Modélisme naval
 
AccueilPortailS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
H. MALLET
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe


Localisation : Paris
Navire préféré : Aviso torpilleur

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mer 12 Aoû 2015, 18:41

Merci Alain pour ces précieux renseignements ; je suis allé voir leur site qui parait assez sympa (tout comme leur prix).
Peux tu m'expliquer ce que tu entends par Alpaka 0.1 ?
Bien cordialement
Hubert
Revenir en haut Aller en bas
NOVA73
Second Maître
Second Maître


Localisation : Proche Chambéry - Savoie
Navire préféré : Coques grises US, IJN, RUSSE, FRANCE

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mer 12 Aoû 2015, 19:11

ALPAKA ou alpaca = maillechort

Dans cette matière, je demande principalement des tirages d'épaisseur 0.1 ou 0.16. Toutefois attentions aux épaisseurs de traits pour une épaisseur de 0.1, éviter de descendre en dessous de 0.12. A l'inverse pour des traits en relief il est possible de faire des traits inférieur à 0.1.

Ça, je le teins de mon maître : Migou31 qui m'a à de multiple reprise expliqué la règle : me pas dessiner des éléments inférieur à l'épaisseur du métal.

Bien amicalement.
Alain.
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Maître
Maître


Localisation : La Rochelle-Bordeaux (région A.POI.L)

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mer 12 Aoû 2015, 19:17

H. MALLET a écrit:
Peux tu m'expliquer ce que tu entends par Alpaka 0.1 ?

Bonjour,
"Alpaka" signifie maillechort en tchèque. Laiton se dit "Mosaz"

Exella propose des épaisseurs inférieures à 0,1mm et des formats plus grands qui n'existent pas chez Hauler, donc cela dépend de chaque projet.
Exella demande apparemment des dessins en négatif (zone à enlever noires) alors qu'Hauler accepte indifféremment des négatifs ou des positifs (zones vides blanches).

_Bruno


Dernière édition par bgire le Mer 12 Aoû 2015, 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
migou31
Maître
Maître


Localisation : Région Toulousaine
Navire préféré : Tous

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mer 12 Aoû 2015, 20:39

NOVA73 a écrit:
ALPAKA ou alpaca = maillechort

Ça, je le teins de mon maître : Migou31 qui m'a à de multiple reprise expliqué la règle : me pas dessiner des éléments inférieur à l'épaisseur du métal.

Alain.

Alain, là tu pousses le bouchon un peu loin Laughing Laughing Laughing
Pour ne pas polluer trop le site de Hubert, j'aimerais bien qu'il nous fasse un pas-à-pas sur la soudure de la photo-découpe.
Là j'avoue être complètement ignare Embarassed ! J'ai bien un fer à souder que j'utilise en électricité (très rudimentaire) mais je ne m'aventurerais pas sur des pièces de maquettes.
Ce que j'aimerais savoir c'est quelle dimensions minimum il est possible de souder?
Sur de la photo-découpe au 1/350 je ne crois pas que ce soit possible mais sait-on jamais?
Bref, je m'installe pour suivre ce post de très prés Very Happy Very Happy Very Happy
Amicalement,
Jean
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mer 12 Aoû 2015, 20:52

Alors là, permettez-moi de m'éclipser sur la pointe des chaussettes, vous évoluez, Messeigneurs dans un monde où je n'ai pas accès Embarassed

Rassurez-vous je pars sans bruit en vous souhaitant bonne continuation dans cet échange de spécialistes ! Very Happy

Trop forts les gars !
Revenir en haut Aller en bas
32Dundee
Crocodile
Crocodile


Localisation : Les clayes sous bois
Navire préféré : Bismarck

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mer 12 Aoû 2015, 21:32

Moi j'aime bien les discussions d'experts. Ca me montre à quel point je suis ignare avec mesp ièces Heller et ma cyano Smile

Comme Jean je suis intéressé par un petit exemple détaillé de soudure, et puis par la taille de la (les) panne(s) que tu utilise pour réaliser ces opérations.
Revenir en haut Aller en bas
bgire
Maître
Maître


Localisation : La Rochelle-Bordeaux (région A.POI.L)

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mer 12 Aoû 2015, 21:39

Et aussi le type de brasure : au plomb ou sans plomb ?
La règlementation en milieu scolaire a banni le fil de soudure brasure au plomb voici six ans et c'est pour nous une catastrophe : la soudure ne tient pas, la panne du fer s'use à grande vitesse...
On trouve encore, heureusement, de la brasure au plomb mais la présence du plomb influe sur le choix du fer à souder.

_Bruno
Revenir en haut Aller en bas
LA VEILLE
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe


Localisation : région parisienne

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mer 12 Aoû 2015, 23:31

moi aussi je m'éclipse sur la pointe des pieds !!je rejoint ma caverne et mes silex ,car je travail en grande partie a l'ancienne Wink
bonne discussion entre pointu et moustachu Very Happy
cheers
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
H. MALLET
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe


Localisation : Paris
Navire préféré : Aviso torpilleur

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Jeu 13 Aoû 2015, 07:31

Nicolas, tu me fais de la peine !
Quand tu dis que tu travailles à l'ancienne dans ta caverne et avec tes silex, c'est un peu l'hôpital qui se moque de la charité Very Happy
Pour ta gouverne, lorsque j'ai eu terminé la reproduction des tôles de ma coque, j'ai trainé sur bon nombre de forum jusqu'au jour où je suis tombé sur ton topic concernant les techniques de vieillissement aux pastels ; je suis également tombé de ma chaise quand j'ai vu les résultats que tu obtenais affraid
Il faut dire qu'avant de te lire, je ne connaissais même pas la différence entre pastels gras et pastels secs.
Comme quoi, moustachu un jour, gros nul (en dépit des apparences) souvent.
C'est précisément ce partage des connaissances qui nous fait progresser.
Pareil pour Fox23 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
H. MALLET
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe


Localisation : Paris
Navire préféré : Aviso torpilleur

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Jeu 13 Aoû 2015, 08:17

Mise en place des écoutilles.
Sur la photo ci dessous, on peut voir la photo découpe du pont et les fraisages qui vont les recevoir (les fraisages ronds sont destinés aux manches à air).




On comprends que le moindre décalage entre la photodécoupe et le fraisage va interdire la pose de cet écoutille (section 7 mm) ; sachant qu'il y a une bonne trentaine de ces éléments à mettre en place, on comprendra mieux le recours à la CNO.
L'ensemble de ces éléments ont donc étés réalisés par moulage.




Après une première mise en peinture, la photodécoupe est mise en place (sans collage) et immobilisée par 2 rond d'alu enfilés aux futurs emplacements circulaires des affuts des TLT.
Puis chaque élément est introduit dans la photodécoupe et collé dans le fraisage. Lorsque cette opération est terminée, on enlève la photodécoupe pour procéder à quelques travaux de finition.




On peux alors remettre une place la photodécoupe et constater avec satisfaction que tout est bien à sa place.



On comprendra mieux la chalenge de ce type de navires du à la présence de ce pont volant.
Je vous rassure, à partir de ce stade, tout se fera de façon très classique, à "l'huile de coude".
Revenir en haut Aller en bas
LA VEILLE
Enseigne de vaisseau de première classe
Enseigne de vaisseau de première classe


Localisation : région parisienne

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Jeu 13 Aoû 2015, 09:02

Bonjour Hubert
suis sortis de ma caverne ,et je vais a la chasse pour le breakfast Very Happy la coque est magnifique ,et on comprend pourquoi les puits de lumière sont si haut et que le pont était volant .......juste histoire d'avoir les pieds au sec sur le pont est dans la coque Very Happy les tirages résine sont super le tout s'ajustant parfaitement du beau boulot bien pensé .
a plus pour la suite
cheers
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Castor
Aspirant
Aspirant


Localisation : Sigean
Navire préféré : Une préférence pour les navires militaires et marchands de la seconde guerre.

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Jeu 13 Aoû 2015, 09:22

Pas besoin d'être rassuré. C'est toujours aussi passionnant. Je dois avoué avoir aussi eu "les yeux qui piquaient" lors de votre discussion entre férus, mais je reste accroché à ce montage exceptionnel.

C'est vrai qu'il est bien le tutto de Nico sur les pastels secs.


Dernière édition par Castor le Jeu 13 Aoû 2015, 09:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Jeu 13 Aoû 2015, 09:55

Bon, Hubert, je suis reviendu parce que c'est trop beau comme travail.

Dans mon dernier post, je m'éclipsais parce que, outre ne pas être certain de tout comprendre dans les process utilisés, je sais que je n'ai ni les capacités techniques ni financières pour assumer ce genre de construction.
Tu avoueras que ça gâche un peu le plaisir !

Cela dit et je me répète, je suis sur le cul tant de ta maîtrise de ces techniques, même si ça s'apparente à certains côtés de ton métier, que sur les résultats obtenus.

Nous ne sommes pas tous égaux devant tout un tas de choses et l'admettre est peut-être le début d'une espèce de "sagesse".
J'admire ton travail, y compris de recherche en tant qu'amateur d'Histoire, mais je reste avec mes bouts de plastique que des gars, dans un bureau d'études ont définis comme toi (mais moins bien quand on voit la différence de résultat Very Happy) auparavant.

En spectateur ébahi je resterais pour voir la suite.

Revenir en haut Aller en bas
H. MALLET
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe


Localisation : Paris
Navire préféré : Aviso torpilleur

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Jeu 13 Aoû 2015, 11:08

Merci à vous tous pour vos compliments qui font toujours plaisir.
Rassure toi, Fox23 ; coté dépenses, sachant qu'un modèle me prend de 4 à 5 ans, elles bien étalées dans les temps.
Revenir en haut Aller en bas
H. MALLET
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe


Localisation : Paris
Navire préféré : Aviso torpilleur

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Jeu 13 Aoû 2015, 11:34

Certains pourraient croire que mes modèles, enfin celui là, sortent tout seul de machines sophistiquées depuis mon ordinateur.
A partir de maintenant, nous allons voir qu'hormis la photodécoupe, c'est du classique à partir d'huile de coude.

LIGNES D'ARBRES & APPAREIL A GOUVERNER.

Comme nous allons le voir, l'ensemble est assez complexe à réaliser.
Mise en place des sorties d'arbres.
Plutôt que de long commentaires, la photo ci-dessous vous fera tout comprendre.



Deux gabarits en CP sont mis en place et supportent 2 tubes en PVC au bon diamètre ; pour le perçage de la coque, j'ai fabriqué un outil bien pratique constitué par une fraise (type roue dentée) du bon diamètre (c'est à dire le diamètre intérieur du tube PVC) soudée en bout d'un tube laiton. Cet outil est enfilé dans le tube en PVC, puis en faisant tourner l'outil à la main, on attaque le forage ! C'est long et laborieux (je rappelle que la coque est pleine) mais on fini par y arriver.




Il ne reste plus qu'à mettre en place les deux sorties d'arbres + un coup de peinture pour le moral.

Chaises d'arbres et divers.

Là encore, l'opération est relativement complexe, les chaises d'arbres devant parfaitement épouser la coque. Pressentant que l'opération se ferait dans la douleur et au risque de bien la détériorer, j'avais à l'époque, réalisé un moulage en plâtre de la partie arrière.







Cette copie en plâtre est fixée sur un bâti CP qui permet par simple retournement de travailler aussi bien quille en l'air que normalement.
A suivre.


Dernière édition par H. MALLET le Jeu 13 Aoû 2015, 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
H. MALLET
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe


Localisation : Paris
Navire préféré : Aviso torpilleur

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Jeu 13 Aoû 2015, 11:54

Juste un petit retours sur l'ordinateur (désolé) afin de bien déterminer la pente des pieds des 4 chaises d'arbre :



Les pieds sont découpés dans du laiton de 1mm, les bagues (droites ou coniques) sont tournée dans de la barre laiton, préalablement alésée au bon diamètre. Toutes ces pièces sont mis en place sur la forme en plâtre puis soudées.



On constate sur le cliché ci-dessus que la forme en plâtre n'était pas inutile.
Les chaises après soudure :



Il ne reste plus qu'à fabriquer la crapaudine ; ensuite tous ces éléments seront transférer sur la coque, la vraie cette fois.



Bref, après en avoir bien bavé (cela ne sort pas tout seul de la machine magique ...) on peut mettre en peinture.








A suivre donc.
Revenir en haut Aller en bas
Castor
Aspirant
Aspirant


Localisation : Sigean
Navire préféré : Une préférence pour les navires militaires et marchands de la seconde guerre.

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Jeu 13 Aoû 2015, 11:58

Oh, la vache, on se croirait aux FCM! c'est somptueux.


Dernière édition par Castor le Lun 17 Aoû 2015, 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
TENEZE Alain
Premier maître
Premier maître


Localisation : Amiens
Navire préféré : Richelieu, cuirassés US, Monitor US, LCM3

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Lun 17 Aoû 2015, 18:12

Bonjour Hubert,

je viens de découvrir et ..... c'est du lourd !!!!

Si y'en a qui sont au stade silex, moi je suis au stade marteau et burin !!!! Ca laisse pantois quand même!.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
TENEZE Alain
Premier maître
Premier maître


Localisation : Amiens
Navire préféré : Richelieu, cuirassés US, Monitor US, LCM3

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Lun 17 Aoû 2015, 18:13

Saratov, ça me dit quelque chose, je me demande si on a pas eu le même correspondant !
Revenir en haut Aller en bas
migou31
Maître
Maître


Localisation : Région Toulousaine
Navire préféré : Tous

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Lun 17 Aoû 2015, 18:37

La conception et la réalisation (sans oublier beaucoup d'anticipation) sont superbes
Chapeau Shocked  Very Happy
Jean
Revenir en haut Aller en bas
H. MALLET
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe


Localisation : Paris
Navire préféré : Aviso torpilleur

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mar 18 Aoû 2015, 07:31

Pour Alain, je pense qu'effectivement, nous avons eu le même correspondant à Saratov. Par politesse et pour ne pas le gêner, je n'ai pas donné son nom ; bien entendu, s'il souhaite intervenir ici, il sera le bien venu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
H. MALLET
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe


Localisation : Paris
Navire préféré : Aviso torpilleur

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mar 18 Aoû 2015, 08:26

Ainsi que vous pouvez le constater depuis quelques posts, ce modèle est bien "fait main" (hormis la photodécoupe que j'utilise abondamment, échelle du 1/100ème oblige). Et, si ce sujet vous intéresse, vous verrez que loupés et "mises en poubelle" seront fréquents.

CONSTRUCTION DES CHEMINEES.

Les cheminées, au nombre de 4, montrent 3 rangs de perforations en partie haute censées améliorer le tirage et l'évacuation de la fumée en partie haute. Malheureusement, elles ne sont pas de section circulaire, mais ovale, ce qui ne simplifie pas le travail du modéliste.
Afin de respecter tant l'aspect visuel de la  faible épaisseur de la tôle, elles sont exécutées en photodécoupe de 0,1 mm d'épaisseur, ce qui ne va pas manquer de créer quelques problèmes (MIGOU31 me comprendra !).

Cette photodécoupe sera soudée sur un tube de laiton pour plus de rigidité.





La photodécoupe subi un premier passage à la rouleuse afin de commencer la mise en forme, qui sera ensuite terminée manuellement.
A droite sur la photo, un tube de laiton est tourné au diamètre intérieur exact de la cheminée et surtout, sur une longueur inférieure de 5 mm, afin que l'on puisse bien voir l'épaisseur réelle de la tôle en partie haute. A ce stade, ne surtout pas couper le tube.

Soudure de la photodécoupe sur le tube.

Souder de façon classique du 0,1 mm sur une longueur d'environ 3 cm est totalement impossible (du moins, pour moi !) ; en effet, lors de la chauffe, elle va s'allonger et donc se déformer.
J'ai donc utilisé cette méthode qui m'a été enseignée par un modéliste de grand talent, Bruno Orsel.




Prendre un tube d'alu dont le diamètre intérieur correspond au diamètre extérieur de la cheminée et le couper (dans le sens de la longueur) en deux parties ; mettre en place la photo découpe sur le tube laiton et positionner le demi tube alu en partie basse. Pour cela, une simple pince à linge suffit.
Déposer sur le tube laiton, à la jonction des 2 bords de la photodécoupe, un filet de soudure en pâte (conditionnée en seringue).

Ensuite, mettre en place le deuxième demi tube en alu.




Solidariser l'ensemble avec plusieurs colliers de fils de fer torsadé ; bien serrer ces colliers.
Passer un coup de chalumeau gaz (Proxxon, qui marche très bien) ; l'alu va communiquer cette bonne chaleur au laiton et faire prendre la soudure. L'ensemble étant bien bridé, il n'y a plus de risque de déformation et la photodécoupe restera parfaitement rectiligne.

Après cette soudure, on reprend le tube au tour (c'est pour cette raison qu'il ne fallait surtout pas le couper) afin d'obtenir la collerette de raccordement en partie base, puis de le tronçonner à la bonne longueur.




Un petit passage à l'étau va leur donner leur section elliptique.
Bien entendu, opération à faire 4 fois Embarassed
A suivre, si cela vous intéresse.


Dernière édition par H. MALLET le Mar 18 Aoû 2015, 09:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
H. MALLET
Quartier-maître de deuxième classe
Quartier-maître de deuxième classe


Localisation : Paris
Navire préféré : Aviso torpilleur

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mar 18 Aoû 2015, 09:24

Le gros œuvre des cheminées étant terminé, il ne reste plus qu'à confectionner les accessoires manquants : tubes de vapeur soupapes , demi rond en partie haute, colliers de fixation et divers.



Les "pétouilles" sur la cheminée de gauche sont un résidu de colle d'un ruban adhésif (numérotation en vue du repérage des 4 cheminées).
Pour faire du demi rond, prendre 2 fils de maillechort de 0,3 mm, les  coller à l'époxy (en parallèle) et poncer (à la cale à poncer) jusqu'à supprimer une demi épaisseur.

Les colliers de fixation du tube de vapeur soupape méritent que l'on s'y attarde quelques instants.
En effet, la tige fait 0.3 mm, soudée en perpendiculaire sur un tube de 0.8 mm.




Cette soudure ne peut en aucun cas être réalisée à l'étain, le congé de soudure ne serait visuellement pas acceptable et de plus sa résistance mécanique beaucoup trop faible (il en est de même pour les spécialistes du navigant qui soudent leurs rambardes à l'étain ; faute de résistance mécanique, tôt ou tard, lors d'une manipulation, cette soudure va s'arracher).
Il faut donc impérativement braser à l'argent.

BRASURE A L'ARGENT.

Il y a peu de temps, ce simple vocable me donnait des boutons (je ne sais pas faire et je ne ferai pas !).
Pourtant, il a bien fallu que je m'y mette !
Afin de vous convaincre d'utiliser cette méthode (en fait, très simple lorsqu'on a bien compris le principe), d'abord, quelques chiffres :
- température de fusion du laiton : environ 900°
- température de fusion de l'argent (brasure : de 600 à 900° selon le type)
- température de flamme du chalumeau GRANDJEAN (gaz/oxygène)  : environ 2 800°
- température de flamme du chalumeau PROXXON (gaz) : environ 1 300°

Par ailleurs, ce type de brasure comporte 2 impératifs :
- la température de flamme : on voit que ces 2 chalumeaux sont parfaitement compatibles,
- et surtout le temps de chauffe ; pour souder des pièces de l'ordre de 1 mm d'épaisseur, avec le Grandjean (2800°), il faut compter en secondes (de 1 à 3 secondes environ) ; pour souder des pièces de 0,3 mm, celui se mesure alors en FRACTIONS de seconde !!! (1/10ème de seconde et la soudure ne prend pas - 2/10ème et la soudure est parfaite - 3/10éme et les pièces sont totalement fondues.

Pour ces petites pièces (barres de 0.3mm), j'utilise le Proxxon qui permet de mieux maitriser le temps de chauffe.
Dans l'ordre :
- bien préparer les surfaces en contact lors de la soudure (petit coup de lime)
- passer les pièces à souder à la laine d'acier (pour enlever l'oxydation toujours présente),
- petit bain d'acétone pour les dégraisser,
- déposer un filet de brasure (en seringue pour un meilleur dosage)
Approcher la flamme sur le partie la plus épaisse et dés que la soudure se liquéfie, enlever (très rapidement !) la flamme.
C'est fini.

En bref, pas beaucoup plus difficile qu'une soudure à l'étain mais beaucoup plus propre (pas de congé de soudure) et beaucoup plus solide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mar 18 Aoû 2015, 09:47

Excusez-moi, en cherchant mon site de modélisme, je tombe sur votre site d'orfèvrerie ! Very Happy

Vraiment époustouflant !

D'accord, il faut du matériel, mais il faut surtout savoir s'en servir et un espèce de don.

N'est pas créateur qui veut !
Revenir en haut Aller en bas
32Dundee
Crocodile
Crocodile


Localisation : Les clayes sous bois
Navire préféré : Bismarck

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème   Mar 18 Aoû 2015, 09:48

Petite question: tu as un tour dans ton garage /atelier ?

Pour tes colliers de fixation, n'aurait-il pas été moins compliqué de percer ton tube de 0,8mm avec une mèche de 0,3mm pour y placer la tige? Un peu de colle epoxy autour pour imiter une soudure.
Revenir en haut Aller en bas
 
Aviso torpilleur 1905 en Scratch intégral au 1/100ème
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» cale bébé intégral
» Tiers payant intégral et MGEN
» Intégral Dorothée (recensement)
» HANSEL ET GRETEL - FRERES GRIMM (Version Intégrale)
» Lecture: les cent facettes de Mr Diamonds l'intégrale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: CHANTIERS NAVALS :: ARSENAL COQUES GRISES-
Sauter vers: