Forum pour tous les passionnés de modélisme naval
 
AccueilPortailS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Jeu 12 Sep 2013, 13:37

Au début de la guerre, le Japon qui supporte mal la présence française en Indochine et qui souhaite profiter
de la défaite française de 1940, pense pouvoir réaliser ses rêves expansionnistes avec l'appui de son allié siamois.
 
Le Siam (aujourd'hui la Thaïlande) qui négociait avec la France un pacte de non-agression depuis plusieurs mois,
déclare brutalement en juin 1940 que la signature d'un tel traité n'a plus raison d'être.
Dès la fin de 1940, le Siam, qui revendique la souveraineté sur tous les territoires situés à l'est du Mékong,
masse ses troupes aux frontières du Cambodge, et commence une série de provocations et d'incursions sur le territoire
du Protectorat. Nos forces réagissent avec vigueur et ainsi s'établit un véritable état de guerre.
 
 
 
 

 
 
 
Il apparaît alors clairement que si la Marine siamoise n'était pas encore entrée en action,c'est qu'elle allait le faire très bientôt.
Pourtant jusqu'à ce mois de janvier 1941, les opérations françaises contre le Siam s'étaient bornées à
des opérations défensives... Mais pour l'amiral Decoux, Gouverneur général de l'Indochine, il était temps de prendre les devants.
Le 15 janvier il donne son feu vert à l'amiral Terraux, commandant la Marine en Indochine, pour exécuter une opération
contre la Marine siamoise qui devait aboutir au combat de Koh Chang.
L'amiral Decoux réunit ses états-majors et met au point une offensive contre la Thaïlande,offensive
que le contre-amiral Terraux et le capitaine de vaisseau Régis Bérenger (1888-1971) préparent de concert.
Le 16 janvier, Bérenger réalise l'ordre d'opération grâce aux renseignements fournis par un des hydravions français,
qui avait signalé la présence de bâtiments thaïlandais dans une baie au sud de Koh Chang,c'est-à-dire
dans les eaux territoriales ennemies.
 
 
 
 

 
 
 
Lors de l'engagement, les forces françaises se composent de cinq bâtiments seulement :
le croiseur Lamotte-Picquet,
les avisos coloniaux Dumont d'Urville et Amiral-Charner,
les avisos Tahure et Marne (un rescapé de la guerre de 1914-1918).
Au petit matin du 17 janvier 1941, ces cinq bâtiments se rassemblent à l'archipel Poulo-Condore (aujourd'hui Côn Đảo),
au sud-est de la pointe de Camau. Ils traversent ensuite le golfe du Siam en silence radio pour surprendre,
sur rade de Koh Chang, la force navale ennemie.
Face au groupe hétérogène de navires français, la Thaïlande possède une flotte supérieure :
deux garde-côtes cuirassés, puissamment armés et blindés, ainsi que plusieurs torpilleurs tout neufs.
Il y avait également un risque hydrographique,car, comme l'écrit Jean-René Tréhard,alors enseigne de vaisseau à bord
de l'aviso Tahure, les cartes n'étaient pas très fiables et ne montraient pas tous les récifs de la région.
 
Surprenant la flotte ennemie au mouillage et lui bloquant trois passes sur quatre, les bâtiments français envoient par le fond
deux torpilleurs thaïlandais, puis endommagent gravement l'un des deux garde-côtes (le Dombhuri),
qui se retire du combat pour s'échouer en feu sur la côte. Le combat durera près de deux heures (1h40),
dans ses différentes phases.
 
 
 
Le croiseur lamotte-Picquet
 




L Aviso colonial Dumont d Urville





L Aviso colonial Amiral Charner






A suivre...


Revenir en haut Aller en bas
jeanbauduen
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
avatar

Localisation : bauduen
Navire préféré : bismark uss enterprise cv6 hood

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Jeu 12 Sep 2013, 16:33

Bonjour merci pour ce nouveau récit Amitié
Revenir en haut Aller en bas
L'ancien
Amiral de la flotte honoraire
Amiral de la flotte honoraire
avatar

Localisation : Près du Bourget...mais chetimi de LILLE
Navire préféré : Bounty

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Jeu 12 Sep 2013, 16:36

Le bonjour te va,
merci pour le récit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
papylolo
Vice-Amiral
Vice-Amiral
avatar

Localisation : MACAU (33)
Navire préféré : embarcations à voiles latines surtout barquette Marseillaise,bateau de travail

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Jeu 12 Sep 2013, 16:56

Bonjour Naga13
merci pour ce nouveau récit
@mitié Laurent

_________________
“Le monde aurait pu être simple comme le ciel et la mer.”De André Malraux
le blog de mon club : http://maq2g.pagesperso-orange.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Jeu 12 Sep 2013, 18:37

Merci pour ce récit Wink 
Revenir en haut Aller en bas
guyh
Second Maître
Second Maître


Localisation : Montreuil aux Lions
Navire préféré : Tous navires anciens

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Jeu 12 Sep 2013, 22:34

Bonsoir naga13,
Merci pour ce nouvel épisode, dont on attend la suite, mais comment fais-tu pour trouver toutes ces informations ? Combien de temps passes-tu à faire ces recherches et transcrire ces pages d'histoire ?
Bravo et continues à nous faire découvrir des parties souvent ignorées ( dû moins pour moi ).
Amitiés
Guy
Revenir en haut Aller en bas
guillaume76
Matelot
Matelot
avatar

Localisation : Cahors
Navire préféré : Richelieu

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Jeu 12 Sep 2013, 23:57

Bonjour,
Merci pour ce récit.
Cette victoire navale (totalement méconnue du grand public) sera malheureusement la seule victoire navale Française de toute la guerre...

_________________
" Tu vois Barracuda, j'adore quand un plan se déroule sans accroc ! "
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Ven 13 Sep 2013, 11:37


L'engagement

Le groupe occasionnel, formé du croiseur Lamotte-Picquet, des avisos coloniaux Dumont d'Urville, Amiral Charner et
des avisos Marne et Tahure, est placé sous le commandement du capitaine de vaisseau Bérenger,commandant le croiseur
Lamotte-Picquet. Le CV Bérenger connaissait bien l'Extrême-Orient, il y avait commandé en second, en 1911,
de petits torpilleurs, puis en 1929, l'aviso Marne.

Le croiseur Lamotte-Picquet parti faire le plein de carburant dans la matinée du 15, rallie les avisos dans la soirée
au mouillage dans la baie sud-ouest de Poulo Condore.
Vers 21h00, le groupe appareille et se dirige vers le golfe de Siam à 13.5 noeuds (vitesse maximum de route des avisos).

Dans la matinée du 16 janvier des reconnaissances aériennes sont effectuées et rapportent de précieux renseignements
sur les positions des bâtiments siamois :

à Satahib (pointe Est de la baie de Bangkok) : 1 garde-côte cuirassé, 4 torpilleurs, 2 sous-marins, 2 bâtiments légers ;
à Koh Chang : 1 garde côte cuirassé, 3 torpilleurs.

Le CV Bérenger décide de concentrer ses forces sur Koh Chang et adresse le message suivant aux bâtiments
placés sous ses ordres :
"Attaque au jour des bâtiments au mouillage sud de Koh Chang. Présentation dans le sud-ouest de Koh Kra au jour.
Dislocation sur ordre pour gagner rapidement secteurs de tirs répartis comme suit :
section Tahure - Marne entre Koh Chang et Koh Kra,
section Dumont d'Urville - Amiral Charner entre Koh Kra et Koh Klum,
Lamotte-Picquet entre Koh Klum et îlots Koh Chan.
Ouverture du feu dès que visibilité le permettra. La désignation des objectif se fera sur place si possible.
Décrochage au signal. Dégagement des avisos se fera dans le sud-ouest."




L aviso Tahure




L aviso Marne





Le 17 janvier à 5h45, l'ordre de dislocation est donné, l'action devant commencer à 6h15.
Le Lamotte-Picquet n'avait pu embarquer son hydravion, car ce dernier, comme tous les appareils de l'aviation embarquée,
avait été remis à Catlaï pour y compléter une escadrille aux ordres du LV Gaxotte.
Cette escadrille (dont deux Loire 130) était basée à Réam depuis le début des hostilités. C'est un Loire 130, parti de Ream
et piloté par le LV Plainemaison qui survole le site de Koh Chang à 6h05.
Mais surprise, c'est cinq unités qu'il aperçoit dont deux garde-côtes cuirassés au lieu d'un.En fait,ce sont les deux torpilleurs
Chomburi et Songkla. Les trois autres sont le Dombhuri, le Nonsaraï et le Thieu Tok.

Ce n'était pas prévu au programme ! L'aéronef est repéré, et se retrouve sous le feu violent de 76 CA.
Il parvient néanmoins à regagner la base sans dommage.

Je reprends ici le récit du médecin major de l'Amiral Charner, le MDA J.Billiottet :
Le temps est calme, le ciel est clair, et nos bateaux qui sont maintenant à pied d'oeuvre, se profilent nettement sur l'horizon
dégagé alors que l'ennemi, dissimulé dans la grisaille du petit matin et se confondant avec la terre, est encore mal visible.


Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Ven 13 Sep 2013, 11:45

Les Siamois ouvrent le feu les premiers
 
Alertés, les deux torpilleurs siamois ouvrent le feu à 6h14.
Les deux sections d'avisos ripostent presque immédiatement.Les premiers coups,tirés à 12500m par les avisos coloniaux
furent longs mais n'en furent pas moins très utiles.
 
Le Lamotte-Picquet tire sa première salve de 155 à 6h19, à 10000 m des bâtiments siamois, puis à 6h20,
il lance une gerbe de 3 torpilles, et ouvre dans le même temps le feu avec ses 75 à grand débit sur un torpilleur.
De 6h25 à 6h35, les deux artilleries (155 et 75) concentrent leur feu sur un second torpilleur,le premier ayant été
durement touché dès les premiers coups de 155mm.
 
Selon le contre-amiral Romé, à l'époque embarqué sur le Lamotte-Picquet en tant qu'enseigne de vaisseau,
c'est la première salve du Lamotte-Picquet qui aurait détruit un poste d'observation situé à terre et
relié téléphoniquement à Chantaboun(Chantaburi).
Le télémétriste du Lamotte-Picquet avait cru voir le chiffre 11 (numéro de coque du torpilleur Trat),
ce qui crée une certaine confusion.En fait, il s'agissait peut être seulement des pignons de maisons du poste,
touchés par la première salve trop longue.
 
Pris sous le feu des cinq bâtiments français, les deux torpilleurs siamois auront durement encaissé entre 6h19 et 6h37.
L'un deux explose presque immédiatement.
De 6h37 à 7h00, les quatre avisos qui se sont rapprochés entre 5000 m et 8000 m de l'adversaire, concentrent leur feu sur
les torpilleurs qui chavirent et coulent la quille en l'air.La colonne de fumée atteint trois ou quatre cents mètres.
 
Il ne reste plus rien sur rade. La première phase de l'engagement est terminée. Ayant laissé le soin aux avisos
d'achever les torpilleurs, le Lamotte-Picquet manoeuvre pour reprendre la vue du mouillage.
 
 
 
L'agonie du garde-côte cuirassé Dombhuri(Thonburi)
 
 

 
 
 
A 6h38, il aperçoit, entre les îles et à 4000 m un garde-côtes faisant route au nord-est et l'engage immédiatement
avec ses 155mm. C'est le Dombhuri. Celui-ci fait tête, évolue sans arrêt avec une vitesse de giration très grande et
essaie de dérégler le tir des français en se cachant derrière les îles.Son propre tir est lent mais précis en direction.
 
Le Lamotte-Picquet évolue constamment à 27 noeuds, ses hélices brassent la vase mais sans pénétrer dans le fond inférieur
à 10 mètres. Il serait plus que téméraire pour lui de continuer à évoluer sur des petits fonds totalement inconnus.
Le commandant Bérenger décide donc, à contre-coeur, de s'éloigner de son adversaire en revenant vers l'ouest.
Le Dombhuri, sur lequel plusieurs incendies se sont déclarés,fait route au sud-ouest pour se cacher derrière les îlots mais,
chaque fois qu'il apparaît dans un créneau, le Lamotte-Picquet reprend le tir.
 
 
A 7h15, les avisos ouvrent le feu à leur tour sur le Dombhuri et le touchent à plusieurs reprises.
Le Lamotte-Picquet voulant les soutenir contre la riposte dangereuse du garde-côte se place entre eux et ce dernier,
et reprend son tir à grand débit pendant un quart d'heure d'affilée.
 
Trois incendies au moins dévorent le Dombhuri qui ne tire plus qu'avec sa tourelle avant, manifestement maniée à bras et
seulement quand les mouvements du bâtiment la mettent en direction. Il est gîté sur tribord avec son château en feu et
son arrière est enfoncé,l'avant relevé.
 








A 7h50, le CV Bérenger ordonne aux avisos de se retirer et le Lamotte-Picquet cesse lui-même le feu à 8h00.
Il est en effet impossible de continuer à poursuivre le Dombhuri, blessé à mort, dans les eaux peu profondes où
il s'est réfugié,derrière les îlots. En outre, il est à prévoir que les attaques aériennes ne vont pas tarder à se produire.





Dernière édition par naga13 le Ven 13 Sep 2013, 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Ven 13 Sep 2013, 11:54

Tout le monde attend la riposte aérienne
 
A 8h30, tous les bâtiments du groupe sont en mer libre vers l'ouest.Tout le monde attend maintenant la riposte aérienne
en s'étonnant qu'elle n'ait pas encore eu lieu. Le groupe navigue perpendiculairement à la côte.
Les avisos, placés sous le commandement du Dumont d'Urville, marchent à 13 noeuds. Le Lamotte-Picquet,
placé comme un bâtiment hors rang, navigue à la vue du groupe.
 
 
 
 

 
 
 
A 8h58, un biplan Vought Corsair attaque le Lamotte-Picquet dans le soleil. Une bombe tombe par le travers de bâbord milieu.
Une autre la suit, plus loin,sur l'arrière,tandis qu'un deuxième appareil largue les siennes à 200 m du bord.
Plusieurs éclats ont été trouvés sur le Lamotte-Picquet,mais après le combat et largement avant l'attaque aérienne.
Ils provenaient probablement des obus CA (contre-avions) tirés par les torpilleurs siamois quand, surpris par notre arrivée,
ces derniers ont tourné leurs pièces de l'hydravion français vers le croiseur
(en oubliant peut être de modifier les munitions utilisées)
 
A 9h00, une bombe manque l'Amiral Charner de 500 m.
Jusqu'à 9h40, d'autres avions, d'ailleurs peu nombreux, groupés par deux ou isolés essaient de gagner des positions d'attaque
dans le soleil ou sont aperçus, survolant les bâtiments à 3000 m d'altitude.
 
Chaque fois, la vigueur de la défense anti-aérienne de tous les bâtiments, 75mm et mitrailleuses de 13.2mm, les décourage
et les force à s'éloigner rapidement ou à renoncer à leur piqué, parfois en se débarrassant de leurs bombes
à plusieurs milliers de mètres de nos bateaux.
 
 
 
 
Bilan et enseignements
 
Le bilan est particulièrement lourd côté siamois.
Les torpilleurs n°32 Chomburi et n°33 Songkla ont été coulés.Le garde-côte Dombhuri a chaviré au large du feu
de Lem Ngoz. Les pertes en hommes sont effroyables, sur les quatre premiers bâtiments, vraisemblablement 300 hommes,
dont plus de 80 sur les torpilleurs.
Seuls 82 survivants seront sauvés. Au total, c'est un quart de la flotte de guerre siamoise qui a été détruit ou
mis hors de combat pour longtemps.Du côté français, on ne déplore aucune perte, aussi bien en hommes qu'en matériel.
 
Qu'est-ce qui peut expliquer une victoire aussi éclatante ? Car, contrairement à ce que l'on pourrait penser,
l'effet de surprise de l'attaque française a été raté.Il semble que des veilleurs installés sur les îles aient signalé
la présence de notre flotte. De plus l'hydravion Loire a mis en alerte tous les bâtiments siamois au mouillage.
 
 
Trois facteurs, je pense, ont contribué à la vistoire de Koh Chang :
 
Un brillant stratège, le CV Bérenger : Placé devant un choix tentant, il résiste à la tentation d'essayer de détruire
en deux attaques séparées la flotte siamoise. Lorsque l'on analyse de près l'ensemble des choix du commandant,
on se rend compte combien sa lucidité est grande.Le bon sens et la simplicité conduisent son action,
ce qui dans l'urgence des combats est loin d'être toujours évident.
 
La qualité et l'entraînement des équipages :
De notre côté, les bâtiments sont servis par des équipages enthousiastes et parfaitement entraînés.
Malgré l'âge certain du matériel, ils firent preuve jusqu'à la fin de l'engagement d'un sens manoeuvrier et d'un esprit
de combativité dignes d'éloges.
 
La chance :
Si les premiers obus tirés par le Lamotte-Picquet n'avaient pas détruit le poste de guet terrestre relié téléphoniquement
à la base ennemie, l'intervention de l'aviation siamoise aurait eu sans doute lieu plus tôt et, en plein combat naval,
ceci aurait été extrêmement gênant pour nos bâtiments.
On sait également aujourd'hui que le Dombhuri encaissa dès la première phase du combat un coup heureux
du Lamotte-Picquet qui tua son Commandant et l'officier de manoeuvre à la passerelle.
A noter que la veille, avait eu lieu la relève du groupe Ayuthia (un garde-côte et trois torpilleurs) par le groupe Dombhuri
(même composition). A un jour près, notre escadre aurait pu tomber sur deux garde-côtes et six torpilleurs,
ce qui lui aurait sensiblement compliqué la tâche.
 
La France ne put profiter des résultats de la bataille de Koh Chang.
Le Japon, le 20 janvier 1941, décidait de mettre fin aux hostilités entre Français et Siamois en proposant
ses "bons offices aux deux belligérants". L'amiral dut accepter la cessation des hostilités sous la menace d'un ultimatum japonais
auquel l'Indochine française était incapable de faire face militairement.
Après de difficiles discussions les diplomates français devaient admettre,le 11 mars,les termes d'un compromis
peu avantageux pour la France.


Sources
www.netmarine.net

Autres sources :

« La bataille navale de Koh Chang », Marine n°38, août 1995 ;
« Koh Chang, 17 janvier 1941 », dossier de la mission permanente aux commémorations et à l'information historique ;
« Livre d'or du Lamotte-Picquet » ;
Ordre du jour du capitaine de vaisseau Bérenger, 18 janvier 1941 ;
« Journal de combat authentique du combat de Koh Chang », commissaire général Paillat ;
extrait de « L'histoire de la flotte française au combat » ;
« Le combat de Koh Chang » par J. Billiottet, ancien médecin-major de l'Amiral Charner, cercle automobile des officiers ;
Le combat de Koh Chang, Journal de l'association des officiers mariniers retraités ;
« Aux postes de combat pour une victoire », Cols Bleus, février 1985 par l'OCE Taytard ;
« Les opérations lointaines », Historama hors série, novembre 1966 ;
« La victoire navale de Koh Chang », article du CV Lepotier, Cols Bleus nฐ930 du 12 f้v. 1966 ;
Cols Bleus nฐ1843 du 30 mars 1985 ;
Cols Bleus nฐ2387 du 08 mars 1997 ;
Cols Bleus nฐ2986 du 11 f้v. 2012 ;
« Le carnet de bord de l’Amiral Charner. Un bourlingueur des Mers de Chine 1939-1945 », C.C. (H) J. Sommet, octobre 1993. De la page 11 เ 13 Les affaires Siamoises – Koh Chang 17 janvier 1941 Chronom้trie du combat. Vue cot้ Amiral Charner
« Les croiseurs de 8000 tonnes », Jean Guiglini & Albert Moreau, ้ditions Marines. Chapitre V (page 115 เ 118).


Revenir en haut Aller en bas
jeanbauduen
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
avatar

Localisation : bauduen
Navire préféré : bismark uss enterprise cv6 hood

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Ven 13 Sep 2013, 12:49

Bonjour merci pour cette suite Amitié
Revenir en haut Aller en bas
Yuth
CINCFO
CINCFO
avatar

Localisation : Paris sur Seine
Navire préféré : Marine Nationale & Nihon Kaigun

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Ven 13 Sep 2013, 13:08

merci pour ce récit Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laroyale-modelisme.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Ven 13 Sep 2013, 13:53

Merci pour ce récit et beau combat naval gagné par la Royale à l'autre bout du monde Wink 
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Sam 14 Sep 2013, 01:33

La version thai de la bataille differe pas mal de la version francaise.
Les Thais considerent cette bataille comme une victoire malgre leurs pertes lourdes en hommes
et navires.Les francais,d apres eux,ont du abandonner le combat sans gagner de territoire
(Guerre Franco-Thai de decembre 1940 a Janvier 1941).
Un monument de la Victoire a ete erige non loin du centre de Bangkok en cette occasion en juin 1941.
 
 

 
 
 
Ordre de bataille de la Royale Thai Navy:
 
1ere Flotille, Captain Luang Sangwornyuttakij (Sangworn Suwannacheep) commandant, 2 divisions.
 
1ere Division,Commandant Lt. Commander Luang Monkol Yuthanavy (Monkol Srivethin):
 
HTMS Sri Ayudhya -Croiseur cotier,            
HTMS Phuket -Torpilleur,
HTMS Pattani-Torpilleur,
HTMS Surasdra(Surat)-Torpilleur
HTMS Matchanu-sous-marin
HTMS Sinsamut-sous-marin.
 
 
 
3eme Division,Commandant Luang Phromveerapan (Phrom Veerapan)
 
HTMS Thonburi-Croiseur cotier
HTMS Rayong-Torpilleur
HTMS Songkhla-Torpilleur
HTMS Cholburi-Torpilleur
HTMS Bang Rajan-Torpilleur
 
 
 
2me Flotille,Captain Chalit Kulkamtorn commandant  2 divisions.
 
2eme Division:
 
HTMS Tachin et 3 autres torpilleurs
HTMS Wirun -sous-marin
HTMS Phlai Chumpon-sous-marin
 
 
4eme Division:
 
HTMS Mae Klong et 3 autres torpilleurs
HTMS Nongsa-rhai
 
 
 
 
3me Flotille,Commandant Luang Prompisut (Pisut Yoopanont)
 
HTMS Sukhothai-croiseur
HTMS Chao Phraya-croiseur
HTMS Phra Ruang -destroyer
6 gardes cote
3 bateaux de peche
HTMS Kram
HTMS Chang
 
 
HTMS AangThong -Navire amiral de la Flotte


Dernière édition par naga13 le Dim 15 Sep 2013, 01:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Sam 14 Sep 2013, 01:47

L engagement vu par les Thais:
 
Le 14 janvier 1941 a 22h00:
La 3eme Division (HTMS Thonburi,HTMS Songkhla,HTMS Rayong,HTMS Cholburi et HTMS Nongsa-rhai) a navigue
de Sattahip pour remplacer la 1ere Division au mouillage a l ile de Koh Chang.
Le capitaine Sangworn et le Commandant Phrom etaient sur le HTMS Thonburi.
 

Le HTMS Thonburi




Le HTMS Songkhla





Le HTMS Cholburi







Le 15 janvier 1941 a 09h00:
La 3eme Division est arrivee a l ile de Koh Chang et s'est mise au mouillage dans la zone sud pres de Koh Ngam.
Le capitaine Sangworn est passe sur le HTMS Sri Ayudhya,retournant a Sattahip avec le Commandant Chamnan
de la 1ere Division.
 
Le 16 janvier 1941
 
12h00:
Le HTMS Thonburi a recu du commandement de la Royale Thai Navy un telegrame demandant l intallation d un poteau
pour connaitre la maree haute maximale et minimale a l ile de Koh Ngam.
Le Commandant Chamnan du HTMS Sri Ayudhya a ete remplace par le Commandant Sunthorn.Il y a eu une ceremonie a bord.
 
 
13h00:
Le commandant Prom Veeraphan a accoste sur Koh Ngam pour examiner le niveau de maree sur le site.
En soiree,il a ordonne a 2 petits officiers et 2 marins qui n'etaient pas de garde de surveiller temporairement la station
sur l ile pour enregistrer la maree haute (Un du petit officier etait un formateur de tourelle,donc l'officier de tir).
L officier Jongjitt Sanghadul devait etre la-bas quand la bataille a commencee.


Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Sam 14 Sep 2013, 01:59

14h45:
Un hydravion francais (Loire 130) en vol dans la zone a envoye un rapport au commandant
de la Marine d'Indochine francaise Terraux:
 
"4 navires thais au mouillage a Koh Chang,1 croiseur cotier et 3 torpilleurs".
 
Un autre Loire 130 survolant Sattahip a aussi envoye un rapport:
 
"1 croiseur cotier,4 torpilleurs,2 sous-marins 2 navires legers"
Ce qui etait relativement correct parce que la 1ere Division etait de retour a la base navale de Sattahip.
 
En soiree,le Commandant Phrom Veerapan a ordonne a l HTMS Rayong de patrouiller au sud de l ile de Koh Kood.
 
 
 
Hydravion Loire 130
 

 
 
 
19h15:
Le HTMS Thonburi a navigue avec le HTMS Nongsa-rhai et le HTMS Theo Utok de Koh Ngam a la baie d Ao Salak Kok,
Le HTMS Theo Utok a son canot amarre sur son tribord a l'ancrage.
Le HTMS Cholburi et le HTMS Songkhla etaient ancre au meme endroit au sud de l ile de Koh Chang pres de Koh Ngam,
ils etaient a environ 300 metre l un de l autre.
 
 
 
Le 17 janvier 1941 a 05h30:
La 7eme Task force francaise a navigue en colonne a 13 noeuds passant vers l ile de Koh Klum utilisant cette ile comme couverture.
 
 
05h50:
Le HTMS Thonburi a rassemble ses marins pour l'exercice du matin.
 
06h00:
Un brouillard tombe a l'horizon,des projecteurs anti-brouillard sont allumes sur la surface de l eau,vent Sud-ouest a Nord-Ouest,
aucune vague,la visibilite est de 6 miles,Temperature 27 degres Celsius.
 
 
 
 
A suivre...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Sam 14 Sep 2013, 11:29

C'est captivant Wink 
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Dim 15 Sep 2013, 02:30

Les batteries 76mm et 20mm du HTMS Thonburi
 

 
 
 
06h05:
Les marins aux projecteur du HTMS Thonburi ont vu le survol d un hydravion francais (Loire 130),les batteries AA
sont pretes a faire feu mais l hydravion a vire vers Koh Ngam.
Le HTMS Thonburi a demarre son moteur principal et a signale par radio l enemi a la base aerienne Thai de Chantaburi,
ils n'ont pas recu le message.
La base navale de Sattahip,a presque 100 miles de distance,a recu ces nouvelles et a commande,par des drapeaux
de signal a deux mains,au vaisseau amiral HTMS Aang Thong d attaquer l'ennemi.Un sous-marin,Matchanu ou Sinsamut
doit aussi attaquer.Le HTMS Sri Ayudhya leva l ancre et est parti a pleine vitesse vers l ile de Koh Chang seul avec
seulement un sous-marin avec lui.
Le reste des navires de guerre a Sattahip n'a pas ete mysterieusement enregistre pour engager la bataille d apres les archives.
 
 
Les francais ouvrent le feu en premier
 
Plus tard a la base de Chantaburi,ils ont entendu des coups de canons.
Le Thonburi a entendu des detonations rapides a Koh Ngam et a vu les tirs des canons antiaeriens
(des HTMS Chomburi et Songkhla).
Le Thonburi arrivait non loin des combats,les marins sur le pont ont vu que l'ennemi etait au sud de Koh Chang
entre Koh Chang et Koh Maisi Yai (Le croiseur Lamotte Picquet portant le No 65) puis a vu les tirs de ce bateau
(tirant sur les HTMS Cholburi et Songkhla).
Le Commandant Prom Veerapan a envoye un message radio au croiseur Lamotte Picquet engageant au sud de Koh Chang
et a signale deux drapeaux au HTMS Nong Sa-Rhai de ne pas poursuivre le combat.
 
 
06h20:
Le croiseur francais Lamotte Picquet est passe derriere l ile de Koh Maisi Yai.Le HTMS Thonburi n etait pas pret au combat.
L officier de tir de la tourelle avant etait en poste pour la surveillance des maree a Koh Ngam.
Le Commandant Prom ordonna de mettre le gouvernail plein a gauche pour rester derriere l ile de Koh Maisi Yai,lui aussi.

 
06h40:
Les canons des deux tourelles principales etaient pretes a faire feu,le croiseur cotier Thonburi a mis en avant toute
au Sud-Est et s est prepare pour le combat sur tribord.
 
06h45:
Le Lamotte Picquet est apparu a l'est de Koh Maisi Yai et a commence a tirer a une distance de 12,000-13,000 metres.
Les premieres salves francaises ont depasse le Thomburi a seulement 300 metres,les deuxiemes salves ont eclabousse
le Thomburi a 50 metres de moins,la troisieme salve a manquee de 150 metres au moins.
Le Thonburi a commence a retourner les tirs avec ses canons principaux apres que la deuxieme salve francaise.
La premiere salve thaie etait trop courte de 2000 metres.
 
 
 

 
 
Les armes a feu secondaires (76mm) du Thonburi sur le tribord ont commence a tirer en ne mettant pas
la distance correcte(le canon No 1 a tire 15 obus et le No 3 a tire 11 obus a 8,000 metres),l'officier de tir assistant
etait panique et a oublie de changer la distance.
 
 
A suivre....

Revenir en haut Aller en bas
jeanbauduen
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau
avatar

Localisation : bauduen
Navire préféré : bismark uss enterprise cv6 hood

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Dim 15 Sep 2013, 09:23

Bonjour vraiment intéressant merci. Amitié
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Lun 16 Sep 2013, 01:17

06h48:
La quatrieme salve francaise a touche le Thonburi,un obus a frappe le dessous de la passerelle et tuant et blessant
les officiers du pont de controle incluant le commandant Prom qui a ete tue.
La roue de direction de gouvernail etait hors service,le bateau a eu un debut de feu.
Le Thonburi avec 14 noeuds de vitesse a tourne 4 fois en rond,le barreur a survecu et est alle a la roue du gouvernail
pour retablir.
Un deuxieme obus a perce le pont babord dechirant la coque sur tribord.
Manuellement controle,le Thonburi s est arrete de tourner,un troisieme obus a touche la soute a munitions des 76mm
sur le tribord entre le canon secondaire No 1 et le no 3.
Il a perce le pont et la chambre de l'officier de tir coupant la jambe du docteur et a blesse plusieurs hommes.
Le quatrieme obus a touche la ligne de flottaison sur tribord avant faisant eclater la chambre No 4 des marins,
elle prenait l'eau.
Le cinquieme obus a frappe sur tribord avant sous le pont faisant eclater la base de tourelle avant,l'eau dans la chambre No 4
coulant dans la soute avant.
Un eclat a coupe le bras d'un marin canonier (Shoon Saechua),il essayait quand meme de recharger sa piece
avec un seul bras.La chambre No 4 etait pleine de fumee.
 
 
Le Thonburi touche a mort
 

 
 
06h55:
Le croiseur Lamotte Picquet a vire de 230 degres pour eviter de s echouer vu le manque de profondeur entre les iles
et est sorti de la distance de tir.
 
 
07h00:
Apres en avoir fini avec les 2 torpilleurs thais,les 4 bateaux francais sont partis a l'ouest de Koh Laoya Nai et
Koh Laoya Nok puis ont navigue au sud et ont alors vires a gauche pour aller entre Koh Wai et Hin Look Wai Nok.
Le croiseur LMP a fait plusieurs zigzag entre les iles.
Apres que le Lamotte Piquet soit reste derriere Koh Maisi Yai prenant Sud Ouest,le Thonburi a pris comme cible
l Aviso Amiral Charner.
En regardant entre Koh Maisi Yai et Koh Maisi Lek,le croiseur francais a vu le Thonburi en flammes et prenant du gite
sur tribord,il tirait toujours sur les francais.
 
 
 
 
 
 
07h51:
Le Lamotte Picquet a tire sur son cote babord 3 torpilles vers le Thonburi,aucune d elles n ont touche le navire.
Le capitaine Berenger a decide d abandonner le combat,pensant que le Thonburi serait certainement coule.
 
08h01:
Le Lamotte Picquet a tourne a droite de 230 degres et a signale aux autres bateaux francais de se mettre en formation,
passant Koh Bitang,changeant de 270 degres pour aller vers la haute mer.
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Lun 16 Sep 2013, 01:26

08h30:
Le croiseur Thonburi se deplacait difficilement vers Lam Nam,toujours
en feu.
 
Le navire s enfoncait de l avant et avait du gite sur tribord,le Lieutenant Thong-yoo Sawangnetr l'a emene a Lam Ngob.
Les feux ont augmente pendant le trajet.
 
09h50:
Le Thonburi s est arrete,le HTMS Chang a essaye d eteindre les feux sur son cote tribord,  
Le HTMS Chang a remorque le Thonburi vers le cap Ngob et a evacue les blesses,le HTMS Thiew Utok poussait
le Thonburi sur le cote babord.
 
10h00:
Le HTMS Nongh Sarhai est arrive pour sauver les survivants du HTMS Cholburi et du Songkhla a Cap Tian,
dans la Baie de Salakpet.
Le Thonburi etait toujours lourdement inscrit sur tribord,son pont a atteint l'eau.Le HTMS Chang a cesse le remorquage.
Plus tard,le HTMS Chang l'a remorque de nouveau pour le diriger vers une zone d echouage au cap Ngob.
 
10h50:
Le HTMS Chang et le Thonburi ont atteint le cap Ngob dans une zone de profondeur de 6 metres.
Le Thonburi a ete laisse la.
 
11h00:
Le croiseur Thonburi est abandonne.
 
 
 
Le thonburi chavire
 

 
 
 
16h00-17h00:
Arrive trop tard,le HTMS Sri Ayudhya avec son nouveau Commandant Sunthorn et le Commandant de Flottille,
le Capitaine Sangworn,est alle au-dela de Chantaburi et arrive seul au voisinage de l ile de Koh Chang.
Sa garde a vu de la fumee en avant.
30 minutes plus tard,le HTMS Sri Ayudhya a vu son sister-ship Thonburi la coque rouge renversee,avec 1 torpilleur
a son cote (le HTMS Rayong).
L'equipage n'a pas vu ou ne connaissait pas la position de la Flotte francaise,ils savait seulement qu il y avait 5 navires enemis.
La base aerienne de Chantaburi a aussi perdu contact avec la Flotte francaise.
 
 
17h40:
Le Thonburi a definitivement chavire par tribord,sa coque etait a l'envers.
 
 




A suivre....

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Lun 16 Sep 2013, 10:33

Belle bataille navale! Wink 
Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Mar 17 Sep 2013, 01:51

On peut remarque que dans la version thai,seulement 3 navires sont impliques dans la bataille et coules.
La route plus que tortueuse du Lamotte Picquet doit etre du sur le fait que le navire s etonne du manque de bateau ennemi
dans la zone et recherche les navires thais annonce par l hydravion(5 navires).
 
Les seuls survivants ont été sauvés par le torpilleur HTMS Rayong,le chasseur de mines HTMS Nhong Sarhai et
le navire de protection de pêche Thiew Uthok.Ces trois bateaux,qui etaient abrité au nord de l ile de koh Chang,
n'ont pas été vu par les français.

Quelques rapports francais ont faussement note que le HTMS Sri Ayudhya a ete endommage par une torpille
pendant la bataille de Koh Chang.(il est fait reference a 4 navires touches).
 
 

 
 
D apres le livre "When the Thonburi Fought" par l Amiral Jit Songkhaduln veteran de la bataille,
36 hommes ont ete tues durant la bataille,
2 officiers.
20 marins du HTMS Thonburi,
14 du HTMS Songkhla,
2 du HTMS Chonburi.
 
 
 

 
 
 
D apres le livre de Sorasanya Phaengspha "The Indochina War:Thai Fights France",il est annonce un total des pertes thais
de 41 tues et 67 blesses,confirme d apres les archives thais.
 
on est tres loin des 300 marins annonce du cote francais!








Revenir en haut Aller en bas
naga13
Maître
Maître
avatar

Localisation : Bangkok(Thailande)
Navire préféré : Oyodo

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Mar 17 Sep 2013, 01:59

Le HTMS Thonburi a ete repare a Bangkok avec l'aide japonaise.
Mais apres une reparation de fortune,il a ete utilise comme un bateau d entrainement a terre.
 
 
Les medailles du HTMS Thonburi.

Le marin Chun Saechua(en bas 2eme a partir de la gauche) a perdu son bras lors de l attaque,il a tout de meme continue
le chargement des munitions dans sa tourelle 203mm.
 

 
 
Le HTMS Thonburi et sa superstructure a ete garde comme memorial a l ecole des cadets de la Royale Thaie Navy.
Ses tourelles de 203mm sont equivalentes au Croiseur lourd de classe IJN Myoko.
 
 

 
 
 




Sources
http://thaigunship.blogspot.com
http://www.thaiarmedforce.com


Revenir en haut Aller en bas
papylolo
Vice-Amiral
Vice-Amiral
avatar

Localisation : MACAU (33)
Navire préféré : embarcations à voiles latines surtout barquette Marseillaise,bateau de travail

MODELISME
Maquettes en cours:
Maquettes en Projet:

MessageSujet: Re: La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)   Mar 17 Sep 2013, 08:06

Salut Naga13
je ne me lasse pas de tes récit
encore merci
@mitié Laurent

_________________
“Le monde aurait pu être simple comme le ciel et la mer.”De André Malraux
le blog de mon club : http://maq2g.pagesperso-orange.fr/
Revenir en haut Aller en bas
 
La bataille navale de Kho Chang (17 janvier 1941)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Royale Modélisme :: RECUEIL DE DOCUMENTATION & PLANS :: Navires et Histoire Navale-
Sauter vers: