Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
PortailAccueilS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e

Aller en bas 
AuteurMessage
gribeauval83
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe
avatar

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Mer 15 Juin 2016 - 17:58

Bonjour à tous,
Je ne sais si je suis à la bonne rubrique pour ce post. En cas d'erreur, les modérateurs le placeront au bon endroit et je les remercie.
Il y a quelques années, j'avais eu le projet de reproduire - très partiellement en raison de l'échelle - une partie de la place des canons du parc d'artillerie de l'arsenal de Toulon sous l'Empire. Un désaccord avec un musée m'avait fait renoncer à ce projet. J'avais toutefois réalisé quelques matériels et un morceau de bâtiment.
Je me suis inspiré du célèbre tableau de Joseph Vernet qui peignit, en 1755, entre autres, le port de Toulon et, plus précisément, le parc d'artillerie.
Je veux bien qu'on me reproche d'avoir été présomptueux mais je suis parti du principe que les techniques marines avaient peu ou pas évolué entre la seconde moitié du XVIIIe siècle et le début du XIXe. La guerre d'indépendance américaine a mobilisé, pour la France, une flotte importante mais n'a pas modifié, à ma connaissance, les techniques de construction navale. Ce n'est pas la période révolutionnaire avec ses désordres majeurs, l'occupation du port par la flotte britannique, le pillage et l'incendie de l'arsenal par les mêmes, qui ont
changé, je pense, quoi que ce soit aux détails de cette construction ou à la maintenance des vaisseaux. Ce n'est pas non plus le Directoire impécunieux et corrompu qui les aura durablement modifié. Le Consulat a surtout porté tous ses efforts sur la réorganisation de l'Armée de Terre. La Marine est restée le parent pauvre à tous les sens du terme, à commencer par les hommes puisque 90% de l'encadrement avait émigré.
J'ai donc pris la liberté de considérer que rien ou presque n'avait bougé entre la fin de l'Ancien Régime et l'Empire. 
Pratiquement tous les canons étaient en fer depuis la seconde moitié du règne de Louis XIV pour des raisons économiques: le fer était moins cher que le bronze, les tubes risquaient moins l'éclatement à la mise à feu et
et leur usure (ou corrosion) était moindre à l'usage. Dans ces conditions, les matériels d'entretien ou de manutention devaient avoir peu ou pas évolué.
Permettez que je vous en présente trois:  une chèvre, un dispositif de nettoyage des tubes et un triqueballe.

Pour la chèvre, bien que Joseph Vernet en ait dessiné une au sommet en col de cygne, j'ai choisi une version simplifiée, très analogue à celle employée pour l'artillerie de terre. Je précise tout de suite que j'ai travaillé sans plans cotés ni croquis, mais uniquement d'après une photographie d'un modèle réduit de la salle Gribeauval du Musée de l'Armée aux Invalides. Gribeauval, c'est un clin d'oeil, pardonnez-moi, s'est aussi occupé d'artillerie de Marine et n'a pas limité ses innovations aux seuls canons. Tout ce qui touchait à l'artillerie de près ou de loin fut revisité, comme par exemple la simple chèvre de levage. La chèvre de Marine étant plus grande et plus dimensionnée que celle de terre en raison du poids plus élevé de ses tubes.
Cette construction (pas tout à fait achevée) a donc été réalisée en bois de poirier et les ferrures en carte plastique
appliquée, au besoin, après une plastification du bois pour une meilleure adhérence.




Les figurines sont à refaire car les attitudes ne me conviennent pas.






Autre différence avec la chèvre de terre munie de poulies simples, la chèvre "marine" a un palan généralement simple avec deux réas après le tambour et un moufle tout à fait classique.


Bien entendu, ce montage n'est ni peint ni patiné tant pour le tube que pour la chaîne. Je suis parvenu à un équilibre de levage un  peu hasardeux (mais provisoire) car, généralement, un tube de 36 (c'est le cas) penchait énormément en arrière vu le poids de la culasse. On passait alors autour du bouton de culasse une grosse élingue de chanvre munie d'anneaux passés aussi dans le crochet du moufle et l'équilibre était sauvegardé.




J'ai tourné ce tube il y a sept ans sous la direction d'un maître mécanicien au savoir-faire fantastique et sur son matériel. On ne peut tourner en effet des barreaux de laiton de 30 mm sur les mini tours de maquettistes. C'est une fierté d'arriver à ce résultat ainsi dirigé. J'ai également tourné d'autres calibres dans les mêmes conditions.
Je suis parti des croquis du bouquin de Boudriot qui présente des fûts au 1/20e. J'ai converti toutes les dimensions au 1/32e, échelle des figurines.



Passons au dispositif de nettoyage des tubes. L'entretien des tubes était très rigoureux en raison des risques lors de la mise à feu et des pertes de puissance par augmentation de l'évent, déformations de l'alésage ou corrosion de l'âme. Ici, j'ai reproduit l'appareil peint par Vernet avec une tige d'écouvillon simple. Tout est en poirier (Roue et chevalets) et tige de laiton pour l'axe et les poignées. 




Il va de soi que l'écouvillon n'était que pour la phase finale. Pour les gros encrassages avec des sections où la poudre avait charbonné, des manchons abrasifs plus ou moins durs étaient employés au raclage.








Passons au triqueballe, appareil bien connu des bûcherons qui l'employaient encore dans les années 60 au débardage des billes en forêt. Ici, l'appareil a été revisité par Gribeauval qui a imaginé un crochet d'attache de la charge à une tige filetée. Là aussi, pas de plan ni de cotes: une simple estimation d'après une photo d'un matériel de la salle Gribeauval du Musée de l'Armée. Les arsenaux n'étant pas en tout terrain accidenté, la garde au sol était relativement faible. Le timon est en poirier, comme la garniture bois de l'essieu. Toutes les ferrures sont en carte plastique ou  tige laiton.
C'est la chiourme qui assurait la traction. N'oublions pas que Toulon était le siège du plus important bagne de France et qu'il compta jusqu'à 5000 forçats. En effet, la justice se déchargeait des condamnés sur l'administration de la Marine qui avait ainsi la tutelle sur tous les bagnes, essentiellement portuaires. 
Une équipe de bagnards était affectée au timon: les deux plus costauds dirigeaient le timon à l'avant, les autres, la bricole en corde en bandoulière, passaient l'anneau dans un des crochets latéraux et tiraient au signal.























Je n'ai pas fabriqué les roues: il faut un savoir-faire qui m'échappe encore. J'ai employé les roues de ma marque de figurines mais je les ai retravaillées à 90%. C'est d'ailleurs ce qu'on pourrait me reprocher car, les triqueballes avaient souvent des roues d'un diamètre plus grand. Mais, je le répète, la garde au sol était généralement faible pour le transport des fûts. Ca peut donc passer ainsi. 
J'espère que ça vous aura intéressé, vu que j'ai très peu de choses "marines".
A bientôt peut-être.
gribeauval83
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
avatar

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Mer 15 Juin 2016 - 18:09

Le bonjour te va,
tu as réalisé cela totalement (à part les roues comme tu le précises) c'est magnifique !
Je n'arrive pas à décider si c'est bien au bon endroit mais c'est de la marine !
Je suis béa car je ne connaissais pas ces engins et on en voit peu dans les livres de marine peut-être chez J.Boudriot et encore pas beaucoup !


Enfin un grand :

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zouaverifle
Second Maître
Second Maître
avatar

Localisation : Ain
Navire préféré : Schnellboot / corvette Flower Class

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Mer 15 Juin 2016 - 18:48

Superbe travail...
Je m'incline et te donne un bonus pour l'originalité de ces montages !

ZR

_________________
Tout a été déjà dit. Mais comme personne n'écoute, il faut sans cesse recommencer.

Qui peut dire comme il brule, est dans un petit feu !

Garder le souvenir des choses qui auraient pu se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Magellan
Maistrancier
Maistrancier
avatar

Localisation : Brest
Navire préféré : Marine XVIII ème, XIX ème

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Mer 15 Juin 2016 - 20:06

Génial, de l'originalité dans ce "post" en plus avec une grande qualité d'exécution..
Cela fait rêver et donne l'envie de trouver un sujet sortant des sentiers rebattus
que je pratique allègrement.
Merci de nous faire profiter de ce chef d'oeuvre.Amitié , Jacques.
Revenir en haut Aller en bas
Cédric
Maître principal
Maître principal
avatar

Localisation : Sint-Pieters-Leeuw
Navire préféré : Ceux du XVIIème siècle

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Mer 15 Juin 2016 - 21:46

Voilà un sujet très original et bien exécuté.

Si jamais tu cherches un peu d'inspiration, les archives danoises conservent pas mal de documents assez intéressants. Un exemple ci-dessous:



Smile

_________________
Labor omnia vincit
Revenir en haut Aller en bas
gribeauval83
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe
avatar

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e    Mer 15 Juin 2016 - 23:22

Grand merci à vous tous en retour pour vos sympathiques commentaires.

Prochainement, je vous proposerai quelques affûts et une pièce ou deux mais ce sera moins original.

Et, pour clôturer le projet mort-né évoqué dans mon développement, je posterai l'ébauche d'un bâtiment de l'arsenal.

A bientôt et encore merci.
Revenir en haut Aller en bas
a.piot
Maître principal
Maître principal
avatar

Localisation : chatillon sur indre 36
Navire préféré : maquettes déja réalisées:l'Aurore de Boudriot ,La Belle de Boudriot,un kit le Bounty,un bateau de péche

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Jeu 16 Juin 2016 - 9:05

Il y a un moment , je me suis amusé à reproduire un chantier  d'époque d'apres des cartes postale .Si cela vous ennuie sur votre poste vous les supprimez .









_________________
amicalement
a.piot
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.Google.com/site/voiliersanciens/home
sergio42
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : la fouillouse 42
Navire préféré : le soleil royal

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Jeu 16 Juin 2016 - 9:18

bonjour 

les Playmobiles existaient déjà ( je plaisante bien sur) c'est un très modèle très réaliste et fort bien exécuté

_________________
amicalement
Serge

Revenir en haut Aller en bas
http://serge-forumactif-com.forumactif.com/
sergio42
Premier maître
Premier maître
avatar

Localisation : la fouillouse 42
Navire préféré : le soleil royal

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Jeu 16 Juin 2016 - 9:19

petite rectif j'aurais du écrire Legos

_________________
amicalement
Serge

Revenir en haut Aller en bas
http://serge-forumactif-com.forumactif.com/
lafleur
Maître
Maître
avatar

Localisation : Vendée
Navire préféré : La LICORNE, LE RENARD, Bisquine, Cotre pilote, LA FLORE, LA RECOUVRENCE,

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Jeu 16 Juin 2016 - 9:25

Merci pour ces infos et quel beau travail ! Very Happy

_________________
Je flotte donc je suis.
Revenir en haut Aller en bas
gribeauval83
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe
avatar

Localisation : Saint-Raphaël - Var
Navire préféré : Tous, les gris comme les anciens gréements d'Arsenal

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e    Jeu 16 Juin 2016 - 10:42

Merci pour cette illustration qui est non seulement la bienvenue mais qui est fort bien exécutée.
gribeauval83
Revenir en haut Aller en bas
Magellan
Maistrancier
Maistrancier
avatar

Localisation : Brest
Navire préféré : Marine XVIII ème, XIX ème

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Jeu 16 Juin 2016 - 11:21

Superbe ce chantier, cela fait rêver.
Petite remarque: Des ouvriers casqués? Question  Surprised .
L'accident du travail était loin des préoccupations à cette époque,
Les légos apportent là une petite touche d'humour très sympathique.
Bravo pour cette réalisation.
Revenir en haut Aller en bas
papylolo
Vice-Amiral
Vice-Amiral
avatar

Localisation : MACAU (33)
Navire préféré : embarcations à voiles latines surtout barquette Marseillaise,bateau de travail

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Jeu 16 Juin 2016 - 12:14

salut gribeauval83
bravo pour ce sujet qui sort des sentiers battus
sujets très bien réalisé
@mitié Laurent

_________________
“Le monde aurait pu être simple comme le ciel et la mer.”De André Malraux
Revenir en haut Aller en bas
Pierre66
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
Enseigne de vaisseau de deuxième classe
avatar

Localisation : Perpignan
Navire préféré : PA Joffre

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   Jeu 16 Juin 2016 - 12:58

Je ne viens pas souvent sur ce post, mais je reconnais que votre travail du bois (et du reste) est superbe. Belle maitrise. Wink

_________________
Amicalement,
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e   

Revenir en haut Aller en bas
 
Matériels d'arsenal XVIIIe et début XIXe siècles - 1/32e
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Modèle d'Arsenal Le Fleuron
» Cherbourg, ville-arsenal en crise
» un nouveau Modèle d'Arsenal de 153 cm hors mats
» comment débuter la Sculpture en Modélisme d'Arsenal Naval
» Les "dynasties" industrielles Normandes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: CHANTIERS NAVALS :: ARSENAL GREEMENTS-
Sauter vers: