ciel, un type furieux se présente devant St Pierre.
- Mais bon sang, qu'est-ce que je fais là ! hurle-t-il.
- Regardez- moi: j'ai 35 ans, je suis en pleine forme, je ne bois pas, je ne fume pas, hier soir je me couche bien sagement dans mon lit et voilà que je me retrouve au ciel ! C'est certainement une erreur!
- Eh bien ! ça n'est jamais arrivé, mais enfin je vais vérifier, répond St Pierre, troublé. Comment vous appelez-vous ?
- Dugommeau. Norbert Dugommeau.
- Oui... Et quel est votre métier.
- Garagiste.
- Oui... Ah, voilà, j'ai votre fiche. Dugommeau Norbert, garagiste... Eh bien, monsieur Dugommeau, vous êtes mort de vieillesse, c'est tout.
- De vieillesse ? Mais enfin ce n'est pas possible, je n'ai que 35 ans.....
- Ah moi je ne sais pas, monsieur Dugommeau. Mais on a fait le compte de toutes les heures de main d’œuvre que vous avez facturées, et ça donne 123 ans.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Jouer au Docteur.   Mer 01 Nov 2017, 09:34

Hier j'ai dit à mon mari entreprenant :
- Est-ce que cela te tente de jouer au Docteur ?
Il m'a répondu tout excité :
- Ben oui !
Je l'ai fait attendre une heure dans le salon puis ensuite je lui ai donné rendez-vous dans 6 mois.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Le guérisseur.   Jeu 02 Nov 2017, 08:07

Un postier avec un panaris sur un doigt, entre dans un bar pour déposer le courrier du jour.
Au fond du bar, il aperçoit une lueur rouge qui émane de derrière un paravent.
Étonné, il demande au barman:
- Qu'est-ce que c'est que cette lumière rouge et ces paravents au fond du bar ?
Le barman lui répond:
- C'est un ami à moi qui travaille là-bas, c'est un guérisseur. Il fait partir des maladies pour lesquelles la médecine traditionnelle est impuissante!
- Oh... Eh bien tu lui paieras un verre de ma part !
Là-dessus, un maçon entre en boitant dans le bar car il a une 'patte folle'.
Lui aussi demande:
- Que se passe-t-il ici?
Le postier lui répond:
- C'est un guérisseur qui officie là-bas derrière. Il guérit même ce qui ne se guérit pas!
Le maçon dit au barman de lui payer une chope de bière sur son compte.
Un peu plus tard, un routier entre dans le bar en 'marchant sur des œufs', comme tout le monde le regarde interrogatif, il explique que ses hémorroïdes lui mettent les fesses en feu, puis il demande ce qui se passe au fond du bar.
Le barman lui explique ce qui se passe. Alors le routier lui dit:
- Mets-lui une bière sur mon compte alors.
Un quart d'heure plus tard, le guérisseur s'apprête à quitter le bar.
Il passe près du maçon et dit:
- Je te remercie pour la bière. Je vois que tu as une jambe qui ne va pas très fort... et il applique ses mains sur la jambe du gars. Une minute plus tard, le maçon est en train de sauter à pieds joints et de courir partout dans le bar sans boiter! Incroyable!
Juste après, le guérisseur passe près du chauffeur routier.
Il applique ses mains sur les hanches du routier... et en quelques secondes, le feu qui lui brûlait le derrière s'éteint!
Finalement, le guérisseur arrive au niveau du postier qui s'enfuit en courant et sort du bar comme un coureur de 100 mètres.
Le guérisseur lui crie:
- Qu'est-ce qu'il y a mon gars? Reviens, je peux guérir n'importe lequel de tes maux!
- Justement! C'est pour ça que je me casse. Moi je veux être invalide à 100 % !

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Psaume 129 !   Ven 03 Nov 2017, 10:01

Un prêtre, se rendant à sa paroisse en voiture, rencontre sur la route une bonne soeur.
Il s'arrête et lui dit:
- Ma soeur, montez, je vous dépose au couvent.
La soeur monte et s'assied sur le siège passager.
En croisant les jambes, son habit s'ouvre un peu découvrant une partie de la jambe.
Le père ne cesse de la regarder et continue à conduire.
Tout à coup il lui touche la jambe et la soeur lui dit :
- Mon père, rappelez-vous du psaume 129.
Le père lui fait ses excuses et continue à conduire.
Puis recommence à lui toucher la jambe et la soeur lui dit de nouveau :
- Mon père, rappelez-vous du psaume 129.
Le père s'excuse en disant :
- Pardonnez-moi, ma soeur, mais la chair est faible.
La soeur descend et le père arrive à sa paroisse en se dépêchant d'aller consulter, dans sa Bible, le psaume 129.
Il trouve le psaume qui dit :
- Continuez à chercher plus haut et vous trouverez la Gloire...
Morale pour les femmes :
Si vous ne voulez pas rester avec des envies insatisfaites, parlez clairement!
Morale pour les hommes :
Comprenez une fois pour toutes que jamais les femmes ne diront oui directement!

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: C'est malheureusement vrai !   Sam 04 Nov 2017, 10:56

C'EST TOUT DE MÊME INCROYABLE ...AUJOURD'HUI ON RÉUSSIT A FAIRE :
- DU CAFÉ SANS CAFÉINE,
- DU BEURRE SANS GRAISSE,
- DU SIROP SANS COLORANT,
- DES RAISINS SANS PÉPINS,
- DE LA BIÈRE SANS ALCOOL,
- DE LA FARINE SANS GRUMEAUX
- DES PRODUITS SANS ADDITIFS !
MAIS, ...
ON N'ARRIVE TOUJOURS PAS A FAIRE UN GOUVERNEMENT SANS CONS !

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Sujet de dissertation :   Dim 05 Nov 2017, 09:10

Sujet de dissertation :
"Dans ce travail vous traiterez du Merveilleux, du Sacré et du Mystère"
Lu dans une copie :
"Je suis enceinte. Mon Dieu! Mais, de qui ?"

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Lun 06 Nov 2017, 08:04

L’instituteur :
- Thomas, dis-moi un peu qui d’entre vous est venu hier voler des pommes dans mon pommier
Thomas :
- Je ne vous entends pas bien Monsieur, vu que je suis sur le dernier banc de la rangée.
L’instituteur :
- C’est ce qu’on va voir ! Viens ici t’asseoir à ma place. J’irai m’asseoir à la tienne et à ton tour, tu me poseras une question.
Ils échangent leur place et Thomas fait ce que l’instituteur lui a demandé.
Thomas :
- Maître, qui est venu dormir avec maman alors que papa était de service de nuit ?
L’ instituteur :
- Tu as raison Thomas, on ne comprend rien ici dans le fond.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Retour à terre !   Mar 07 Nov 2017, 08:32

Un agent de la répression des fraudes s’arrête dans une ferme de la Drôme.
« Monsieur, s’adresse-t-il au fermier, je viens inspecter votre ferme à la recherche d’une culture illégale de drogue. »
Le fermier répond :
« OK, mais n’allez pas dans ce champs, là-bas, en pointant le lieu du doigt. »
L’inspecteur explose :
« Monsieur, j’ai Autorité du gouvernement ! »
Prenant sa carte tricolore dans sa poche, il la brandit sous les yeux du fermier :
« Voyez-vous ça ? Cette carte signifie que je peux aller où je veux et cela sans justification. Avez-vous compris ? Suis-je assez clair ? »
Le fermier hoche poliment la tête et retourne à ses occupations.
Quelques minutes plus tard le fermier entend des cris et des hurlements et voit l’inspecteur courir à toute allure pourchassé par un énorme taureau.
Petit à petit l’animal gagne du terrain sur l’inspecteur et avant qu’il puisse atteindre la clôture le taureau l’aura certainement rattrapé.
Le fermier laisse alors tomber ses outils, court vers la clôture et se met à crier à l’inspecteur :
« Ta carte ! Montre-lui ta carte ! »

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Le secouriste.   Mer 08 Nov 2017, 07:28

Une voiture, après avoir fait une embardée, s’est écrasée contre un poteau.
Le conducteur, éjecté, gît à côté de son véhicule, et un attroupement s’est formé.
Arrive un jeune homme qui fend la foule des curieux, parvient jusqu’à la victime, et dit à une femme penchée sur le blessé :
– Écartez-vous ! Je suis secouriste diplômé !
Il sort son manuel du parfait secouriste et commence à lire les instructions.
Alors la femme lui tape sur l’épaule en disant :
– Quand vous arriverez à la page où il est écrit qu’il faut appeler un médecin, je suis déjà là…

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
sergio42
Maître
Maître
avatar

Localisation : la fouillouse 42
Navire préféré : le soleil royal

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Mer 08 Nov 2017, 11:32


_________________
amicalement
Serge

Revenir en haut Aller en bas
http://serge-forumactif-com.forumactif.com/
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Programme scolaire !   Jeu 09 Nov 2017, 11:17

Depuis toujours les parents se heurtent au problème des programmes.
On les entend souvent parler de leur temps, tout était mieux.
L’enseignement était plus sérieux, les élèves étaient bons en orthographe et tous savaient résoudre les nombreux problèmes de mathématiques.
Or l’enseignement a évolué depuis de nombreuses années. Vous en êtes-vous rendu compte ?
Afin de vous aider à comprendre l’évolution de l’enseignement, je vous propose des exemples très concrets sur l’art et la manière de présenté un problème de mathématiques.

ENSEIGNEMENT AVANT 1960 :
Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Ses frais de production s’élèvent aux 4/5 du prix de vente. Quel est son bénéfice ?

ENSEIGNEMENT TRADITIONNEL AVANT 1970 :
Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Ses frais de production s’élèvent aux 4/5 du prix de vente, c’est à dire 80 francs. Quel est son bénéfice ?

ENSEIGNEMENT MODERNE VERS 1970 :
Un paysan échange un ensemble P de pommes de terre contre un ensemble M de pièces de monnaie.
Le cardinal de l’ensemble M est égal a 100 et chaque élément PFM vaut 1 franc.
Dessine 100 gros points représentant les éléments de l’ensemble M.
L’ensemble F des frais de production comprends 20 gros points de moins que l’ensemble M.
Représente l’ensemble F comme sous-ensemble de l’ensemble M et donne la réponse a la question suivante : quel est le cardinal B des bénéfices (a dessiner en rouge) ?

ENSEIGNEMENT RÉNOVÉ EN 1980 :
Un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour 100 francs.
Les frais de production s’élèvent à 80 francs et le bénéfice à 20 francs.
Devoir : souligne les mots « pommes de terre » et discutes-en avec ton voisin.

ENSEIGNEMENT REFORME EN 1980 :
Un peizan kapitalist privilegie sanrichi injustement de 20 francs sur un sac de patat.
analiz le tekst et recherche le fote de contenu, de gramere, d’ortografe et de ponctuassion et ensuite di ce que tu pense de cet maniere de s’enrichir.

ENSEIGNEMENT ASSISTE PAR ORDINATEUR EN 1990 :
Un producteur de l’espace câble consulte en conversationnel une data-bank qui display le cev-rate de la patate.
Il loade son progiciel de computation fiable et détermine le cash-flow sur écran bitmap.
Dessine avec ta souris le contour intégré 30 du sac de pommes de terre.
Puis loggue toi au network par le 3615 code BP (Blue Potatoe) et suis les indications du menu.

ENSEIGNEMENT ADAPTE A L’AN 2000 :
Qu’est-ce qu’un paysan ?

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Différence entre les femmes et les hommes ?    Ven 10 Nov 2017, 08:10

Quelle de 8, 18, 28, 38 et 48 ans?
8: Tu la couches et tu lui racontes une histoire.
18: Tu lui racontes une histoire et tu couches avec.
28: Tu n'as pas besoin de lui raconter d'histoire pour coucher avec.
38: Elle te raconte une histoire pour coucher avec toi.
48: Tu lui racontes une histoire pour éviter de coucher avec.


Quelle différence entre les hommes de 8, 18, 28, 38 et 48 ans?
8: Tu le couches et tu lui racontes une histoire.
18: Tu lui racontes une histoire pour éviter de coucher avec.
28: Tu lui fais croire qu'il doit te raconter une histoire pour coucher avec toi.
38: Tu lui racontes une histoire et tu vas au lit avec quelqu'un d'autre.
48: Tu n'as rien besoin de lui raconter parce qu'il s'est endormi sur le divan.

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Sam 11 Nov 2017, 10:33

Un réparateur de chez Darty passe dans un appartement pour réparer une télé.
C'est une ménagère plutôt sexy qui lui ouvre la porte et qui lui montre la TV à réparer dans le salon.
La jeune femme est tellement aguichante, qu'il ne parvient pas à quitter son corps des yeux dès qu'elle passe près de lui et du coup, la visite dure un certain temps...
Tant bien que mal, il finit par réparer l'appareil, puis il donne la facture à la dame.
Alors qu'elle rédige le chèque, elle lui dit :
- Je vais vous demander quelque chose de... disons quelque chose d'inhabituel. C'est assez embarrassant et auparavant, je voudrais que vous me promettiez de garder ça secret.
Au comble de l'excitation, le réparateur répond qu'il est d'accord, et la femme reprend:
- Mon mari est quelqu'un de bien (soupir) mais il souffre d'une certaine incapacité physique voyez-vous... Alors que vous, vous êtes un homme qui me semblez bien bâti et robuste... et moi de mon côté, je suis une femme plutôt volontaire.
Le Dartyman répond en rougissant:
- Oh ça oui!
La femme :
- Et depuis que vous êtes entré, j'y pense...
Le gars, super chaud :
- Je dois dire que moi aussi !
La femme, étonnée :
- Ah bon? Vous aviez deviné que je voulais déplacer le réfrigérateur ?

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
jeannot1
Maistrancier
Maistrancier
avatar

Localisation : vallée du Rhône

MessageSujet: définition   Sam 11 Nov 2017, 11:17

La réforme de l’orthographe imposée prévoit de simplifier la langue française.  Ainsi, le "ph" de "pharmacie" sera remplacé par un "f" pour donner "farmacie" ; "orthographe" s’écrira "ortografe" et "analphabète" deviendra "analfabète". 
Or, chaque mot prend son sens dans ses racines : ainsi, le mot "analphabète" est issu des deux premières lettres de l'alphabet Grec, " alpha " et " beta " précédées du préfixe “a” privatif qui lui donnent son sens originel, à savoir : "qui ne connaît pas les lettres", donc qui ne sait ni lire, ni écrire. 
Si désormais on écrit "analfabète", c'est totalement différent, et il faut revoir l'étymologie du mot ; et par conséquent, son sens.
Donc, "analfabète" est issu de : 
- "anal" : qui a rapport à l'anus,  
- "fa" : la quatrième note de la gamme, 
- "bète" : personne un peu conne. 
Un "analfabète" est donc un con qui fait de la musique avec son trou du c..  ! 
 A ne pas confondre avec "les trous du c.." qui pondent "des réformes à la c.." ... !
Ai-je bien résumé le problème ?

_________________
Depuis que j'ai volé, je sais pourquoi les oiseaux chantent...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre66
Elève officier
Elève officier
avatar

Localisation : Perpignan
Navire préféré : PA Joffre

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Sam 11 Nov 2017, 13:55

Très brillante démonstration, excellent !

_________________
Amicalement,
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Dicton chinois !   Dim 12 Nov 2017, 10:23

"La hiérarchie d'une entreprise, c'est comme un arbre plein de singes.
Tous sur des branches différentes à des niveaux différents.
Certains des singes montent, d'autres descendent.
Les singes d'en haut regardent les singes d'en bas.
Ils voient un arbre avec plein de visages souriants.
Les singes d'en bas regardent en haut.
Ils ne voient rien d'autre que des trous du c.l."

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas42
Maître principal
Maître principal
avatar

Localisation : 42450 Sury Le Comtal
Navire préféré : Les maquettes navigantes (voiliers et chalutiers)

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Dim 12 Nov 2017, 15:19

Jean Anouilh dans "La guerre de Troie n'aura pas lieu fait à Hécube (la femme du roi Priam) à propos des princes qui nous gouvernent : " Plus le singe monte haut plus on voit son cul"
C'est hélas si vrai quand je lis l'actualité de notre classe politique ! ...

_________________
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
jacknap1948
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : 93 + 83 + 22

MessageSujet: Nous revenions de l'école !   Lun 13 Nov 2017, 07:57

Un couple de personnes âgées avait fêté son soixantième anniversaire de mariage.
Ils s'étaient connus amis d’enfance et venaient se promener main dans la main dans le quartier de leur jeunesse.
Ils voulaient revoir leur ancienne école.
La grille n'était pas fermée, ils sont entrés et ont retrouvé le vieux pupitre qu'ils avaient partagé, sur lequel René avait gravé : « Je t'aime, Thérèse. »
En revenant à la maison, un sac tomba d’un fourgon blindé presque à leurs pieds.
Thérèse le ramassa et l’emporta à la maison. Là, elle l'ouvrit et compta...
Il y avait cinquante mille euros dans le sac !
René déclara :
- Nous devons le rendre.
- Qui trouve garde, lui répondit Thérèse.
Le lendemain, deux policiers vinrent enquêter dans le quartier.
Ils frappèrent à leur porte.
Un policier se mit à questionner le couple sur la disparition d'un sac de billets :
- Pardon, auriez-vous trouvé un sac qui est tombé d'un fourgon blindé hier ?
- Non, rétorqua sèchement Thérèse.
- Elle ment. Elle l’a caché dans le grenier, la coupa René.
- Ne le croyez pas, il est sénile, continua Thérèse.
Les agents se sont alors tournés vers René et lui ont demandé :
- Voulez-vous nous raconter l'histoire depuis le début.
- Bien ! poursuivit René, Thérèse et moi revenions de l’école, hier, quand...
Le premier agent se tourna vers son collègue et lui dit :
- Viens on s'en va !

_________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).





Décor "simpliste" pour refaire, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
Revenir en haut Aller en bas
miel
Amiral
Amiral
avatar

Localisation : BRIERE
Navire préféré : LA COURONNE LE SUPERBE ORENOQUE LE RENARD LE PEREGRINE GALLEY LE KING DU MISSISSIPI LE HELDER FIRE-BOAT VEDETTE LANCE TORPILLE LE CYGNE LE REQUIN BATEAU-JOUET

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   Lun 13 Nov 2017, 08:45

excellente!! sunny

_________________
                                                                             
                                                           
                                    
                               
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu d'humour dans ce monde de brutes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'humour dans ce monde de brutes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» De la douceur dans un monde de brutes.
» UN PEU D'HUMOUR DANS CE MONDE DE BRUTES.;;;;;;;
» Le portage dans le monde
» 91 % des crimes d’honneur dans le monde sont commis par des musulmans
» Dans mon monde à moi, y a que des poneys [LGee G5]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: COMMUNAUTE :: La taverne de Captain Crochet-
Sauter vers: