Modélisme naval
 
AccueilPortailS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 Catapultes et Installations Aviation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jean VEILLON
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe



MessageSujet: Re: Catapultes et Installations Aviation   Jeu 28 Nov 2013, 17:34

A propos de freinage.


Le système de freinage est constitué de 2 cylindres dans le prolongement de ceux de la catapulte.
L'ensemble d'un dispositif  de lancement (il y en a 2 solidarisés par le chariot recevant le croc) est constitué d'un "bélier" légèrement conique, 2 pistons (guidage et étanchéité) et une partie médiane recevant la fixation du dispositif d'entraînement du chariot. Le premier piston (guidage) possède sur sa face avant une rainure circulaire constituant une sorte de "larmier". Le deuxième piston sur l'arrière reçoit la pression de vapeur.
La très forte pression intérieure dans les cylindres de freinage lors de la pénétration du "bélier" peut monter jusqu'à 3000 bars (je dis bien trois mille), c'est ce qui explique leur très forte épaisseur.
Les cylindres sont maintenus pleins d'eau grâce à une pompe (3 sur le CdG) aspirant dans le "tank de freinage".
Cette eau est animée d'un mouvement circulaire par des trous tangentiels.
La force centrifuge ainsi créée permet de tenir les cylindres pleins d'eau, l'excédent retournant au tank.

Le fonctionnement :
Lors de la pénétration du bélier conique dans le cylindre, l'eau par définition étant incompressible, va être violemment refoulée vers l'extérieur en étant de plus en plus "laminée".
La pression intérieure va monter brutalement jusqu'à 3000 bars freinant ainsi l'ensemble mobile.
La force de l'eau éjectée par l'espace annulaire (variable, compte tenu de la conicité du bélier) entre ensemble mobile et cylindre va frapper la face avant du piston et déviée par le "larmier" (à la façon d'un redresseur de turbine Rateau) va ainsi augmenter le freinage.
La vitesse du piston passe ainsi de 150nds (280 km/h à 0 sur moins de 2 mètres.
Les matheux peuvent s'amuser à calculer la valeur de la décélération et la durée du freinage. Smile Smile 
Vue d'ensemble.





Une autre vue d'ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catapultes et Installations Aviation   Jeu 28 Nov 2013, 17:35

Toujours aussi intéressant ton sujet 3000 bars c'est énorme Wink 
Revenir en haut Aller en bas
bulledo
Quartier-maître de première classe
Quartier-maître de première classe


Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Catapultes et Installations Aviation   Jeu 28 Nov 2013, 18:00

j'ai suivi avec attention le fonctionnement de la catapulte,sujet très intéressant,3000 bars impressionnant ceci explique le bruit,concernant les alizées ils disparaissaient du pont.
merci
cordialement
Revenir en haut Aller en bas
BROMURE
Vice-Amiral
Vice-Amiral


Localisation : FLERS EN ESCREBIEUX 59128
Navire préféré : Automoteur Freycinet des Forges de Strasbourg

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: Catapultes et Installations Aviation   Jeu 28 Nov 2013, 18:27

Bien le bonjour

similaire aux freins de tir d'artillerie mais avec quelques differences

j'aurais crue que ça fonctionnait avec de l'huile le freinage

très interressant ton sujet

_________________
/>
LE BON DIAMETTRE POUR LE PASSAGE DE LA GODILLE ( ENGOUJURE ) 
DANS LE TABLEAU ARRIERE  C'EST LE DIAMETTRE D'UNE BOUTEILLE DE VIN 
( 75 mm )
Revenir en haut Aller en bas
 
Catapultes et Installations Aviation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quizz aviation.
» L'aviation embarquée (Rafale, Super Etendard, etc...)
» [résolu]nombre d'installations HR12
» Les tenders d'Aviation
» Les Tenders d'Aviation......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: COMMUNAUTE :: La taverne de Captain Crochet-
Sauter vers: