Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813

Aller en bas 
AuteurMessage
gribeauval83
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
gribeauval83

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   Sam 24 Sep 2016, 10:50

Bonjour l'Ancien,
"Le bonjour te va". Comme j'aime cette expression qui me rappelle la "Jument verte" ! C'était l'expression favorite du facteur rural, l'hilare Zavatta, quand il rencontrait Bourvil lors de ses tournées pédestres.  C'est loin tout ça!

Bonjour à tous,
Voici ma 2e plaquette achevée en 1979. Par rapport à la première, je m'étais appliqué à l'amélioration. Il y avait un peu de mieux. Si le sujet, encore, est banal, il est de pure imagination et contraire à la vérité historique, mais cependant personne ne m'en fit le reproche à l'époque, parce c'était plausible. La scène se passe en France alors que, en 1813, les 4 escadrons de guerre et l'état-major entier se trouvaient en campagne en Allemagne.
 
La disposition, simpliste, reproduit le schéma d'une cour de quartier de cavalerie tel qu'en ont connu tant de villes de garnisons françaises: un mur avec une grille, un portail surmonté d'un panonceau annonçant le nom du Régiment et son numéro, une allée (un peu raccourcie, j'en conviens) séparant deux arènes sablées, l'indispensable lisse pour l'attache temporaire des chevaux, une fontaine abreuvoir..., bref du classique.

Les personnages: le Colonel chef de corps, son adjoint commandant en second, un sous-off d'ordonnance, un officier nouvellement affecté, deux trompettes, un vétérinaire, un planton et, devant l'entrée, un factionnaire (qui a perdu sa baÏonnette au mousqueton avec le temps, vu que cette plaquette a traîné dans plus de 150 expos). Les attitudes, assez peu réglementaires [un trompette monté, l'autre non et les instruments non actifs] font penser plus à une scène bon enfant qu'à une cérémonie officielle avec sa rigidité traditionnelle. 

En fait, capturé en Espagne sur un officier anglais, ce magnifique cheval irlandais a été ramené du fin fond de la Galice jusque dans l'Est de la France pour être offert au Colonel, revenu de la campagne de Russie.. à pied. L'histoire ne dit pas, en regard des centaines et des centaines de kilomètres parcourus, combien de fois il aura fallu changer ses fers mais il y eut certainement plus d'un passage chez le maréchal-ferrant... Lors des captures (trop rares), les chevaux d'officiers anglais étaient très recherchés, pour leur robustesse et leur élégance. 
Sa marque anglaise est soulignée par sa queue relevée (coquetterie très britannique, bien visible sur leurs gravures de chasse du XIXe). Passons aux photos.



Vue d'ensemble de dessus.



Le portail et le factionnaire.



Quartier Saint-Georges c'est banal, vu que le Saint-Georges en question était la patron de la cavalerie française. 





Autre vue d'ensemble en enfilade.



De face, le chef de corps, son adjoint commandant en second, le sous-off d'ordonnance. De dos, le vétérinaire.



Le cheval et, en second plan, les trompettes.



Les trompettes. Le règlement de Bardin de 1812, paru 6 mois à peine avant le début de la campagne de Russie, habillait tous les trompettes de cavalerie de la livrée impériale, petit délire ornemental trop surchargé (cauchemar des peintres figurinistes qui la reproduisent rarement et pour cause). La campagne de Russie et ses désastres, outre les pertes humaines qu'on sait, ne permit pas la diffusion de cette fameuse livrée nouvellement réglementaire et seuls une infime partie des régiments la touchèrent pour leurs trompettes. Quoi qu'il en soit, mes recherches personnelles en iconographie ne m'ont jamais mis en présence de trompettes du 5e Cuir ainsi revêtus).
On notera enfin que, chaque fois que la remonte le permettait, les trompettes étaient montés sur des chevaux à la robe grise, avec des nuances, bien sûr). Pourquoi des trompettes ? Tout simplement parce que la voix humaine portant peu dans le fracas de la bataille, les ordres étaient transmis par des sonneries apprises par tous.  



Le capitaine nouvellement affecté ( pour qui on cherche un bon cheval...)







Le lieutenant-Colonel, commandant en second. A l'époque, les distinctions de grade étaient subtiles. Faisant partie de l'état-major de l'unité, il avait droit au plumet blanc comme le Colonel (qui, lui, pouvait avoir une aigrette blanche) et avait les mêmes épaulettes argent que le patron. La seule différence était que les franges qui les composaient ne devaient pas dépasser le diamètre de 7mm alors que celles du Colonel pouvaient atteindre le diamètre de l'auriculaire
Inutile d'insister: au 1/32, cette nuance n'est pas réalisable lol!


  

Le Colonel Christophe qui mènera le Régiment jusqu'à Waterloo et, à la tête de ses cavaliers (lourdes pertes), s'y comportera magnifiquement, hélas, pour rien (un maréchal des logis embrochera (et tuera) cependant de son sabre le Colonel Hamilton, commandant du célèbre régiment des Scots Greys, brisant net leur contre-charge. 



Le sous-officier d'ordonnance, à deux brisques sur le bras signifiant qu'il comptait plus de dix ans de service (et de campagnes naturellement). 



Enfin, de face, en bleu barbeau, le maréchal artiste vétérinaire. C'était son titre officiel. Sous-officier, il avait rang de sergent-major. Il y en avait un par régiment, avec, parfois, des aides. L'importance de la cavalerie, le prix élevé des chevaux, leur rareté croissante à la fin du règne, les besoins sans cesse renouvelés en raison des pertes (la Russie avait été le tombeau de la cavalerie), en faisaient des auxiliaires indispensables et appréciés, surtout quand les réquisitions des chevaux ruraux en métropole furent appliquées.



Terminant souvent les batailles par un écrasement final des carrés d'infanterie (et l'effroi que leur arrivée en masse ferrée au galop provoquait chez les fantassins), ils étaient respectés par les biffins français qui les recueillaient lorsqu'ils étaient démontés par chute, blessure ou abattage de la monture. On les surnommait affectueusement "les gros frères" ou "les gros talons". Ne me demandez pas pourquoi, certaines expressions militaires ont des origines restées mystérieuses.     

J'espère que cela ne vous a pas barbé.
A la prochaine, amis marins.
gribeauval83
Revenir en haut Aller en bas
sluuur
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe


Localisation : B6280 Gerpinnes
Navire préféré : La Mer D'Alors

MessageSujet: Re: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   Sam 24 Sep 2016, 11:40

Magnifique ! Et quelle documentation....
Revenir en haut Aller en bas
Miel
Amiral
Amiral
Miel

Localisation : BRIERE
Navire préféré : LA COURONNE LE SUPERBE ORENOQUE LE RENARD LE PEREGRINE GALLEY LE KING DU MISSISSIPI LE HELDER FIRE-BOAT VEDETTE LANCE TORPILLE LE CYGNE LE REQUIN BATEAU-JOUET

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   Sam 24 Sep 2016, 13:19

Démat
Très beau dio Bravo pour sa réalisation sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
papylolo
Vice-Amiral
Vice-Amiral
papylolo

Localisation : Vendée(85)
Navire préféré : embarcations à voiles latines surtout barquette Marseillaise,bateau de travail

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   Sam 24 Sep 2016, 13:28

Bonjour gribeauval83
très agréable à regarder ton dio
et un petit cours d'histoire au passage c'est génial
@mitié Laurent

_________________
Revenir en haut Aller en bas
romilly
contre-amiral
contre-amiral
romilly

Localisation : Romilly/sur/seine - Aube

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   Sam 24 Sep 2016, 14:12

très belle réalisation
belle scène bien réaliste
Revenir en haut Aller en bas
chris
Amiral
Amiral
chris

Localisation : montpellier
Navire préféré : navires fin XIXème début XXème et les liners

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   Sam 24 Sep 2016, 17:40

Même si c'est pas ma tasse de thé, très belle mise en peinture et mise en situation. Très agréable à regarder.

_________________
Christophe...
_____________________

http://chris34570.skyrock.com/

                         De l'audace, toujours
Revenir en haut Aller en bas
http://chris34570.skyrock.com/
davou21
Maître principal
Maître principal
davou21

Localisation : dijon
Navire préféré : soleil royal

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   Sam 24 Sep 2016, 18:04

Manifique ton dio

_________________
Pour les anciens, la figure de proue détient la mémoire du bateau.
Richement décorée et sculptée,elle sera certainement plus crainte que le capitaine lui meme
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
contre-amiral
contre-amiral
BROMURE

Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   Sam 24 Sep 2016, 20:47

Bien le bonjour

très jolie réalisation 
 c'est très vivant le decor et les personnages bien dans l'époque

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
gribeauval83
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe
gribeauval83

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   Dim 25 Sep 2016, 09:19

Un grand merci ému à vous, 
des plus humbles aux plus étoilés lol! .
Merci, vos appréciations m'encourageraient encore plus si l'âge et la santé déclinante ne me contraignaient pas
à renoncer désormais à ces présentations. 
Que des marins accordent ainsi à des petits travaux de débutant (pour cette plaquette, je n'avais pas encore tout à fait deux ans de pratique de la figurine) une valeur de cette nature m'honore vraiment.

Et c'est toute la satisfaction que me procure mon adhésion à ce forum où je me sens de mieux en mieux. Outre sa richesse à travers ses multiples rubriques, il ouvre une place à des petits travaux qui n'entrent pourtant pas dans son objet premier. Il témoigne ainsi de sa largeur d'esprit, et, cela est loin de se voir partout, j'en ai fait l'expérience.

Merci encore, amis marins, d'accepter, avec ces bricoles, le biffin que je fus mais qui revendique des circonstances atténuantes: c'est un capricorne, un signe de terre. 

A très bientôt.
gribeauval83
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas42
Maître principal
Maître principal
Nicolas42

Localisation : 42450 Sury Le Comtal
Navire préféré : Les maquettes navigantes (voiliers et chalutiers)

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   Sam 15 Oct 2016, 18:59

Bonsoir,

Bravo, très beau diorama.

j'attends le prochain avc impatience

_________________
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Clem
Second Maître
Second Maître
Clem

Localisation : Fitou
Navire préféré : Tous les gris

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   Dim 16 Oct 2016, 00:09

Hello
J'adore c'est magnifique sunny

_________________
Amicalement
Pascal



Avec les Baïonnettes on peut tout faire sauf s’assoir dessus 
Napoléon Bonaparte
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cheval anglais offert au Colonel Christophe - 1813
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perfectionner son anglais
» Le cheval Percheron au Québec et au Canada.
» On m'a offert une MSF mais...
» Christophe Colomb
» Marionnette,humour et poésie font revivre le facteur Cheval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: MAQUETTES DIVERSES :: TERRESTRE-
Sauter vers: